Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
One-Punch Man Tome 25 en édition Collector : ...
Voir le deal
9.90 €

 

 Le saviez-vous? la poudre d'escampette

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Le saviez-vous? la poudre d'escampette Empty
MessageSujet: Le saviez-vous? la poudre d'escampette   Le saviez-vous? la poudre d'escampette Icon_minitime2017-03-12, 08:59

Le saviez-vous ? Prendre la poudre d'escampette






                        - Auteur : Aude Borel -    
                 


Les versions divergent quant à sa naissance. Mais de toutes les hypothèses, une chose est acquise : « escampette » provient directement de l'ancien verbe « escamper », lui-même issu de l'italien « scampare ».
D'usage au XVIIe siècle, le terme « escamper » signifiait alors s'enfuir, déguerpir ou encore battre en retraite.
Tombé en désuétude, ce mot reste utilisé de nos jours dans l'expression « Prendre la poudre d'escampette ». Mais alors, d'où vient cette jolie tournure ?

Le saviez-vous? la poudre d'escampette La-poudre-d-escampette_article_demi_colonne
                                                       
La légende militaire raconte que les Artilleurs se plaçaient devant les troupes à pied, en raison de la faible précision et du manque de portée des bombardes.
Pour assurer la sécurité des soldats, les réserves de poudre étaient disposées à l'arrière et des hommes - pas forcément militaires de formation - étaient chargés de transporter la poudre vers l'avant.
Durant une bataille, quand l'ennemi gagnait du terrain et s'approchait de la victoire, ces porteurs de poudre, allaient donc « à la poudrière » mais ne revenaient pas à l'avant du front…. Ils décampaient.
Autre hypothèse, plus rudimentaire et imagée : la poudre ferait référence à la poussière qu'un fuyard soulève derrière lui en courant pour s'échapper d'une situation.
Il est coutume de raconter que, du temps de Molière, cette expression faisait allusion aux poudres purgatoires très en vogue, grâce auxquelles les charlatans s'enrichissaient.
Celui qui avait le malheur d'ingérer cette poudre maléfique, s'enfuyait subitement en courant, pris de crampes violentes... Sans s'étendre sur le sujet, nous privilégierons l'explication issue du domaine militaire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le saviez-vous? la poudre d'escampette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le saviez vous ? Non ! et bien cette fois vous le savez ! ..que noussommes des pigeons !
» Le saviez-vous ? Connaissez-vous la grosse Bertha ?
» Le saviez-vous ?? Rendez-vous chez le toubib
» Le saviez-vous ??Vous reprendrez bien des fayots ?
» Le saviez-vous ? OK ? Vous avez dit OK ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Saviez vous ?????-
Sauter vers: