Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

 

 Atlas Colonial Français

Aller en bas 
+2
Michel
Ancien38
6 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4347
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-24, 00:10

C'est bien ça  
’’no 76 : Caserne Blandan, dont les locaux sont occupés par le Centre d'expertise des ressources humaines et de la solde ’’


Une statue du sergent Blandant est érigée que l’on peut voir dans le post de Commandoair40. 
Atlas Colonial Français - Page 2 Sergen10

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

Michel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-24, 10:27

Par le passé il existait la caserne Blandan à Lyon, aujourd'hui la caserne est devenue un parc avec le même nom, plus pour garder l'identification du lieu que pour la mémoire du nom qui ne signifie pas grand chose dans la mémoire collective. Constatons qu'il existait une reconnaissance de la France pour ses serviteurs dont la mémoire était transmise pour les générations futures (Lieux, constructions, rues, statues etc. . . ) Pour conserver cette mémoire l'Armée était là, mais le progressisme, les situations dérangeantes solutionnées par la lâcheté ont débouché sur une amnésie totale. Se trouve ici le vrai sujet de réflexion.

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-24, 15:08

Extrait 10
  Cependant "ABD-EL-KADER" ne restait pas inactif; il harcelait sans cesse nos colonnes, tombait sur elles à l'improviste et réussissait toujours à disparaître; pourtant une colonne de cavalerie partie de Boghar et commandée par le "duc d'AUMALE", fils du roi "LOUIS PHILIPPE", lancée à sa poursuite, l'atteignait après plusieurs journées de marches forcées à Taguin, sur les Hauts-Plateaux, entre Boghar et Aflou (16 Mai 1843) où il avait installé sa smala (c'est-à-dire sa famille, ses partenaires et ses troupeaux), et l'attaqua résolument; les défenseurs, surpris, s'enfuirent en désordre nous abandonnant un butin considérable et plus de 3.000 prisonniers; les tributs nomades des plateaux de Médéa et de Miliana, fortes de 20.000 hommes firent leur soumission et "ABD-EL-KADER" se réfugia au Maroc où il intrigua auprès du sultan "ABD-ER-RAHMAN" pour le déterminer à se joindre à lui contre les Français.
  "MOULAY MOHAMED", fils du sultan, à la tête de 30.000 cavaliers, s'avança jusqu'à la frontière algérienne. "BUGEAUD", qui venait d'être nommé maréchal, marcha à sa rencontre avec 8.000 hommes, l'attaqua sur les bords de l'Isly et le mit en déroute. En même temps notre flotte sous les ordres du "prince DE JOINVILLE", fils de "LOUIS-PHILIPPE", bombardait les ports marocains de la côte occidentale. "ABD-EL-RAHMAN" se hâta de demander la paix. Par le traité de Tanger (1844), il s'engageait à chasser "ABD-EL-KADER" de ses Etats et à le remettre entre nos mains s'il y retournait. La frontière marocaine fut arrêtée par la convention de Lalla-Marnia (le 18 Mars 1845), mais la Moulouya et Figuig restaient au Maroc.
  La conquête de la grande Kabylie fut poursuivie et aboutit à la prise de Dellys (1844); dans le Dahra, les colonels "SAINT-ARNAUD" et "PELISSIER" battirent sans répit les partisans de "BOU-MAZA", qui avait prêché la révolte.
  Profitant de l'insurrection de la Kabylie et du Dahra, "ABD-EL-KADER franchit la frontière du Maroc et attira le colonel "MONTAGNAC", qui commandait à Nemours, dans un guet-apens à Sidi-Brahim, au-dessus du Sig; le colonel fut tué, mais 79 chasseurs "d'ORLEANS" (chasseurs à pied actuels), réfugiés dans le marabout de Sidi-Brahim, subirent un siège héroïque de trois jours; n'ayant plus d'eau, de vivres ni de munitions, ils tentèrent une sortie à la baïonnette et, à l'exception de cinq, tous furent tués.

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-24, 18:18

Extrait 11
 Décidé d'en finir, le maréchal "BUGEAUD" mit sur pied 100.000 hommes, forma 18 colonnes et donna la chasse à l'émir qui, abandonné par ses partisans, chercha de nouveau refuge au Maroc; le sultan "ABD-ER-RAHMAN" lui ayant intimé l'ordre de quitter ses Etats, "ABD-EL-KADER" rentra en Algérie et tenta de gagner le Sud, mais le général "LAMORICIERE" ayant fait garder tous les passages de la frontière, "ABD-EL-KADER" fit sa soumission près du marabout de Sidi-Brahim (23 Décembre 1847)"LAMORICIERE" le remit entre les mains du "duc d'AUMALE" qui venait de succéder au maréchal "BUGEAUD" comme gouverneur général. L'Emir fut envoyé en France et interné d'abord à Toulon, ensuite à Pau et, enfin au chateau d'Amboise, qu'il quitta en 1852 pour se retirer à Damas, en Syrie, où il vécut jusqu'en 1883 d'une pension de 100.000 francs que lui faisait le gouvernement français; il se conduisit jusqu'au bout en ami de la France. 
  Pendant la période de 1841 à 1847, la colonisation officielle faisait de grands progrès; la population européenne s'élevait à 115.000 habitants, dont près de la moitié d'origine française; dans les trois provinces les villes se développèrent,
  Alger devenait une ville à l'européenne avec 40.000 habitants; Blida, Médéa, Miliana, Dellys et Bougie voyaient augmenter leur commerce et leur population; Mustapha naissait aux portes d'Alger 0ran comptait 25.000 habitants, Mostaganem, Mascara et Tlemcen se peuplaient, Sidi-bel-Abbes était créé; Constantine abritait un grand nombre dEuropéens, Bône devenait une ville importante, Sétif et Guelma prenaient de l'essor; une route reliait Constantine à Philippeville.
  Devant l'insécurité des territoires indigènes, dans lesquels les Européens ne pouvaient pénétrer que difficilement, "BUGEAUD" demanda au gouvernement de faire voter par les Chambres un projet de colonisation par des soldats en activité de service. Ce projet ayant été repoussé, "BUGEAUD" donna sa démission.
  La Révolution de 1848 ayant renversé "LOUIS-PHILIPPE" et proclamé la République, "le duc d'AUMALE" résigna ses fonctions de gouverneur général qu'il remplissait depuis quelques mois à peine.
  Le prince "LOUIS-NAPOLEON BONAPARTE" fut proclamé président de la République.

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2442
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-24, 18:29

Vraiment intéressant, merci Ancien38.

___________________________________ ____________________________________

   

                             Atlas Colonial Français - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Atlas Colonial Français - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-25, 10:29

Extrait 12
  Parmi les réformes qui furent votées par la République, l'Algérie fut assimilée à la métropole au point de vue politique (suffrage universel, élection de députés et de conseils municipaux) et au point de vue administratif (division de l'Algérie en départements et arrondissements à la tête desquels furent placés des préfets et des sous-préfets); on proclama la liberté de la presse, l'affranchissement des n..... (aujourd'hui gens de couleur noire) du Sud et l'interdiction de la traite.
  Ce fut alors que fut tentée l'expérience de la "colonisation ouvrière". 20.000 ouvriers parisiens sans ressources furent enrôlés pour aller coloniser en Algérie où on leur promettait des terres et du travail, mais l'administration n'ayant pas eu le temps de construire les maisons des 42 villages créés, ils durent, à leur arrivée, vivre sous la tente et défricher le sol; l'armée leur vint en aide, mais l'ouvrier parisien, peu habitué au travail de la terre, était un médiocre colon; la fièvre multiplia ses ravages, et, découragés, beaucoup rentrèrent malades en France. Seuls les environs d'Oran et la vallée de la Seybouse, où les colons purent résister, gagnèrent à cet essai malheureux un peu de prospérité.
Le président de la République s'étant fait proclamer empereur sous le nom de "Napoléon III", un régime d'autorité fut instauré qui eut ses répercussions en Algérie. Le pays n'eut plus le droit d'élire des députés et des conseillers minicipaux; les bureaux arabes furent les maîtres absolus des territoires et en interdirent l'accès aux colons. Devant les réclamations incessantes, l'empereur supprima, en 1858, le gouvernement général et créa le ministère de l'Algérie et des Colonies, qui dura seulement deux ans; il fut occupé d'abord par le prince "JEROME-NAPOLEON", cousin de l'empereur, et, ensuite par le compte "DE CHASSELOUP-LAUBAT".

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-25, 18:31

Extrait 13
  Mais en 1860 on revint au régime militaire, le maréchal "PELISSIER" fut nommé gouverneur général et les bureaux reprirent leur action.
  L'empereur, n'ayant pas confiance dans les efforts des colons, pensa que des compagnies financières seraient plus à même d'entreprendre les travaux nécessaires pour l'exploitation du sol. Il confia, en 1863, à une compagnie suisse, la"Compagnie Genevoise", la colonisation des environs de Sétif; en 1865, une autre compagnie reçut les plaines de l'Habra et de la Macta; en 1868, "la Société générale algérienne" s'engagea à avancer 100 millions à l'Etat pour exécuter de grands travaux publics et entreprendre avec 100 autres millions des travaux de colonisation. En retour de tous ces travaux, l'Etat cédait à ces compagnies des terres en toute propriété; mais au lieu d'établir des colons européens, les compagnies se bornèrent à louer aux indigènes, ce qui n'était pas le but qu'on se proposait.
  L'empereur, qui s'était déclaré le protecteur des Arabes, promulga "le senatus-consulte de 1863", par lequel les Arabes étaient déclarés propriétaires de toutes les terres qu'ils occupaient, et défense était faite aux colons de s'étendre en dehors du périmèetre des grands centres.
  Des fléaux de toute sorte s'abattirent sur l'Algérie; en 1865, une invasion de sauterelles ravagea le Tell; en 1867, une grande sécheresse brûla les récoltes, et la famine commença. L'année 1868 fut la plus désastreuse pour les indigènes; aux horreurs de la faim vinrent s'ajouter le choléra et le typhus, qui décimèrent ceux que la famine avait épargnés, et il y eut plus de 200.000 victimes. Dans une lettre publique, Mgr "LAVIGERIE", archevêque d'Alger, fit connaître la situation lamentable de la colonie et des secours importants arrivèrent de France. Tous ces désastres amenèrent la chute définitive du régime militaire et, le 8 Mars 1870, le Parlement décida le rétablissement du régime civil.

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
GOMER
membre confirmé
membre confirmé
GOMER


Masculin
Nombre de messages : 312
Age : 77
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 20/09/2021

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-25, 19:17

Pour la rue du Sergent Blandan, c'est Nancy. Je viens de vérifier.

Merci pour ce beau sujet, que je vais lire un peu plus tard.

Avec le nouveau sinistre de l'Education Nationale ça m'étonnerai beaucoup qu'il va mettre un tel sujet dans le programme scolaire, déjà qu'il est "anti-blanc" d'après les merdias et que tout ce nouveau gouvernement est à l'image de maCon... Tout pour la racaille et rien pour les Français !

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-26, 11:43

Extrait 14
  Au moment de la proclamation de la République, en 1848, il restait encore deux régions à soumettre pour compléter l'occupation totale de l'Algérie, décrétée en 1841 :
  1° Dans le Sud, la population de l'oasis de Zaatcha, près de Biskra, s'était révoltée à l'instigation de "BOU-ZIANE"; le général "HERBILLON", après avoir fait raser les palmiers qui entouraient le Ksar (village), fit donner l'assaut, anéantit l'oasis et "BOU-ZIANE" prisonnier fut fusillé (Novembre 1849). Au mois de Décembre 1852, le colonel "PELISSIER" se porta contre l'oasis de Laghouat qui s'était insurgée et la prit d'assaut. Ces deux opérations terrifièrent les populations du Sud qui se soumirent.
  2° La Kabylie, dont la structure se prêtait à la défensive, avait été soulevée par l'agitateur "BOU-BARLA" et de petites opérations avaient déjà eu lieu, mais sans résultats bien marquants. En 1857, une expédition décisive fut alors décidée et placée sous la direction du maréchal "RANDON", gouverneur général; à son approche toutes les tribus de la grande Kabylie se soulevèrent; à Ichéridène, après un sanglant combat, les tribus kabyles furent battues et se soumirent; pour contenir et surveiller les opérations, le maréchal "RANDON" fit construire près du lieu du combat et sur un des sommets qui dominent des villages le Fort-Napoléon, aujourd'hui Fort-National. En 1864, dans le Sud Oranais, l'importante tribu des Ouled-Sidi-Cheik, maîtresse du pays depuis Ouargla jusqu'au Maroc, se révolta à l'appel de son agha "SI SLIMAN". Le colonel "BEAUPRETRE" se porta contre lui, mais il fut trahi par le goum qui l'accompagnait et sa colonne massacrée.Le colonel et "SI SLIMAN" furent tués au cours du combat.

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-26, 18:18

Extrait 15
  Cet échec amena un soulèvement général qui se propagea même dans le Tell chez les Flittas, dans les environs de Relizane (province d'Oran).
  Le gouverneur général "PELISSIER" étant mort, fut remplacé par le maréchal "de MAC-MAHON" qui envoya des forces importantes pour mater les rebelles, mais ce ne fut qu'en 1869 qu'une action décisive eut raison des Ouled-Sidi-Cheikh en anéantissant leur principal contingent dans le Djebel-Amour
  Les Marocains de l'Oued-Guir, alliés des Ouled-Sidi-Cheikh, opéraient de fréquentes razzias sur nos tribus du Sus-Oranais; le général "de WIMPFEN" pénétra dans leur territoire et s'empara d'Aïn Chaîr (mai 1870).
  En 1870, au moment de la proclamation de la troisième République, l'Algérie proprement dite était entière soumise à l'autorité française.
  Néanmoins, nos revers de la guerre suscitèrent des insurrections, notamment en Kabylie où "MOKRANI", bach-agha de la Medjana, souleva les populations; les révoltés envahirent les établissements et villages français, saccagèrent les récoltes et massacrèrent les colons à Bordj-Bou-Arreredj, Fort National, Tizi-Ouzou, Dra el Mizan, Bougie, Dellys, Palestro; ils essayèrent même de pénétrer dans la Mitidja, mais le colonel "FOURCAULT" les arrêta à l'Alma (22 Avril 1871). Il fallut encore six mois pour étouffer la révolte qui s'était étendue dans tout le Tell et dans le Sud jusqu'aux monts du Hodna. "MOKRANI" fut tué dans une rencontre à Bouïra, les principaux chefs indigènes furent condamnés à mort ou déportés à Nouméa et à Cayenne, leurs biens furent confisqués et les tribus rebelles durent payer une contribution de 26 millions de francs.
  Malgré ces échecs, les tribus de l'Aurès tentèrent, en 1879, une révolte qui fut vite réprimée.

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-27, 11:03

Extrait 16
  En 1881, le Sud Oranais se souleva à l'instigation du marabout "BOU AMAMA" qui s'avança jusqu'à Saïda où il massacra de nombreux alfatiers espagnols; une colonne commandée par le général "DE NEGRIER" alla à sa rencontre, le poursuivit sans répit et l'obligea à se réfugier au Maroc.
  Le Mzab (région d'oasis à 200 kilomètres au sud de Laghouat), auquel on avait laissé son indépendance à la condition de ne pas donner refuge à nos ennemis ni de leur vendre des armes, ne remplit pas ces deux obligations; une colonne s'empara de Ghardaïa le 30 Novembre 1882, élargissant ainsi notre pénétration dans le Sahara.
  Aussi l'idée de relier l'Algérie au Soudan par un chemin de fer transsaharien devint-elle de plus en plus à l'ordre du jour. Le Transsaharien devait drainer vers l'Algérie les richesses soudanaises, mais les routes du désert étaient inconnues et il était nécessaire de constituer pour les explorer des expéditions géographiques, pacifiques dans leur but comme dans leurs moyens.
  La première en date fut celle du colonel "FLATTERS", qui, partie d'Ouargla le 4 Décembre 1880 pour étudier le tracé possible de la voie ferrée fut presque entièrement massacrée y compris son chef, le 16 Février 1881, à Bir el Garama (1.000 km, au sud d'Ouargla), par les Touareg; "PALAT" en 1886, "DOULS" en 1889 et "MORES" en 1895 périrent aussi sous les coups des Touareg. Ces massacres firent différer d'autres tentatives et ce ne fut qu'en 1898 que l'on se décida à soumettre toute la région désertique qui nous était reconnue par la convention franco-anglaise de 1890.
  En 1898, ,l'ingénieur "FOUREAU" reprit le chemin qu'avait pris le colonel "FLATTERS", mais accompagné d'un détachement de 300 fusils sous les ordres du commandant "LAMY". La mission traversa le Sahara de Touggourt au lac Tchad sans être inquiétée par les Touareg; ce ne fut que près du lac Tchad quelle trouva de la résistance, à Kousseri, sur le Chari, où le commandant "LAMY" fut tué.

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-27, 15:08

Extrait 17
  En 1899, une exploration géologique dirigée par le professeur "FLAMANT" partit d'Alger pour l'oasis d'In Salah; les indigènes furent repoussés, In Salah fut prise d'assaut et tout le Touat occupé.
  Cependant les tribus touareg restaient hostiles à notre pénétration dans le Sahara; ce fut alors que deux hommes conquirent, par des procédés différents, l'immense désert.
  Le colonel "LAPERRINE" fut nommé, en 1901, commandant supérieur des territoires du Sud Algérien. Pour arriver à soumettre les Touaregs, il utilisa la vieille haine de leurs rivaux séculaires, les Châambas, qui nous étaient fidèles. Avec leur collaboration, il créa des compagnies méharistes qui, armées et commandées à la française, étaient chargées de la police du désert. En 1902 une rencontre eut lieu dans laquelle le parti touareg fut anéanti. Cette défaite amena la soumission de toutes les tribus touareg du Sahara. Par son action personnelle le général "LAPERRINE" gagna à la France la sympathie et le respect des chefs influents, fit régner l'ordre en usant tantôt de la persuasion et tantôt de la force; bref, fut le vrai conquérant du Sahara.
  En même temps, son camarade de Saint-Cyr, le "Père de FOUCAULD", ancien officier de cavalerie, ancien explorateur au Maroc, qui s'était fait prêtre et bientôt ermite, s'établit en plein Sahara, dans une cabane, à Tamanrasset. Il conquit les Touareg par son dévouement, soignant les malades, partageant ses maigres ressources avec les indigents; comme il avait étudié à fond la langue, les moeurs et l'histoire du pays, il tint la correspondance des chefs et les engagea dans notre amitié.
  Cependant, en 1916, alors que le général "LAPERRINE" se trouvait sur le front français, les tribus du désert, poussées et armées par les émissaires allemands et turcs, se soulevèrent. "Le Père de FOUCAULD", dans son ermitage, surveillait les événements et renseignait les autorités, mais, le 1er Décembre 1916, il fut tué par des touaregs pour n'avoir pas voulu révéler la présence de nos méharistes. Son corps repose à El Goléa depuis avril 1929.

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-27, 18:10

Extrait 18 et fin
  Le général "LAPERRINE" fut rappelé au Sahara en 1917. Sa valeur de chef et les coups qu'il porta aux révoltés ramenèrent la soumission dans tout le Sud Algérien. Il chercha à mettre en communication nos possessions sahariennes de l'Algérie au Niger par l'automobile et l'avion, et, pour donner l'exemple prit part lui-même à un vol d'essai en plein Sahara; mais son avion, ayant perdu sa route, dut atterrir brusquement; le général fut projeté sur le sol avec de fortes blessures et, malgré les soins dévoués que lui prodiguèrent sur place, pendant dix-sept jours, les deux autres membres de l'équipage, il mourut le 5 Mars 1922. Son corps fut ramené à Tamanrasset.

                                                   F I N

Remarques : Nous venons de voir une Histoire de France décrivant des actes accomplis par des personnages nommement désignés, en dehors de toute influence politique. Il ne s'agit pas d'une Histoire Algérienne écrite par des Algériens.
Dans l'Atlas Français nous avons une suite à cette page Historique qui s'intitule "ADMINISTRATION"
Introduction: L'administration d'un pays est l'ensemble des organismes qui y assurent la tranquillité publique et la sécurité, sauvegardent les intérêtes de la collectivité et des individus et contribuent au développement économique; elle doit s'adapter "aux besoins locaux et aux moeurs de la population", souvent composée d'éléments ethniques différents; il est donc logique qu'elle ait souvent été modifiée en Algérie au fur et à mesure que celle-ci s'ouvrait à la vie européenne.
 Composants:  - Organisation de Direction;
                      - Budget;
                      - Justice;
                      - Cultes;
                      - Instruction Publique;
                      - Armée;
                      - Assistance Médicale.
         Nous sommes passés de Tribus à une organisation Européenne.

                 Tout ceci a été oublié pour satisfaire à la République Algérienne.

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2442
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-28, 09:10

Merci beaucoup Ancien38,vraiment intéressant beau travail. Atlas Colonial Français - Page 2 373769

___________________________________ ____________________________________

   

                             Atlas Colonial Français - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Atlas Colonial Français - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-05-28, 18:07

Bonjour Michel, merci pour ton avis, j'ai voulu montrer qu'il y avait un moyen d'échapper à la main mise par un milieu de "Spécialistes" très politisé sur le traitement des questions coloniales: il suffit de s'attarder sur des documents anciens qui décrivent des points historiques avec précision (Lieux, personnages etc.). Donc toujours la recherche de l'authenticité garante de la meilleure conclusion personnelle.
Dans le cas qui nous intéresse, nous voyons que l'Algérie de 1830 était un territoire pauvre, en friche, donc sans intérêt particulier. La mise en valeur a été faite par la France, mais le problème ethnique et religieux a eu le dernier mot. Alors pensons à l'avenir de rapprochement entre les deux pays. Solution pour nous: l'amnésie.

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4347
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-06-01, 20:47

La présence française a laissé en 1961 :
- 54 000 km de routes 80 000 avec les pistes sahariennes dont 31 routes nationales dont près de 9 000 étaient goudronnées;
- 4 300 km de voies ferrées
- 4 ports équipés aux normes internationales;
- 34 phares maritimes
- une douzaine d'aérodromes principaux
- une centaine d'ouvrages d'art (ponts, tunnels, viaducs...)
- 31 centrales hydroélectriques et thermiques
-des milliers d'écoles, de lycées, d'universités
-un hôpital universitaire de 2 000 lits à Alger

Source Revue d'Histoire Européenne n° 11

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
GOMER
membre confirmé
membre confirmé
GOMER


Masculin
Nombre de messages : 312
Age : 77
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 20/09/2021

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-06-02, 16:25

Ancien38 a écrit:
Bonjour Michel, merci pour ton avis, j'ai voulu montrer qu'il y avait un moyen d'échapper à la main mise par un milieu de "Spécialistes" très politisé sur le traitement des questions coloniales: il suffit de s'attarder sur des documents anciens qui décrivent des points historiques avec précision (Lieux, personnages etc.). Donc toujours la recherche de l'authenticité garante de la meilleure conclusion personnelle.
Dans le cas qui nous intéresse, nous voyons que l'Algérie de 1830 était un territoire pauvre, en friche, donc sans intérêt particulier. La mise en valeur a été faite par la France, mais le problème ethnique et religieux a eu le dernier mot. Alors pensons à l'avenir de rapprochement entre les deux pays. Solution pour nous: l'amnésie.
Bonjour Ancien38,

Solution pour nous: l'amnésie. ???????????????


Désolé mon cher ancien38, ne de pas être d'accord avec toi. mais alors pas du tout pour cette amnésie ! Pourquoi ?

Pour la simple et les bonnes raisons suivantes: en mémoire pour tous ces Morts pour la France en Algérie, ça serait leur faire un affront, pour tous ceux qui ont cru à la parole de la France comme les Harkis et massacré par le FLN, à ceux de l'OAS mort pour la France, car l'Algérie c'était la France, à tous ces civils qui ont dû quitter leur pays avec une petite valise en laissant tout derrière eux.....

Maintenant, à l'image de l'Algérie de 1830, la France, notre France, va ressemblé d'ici peu à l'Algérie de 1830... l'Histoire est en marche, ce n'est qu'une question de temps pour retrouver une France en friche...
 
A tous ceux qui ont voté maCon, à tous ces gauchistes et islamos gauchistes, les khmers verdâtres et d'ailleurs.... qui ont refusé le vote des candidats prêt pour sauver la France de cette sombre destinée de se débrouiller avec la racaille. 

Tu récoltes toujours ce que tu sèmes et du fond de ma tombe, je ferais pousser les mauvaises herbes. Amen.

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4347
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-06-02, 16:31

La France a remplacé une administration ottomane à bout de souffle et corrompue par une administration de type européen. Ce qui n’à pas fonctionné chez eux et bien ils vont nous l’imposer avec en plus la dhimmitude.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4347
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-06-03, 18:35

Le mythique trésor de la Casbah.
Le trésor de guerre des razzia des corsaires barbaresques aurait été caché dans la Casbah d’Alger, trésor qui aurait permis de renflouer les caisses en raison des frais engagés pour l’opération militaire mais il semble que ce ne soit qu'un mythe.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4347
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-06-03, 18:42

Il y a eu une communauté helvétique en Algérie qui compta jusqu'à 500 000 membres. Des concessions ont été accordées par Napoléon III. 20 000 hectares divisées en 50 lots ont été délivrés aux Suisses de la compagnie genevoise dirigée par Henri Dunant,  le fondateur de la Croix Rouge.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-06-03, 21:34

Bonsoir GOMER, je pense que le sens de cette dernière phrase a été mal compris: Il faut se situer dans la situation actuelle qui nous muselle et nous soumet à la volonté du pouvoir Algérien. L'Algérie a créé artificiellement sa propre Histoire (avec la complicité "d'Hervé BOURGES"). Dans le futur, si l'on veut un rapprochement cela conduit à admettre l'Histoire créée au moment de l'Indépendance (avec des mensonges) par les Algériens et à ignorer notre propre Histoire que j'ai écrite avec des précisions. D'où l'apparition du mot  " amnésie" dans ma conclusion. Façon de contredire les discussions futures qui nous attendent et faciles à comprendre.

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4347
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-06-03, 21:41

En lisant ce dernier message  j'ai lu que Hervé Bourges avait la nationalité algérienne. Je commence à cerner l’individu.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-06-04, 16:06

Bonjour Alexderome, la présentation d'Hervé Bourges avait été faite par le passé sur le Forum, mais je n'ai pas retrouvé le sujet. Alors pour le porter à la connaissance du lecteur se reporter à Wikipédia pour lire sa biographie. Il était conseiller auprès du Gouvernement Algérien pour calquer le moment de la Libération Algérienne sur celui de la Libération Française de 45. Le reste est facile à comprendre !

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1007
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-06-04, 18:16

Avant de refermer l'Atlas Colonial Français (1931) j'ai pensé qu'il serait intéressant de consulter le détail de la popularion à cette époque (à comparer avec celle d'aujourd'hui). Tout ceci pour posséder des éléments d'information suffisants pour répondre à toute tentative de désinformation dans le futur.
  Extrait 1/Population.
  L'Algérie compte environ 6.000.000 d'habitants pour l'ensemble de ses territoires du Nord et du Sud.
  Cette population est formée de deux groupes (Européens et Indigènes), différents d'origine, de religion, de langue et de moeurs. Répartie inégalement dans les trois départements, elle est de 2.248.335 habitants dans le département de Constantine et diminue en allant vers l'Ouest. Le département d'Alger en compte 1.834.502 et celui d'Oran 1.361.534.
  Les Européens représentent dans ce total général à peu près un sixième; à l'inverse de la densité de la population, le nombre des Européens s'accroît en allant de l'Est à l'Ouest (Constantine 170.544, Alger 307.195 et Oran 350.841).
  Le groupe des Européens est composé:
  1° De Français d'origine (549.000), répandus partout, grâce à la colonisation officielle qui réserve uniquement aux Français les lots de terrains à concéder; ils fournissent la majorité des colons qui viennent plus particulièrement des régions du Sud de la France. Travailleurs, probes et bienveillants, ils s'entendent parfaitement avec les indigènes et les étrangers; la plupart des grandes entreprises sont dirigées par eux;
  2° D'Israélites naturalisés (37500), d'éléments indigènes, mais devenus citoyens français à la suite du décret Crémieux (1870), ils s'adonnent surtout au commerce et aux opérations de banque, connaissent parfaitement la langue et les moeurs arabes et facilitent les transactions entre Européens et Indigènes;

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
GOMER
membre confirmé
membre confirmé
GOMER


Masculin
Nombre de messages : 312
Age : 77
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 20/09/2021

Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime2022-06-04, 19:21

Ancien38 a écrit:
Bonsoir GOMER, je pense que le sens de cette dernière phrase a été mal compris: Il faut se situer dans la situation actuelle qui nous muselle et nous soumet à la volonté du pouvoir Algérien. L'Algérie a créé artificiellement sa propre Histoire (avec la complicité "d'Hervé BOURGES"). Dans le futur, si l'on veut un rapprochement cela conduit à admettre l'Histoire créée au moment de l'Indépendance (avec des mensonges) par les Algériens et à ignorer notre propre Histoire que j'ai écrite avec des précisions. D'où l'apparition du mot  " amnésie" dans ma conclusion. Façon de contredire les discussions futures qui nous attendent et faciles à comprendre.

Bonjour Ancien38

J'entends bien le sens de ton propos, mais je me refuse d'être amnésique sur ces milliers de soldat Mort pour la France, et si raison d'Etat il y a ou aurait, je m'en contre fiche royalement.

Pose voir la question aux familles juives si elle sont prête à "oublier" la déportation dans des camps de la mort pour être copain-copain avec les Allemands ?

Se renier, c'est c'est se soumettre, se soumettre au nom de quoi et de quel droit ? La France a quitter l'Algérie la queue entre les jambes mais dans "l'honneur" si j'ose dire, en laissant le pays plus riche et moderne qu'à son arrivée même si tout n'a pas été parfait.

Les Allemands ont quitté Paris en 1944 sans la faire sauter, la France n'a pas non plus fait sauter ses constructions de ports, de ponts etc.

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Atlas Colonial Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Atlas Colonial Français   Atlas Colonial Français - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Atlas Colonial Français
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» BREVET COLONIAL
» Brevet Colonial !!!
» A la découverte du Hanoï colonial ..........
» L'empire colonial allemand
» Le Bataillon Colonial Sibérien (BCS)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: VOS TROUVAILLES-
Sauter vers: