Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex ...
Voir le deal

 

 Un quarantième et dernier commandant pour le sous-marin nucléaire d’attaque Rubis

Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Admin
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 4106
Age : 65
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Un quarantième et dernier commandant pour le sous-marin nucléaire d’attaque Rubis Empty
MessageSujet: Un quarantième et dernier commandant pour le sous-marin nucléaire d’attaque Rubis   Un quarantième et dernier commandant pour le sous-marin nucléaire d’attaque Rubis Icon_minitimeLun Juil 04 2022, 08:39

Un quarantième et dernier commandant pour le sous-marin nucléaire d’attaque Rubis Mmmmmm32

Si la Marine nationale est généralement discrète sur les mouvements de ses sous-marins nucléaires d’attaque [SNA], elle l’est en revanche beaucoup moins quand il s’agit d’annoncer les prises de commandement des bâtiments de ce type.
Ainsi, ce 30 juin, la Marine nationale a annoncé que le vice-amiral d’escadre Jean-Philippe Chaineau, commandant les forces sous-marines et la Force océanique stratégique [FOST], venait de faire reconnaître le capitaine de corvette Laurent Falhun comme commandant du SNA Rubis, en remplacement du capitaine de frégate Nicolas Maigné, dont il était jusqu’alors le second.
« Cette prise de commandement s’est déroulée sur la place d’armes de l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque à l’occasion d’une cérémonie militaire rassemblant d’anciens commandants du SNA Rubis ainsi que l’équipage rouge du sous-marin nucléaire d’attaque Rubis », a souligné la Marine nationale.
Plus précisément, nommé à la tête de « l’équipage rouge », le capitaine de corvette Falhun sera le quarantième et dernier commandant du Rubis, dont le retrait du service actif est prévu à la fin de cette année. Du moins, si son remplaçant, le SNA Duguay-Trouin est livré à la Marine nationale dans les délais convenus, c’est à dire en 2023. En attendant, son équipage d’armement a été officiellement formé en septembre dernier.
Ayant intégré l’École navale en 2006 à l’age de vingt ans, le capitaine de corvette Falhun a notamment servi à bord des SNA Perle et Émeraude durant la première partie de sa carrière. Breveté, en 2014, de l’École des systèmes de combat et armes navales dans la spécialité « lutte sous la mer », il a servi à bord du SNA Saphir durant deux ans en qualité de chef de service « armes » puis « lutte sous la mer ». Après avoir obtenu son brevet d’atomicien option « opérationnelle » à l’École des applications militaires de l’énergie atomique, il a été nommé « pacha » du patrouilleur de service public Pluvier, avant d’occuper la fonction de chef du groupe d’instruction « opérations » à l’École de navigation sous-marine.
Commandant adjoint de l’équipage « rouge » du SNA Rubis, il a récemment pris part à la mission Clemenceau 22, au sein du groupe aéronaval formé autour du porte-avions Charles de Gaulle.
Quoi qu’il en soit, l’heure de la retraite approche donc à grand pas pour le SNA Rubis, dont la durée de vie avait été prolongée en 2018 afin de remédier aux retards pris par le programme Barracuda, et en particulier dans la construction du SNA Suffren, qui a officiellement été admis au service ce mois-ci.
La Marine nationale précise que, au cours de ses 39 années de service, le SNA Rubis a parcouru 1 million de nautiques [soit 25 fois le tour de la Terre], passé 120’500 heures en plongée [soit 14 ans] et effectué une centaine d’escales.

___________________________________ ____________________________________

                                   

                                                                                                                                                                                                                                                                          

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Un quarantième et dernier commandant pour le sous-marin nucléaire d’attaque Rubis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Divergence à Cherbourg avec le démarrage de la chaufferie nucléaire du sous-marin nucléaire d’attaque Tourville
» Un sous-marin nucléaire d’attaque français ..............
» Le 5e sous-marin nucléaire d’attaque de type Barracuda bientôt commandé
» Le sous-marin nucléaire d’attaque Casabianca s’apprête à tirer sa révérence
» Lancement du Suffren, nouveau sous-marin nucléaire d'attaque de la Marine nationale Française .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: MATERIELS/MOYENS DE TRANSPORTS :: Maritime-
Sauter vers: