Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25513
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeMar 19 Juil - 21:20

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Le-battaillon.jpg

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Historique-ouverture

Les origines des sapeurs-pompiers de Paris

C’est à la suite d’un accident de l’histoire, un bal tragique auquel l’Empereur Napoléon 1er échappe de peu, que la prestigieuse institution de sapeurs-pompiers de Paris, telle que nous la connaissons aujourd’hui, voit le jour.

L’insuffisance du système de sécurité de l’époque, mise en évidence dans le procès-verbal dressé à la suite de ce drame, persuade Napoléon 1er de réorganiser et de professionnaliser la lutte contre le feu à Paris.

Par décret impérial du 18 septembre 1811, il confie cette mission à un corps militaire, le Bataillon de sapeurs-pompiers de Paris.

A cette époque guerrière, en effet, seul le modèle militaire constituait un gage d’efficacité, d’où la décision de l’Empereur de militariser la première unité de pompiers professionnels de France, et peut-être même du monde.



A Suivre.

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 2911761312

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Cocoye10 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”



Dernière édition par Commandoair40 le Dim 31 Juil - 19:15, édité 1 fois

81/06, Panpan19 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
81/06
membre confirmé
membre confirmé
81/06


Masculin
Nombre de messages : 2812
Age : 60
Emploi : Mécano, retraité
Date d'inscription : 09/06/2019

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeMer 20 Juil - 7:39

Petite vidéo bien faite  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 926774

Panpan19 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Panpan19
membre confirmé
membre confirmé
Panpan19


Masculin
Nombre de messages : 483
Age : 84
Emploi : Officier en retraite
Date d'inscription : 16/08/2021

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeMer 20 Juil - 16:24

Je témoigne de leur courage, la volonté et plein d'autres qualités pour avoir fait mes premières 15 années à leur côté. Les pompiers et la PP, faisaient toujours équipe, j'ai pu apprécier cet esprit de corps et d'amitié ; De grands souvenirs et d'histoire parfois anecdotiques. Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 373769

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://arquebusiersdulimousin.com
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25513
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeMer 20 Juil - 21:15

Merci a vous , donc la suite .

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Le-regiment.jpg

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Images?q=tbn:ANd9GcShTz3ebKElXKoFfQZqH9InUkfkMkS7yM40cLHeT-4_SQQHef1NCxU1Uuc5kAmdPFDIvZ8&usqp=CAU

200 ans de protection des populations

L’introduction des pompes de Dumouriez à Paris en 1699 sur la base d’un contrat royal pose la première pierre de ce qui va devenir par la suite le corps des gardes pompes de la capitale.

Cette organisation, dont on ne perçoit le fonctionnement que dans ses grandes lignes, connaît des hauts et des bas.

Sa taille ne cesse pourtant d’augmenter.

À cette époque, la tactique d’attaque des feux est rudimentaire.

Seules, la connaissance et l’intrépidité des ouvriers du bâtiment, parmi lesquels sont recrutés les gardes pompes, guident les actions de sauvetage et d’extinction.

Après la Révolution, les gardes pompes prêtent spontanément serment au nouveau régime.

Le Directoire, le Consulat et l’Empire n’apportent que peu de modifications à l’organisation qui périclite.

Le Premier Consul a bien senti la nécessité de réformer ce corps, mais la réorganisation de 1801, qui suit de près la création de la préfecture de Police de Paris, ne porte pas ses fruits.

L’incendie meurtrier du bal de l’ambassade d’Autriche en juillet 1810, lors des festivités de son mariage avec Marie Louise, rappelle à l’Empereur toute l’importance du bon fonctionnement du service d’incendie dans la capitale.

Malgré le courage et le dévouement des gardes pompiers que l’on accuse, parfois à tort, de multiples défaillances, le service de lutte contre les incendies laisse apparaître ses faiblesses :


Retards, matériel insuffisant et peu fiable, personnel mal entraîné et responsables incompétents.

Le personnel présent à l’ambassade le jour du drame est lavé de tout soupçon par une enquête menée par le comte de Montalivet.

En revanche, les chefs de l’ancienne organisation sont licenciés et le corps des gardes pompes est supprimé.

Après cette catastrophe, l’Empereur réorganise ce service public en créant le premier corps militaire de sapeurs-pompiers, composé des sapeurs du génie de la garde impériale dédiés à la défense contre l’incendie des châteaux impériaux.

Voulue par l’empereur Napoléon 1er, la création par un décret impérial le 18 septembre 1811 du bataillon de sapeurs pompiers de Paris présente un caractère original et innovant, consacrant le passage d’une organisation civile et communale à un corps militaire.

Ce choix d’un statut aussi atypique pour un service public fait écho à la création, onze ans plus tôt, de la préfecture de Police de Paris, instance juridico administrative tout aussi singulière.

Ainsi, et dès sa création, ce corps militaire est placé sous l’autorité du préfet de Police de Paris, responsable de la sécurité de la capitale.

Ce statut militaire et cette subordination à un préfet se sont ensuite imposés, après un long cheminement, comme la conséquence logique de l’esprit du décret du « 12 messidor an 8 ».

Aujourd’hui la spécificité militaire assure toujours aux habitants de la capitale et des trois départements de la petite couronne un niveau sans égal de disponibilité et de performance des protecteurs de la cité.

Création en 1811 du bataillon de sapeurs-pompiers pour la ville de Paris

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Histoirebataillondecretimperial.png

À la formation du Bataillon en 1811, les sapeurs pompiers de Paris prennent en compte une mission, la lutte contre les incendies, dont ils ignorent encore l’importance et les développements.

S’appuyant sur un tryptique fonctionnel typiquement militaire (formation poussée des hommes, recherche technologique systématique et mise en place de procédures opérationnelles efficaces), le Bataillon s’approprie très rapidement son nouvel environnement et devient, dès la fin de la deuxième moitié du XIXe siècle, un modèle d’organisation du service public de lutte contre l’incendie et une référence nationale, voire internationale.

Plusieurs chefs de corps se succèdent jusqu’en 1814.

À cette date, le commandement est confié au chef de bataillon Plazanet.

Il dote le Bataillon d’un manuel d’instruction, impose que les sapeurs soient casernés et introduit la pratique de la gymnastique pour former des sauveteurs efficaces et audacieux.

Le processus de militarisation, fastidieux, est perturbé par les révolutions parisiennes.

Il n’est réellement achevé qu’en 1830.

Sur le plan du matériel, les pompiers disposent de pompes à bras, de tonneaux, de haches et de cordages.

En 1830, le lieutenant colonel Gustave Paulin, prend le commandement du Corps et invente le premier appareil respiratoire pour permettre d’intervenir dans les locaux enfumés.

Il rédige également plusieurs manuels d’instruction destinés aux pompiers de Paris et de France.

Les centres de secours de la capitale

Pendant la première moitié du XIXe siècle, les douze arrondissements de Paris sont défendus par un maillage de casernes centrales et de petits postes destinés à réduire les distances pour l’acheminement des secours, qui s’effectue à pied.

À ce titre, les édiles de Paris et certains chefs de corps refusent d’employer la traction hippomobile, invoquant son coût, ainsi que le manque de place dans les centres de secours et l’exiguïté des rues de Paris.

Le Bataillon connaît quelques modifications tout au long de la première moitié du XIXe siècle.

Mais c’est à partir de 1859 que le corps des sapeurs pompiers de Paris prend un essor particulier.

En absorbant les communes limitrophes, la capitale forme désormais 20 arrondissements, soit 8 de plus qu’auparavant, et se transforme profondément sous l’égide du baron Haussmann.

Les sapeurs pompiers parisiens doivent assurer la protection d’un territoire supplémentaire important, sans augmentation notable du nombre d’hommes.

Une réorganisation s’opère et de nombreux postes de ville, armés par trois hommes et un matériel sommaire, sont créés dans les nouveaux quartiers pour préserver la rapidité d’intervention.

En 1866, le Bataillon devient officiellement Régiment.

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Histoirebataillon1.png

5 décembre 1866, le régiment de sapeurs-pompiers de Paris

Cette modification s’accompagne également d’une profonde mutation technologique.

Désormais, et pour longtemps, les sapeurs-pompiers de Paris apparaîtront comme des précurseurs dans un certain nombre de domaines.

Ils passent ainsi successivement de la traction hippomobile à la traction mécanique :

Le régiment de sapeurs pompiers de Paris s’équipe de pompes à vapeur, puis passe de la traction électrique au moteur à explosion.

Simultanément, une nouvelle stratégie de couverture opérationnelle débouche sur un découpage de la capitale en 24 secteurs d’incendie, permettant de regrouper les moyens de lutte contre l’incendie et de raccourcir les délais d’intervention.

Un premier réseau d’alerte est mis en place après 1870, fondé sur le tout nouveau télégraphe.

Les centres de secours de la capitale

Pendant la première moitié du XIXe siècle, les douze arrondissements de Paris sont défendus par un maillage de casernes centrales et de petits postes destinés à réduire les distances pour l’acheminement des secours, qui s’effectue à pied.

À ce titre, les édiles de Paris et certains chefs de corps refusent d’employer la traction hippomobile, invoquant son coût, ainsi que le manque de place dans les centres de secours et l’exiguïté des rues de Paris.

Le Bataillon connaît quelques modifications tout au long de la première moitié du XIXe siècle. Mais c’est à partir de 1859 que le corps des sapeurs-pompiers de Paris prend un essor particulier.

En absorbant les communes limitrophes, la capitale forme désormais 20 arrondissements, soit 8 de plus qu’auparavant, et se transforme profondément sous l’égide du baron Haussmann.

Les sapeurs-pompiers parisiens doivent assurer la protection d’un territoire supplémentaire important, sans augmentation notable du nombre d’hommes.

Une réorganisation s’opère et de nombreux postes de ville, armés par trois hommes et un matériel sommaire, sont créés dans les nouveaux quartiers pour préserver la rapidité d’intervention.

En 1866, le Bataillon devient officiellement Régiment.

A Suivre .

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 2911761312

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Cocoye10 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”



Dernière édition par Commandoair40 le Dim 31 Juil - 19:17, édité 1 fois

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25513
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeJeu 21 Juil - 23:45

"Le régiment"

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Le-regiment.jpg

En 1870, la capitulation du gouvernement impérial face aux Prussiens déclenche l’hostilité d’une partie de la France.

La république est proclamée le 4 septembre 1870.

Paris est assiégée.

Renforcé par plusieurs centaines de sapeurs-pompiers communaux de la banlieue à la demande du général Trochu, gouverneur militaire de Paris, le régiment de sapeurs pompiers s’organise pour protéger la capitale des bombardements prussiens.

En janvier 1871, c’est le soulèvement de la Commune. Paris est sous la domination des insurgés.

Le Régiment est désarmé, licencié puis reformé comme « corps civil des sapeurs pompiers de la Commune ».


En mai 1871, la « Semaine sanglante » embrase Paris, et plusieurs centaines de sapeurs pompiers des départements accourent en renfort pour éteindre les incendies de Paris.

Les sapeurs pompiers de Paris, désobéissant aux ordres de la Commune, combattent vaillamment plus de deux cents incendies.

Après la reprise de la capitale par les troupes gouvernementales, le Régiment subit une réorganisation en profondeur.

Une ère nouvelle commence, celle de la modernité.

Les années 1870 seront celles d’un développement technologique sans précédent.

Le Régiment met en service les premières grandes échelles, capables d’atteindre les étages supérieurs des immeubles pour opérer les sauvetages et l’extinction des feux.

Dès lors, l’élan est donné.

L’acquisition de ces engins, de plus en plus lourds, et la poursuite des grands travaux de voirie du baron Haussmann décident le commandement et le conseil municipal de Paris à adopter la traction hippomobile pour transporter les sapeurs-pompiers.

Cependant, son coût élevé et ses inconvénients incitent les ingénieurs du Corps à étudier d’emblée la traction automobile, encore balbutiante à l’époque.

À la fin du XIXe siècle, Paris est équipé d’un réseau moderne de transmissions ainsi que d’un dispositif performant d’avertisseurs publics dans les rues.

La transformation progressive des engins d’incendie sous l’impulsion du capitaine ingénieur Krebs s’accompagne d’innovations majeures.

Dès 1885, Krebs réorganise le réseau des postes de secours et favorise l’implantation de postes centraux.

L’ organisation développée par le capitaine, puis major ingénieur Krebs jusqu’en 1897, réduit le nombre de petits postes et développe d’importantes casernes dotées d’un armement normalisé et puissant.

Le téléphone remplace le télégraphe dans les centres de secours

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Histoire-regiment-3.png

Un vaste programme de construction de casernes est en cours, et la modernisation du matériel et des engins préfigure ou accompagne les progrès fulgurants des sciences et des techniques.

Cependant, les conditions de vie et de travail des hommes demeurent spartiates, et d’importants progrès restent à réaliser.

Le drapeau décoré de la Légion d’honneur le 14 juillet 1902

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Drapeauavers Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Drapeaurevers

Le Drapeau de la Brigade de sapeurs-pompiers de paris

Le drapeau a été remis à la Brigade le 14 juillet 1880.

Attribution de la croix de la légion d'honneur le 14 juillet 1902

Composition actuelle du drapeau :


-Une étamine avec des couronnes de chêne et de laurier à l'or fin
   
-Une cravate rectangulaire
   
-Un fer de lance en bronze et une hampe de deux mètres de long

Inscrit à l'avers :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE - SAPEURS-POMPIERS DE PARIS

Et sur le revers :

HONNEUR ET PATRIE - DÉVOUEMENT ET DISCIPLINE


Le Régiment est la première unité de l’armée à recevoir cette prestigieuse décoration, en récompense de son action de protection des populations.

Le début du xxe siècle connaît l’essor de la traction automobile avec les premiers engins d’incendie électrique et à pétrole.

À l’aube de la Grande Guerre, le Régiment est équipé d’un parc automobile abondant et performant.

Il est devenu un modèle d’organisation, et son exemple inspire les corps de province et ceux de quelques capitales étrangères.

Les hommes, quant à eux, subissent un régime de service draconien.


Les interventions des chefs de corps respectifs auprès des autorités de tutelle parviennent à peine à assouplir les contraintes de disponibilité et la dureté des conditions de vie.

Ainsi, et en un siècle, de néophytes, le sapeur-pompiers de Paris devient un expert reconnu de la lutte contre l’incendie, toujours à la pointe des méthodes, des innovations technologiques et des procédures opérationnelles.

Il peut donc, au tournant du xxe siècle, sortir du seul domaine de lutte contre l’incendie pour étendre son champ d’action au secours à des victimes qu’il arrache souvent à la mort et dont il est généralement le premier fournisseur de soins.

Le soldat du feu devient peu à peu un « soldat de la vie ».

D’une guerre à l’autre : le soldat du feu devient le “soldat de la vie”


Dès leur création, les sapeurs pompiers de Paris sont confrontés tout d’abord à la problématique du secours aux victimes lors d’incendie, puis à celle des accidents sur la voie publique.

Seuls face à ces cas de détresse physiologique, ils mettent au point les premiers soins sommaires et certaines techniques manuelles de réanimation.

Mais les Deux Guerres mondiales, avec leurs cortèges de victimes, vont servir d’accélérateurs pour le développement de nouvelles techniques de prise en charge des victimes.

Pompier et soldat, le sapeur pompier de Paris l’est particulièrement au cours des deux conflits mondiaux.

Le Régiment, tout en assurant sa mission de service public, doit contribuer à la fois à la défense armée du territoire national et de la capitale, enjeu national, mais également intervenir pour secourir les villes de province particulièrement touchées par les combats.

L’ écartèlement entre ces deux missions, celle du pompier (protéger) et celle du soldat (combattre) met en exergue le dilemme du sapeur pompier de Paris.

Les enseignements tirés du combat et de la médecine de guerre vont profiter au protecteur, qui va développer de nouvelles techniques pour améliorer le traitement des victimes et sauver des vies.

Lors de la guerre 1914 1918, le régiment de sapeurs pompiers de Paris assure la protection de la capitale contre les bombardements, en particulier en 1916 lors des raids de zeppelins. et en 1918 lorsque Paris est sous le feu direct des canons allemand à longue portée.

À partir de 1917, fort des progrès réalisés dans la médecine de guerre, le secours aux victimes évolue en intégrant les gestes de ranimation et l’appareil de ventilation.

Une ambulance et un médecin de garde partent en même temps que le premier secours.

Cette première extension du domaine de l’action sur feu vers le secours aux victimes est temporairement abandonnée, sans autre explication, à la fin de la Grande Guerre.

Sur le front, le haut-commandement français, en réaction à l’introduction du lance flammes par les Allemands, demande au Régiment de mettre au point une arme similaire.

C’est le capitaine ingénieur Schilt qui s’en charge en concevant un appareil fixe, puis de modèle portatif.

Sur la demande de l’état major, ce nouveau matériel est mis en œuvre sur le front au sein de compagnies spéciales de lance flammes créées par le régiment avec du personnel issu de ses rangs.

Le conflit terminé, la France est exsangue.

Le Régiment, qui a payé un lourd tribu à la Grande Guerre, éprouve des difficultés à recruter.

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Histoire-tranches.jpg

Le commandement a alors l’idée de former une équipe spéciale de gymnastes, dont la mission est de propager l’image du corps des sapeurs pompiers pour susciter des engagements.

Une deuxième tentative de vocation visant à développer le secours aux victimes a lieu à partir des années 20, sous l’impulsion du médecin colonel Cot, médecin chef du Régiment.

Riche de son expérience de médecin du front, ce dernier devient un visionnaire de la réanimation préhospitalière.

Son effort est axé sur le traitement et la stabilisation sur place de la victime, avant tout transport à l’hôpital, ce qui donne à cette dernière de meilleures chances de survie.

Mais la création de police secours en 1930 et l’apparition des bornes d’appel police sur la voie publique redonnent l’avantage aux tenants de l’évacuation au plus vite de la victime.

Cette politique d’évacuation au plus vite ( dite scoop and run ) tiendra ainsi près de quarante ans avant le retour des idées du docteur Cot.

Dans l ’ entre deux guerres, le parc automobile se perfectionne.

Un nouveau moyen d’extinction apparaît :

La mousse.

Le Régiment commence à prendre en charge la défense contre l’incendie des communes de banlieue limitrophes.

Neuilly-sur Seine est, en 1920, la première ville de banlieue à être rattachée au secteur du Régiment.

En 1938, à la mobilisation, le Régiment double ses effectifs et prend en compte l’essentiel des communes de banlieue en créant des nouvelles compagnies.

Lors du deuxième conflit mondial, le Régiment met sur pied en mai 1940 un bataillon de marche, qui part au front.

Il connaît ensuite un sort particulier puisque, pendant la période de l’Occupation, le Régiment est « fait prisonnier sur place » par les Nazis, non sans avoir, auparavant, soustrait son drapeau à l’ennemi.

Après désarmement, il est astreint à sa mission première sous l’œil soupçonneux de l’occupant et de la Feuerschutzpolizei.

Le Régiment est la dernière unité militaire à subsister en zone occupée.

Le Régiment intervient également pour porter assistance à de grandes villes frappées par les combats ou les bombardements ainsi qu’à leurs populations, c’est le cas d’Orléans en juin 1940, puis du Havre et Cherbourg en 1941 1942.

En 1942, le lieutenant colonel Simonin dote le Régiment de son premier insigne régimentaire sur lequel est portée la devise du Corps


« Sauver ou Périr ».

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 220px-BSPP

En 1944, le Régiment, engagé au secours de la population de Rouen, paie un lourd tribu en vies humaines, notamment dans la nuit du 2 au 3 juin 1944, où un bombardement des Alliés sur la ville entraine la disparition de six militaires du Corps dans l’accomplissement de leur mission.

À côté de ces missions traditionnelles, de nombreux cadres et personnels du Régiment s’engagent contre l’occupant.

Certains rejoignent les maquis, d’autres créent le groupement de résistance « Sécurité Parisienne » qui prépare et participe activement à l’insurrection de Paris et à sa libération en août 1944.

Ainsi, un officier des sapeurs pompiers de Paris, le capitaine Sarniguet, hisse de nouveau les couleurs nationales au sommet de la tour Eiffel.

C’est en des termes élogieux que le général de Gaulle rend hommage à cette unité d’élite à travers ces mots :

« Paris, libéré de l’ennemi sait ce qu’il doit au régiment de sapeurs-pompiers. À tant de dévouement prodigué au long des années par le Régiment, la guerre a ajouté les épreuves dignement subies pendant l’odieuse invasion et l’honneur des combats victorieux de la libération. »

En 1947, il est décidé de construire un monument à la mémoire des 368 noms de sapeurs et gradés « morts pour la France » auxquels viennent s’ajouter les noms de 59 « morts au feu ».

A Suivre .

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 2911761312

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Cocoye10 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”



Dernière édition par Commandoair40 le Dim 31 Juil - 19:19, édité 1 fois

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Tregor22/85

Tregor22/85


Masculin
Nombre de messages : 1183
Age : 57
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 21/07/2017

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeVen 22 Juil - 17:45

Ola

Deux véhicules du Régiment dessinés lors de mes temps morts....

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Delaha14
Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Delaha13

___________________________________ ____________________________________

Paramicalement Raymond Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Wsb15010

Recherche tout (doc, photos etc..).sur les 601ème et 602ème GIA entre 1935 et 1940

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
81/06
membre confirmé
membre confirmé
81/06


Masculin
Nombre de messages : 2812
Age : 60
Emploi : Mécano, retraité
Date d'inscription : 09/06/2019

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeVen 22 Juil - 19:01

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 373769 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 373769 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 373769Un super coup de crayon Raymond, j'adore  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 926774

Tregor22/85 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25513
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeVen 22 Juil - 19:25

Oui , magnifique  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 926774  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 373769  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 926774 .

Merci mon Raymond et un beau complément pour l'article .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Cocoye10 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Tregor22/85, 81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2674
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeVen 22 Juil - 23:28

  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 926774 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 373769     Quel travail Raymond,vraiment formidable.     Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 373769 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 373769


___________________________________ ____________________________________

   

                             Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

Tregor22/85 et 81/06 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Tregor22/85

Tregor22/85


Masculin
Nombre de messages : 1183
Age : 57
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 21/07/2017

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeSam 23 Juil - 8:57

Hello

Merci beaucoup.....

___________________________________ ____________________________________

Paramicalement Raymond Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Wsb15010

Recherche tout (doc, photos etc..).sur les 601ème et 602ème GIA entre 1935 et 1940

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25513
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeSam 23 Juil - 22:51

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Historique-de-la-brigade.jpg

Du Régiment à la Brigade


1er mars 1967, la brigade de sapeurs-pompiers de Paris

L’ émergence du pompier de mégapole

La guerre terminée, le Régiment, qui a dû prendre en charge le service incendie de nombreuses communes de la banlieue, double encore son secteur d’intervention.

En matière de secours aux victimes, les choses évoluent à nouveau à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Après cinq ans de conflit, les sapeurs pompiers ont développé de nouvelles techniques de réanimation, en particulier pour les personnes ensevelies par les bombardements.

En 1964, la région parisienne est réorganisée.

Le département de la Seine et Oise est scindé en six départements :

Les Hauts de Seine, la Seine Saint Denis, le Val de Marne, le Val d’Oise, l’Essonne et les Yvelines.

Le 1er mars 1967, le Régiment devient la brigade de sapeurs pompiers.

Elle assure la défense contre l’incendie de Paris et des trois départements de la petite couronne le à partir du 1er janvier 1968.

Les corps communaux sont dissous, mais quelques sapeurs pompiers civils se voient offrir la possibilité de continuer à servir dans les centres de secours de banlieue, au titre de sapeurs pompiers volontaires.

Le colonel Casso qui commande le Régiment est promu général.

Une nouvelle structure se met en place pour assurer la défense contre l’incendie intra et extra muros.

Au total, vingt quatre compagnies gèrent près de quatre vingt centres de secours regroupés en trois groupements d’incendie (1972).


Les années 70 marquent le début de l’ère des centres de secours modernes.

En 1973, l’îlot Masséna qui abrite l’état-major du deuxième groupement d’incendie, les services administratifs et la 2e compagnie devient la plus grande caserne de pompiers d’Europe.

En matière de secours aux victimes, des progrès considérables sont obtenus à partir de 1965.

La médicalisation de l’avant, chère aux médecins militaires, redevient une réalité avec la création de la première ambulance de réanimation moderne, réalisée sous l’impulsion d’un petit groupe de praticiens, dont des médecins des sapeurs pompiers de Paris.

Sa mise en service est effective à partir du 7 novembre 1967, grâce à l’initiative du médecin général Robert, médecin chef de la toute nouvelle brigade de sapeurs-pompiers.

Trois ans plus tard, soit cinquante ans après l’expérience du docteur Cot, et après avoir constaté la pertinence de ce dispositif et l’efficacité des moyens médicalisés agissant en amont de l’hôpital, le ministère de la Santé crée les SAMU.

De nombreux progrès sont accomplis dans les années suivantes, tant sur le plan du matériel, des formations que des procédures.

Le plan Rouge, qui n’est que la traduction « sécurité civile » de la manœuvre santé des militaires en cas d’afflux massif des blessés, est mis en œuvre par la Brigade en 1978.

La grande mutation des années 1980

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Prise-de-vues-du-nouveau-casque-F1.jpg
1984 vu de deux pompiers de dos avec le nouveau casque F1

Les années 80 arrivent avec un nouveau lot de changements :

Sécurité et technologie sont à l’ordre du jour.

Aboutissement logique de l’ évolution du secours aux victimes, police secours est dissous en 1985 et les sapeurs pompiers de Paris deviennent les premiers acteurs de soins d’urgence sur la plaque parisienne.

Un casque révolutionnaire est à l’étude avec la société Gallet.

Les tissus de haute technologie font leur apparition et remplacent le cuir dans les tenues d’intervention, qui n’avaient pratiquement pas évolué depuis le début du siècle.

Une nouvelle génération d’engins polyvalents apparaît pour faire face à la brutale croissance du nombre d’opérations enregistrées de 1980 à 1995.

En quinze ans, le nombre d’interventions quadruple, passant à plus de 400 000, sans que l’effectif de la Brigade ait changé.

De nombreux centres de secours de banlieue sont construits pour remplacer un parc vétuste et mal adapté, hérité de l’après-guerre.

Aujourd’hui, dans Paris et sa petite couronne, 8 700 officiers, sous officiers, gradés et sapeurs assurent le fonctionnement de cette grande unité militaire placée pour emploi sous l’autorité du préfet de Police, pour une mission de sécurité civile.

Ayant traversé de nombreuses crises internes (révolutions ou insurrections), les sapeurs pompiers de Paris ont aussi apporté la preuve que leur organisation militaire, qui présume d’un mode de fonctionnement autonome, est aussi celui qui garantit le mieux la continuité du service public en période de troubles ou d’exception.

À ce titre, la Brigade possède encore en propre des services administratifs ou techniques pour l’étude, la réparation et la gestion de son parc de matériels et d’équipements, ainsi qu’un service de santé dimensionné pour les interventions à caractère médical, l’enseignement du secourisme et le service de consultation médicale.

Le XXIe siècle s’annonce porteur de nombreux changements.


La suppression de la conscription à la fin des années 1990 accélère le processus de professionnalisation, et l’incorporation de sapeurs-pompiers féminins.

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Capture-de%CC%81cran-2022-03-14-a%CC%80-15.31.41-1024x691
8 femmes incorpore la brigade de sapeurs-pompiers de ParisIncorporation des féminines à la BSPP en 2002.

À partir de 2000, et après une action énergique du commandement et de sa tutelle, la Brigade s’engage dans un processus, dit de « plans de modernisation », qui lui permet dans un premier temps de rattraper certains retards, en particulier en matière de sollicitation et de temps de travail, puis à partir de 2007, de rentrer dans le XXIe siècle en opérant une nouvelle métamorphose qui porte de cinq à six le nombre des groupements opérationnels.

Créé à l’été 2011, le groupement des appuis et de secours (GAS) englobe les unités élémentaires destinées à fournir un appui opérationnel dans un certain nombre de domaines spécialisés, ou au profit d’organismes particuliers.

Deux compagnies nouvelles apparaissent :

La compagnie nucléaire radiologique biologique chimique, et la compagnie d’appuis spécialisés « couvrant » tous les secteurs de la BSPP pour les missions afférentes au NRBC, à la plongée, au sauvetage aquatique, aux reconnaissances « techniques » (équipes cynotechniques…) et aux pollutions.

Les unités élémentaires spécialisées (UES) prodigueront également le même type d’appui opérationnel, mais au profit d’un organisme ou d’un site particulier (Kourou, Biscarrosse…).

Le groupement de soutiens et de secours est composé de cinq compagnies de soutien et d’une compagnie de commandement et de transmissions.

Il a pour mission de gérer et de soutenir le personnel des différents bureaux et services de l’état major, d’assurer le soutien des sites (Champerret, Voluceau, Saint Ouen) et de garantir le fonctionnement du centre opérationnel.

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Capture-de%CC%81cran-2022-03-15-a%CC%80-11.36.39.jpg
Open Space des opérateurs 18/112

Le nouveau centre opérationnel devient un véritable organe de commandement, capable de faire face instantanément, et seul, à une crise grave laissant ainsi le temps aux organismes régionaux ou nationaux de réaliser leur montée en puissance.

D’une architecture moderne et sécurisée, il se situe au cœur de l’état major.

Avec son infrastructure adaptée et évolutive, il dispose d’un ensemble de nouvelles technologies qui formera le socle du futur système d’information et de commandement opérationnel de la Brigade.

Organe décisionnel de niveau opératif, il sera le lien indispensable entre les différents acteurs de la sécurité civile sur Paris et de la petite couronne.

Chargé de la réception des appels d’urgence et disposant d’une organisation de fonctionnement prompte à gérer des situations de crise, ce système permettra au général commandant la BSPP le pilotage de situations complexes et paroxysmiques.

A Suivre.

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 2911761312

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Cocoye10 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”



Dernière édition par Commandoair40 le Dim 31 Juil - 19:21, édité 1 fois

Tregor22/85, 81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Tregor22/85

Tregor22/85


Masculin
Nombre de messages : 1183
Age : 57
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 21/07/2017

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeDim 24 Juil - 10:21

Ola...

Véhicules plus récents de la BSPP...

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Gak_7010
Les "CLIPS", Commando Léger d'Intervention Premier Secours de la B.S.P.P. Voici la BMW R50/2.
Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Bmw_r510Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 9155ee10
Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 19110910
Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 24078810

___________________________________ ____________________________________

Paramicalement Raymond Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Wsb15010

Recherche tout (doc, photos etc..).sur les 601ème et 602ème GIA entre 1935 et 1940

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2674
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeLun 25 Juil - 8:26

Merci beaucoup pour le partage Raymond.  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 926774 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 373769


___________________________________ ____________________________________

   

                             Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

Tregor22/85 et 81/06 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25513
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeDim 31 Juil - 19:12

L’espace muséal de la BSPP

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Espace-memoire.jpg

L’objectif de créer un musée présentant deux cents ans d’histoire, de traditions et d’activités de la BSPP est atteint.


L’espace de Mémoire et de Traditions de la BSPP est ouvert à l’État-major de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris et permet aujourd’hui d’expliquer l’originalité du statut particulier de la Brigade et de ses hommes, et son rapport avec les institutions.

Il permet également de mettre en avant le lien particulier et chaleureux qui unit la BSPP aux populations francilienne et parisienne.
Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 221046395
https://pompiersparis.fr/historique/espace-memoire-2/


FIN

Source : https://pompiersparis.fr/

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 1996631456  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 1996631456

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 3031951924  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 1201430414  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 2196632332  Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 2997794832

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Cocoye10 Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Tregor22/85 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
81/06
membre confirmé
membre confirmé
81/06


Masculin
Nombre de messages : 2812
Age : 60
Emploi : Mécano, retraité
Date d'inscription : 09/06/2019

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeLun 1 Aoû - 8:13

Merci JP pour ce reportage, les liens sont intéressants.
Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . 926774

Michel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2674
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitimeLun 1 Aoû - 8:25

Merci JP, vraiment intéressant.

___________________________________ ____________________________________

   

                             Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Empty
MessageSujet: Re: Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .   Brigade de sapeurs-pompiers de Paris . Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Brigade de sapeurs-pompiers de Paris .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pompiers de Paris en mode "Assassin's Creed" .
» « Une société qui ne protège pas ses anges gardiens est vraiment malade », dénonce le commandant de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris
» Les pompiers de Paris dévoilent leur nouvelle tenue... orangée
» Les Sapeurs Pompiers endeuillés
» Policiers, pompiers et infirmiers rassemblés à Paris .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les Régiments (Terre/Air/Marine)-
Sauter vers: