Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-22%
Le deal à ne pas rater :
-110€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
389.99 € 499.99 €
Voir le deal

 

 JEAN CASALE

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


JEAN CASALE Empty
MessageSujet: JEAN CASALE   JEAN CASALE Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 22:39

Jean Casale
As de la Grande Guerre


JEAN CASALE Inconnu-d0b463

Né le 24 septembre 1893, à Olmeta-di-Tuda, dans une famille de gens de robe, dont le personnage le plus illustre fut son aïeul Pie Casale, Président de la Cour sous la Restauration, Conseiller Général sous la Monarchie de Juillet.
Il est apparenté par sa mère Rose Vinciguerra, à la famille du Maréchal Sebastiani.

Orphelin de mère à neuf ans puis de père à quinze ans, il fait ses études au lycée de Bastia. Puis part à Marseille où il exerce la profession de chauffeur d'autos.
Appelé au service militaire en 1913, il sert au 8° régiment de chasseurs à cheval.
Quand la guerre éclate en 1914. il est blessé presque aussitôt (le 19 août 1914).
Après une permission en Corse, il obtient d'être détaché dans le premier groupe d'aviation de Dijon dès Décembre 1914. Il entre à l'école d'aviation de Chartres et passe son brevet de pilote en mars 1915.
Il est alors affecté à une escadrille de reconnaissances à longue distance : la MF8. Le 8 juillet, il abat son premier ennemi, un drachen

JEAN CASALE Brevet-d0b504 JEAN CASALE Brevet1-d0b510

le 30 septembre 1915, il reçoit sa première citation :
"S'est révélé dès son arrivée à l'escadrille, comme un pilote de premier ordre par son courage, son audace et l'entrain avec lequel il attaquait les avions ennemis. toujours prêt à accomplir les missions les plus périlleuses, a effectué plus de cent heures de vol sur l'ennemi et est rentré plusieurs fois avec son avion très gravement atteint par les projectiles."
Le 10 novembre 1915, il est affecté à l'escadrille 23, commandée par le Capitaine Robert de Beauchamp . Il y retrouve, le sergent pilote Maxime Lenoir, ancien cavalier du huitième régiment.

Fier de ses origines il baptise son avion "Le Corse".


JEAN CASALE Lecorse-d0b55e

Le 20 janvier Jean H. est affecté à l'escadrille N 67, (il y restera jusqu'au 1er mars), commandée par le capitaine Villepin. A la quelle appartient aussi Jean Navarre qui vient de la MS 12.
Il se fait remarquer par l'ardeur avec laquelle il attaque les avions ennemis.
Il obtient sa 2e citation et la médaille militaire (10 mai 1916)
Le 6 février 1917, Jean Casale est inscrit au palmarès des As.
Le 7 mars 1917, il est fait Chevalier dans l’Ordre de La Légion d’Honneur, avec la citation suivante : "Pilote de chasse d'une énergie et d'une bravoure exceptionnelles. A depuis la bataille de Verdun livré plus de quatre-vingt-dix combats, rentrant à plusieurs reprises avec un appareil criblé de balles. Deux blessures, quatre citations à l'ordre de l'armée. La présente nomination comporte l’attribution de la Croix de guerre avec palme.
Le 24 juin il est promu sous sous-lieutenant.
En Novembre, l'escadrille 23 reçoit des Spad S. XIII, et se transforme en Spa-23. Jean adopte pour son Spad, le nom de "Vendetta corsa".
Le 6 mars passe à l'escadrille Spa 156. Il y reste jusqu'au 1er juin 1918 où il est affecté à l'escadrille SPAD 38. Cette escadrille a été crée le 8 janvier 1918 (elle sera dissoute le 10 août 1919). Elle porte sur ses appareils le chardon de lorraine, et la devise "qui s'y frotte s'y pique". Elle est commandée par le capitaine Georges Madon, âgé à peine de vingt-six ans, qui finira la guerre quatrième sur la liste des as français, avec 41 victoires.

Pendant la durée de la guerre Jean Casale a livré une centaine de combats et abattu 17 avions, dont 12 victoires homologuée

Il termine la guerre avec le grade de sous-lieutenant.

Après la guerre il entre aux établissement Blériot-Aéronautique comme premier pilote d'essais. Il remporte plusieurs records du monde, d'altitude et de vitesse.

Il meurt le 23 juin 1923 au cours d'un meeting aérien, couvert d'honneurs et de gloire.

Le 23 juin 1923, vers 13 heures 30 dans la forêt de Dameraucourt, le tout nouvel avion de la compagnie Blériot, le quadrimoteur " Mammouth ", s'écrase au retour d'un meeting aérien au Touquet.A son bord, seuls se trouvent le pilote et son mécano. Ce dernier réchappe miraculeusement au crash. Ce jour funeste, vient de mourir un des aviateurs les plus fameux de son temps. Héros de la Grande Guerre, pilote d'essai chez Blériot depuis la démobilisation, c'est aussi le détenteur de plusieurs records dont le mythique palier des 10 000 mètres d'altitude. L'extraordinaire courage de ce simple fantassin corse devenu aviateur en 1915 pour cause de.
blessure reçue au combat, était ainsi soulignée dans l'éloge reçu pour sa Légion d'honneur en 1917 : " Pilote de chasse d'une énergie et d'une bravoure exceptionnelles. A depuis la bataille de Verdun livré plus de quatre-vingt-dix combats, rentrant à plusieurs reprises avec un appareil criblé de balles. Deux blessures, quatre citations à l'ordre de l'armée. La présente nomination comporte l'attribution de la Croix de guerre avec palme, " L'histoire de ce destin hors du commun est reprise ici à partir de documents iconographiques personnels et familiaux pour la plupart inédits.




JEAN CASALE Casale-20g-d0bcf4
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JEAN CASALE Empty
MessageSujet: Re: JEAN CASALE   JEAN CASALE Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 22:39

Département 78 Yvelines Commune Buc

Sur la droite au coin de la RD 938 qui mène à l’aérodrome de Toussus le Noble, une statue d’un homme ailé qui est très abîmée et qui se situe sur l’emplacement de l’aéroparc Bleriot.


Coordonnées : approximatives 48° 45' 25" N 2° 7' 19" E (48.7569444 2.1219444)

A proximité, un panneau indique :
STATUE DE JEAN CASALE
Située en bordure de l’ancien aéroparc Blériot, cette statue s’élève à la mémoire du pilote d’essai Jean Casale, Marquis de Montferrato (1893-1923). « As de la Grande Guerre et pilote d’essai aux Etablissements Blériot, il mourut dans un accident d’avion en 1923.
En 1925, lors de l’inauguration, un médaillon sur le piédestal reproduisait les trais de Jean Casale, complété par l’inscription suivante :
« Jean Hyacinthe Casale, Marquis de Monterrato, prit ici son dernier essor le 22 juin 1923, victime de son dévouement à la science et au progrès »
Au dos du monument, une autre plaque de bronze représenatit un combat d’avions.
Sculpteur : François Bazin.


Photos : Comité pour le Centenaire de l'aérodrome de Toussus-le-Noble. Stéphane Dubost Philippe Jegousse Marc Bonas.


JEAN CASALE 1monu_10

JEAN CASALE 2monu_10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JEAN CASALE Empty
MessageSujet: Re: JEAN CASALE   JEAN CASALE Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 22:40

JEAN CASALE 4monu_buc_casal__7_-d0d527

JEAN CASALE 5monu_buc_casal__3_-d0d532
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JEAN CASALE Empty
MessageSujet: Re: JEAN CASALE   JEAN CASALE Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 22:41


JEAN CASALE 6monu_buc_casal__10_-d0d58c



JEAN CASALE J_casale_1-d0d5b2 JEAN CASALE J-casale-2-d0d5c3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JEAN CASALE Empty
MessageSujet: Re: JEAN CASALE   JEAN CASALE Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 23:17

Ce nom m'était parfaitement inconnu !

merci de le rappeler à la mémoire ds hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


JEAN CASALE Empty
MessageSujet: Re: JEAN CASALE   JEAN CASALE Icon_minitimeVen 10 Avr 2009 - 11:59

JEAN CASALE 373769 JEAN CASALE 373769
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




JEAN CASALE Empty
MessageSujet: Re: JEAN CASALE   JEAN CASALE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
JEAN CASALE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages remarquables (Civils & Militaires) :: Les combattants de la Grande Guerre-
Sauter vers: