Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 Connaissez-vous l'ETEC

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Connaissez-vous l'ETEC Empty
MessageSujet: Connaissez-vous l'ETEC   Connaissez-vous l'ETEC Icon_minitime2015-02-08, 19:13

Connaissez-vous l’Etec ? Il s’agit de l’unité de l’armée de l’air chargée de transporter le président de la République et les membres du gouvernement. Une unité d’élite, censée être composée des meilleurs éléments de l’armée de l’air, sécurité oblige. Sauf que selon une enquête de l’hebdomadaire Marianne, l’Etec (Escadron de transport, d’entrainement et de calibration) n’est plus vraiment une unité d’élite. Pilotes et membres d’équipage multiplient les dérapages depuis des années.



Une unité d’élite, pour un transport de luxe


L’Etec est composé de 180 personnes : pilotes, stewarts et hôtesses de l’air passent des sélections drastiques pour en faire partie. Car le personnel doit être sûr : l’Etec transporte les plus hautes personnalités de la République. Et vu le prix, il s’agit bien ici d’un service de luxe. Une heure d’avion coûte 5 128 euros net pour un Falcon 7x, 5 063 euros pour un Super Puma et… 19 520 euros pour l’airbus du président (surnommé « Air Sarko One »).



Les dérapages des équipages lors des escales


L’Etec, une unité d’élite ? En réalité, depuis de nombreuses années, l’état major est au courant de nombreuses dérives, sans réussir à y mettre fin. C’est ce qu’a découvert l’hebdomadaire Marianne, en recueillant notamment le témoignage d’une ancien hôtesse de l’air de l’Etec qui raconte les dérapages alcoolisés, les mesures de sécurité non respectées, et les fêtes à chacune des escales. Un témoignage accablant. Exemple ? « En mars 2010, nous sommes allés à Pise, raconte cette hôtesse à Marianne. Le soir, comme d’habitude, nous avons fait la fête. Mais le lendemain, alors que nous avions un ministre à bord, le pilote a été malade. Je n’ai pas tout de suite compris quand on m’a demandé un sac vomitoire. En fait, il avait trop bu la veille ».



Quand l’équipage récupère les bouteilles des ministres


En théorie, il est interdit à l’équipage de faire sortir de l’avion des bouteilles alcoolisées. Mais il y a la théorie et la pratique. Et à l’Etec, manifestement, on a de la suite dans les idées : « Les bouteilles fermées étant comptées, le jeu consistait à en ouvrir un maximum pour les passagers puis à les récupérer à moitié pleines et les finir entre nous, à l’escale, raconte un témoin. On les planquait dans nos valises personnelles ou dans les racks, ces caissons métalliques qui servent à transporter les plateaux-repas ».



Des dérapages jusqu’au harcèlement ?


Plus grave que ces dérapages alcoolisés, le harcèlement envers le personnel féminin.« Beaucoup appellent l’Etec « le mini-Elysée, explique une autre hôtesse à Marianne. Ça monte facilement à la tête. Il y a des pilotes qui se prennent pour des dieux. Certains d’entre eux tombent vite dans le graveleux ». Plusieurs hôtesses se seraient plaintes de harcèlement. Une enquête aurait été ouverte.



Un rappel à l’ordre qui n’aurait eu aucun effet


L’un des responsables de l’Etec a tenté de mettre fin à ces dérives. Dans un mail interne envoyé en 2011, et que s’est procuré l’hebdomadaire Marianne, ce responsable recadre les équipages, en des termes pour le moins déroutants : « Concernant les escales, je suis évidemment d’accord que chacun profite et s’amuse. Cependant, cela ne signifie pas faire n’importe quoi. Par exemple : la consommation d’alcool sans aucune modération est inadmissible. Je vous rappelle que notre mission peut nous rattraper à chaque instant, aussi, il faudra que l’on m’explique comment un personnel ivre peut assumer ses fonctions ».

Que chacun profite et s’amuse pendant les escales ? On ne s’ennuie vraiment pas avec l’argent du contribuable…
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25521
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Connaissez-vous l'ETEC Empty
MessageSujet: Re: Connaissez-vous l'ETEC   Connaissez-vous l'ETEC Icon_minitime2015-02-08, 19:38

Merci Gus

Je te signale (Hélas) que ceci existe depuis des lustres

Mon Pére en poste a Villacoublay , fin années40 et début50 , me parlait de la même institution :

Le "GLAM"

Un vrai boxon

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Connaissez-vous l'ETEC 908920120 Connaissez-vous l'ETEC Cocoye10 Connaissez-vous l'ETEC 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
Papa schulz


Masculin
Nombre de messages : 12008
Age : 62
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

Connaissez-vous l'ETEC Empty
MessageSujet: Re: Connaissez-vous l'ETEC   Connaissez-vous l'ETEC Icon_minitime2015-02-08, 20:03


merci Gus de l'info !!

et oui faut en profiter un max !!!

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Connaissez-vous l'ETEC Empty
MessageSujet: Re: Connaissez-vous l'ETEC   Connaissez-vous l'ETEC Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Connaissez-vous l'ETEC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: