Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
19.91 € 31.99 €
Voir le deal

 

 La fin du sous-marin Iride

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4340
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

La fin du sous-marin Iride Empty
MessageSujet: La fin du sous-marin Iride   La fin du sous-marin Iride Icon_minitime2021-01-14, 23:17

Supermarina, le haut commandement de la Regia Marina, pressée d'employer les moyens d'assaut et sans attendre la pause des cylindres sur l'Iride pour le transport des SLC, donne l'ordre au capitaine de frégate Mario Giorgini de préparer une action contre le port d'Alexandrie, nom de code GA1 . Les opérateurs prévus pour l'opération sont Teseo Tesei, Elios Toschi, Gino Birindelli, Luigi Durand de la Penne, Damos Paccagnini, Alberto Franzini, Giovanni Lazzaroni, Alcide Pedretti, Pietro Birardelli et Enrico Lazzari. Il s'agit de la fine fleur de la 1a Flottiglia MAS.
La fin du sous-marin Iride FileLe submersible, commandé par le lieutenant de vaisseau Francesco Brunetti appareille de la Spezia le 12 août 1940 pour prendre en charge l'équipe de sabotage et quatre SLC à bord du torpilleur Calipso. Le rendez-vous doit avoir lieu dans le golfe de la Bomba, situé en Cyrénaïque à l'Est de la Libye. Le 21 août, le transbordement commence. L'Iride se met à couple avec le torpilleur. Les quatre SLC sont déchargés du Calipso pour être arrimés sur leur berceau, méthode qui pourtant avait été désapprouvée en raison de la complexité de la manœuvre de dégagement. Un avion de reconnaissance survole la rade à 7 heures le lendemain matin, remarquant la présence inhabituelle d'un sous-marin, du torpilleur ainsi que celle d'un poseur de mines, le Monte-Gargano et divers petits navires. Vers midi,  trois Swordfish du porte-avions Eagle du 824th Naval Air Squadron surgissent au-dessus de la flottille, une torpille se détache à 200 m et frappe l'Iride qui coule en quelques minutes. Le Monte Gargano subit le même sort peu après. Les hommes qui étaient dans le kiosque et les opérateurs occupés à manœuvrer les SLC sur le pont du submersible sont récupérés à bord du Calipso. Teseo Tesei et ses compagnons descendent en apnée à l'aplomb du sous-marin qui jonche à dix-huit mètres de profondeur. Il reste des survivants à l'intérieur.  Il faut attendre l'arrivée de nouveaux appareils respiratoires, ceux prévus pour l'opération étant restés à l'intérieur de l'Iride. Sept sous-mariniers emprisonnés sont récupérés mais deux ne survivront pas à une embolie. Le torpillage a provoqué la mort de trente-cinq hommes d'équipage pour dix-sept rescapés. Quant aux quatre SLC, ils sont transbordés à bord du Calipso pour retourner à la Spezia.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin du sous-marin Iride
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous-marin allemand U-1229 sous le feu d'un avion américain
» L'aecheologie sous -marine permet de retrouvesr un sous marin disparu corps et biens au large de Malte en 1942.
» La fin du sous-marin Gondar
» Le Sous- Marin "Casabianca"
» A bord d'un sous-marin nucléaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: 39 - 45-
Sauter vers: