Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-47%
Le deal à ne pas rater :
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
7.99 € 14.99 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
One-Punch Man Tome 25 en édition Collector : où le précommander ?
9.90 €
Voir le deal

 

 Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU .

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25313
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU . Empty
MessageSujet: Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU .   Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU . Icon_minitime2021-06-03, 23:17

Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU

Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU . Une-drone-tueur

"De nombreux chercheurs en robotique et en IA militent pour l’interdiction de tels dispositifs"

Un rapport émanant du Conseil de sécurité des Nations unies en Libye a récemment affirmé qu’un drone tueur autonome avait attaqué des cibles humaines sans en avoir reçu préalablement l’ordre.

Une situation inédite

Le document de 548 pages met en cause le drone militaire autonome Kargu-2, produit par la société turque de technologie militaire STM.

Décrit comme un appareil de patrouille, celui-ci utilise une classification d’objets basés sur l’apprentissage automatique afin d’identifier et d’engager des cibles, et peut également opérer avec coopération avec une vingtaine d’autres drones.

L’an dernier, le gouvernement d’entente nationale reconnu par l’ONU avait repoussé les forces affiliées au général Khalifa Haftar (HAF) de Tripoli, capitale de la Libye.

D’après les experts, le drone, qui pourrait être opérationnel depuis janvier 2020, aurait attaqué des soldats fidèles à Haftar.

« Les convois logistiques et les HAF battant en retraite ont été traqués et engagés à distance par les drones de combat ou les systèmes d’armes autonomes létaux tels que le STM Kargu-2 », souligne le rapport de l’ONU.

Bien que les auteurs du rapport n’aient pas précisé si l’incident avait fait des victimes, il soulève d’importantes inquiétudes concernant ce type d’appareils, décrits comme « des systèmes d’armes autonomes létaux spécifiquement programmés pour attaquer des cibles sans nécessiter de liaison de données entre l’opérateur et l’appareil ».

Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU . Drone-tueur

Ces dernières années, de nombreux chercheurs en robotique et en IA ont demandé l’interdiction des « armes autonomes offensives », mettant en garde contre le fait que les ensembles de données utilisés pour former ces robots tueurs autonomes puissent se révéler insuffisamment précis ou robustes.

Des risques de défaillances en cascade

Qualifié d’opaque et comparé à une « boîte noire », le processus de prise de décision des systèmes d’IA embarqués par ces appareils implique un risque réel que des drones militaires entièrement autonomes exécutent les mauvaises cibles ou s’attaquent à des civils.

Les raisons exactes se révélant ensuite difficiles à établir.


Selon Zachary Kallenborn, consultant en sécurité spécialisé dans les drones, le risque de dérapage se révèle plus élevé lorsque plusieurs drones autonomes communiquent et coordonnent leurs actions.

« La communication au sein d’un essaim de drone crée des risques de défaillances en cascade, avec une erreur commise par une unité et partagée par une autre », souligne-t-il.

« Si quelqu’un était tué, cela représenterait probablement un premier cas historique pour ces systèmes militaires autonomes basés sur l’intelligence artificielle. »

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU . 908920120 Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU . Cocoye10 Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Un drone militaire autonome aurait attaqué délibérément des humains pour la première fois, selon l’ONU .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour la première fois, un drone MQ-9 Reaper français a participé à un exercice organisé en Espagne
» Le drone de combat russe S-70 Okhotnik-B a volé en formation avec un avion SU-57 Frazor pour la première fois .
» Pour la première fois depuis juin, les forces américaines et sud-coréennes lancent un exercice militaire
» Pour la première fois depuis 70 ans, la Suède réactive un régiment pour assurer la défense de l’île de Gotland
» Pour la première fois depuis 2012,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: