Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 PORTE AVION DIXMUDE

Aller en bas 
AuteurMessage
Aokas
Admin
Aokas

Masculin
Nombre de messages : 4032
Age : 79
Date d'inscription : 23/06/2007

PORTE AVION DIXMUDE Empty
MessageSujet: PORTE AVION DIXMUDE   PORTE AVION DIXMUDE Icon_minitimeLun 6 Aoû 2007 - 16:13

DIXMUDE 1945 - 1966


PORTE AVION DIXMUDE Dixmud10
--------------------------------------------------------------------------------
Le Dixmude, qui participa notamment à plusieurs campagnes en Indochine, provenait d'un bâtiment américain, lui-même cédé au Royaume-Uni par les États-Unis.


Caractéristiques
Type : Porte-avions léger

Longueur : 150 m

Largeur : 21,20 m

Déplacement : 8200 t

Tirant d'eau : 8,70 m

Pont d'envol :

Moteurs, propulsion, puissance : Deux moteurs Sun Doxford diesel 2 temps à pistons opposés *

Vitesse : 16 nœuds ou 30 km/h

Distance franchissable :

Équipage : 800 hommes

La propulsion n'était pas assurée par des groupes diesel-électriques, comme mentionné par erreur dans bon nombre de sites, mais par deux moteurs Sun Doxford diesel 2 temps à pistons opposés (de vraies cathédrales- course 2,10 m. alésage 0,60 m). Ces deux moteurs étaient accouplés à une seule ligne d'arbre par l'intermédiaire accouplements electro-magnétiques (d'où la confusion ?).

Pour les postes de manœuvre un moteur était lancé "en avant" l'autre était lancé "en arrière", il suffisait alors d'embrayer soit l'un soit l'autre.

D'UN PAQUEBOT A UN PORTE-AVIONS AUXILIAIRE

Le Dixmude trouve ses origines dans le cargo américain Mormactern, construit par les chantiers navals de Seattle Tacoma. Mis sur cale en 1939, ce bâtiment fut lancé le 8 décembre 1940. Mais, il ne devait jamais servir à sa destination initiale, puisque, en 1941, la marine américaine décida de l'acheter et de le transformer en porte-avions auxiliaire - type de navire dont elle manquait cruellement. Cédé par la suite à la Royal Navy, sous le nom de Biter, ce bâtiment fut vendu à la marine française au début de 1945 et y reçu le nom de Dixmude.

LA GUERRE D'INDOCHINE

Dès 1947, le Dixmude effectua une première campagne en Indochine, emportant à son bord la flottille 4F. Il accomplit quelques rotations entre la France et l'extrême-Orient de 1949 à 1950, afin de livrer des avions et prit part à l'évacuation du Tonkin, en 1954. A partir de 1960, porte-avions fut envoyé comme base du corps amphibie de la marine nationale, à Saint-Mandrier. Désarmé en 1964, il fut rendu aux Américains en 1966 et servit comme cible pour l'entraînement au tir des navires de la VIIe flotte.

___________________________________ ____________________________________

Aokas
14ème RCP - 9ème RCP
AFN
194658

PORTE AVION DIXMUDE Vet11
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


PORTE AVION DIXMUDE Empty
MessageSujet: Re: PORTE AVION DIXMUDE   PORTE AVION DIXMUDE Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 23:49

aokas PORTE AVION DIXMUDE 926774
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


PORTE AVION DIXMUDE Empty
MessageSujet: Re: PORTE AVION DIXMUDE   PORTE AVION DIXMUDE Icon_minitimeMer 2 Sep 2009 - 10:35

Sous pavillon américain puis britannique

À l'origine, l'HMS Biter est le cargo de passagers américain de type C 3 Rio Parana, mis sur cale le 28 décembre 1939 par Sun Shipbuilding and Drydock Co. à Chester (Pennsylvanie) sous contrat de la Maritime Commission (coque MC no 60) et lancé le 18 décembre 1940. Livré incomplet à l'US Navy le 2 septembre 1941 pour transformation en porte-avions d'escorte (CVE) au New York Navy Yard à Brooklyn, le bâtiment, classé BAVG 3, est transféré le 1er mai 1942 à la Maritime Commission pour nouveau transfert au Royaume-Uni sous accord Lend-Lease. Pris en charge par la Royal Navy quatre jours plus tard, il est commissionné comme HMS Biter (D97) le 6 mai 1942. Il devient alors le premier porte-avions affecté à la protection des convois dans l'Atlantique Nord, rôle qu'il tient brillamment jusqu'en 1944. Il participe également à l'Opération Torch, le débarquement allié en Afrique du Nord.

Sous pavillon français


Dans l'immédiate après-guerre, l'aéronautique navale française ne dispose que d'un maigre parc disparate à base de chasseurs Seafire Mk.III (flotille 1F), de bombardiers Douglas SBD Dauntless (flotilles 3F et 4F). La Marine nationale française, elle-même, arme 306 bâtiments disparates et vieillissants jaugeant 365 360 tonnes, dont une partie provient de l’aide alliée (203 navires reçus dans le cadre des accords Lend-Lease et Mutual Aid, soit 71 944 tonnes) et cherche désespérément un porte-avions. En 1931 sont étudiés les projets PA-16 de 18 000 tonnes de classe Joffre. Par ailleurs, des études avaient été conduites à Vichy durant la Seconde Guerre mondiale (projet PA5B de porte-avions moyen, projet PA1 P2C de porte-avions lourd de 47 000 tonnes) mais les conditions industrielles et financières rendent pratiquement impossible la construction d’un porte-avions neuf : en désespoir de cause, le Conseil supérieur étudie des solutions de rechange qui seront toutes être abandon­nées : la transformation du transport d'hydravions Commandant Teste en porte-avions d'escorte n’est évoquée en octobre 1945 que pour être abandonnée en février suivant, la remise en état du Béarn n’est pas une solu­tion, la transformation du cuirassé inachevé Jean Bart en porte-avions coûterait presque aussi cher qu’un porte-avions neuf : 4 milliards de francs contre 5 et est vite écartée. Pourtant, il faut que la Ma­rine ait un porte-avions si elle veut retrouver son rang, et la France avec elle : la délégation française à l’ONU ne parle-t-elle pas en 1946 « d’une contribution navale de l’ordre de six porte-avions, trois cuirassés, douze croiseurs et quarante destroyers 113 »? Le 12 octobre 1945, le Conseil supérieur émet l’avis de mettre en chantier deux porte-avions légers, mais l’ampleur des destructions et le délabrement des finances rappellent très vite le commandement à la réalité : en février 1946, les coupes budgétai­res entraînent l’arrêt presque complet des constructions. Il faut donc se tourner une fois de plus vers les Alliés. Désarmé après la bataille de l'Atlantique, le Biter est dans un triste état lorsque les Français demandent qu'il leur soit cédé pour être utilisé avec les SBD fournis par les États-Unis. Après avoir été réparé par des ouvriers français, il est pris en compte par la Marine nationale française le 9 avril 1945 sous le nom de Dixmude (A609).


Carrière en Indochine


Le 28 janvier 1947, le Dixmude, remis à niveau, appareille de Toulon et atteint Saigon le 3 mars avec la flottille 4F composée de 9 bombardiers-torpilleurs SBD et 29 avions de l'Armée de l'air, lesquels attaquent à partir du 13 mars des objectifs sur la cote d'Annam puis effectuent des missions d’appui aérien rapproché (close air support) à partir du golfe du Tonkin au profit de troupes au nord de l'Indochine française, les premières sorties au combat effectuées par un porte-avions français. En effet, les SBD de la flottille 4F sont crédités du bombardement de la place-forte du Viet Minh à Tuyen Quang, le 2 avril 1947. À la suite de problèmes de catapulte, le Dixmude rentre en France métropolitaine en avril. En raison de sa grande lenteur et de son seul ascenseur, le bâtiment est relégué au rôle de transport : il appareille de nouveau en septembre 1947, accoste à Saigon le 21 octobre avec des SBD, 12 Ju-52 et 12 Spitfire qui opèrent au sol depuis Saigon, Hanoi et Haiphong pour les opérations « Léa » et « Catherine » au cours desquelles la flottille 4F accomplit 200 sorties et largue 75 tonnes de bombes. Après avoir regagné Toulon en mai 1948, il participe à des missions de combat au large de la Cochinchine avec des bombardements sur la Plaine des joncs (Gao Giong) et sur la péninsule de Camau. Le Dixmude effectue deux autres transports d'aviation en Indochine française, l'un à l'été 1948 avec 2 escadrons de chasseurs Bell P-63A Kingcobra, le second à l'été et l'automne 1950 afin de livrer au profit de l'Arromanches des avions F6F-5 Hellcat et SB2C Helldiver récupérés aux États-Unis. Les derniers appontages et décollages sont faits par deux Seafire Mk.III le 28 novembre 1949.

Classement en transport d'aviation et désarmement

En 1952, il est classé transport d'aviation. Il continue ses rotations entre les États-Unis, l'Indochine française, l'Inde, l'Afrique du Nord, le Sénégal, etc. Par la même occasion, il livre à l'Inde 32 puis 35 Ouragan et Mystère IV vendus à l'exportation. Enfin, le Dixmude prend part à l’évacuation du Tonkin, en 1954. Désarmé en 1960 à Saint-Mandrier, il sert de base au Corps Amphibie jusqu'au 30 janvier 1965, où il est placé en réserve spéciale. Il est ensuite rendu aux États-Unis le 10 juin 1966. Il quitte la France le 14 juin pour servir de cible à la Sixième flotte américaine en Méditerranée le 17 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


PORTE AVION DIXMUDE Empty
MessageSujet: Re: PORTE AVION DIXMUDE   PORTE AVION DIXMUDE Icon_minitimeMer 2 Sep 2009 - 12:44

Triste fin merci, pour ce complément mara
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


PORTE AVION DIXMUDE Empty
MessageSujet: Re: PORTE AVION DIXMUDE   PORTE AVION DIXMUDE Icon_minitimeSam 19 Sep 2009 - 20:48

a savoir : Sa coque est endommagée par une torpille de l'un de ses propres avions le 16 novembre 1943 et le bâtiment est ravagé par un incendie le 24 août 1944 et laissé en l'état

PORTE AVION DIXMUDE 110

PORTE AVION DIXMUDE Dixmud10

PORTE AVION DIXMUDE Dixmud10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


PORTE AVION DIXMUDE Empty
MessageSujet: Re: PORTE AVION DIXMUDE   PORTE AVION DIXMUDE Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 6:50

Mon Oncle a fait le dernier voyage du Dixmude vers new York, Il etait Maitre mecanicien a bord a l'epoque....interessant,,,, Wink
Revenir en haut Aller en bas
munga

munga

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 57
Emploi : mecanicien
Date d'inscription : 29/12/2013

PORTE AVION DIXMUDE Empty
MessageSujet: Re: PORTE AVION DIXMUDE   PORTE AVION DIXMUDE Icon_minitimeLun 31 Mar 2014 - 15:39

bonjour a tous les marins mon garcon est engage dans la marine national il est a bord du batiment bpc mistral le nouveau porte hellico il participe a la mission jeanne d'arc au derniere nouvelle il etait a conakry en guinee et il revient a toulon fin juillet .pour le site web bpcmistral.free.fr .bon vent .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




PORTE AVION DIXMUDE Empty
MessageSujet: Re: PORTE AVION DIXMUDE   PORTE AVION DIXMUDE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
PORTE AVION DIXMUDE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: MATERIELS/MOYENS DE TRANSPORTS :: Maritime-
Sauter vers: