Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 

 L’escadrille des forces spéciales

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2674
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

L’escadrille des forces spéciales   Empty
MessageSujet: L’escadrille des forces spéciales    L’escadrille des forces spéciales   Icon_minitime2022-02-23, 09:22

Quinze équipiers de l’escadrille des opérations spéciales n°7 du 4e régiment d’hélicoptères des forces spéciales ont participé à un stage d’aguerrissement commando, du 6 au 17 septembre. Une préparation renforcée pour ces nouvelles recrues engagées au plus près de leurs camarades dont elles assurent le soutien en opération. TIM a passé trois jours avec ces soldats à Pau et dans le Pays basque.


L’escadrille des forces spéciales   1-890x434

Par leur action combinée, les spécialistes de l’EOS7 appuient l’équipage de l’aéronef dans la réussite de sa mission.

Alors que la rentrée scolaire a débuté il y a quelques jours pour les écoliers, une autre plus matinale et sportive, se déroule au quartier CBA Damien Boiteux, à Pau, ce lundi 6 septembre. Ils sont transmetteurs, mécaniciens, spécialistes du renseignement ou encore ravitailleurs tactiques. Tous ont entre cinq et vingt ans de service. Ces quinze nouveaux arrivants du 4e régiment d’hélicoptères de forces spéciales (4e RHFS) vont rejoindre l’escadrille des opérations spéciales n°7 (EOS7) du régiment, unité en charge d’appuyer leurs camarades sur le terrain et au combat. Ils ignorent le programme des prochains jours, tout comme sa durée.

L’adjudant Pyrrhus, moniteur en chef de l’entraînement physique, militaire et sportif et instructeur commando, prend la parole : « Tout le monde est équipé ? Armement, sacs pesés à 11 kilos ? Ce matin, marche commando. Vous avez deux minutes pour rejoindre le départ. C’est parti ! » Cette épreuve introduit le stage d’aguerrissement commando qui se déroule durant la première phase d’instruction spécialisée (M1) du cursus “opérateurs de régiment d’hélicoptères actions spéciales” (Orhas) (cf. encadré). Pendant douze jours consécutifs, ils vont enchaîner les activités dans le Pays basque : rappel, navigation, roulage sur sable, combat, missions tactiques de nuit, etc.



Quinze équipiers de l’escadrille des forces spéciales n°7 du 4e régiment d’hélicoptères des forces spéciales ont participé à un stage d’aguerrissement commando dans le Pays Basque, du 6 au 17 septembre. Celui-ci se déroulerait durant la première phase d’instruction spécialisée du cursus ʺopérateurs de régiment d’hélicoptères actions spécialesʺ. Piste d’audace, rappel, navigation, roulage sur sable, tactique… une préparation renforcée pour ces nouvelles recrues engagées au plus près de leurs camarades dont elles assurent le soutien en opération.


Des opérateurs aguerris

14 h 30, citadelle de Bayonne. Les températures s’annoncent très élevées pour cette première journée. Tours de cou relevés jusqu’au nez malgré la chaleur écrasante, les stagiaires débutent les obstacles de la piste d’audace. « L’intérêt pour eux est de travailler en équipe, d’apprendre à se connaître et à développer une cohésion au sein du groupe », explique l’adjudant Pyrrhus. L’EOS7 constitue l’escadrille d’appui au commandement et aux opérations du 4e RHFS. Son personnel renforce les autres escadrilles dans plusieurs domaines, tel que le renseignement, les systèmes d’information et de communication, le ravitaillement tactique ou la maintenance terrestre tactique. Les soldats sont amenés à opérer sur les théâtres en totale autonomie, parfois au plus près des combats.

Cette année, la volonté est de renforcer le volet de leur aguerrissement. Le commandant Hugues, chef de la cellule d’instruction spécialisée, précise l’importance de disposer d’opérateurs aguerris : « Chacun doit être bon sur le plan technique et tactique. Engagés loin des bases et en territoire ennemi, tous doivent être prêts à assurer leur protection, à utiliser leur arme et mettre en œuvre des procédures de récupération en cas de besoin ».

Pour mener à bien leurs opérations, parfois très loin des bases, les hélicoptères du 4e RHFS doivent pouvoir bénéficier d’un soutien logistique, où qu’ils se trouvent. « L’autonomie d’un hélicoptère en vol est limitée. Passé certains délais, l’aéronef doit poser pour se ravitailler en carburant », commente le capitaine Luis, commandant d’unité de l’EOS7. Faute de base à proximité immédiate lors de certaines missions, l’équipage est contraint de poser dans des zones non sécurisées, parfois en plein désert, comme c’est le cas au Mali. Une position au sol vulnérable, qu’il convient d’abréger autant que possible.



L’escadrille des forces spéciales   Franchissement-vertical-910x1365

Franchissement vertical d’un silo sur le parcours collectif.

L’escadrille des forces spéciales   Descente-en-pendulaire-1245x735


Descente en pendulaire par le puits ou par les rampes de la maquette hélicoptère.

L’escadrille des forces spéciales   Course-d-orientation-de-nuit-549x348
Course d’orientation de nuit dans la citadelle de Bayonne.

Le Farp, un outil essentiel

C’est dans ce contexte qu’est créé un Farp (point de ravitaillement tactique avancé), armé par les spécialistes de l’EOS7 qui forment la cellule de mise en œuvre (CelMO). Par leur action combinée, ils appuient l’équipage de l’aéronef dans la réussite de sa mission. On retrouve parmi eux un ravitailleur tactique pour effectuer le plein en carburant, des transmetteurs pour assurer les communications avec le poste de commandement ou encore un opérateur renseignement pour briefer l’équipage sur la situation ou exploiter les premiers éléments de renseignement. Leur action est indispensable. Placé en amont ou en aval de la zone d’action, le Farp permet à l’hélicoptère, soit de poursuivre sa mission si son objectif se trouve au-delà de la distance déjà parcourue, soit de rejoindre sa base initiale, une fois la mission terminée, le tout rapidement. La CelMO s’est développée entre 2013 lors de l’engagement au Mali, et 2021.


L’escadrille des forces spéciales   3-1078x606

Les opérateurs sont équipés de "blue guns", faisant office d'armement.

L’escadrille des forces spéciales   7-1077x718
Navigation en kayak sur 5 km.

 « En 2014, l’équipier renseignement envoyait ses comptes- rendus à la CelMO depuis la base opérationnelle avancée. Aujourd’hui, il est sur le Farp avec les autres », explique le capitaine Luis. Un outil essentiel qui s’adapte selon le théâtre et la mission. En cas de danger chimique suspecté, par exemple, un spécialiste NRBC peut venir compléter l’équipe. « Demain, nous aurons peut-être des “dronistes“ », projette le capitaine. Un Farp peut être mis en œuvre par les airs ou par voie terrestre. Les équipiers n’étant pas tous parachutistes, c’est cette dernière option qui reste le mode d’insertion privilégié, d’où la nécessité d’être qualifiés sur des véhicules pouvant être insérés dans des patrouilles des forces spéciales.


Le cursus Orhas

Tout nouvel arrivant au 4e RHFS, quel que soit son métier ou son grade, passe par le premier cycle (M0) du cursus Orhas, qui comprend quatre modules :
  • M0 :  module d’accueil et d’introduction au nouvel environnement forces spéciales (FS), avec mise à jour du pack Vital1 et des CCPM.

  • M1 : instruction décentralisée au sein des escadrilles, qui forment individuellement chaque nouvel équipier selon le type d’aéronef ou de matériel servi.

  • M2 : instruction inter-escadrilles rassemblant tous les spécialistes qui apprennent à travailler et à interagir avec un objectif commun : former une unité d’action H4. À l’issue, ils participent à l’exercice du commandement des forces spéciales Terre - Gorgones - lequel dure trois semaines.

  • M3 : instruction à la survie au combat et aux procédures d’exfiltration et de récupération en zone hostile, ouverte uniquement aux personnes identifiées comme étant les plus exposées aux risques opérationnels.




Un cycle complet de trois mois

Mercredi 8 septembre, 21h30. Après trois jours passés à la citadelle de Bayonne, les stagiaires attaquent la phase tactique, avec une opération de nuit, au départ de Soustons (Landes). Par trinômes, ils doivent rejoindre le point de contact partisan, qui leur remet les coordonnées de la zone de récupération. La population étant considérée comme hostile, ils progressent discrètement, avec à leur disposition une carte, un GPS et les procédures de contact. La fatigue se fait déjà sentir, les muscles sont douloureux, avec quelques blessures bénignes sur les parcours d’obstacles. Après deux heures de progression, les trinômes rejoignent la zone de bivouac.

Les jours à venir les mèneront sur d’autres activités rustiques, jusqu’à la mise en œuvre d’un Farp. Pour certains, comme les logisticiens, le cursus s’arrêtera à la fin du M1 avec l’obtention du brevet Ohras soutien opérationnel. Seuls 8 sur les 15 poursuivront jusqu’au M3 et obtiendront le brevet Ohras opérationnel. Au total, le cycle complet durera jusqu’au 14 novembre, soit trois mois. Chacun sera aguerri à la hauteur des exigences de son métier, prêt à l’appel des missions futures.





Un régiment à la croisée des chemins

Unique unité d’hélicoptères dédiée aux opérations spéciales, le 4e RHFS possède une identité plurielle : régiment de l’ALAT, il est intégré au commandement des forces spéciales Terre (COM FST) et est employé par le commandement des opérations spéciales (COS). Interarmées et interministériel, il dispose d’un état-major et de sept escadrilles, chacune dotée d’hélicoptères différents

___________________________________ ____________________________________

   

                             L’escadrille des forces spéciales   Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              L’escadrille des forces spéciales   Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 et Eva aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4649
Age : 57
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

L’escadrille des forces spéciales   Empty
MessageSujet: Re: L’escadrille des forces spéciales    L’escadrille des forces spéciales   Icon_minitime2022-02-23, 09:43

J’en ai fait des marches commando, treillis, sac à dos et rangers qui pesent 1kg chacune. Ce sont des P4 que l’on voit dans le 1er cliché? J’aimais bien les courses d’orientation. On nous l'argent en camion dans la plaine champenoise et il fallait rentrer au bivouac en pleine nuit. On avait une carte et une TL122D.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06, Eva et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2674
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

L’escadrille des forces spéciales   Empty
MessageSujet: Re: L’escadrille des forces spéciales    L’escadrille des forces spéciales   Icon_minitime2022-02-23, 12:13

Des souvenirs Alex,oui les marches commando et les courses d'orientation.



L’escadrille des forces spéciales   2Q==           
Peugeot P4 

L’escadrille des forces spéciales   Z           Lampe TL122D Armée française

___________________________________ ____________________________________

   

                             L’escadrille des forces spéciales   Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              L’escadrille des forces spéciales   Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Eva
Admin
Eva


Féminin
Nombre de messages : 3150
Age : 70
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 01/02/2021

L’escadrille des forces spéciales   Empty
MessageSujet: Re: L’escadrille des forces spéciales    L’escadrille des forces spéciales   Icon_minitime2022-02-23, 13:20

Merci pour ce topic,
si bien agrémenté de photos
Ainsi que pour la vidéo


___________________________________ ____________________________________

                       

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2674
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

L’escadrille des forces spéciales   Empty
MessageSujet: Re: L’escadrille des forces spéciales    L’escadrille des forces spéciales   Icon_minitime2022-02-23, 13:34

Merci Eva.


___________________________________ ____________________________________

   

                             L’escadrille des forces spéciales   Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              L’escadrille des forces spéciales   Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25513
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

L’escadrille des forces spéciales   Empty
MessageSujet: Re: L’escadrille des forces spéciales    L’escadrille des forces spéciales   Icon_minitime2022-02-23, 19:51

Merci mon Michel et aux autres amis .

De mon temps , c'était la Jeep , la Mat49 et le H34 .

Mais de toutes époques , quel plaisir que ces aventures .

L’escadrille des forces spéciales   926774  L’escadrille des forces spéciales   373769  L’escadrille des forces spéciales   926774  L’escadrille des forces spéciales   373769  L’escadrille des forces spéciales   926774

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

L’escadrille des forces spéciales   908920120 L’escadrille des forces spéciales   Cocoye10 L’escadrille des forces spéciales   908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2674
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

L’escadrille des forces spéciales   Empty
MessageSujet: Re: L’escadrille des forces spéciales    L’escadrille des forces spéciales   Icon_minitime2022-02-23, 20:13

Merci JP, oui des souvenirs .  L’escadrille des forces spéciales   926774


___________________________________ ____________________________________

   

                             L’escadrille des forces spéciales   Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              L’escadrille des forces spéciales   Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L’escadrille des forces spéciales   Empty
MessageSujet: Re: L’escadrille des forces spéciales    L’escadrille des forces spéciales   Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L’escadrille des forces spéciales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les Régiments (Terre/Air/Marine)-
Sauter vers: