Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

 

 Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne .

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25270
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . Empty
MessageSujet: Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne .   Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . Icon_minitime2020-06-05, 20:11

Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les "Paras SAS Français" sautent sur la Bretagne .

Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . TIdmjvgKNx2sXzqRMOXyl8cNDJFRHYLQGXGxg4mv09330nN2oNR-6-idP_DUAWp99XtBq8kMsrZTM7Okyi5Yrd7ppc28bwttYE4j9wE

Opérations Samwest et Dingson : les paras français dans la bataille

La participation au Débarquement des 177 bérets verts du commandant Kieffer est un épisode connu de notre histoire.

Mais plus confidentiel fut le rôle tenu en Bretagne par des parachutistes français chargés d'enrayer la montée des renforts allemands vers la Normandie.

Membres des SAS, ils allumèrent dans l'hexagone les premières mèches du plan Overlord.

Afin de mettre toutes les chances du côté des troupes qui vont débarquer dans le Calvados et la Manche, le SHAEF a élaboré contre les services allemands une série de missions d'intoxication.

Ainsi les alliés sortent de leur chapeau les opérations Glimmer, Taxable, ou Titanic.


Seulement Eisenhower ne peut pas leurrer toutes les unités ennemies à proximité de sa future zone d'invasion.

Toutefois il doit aussi donner un maximum de temps à sa tête de pont pour s'installer sur les plages.

C'est pour cet impératif qu'il fait appel aux commandos.

Dès le 5 juin, les opérations Samwest et Dingson sont déclenchées, menées par les paras du 4th SAS.

Les troupes allemandes stationnées en Bretagne seront bientôt en état d'alerte suite à l'invasion alliée qui se profile.

Les français ont une mission périlleuse :


Atterrir en territoire ennemi et effectuer une guérilla contre les renforts germaniques qui vont affluer vers le nouveau front normand.

Car 9 divisions, dont 3 divisions parachutistes, occupent la Bretagne.

Cette réserve forte d'environ 85 000 soldats constitue un réel danger pour la réussite d'Overlord.

Vers 0h30 dans la nuit du 5 au 6 juin, 36 commandos du Colonel Bourgoin*, répartis en 4 sticks de 9 hommes, sautent dans le ciel breton.

Les commandos doivent mettre en place des Drop Zones pour les autres paras qui les rejoindront les jours suivants.

Ils doivent aussi créer des bases de ralliement avec les groupes locaux de résistants, points de départ pour coordonner ensuite le harcèlement des convois allemands.

La base Samwest est érigée dans les Côtes-d'Armor, tandis que la base Dingson voit le jour dans le Morbihan, dans le secteur de Saint-Marcel (une troisième mission similaire avec 154 hommes du 1st SAS, l'opération Houndsworth, se déroule dans le même temps dans le Morvan).

Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 2000px-bretagne-region-location-map

Malheureusement, la première perte intervient quelques minutes après avoir retrouvé le sol français.

Le groupe du Lt Marienne compte l'un des premiers morts du Débarquement :

Le Caporal Emile Bouétard est blessé et achevé d'une balle dans la tête lors d'un accrochage près de Plumelec avec des Osttruppen (en 1942, Hitler a signé un ordre stipulant que tout commando fait prisonnier soit exécuté).

Puis dès le 7 juin, les premiers contacts sont établis avec la résistance.

Les parachutages d'armes et d'équipements permettent aux commandos de pouvoir rapidement compter sur une troupe de plusieurs milliers d'hommes.

Leur contingent est renforcé par le largage d'autres sticks, car jusqu'au 18 juin, 114 SAS français sont parachutés sur Samwest, et 160 sur Dingson.

Dans le même temps 58 parachutistes répartis dans 18 sticks de 3 à 5 hommes sont droppés dans la nuit du 7 au 8 juin dans le cadre de l'opération Cooney Parties.

Largués sur différentes DZ en Bretagne, ils doivent saboter les réseaux ferré, électrique et de communication.

Ces 18 sticks, leurs missions remplies, rejoindront ensuite les bases Dingson ou Samwest.

Cependant les allemands ne restent pas longtemps inactifs.

Avec le concours de la Gestapo et de la Milice, la base Samwest est découverte et attaquée le 12 juin.

Les SAS et les résistants doivent se disperser.

Certains s'enfuient vers le Sud, et parviennent à rallier la base Dingson.

Bourgoin et ses hommes ont bien travaillés car ce secteur regorge alors de quelques 200 SAS et d'environ 3 000 maquisards du commandant Chenailler.

Néanmoins le 18 juin 1944, c'est au tour du secteur de Saint-Marcel d'être ciblé par les allemands.

Bien qu'encerclés et sous un feu nourri toute la journée, de nombreux commandos et résistants parviennent à s'échapper de Dingson.

Le Lt Marienne  soutient les combattants, il ouvre le feu sur les Allemands depuis une jeep et soulage les secteurs menacés.

Blessé à la tête et couvert d'un bandeau de parachute blanc maculé de sang, il est dès lors surnommé le "lion de Saint-Marcel".  

Malgré tout, les allemands s'emparent de la place et exécutent les blessés graves laissés par les maquisards.

Le village de Saint-Marcel est pillé et brûlé après les combats.

En ultimes représailles, 40 civils sont tués et d'autres sont déportés.

Tenace, la milice ne relâche pas son étreinte.

Après recherches, des commandos sont localisés dans un bâtiment agricole dans un hameau de Plumelec.

Le 12 juillet, la milice investie les lieux et capture 18 personnes, dont 7 SAS.

Il s'agit en fait du PC de Marienne, promu Capitaine.

Rassemblés dans la cour, l'officier et ses 17 compères sont abattus.

Le Colonel Bourgoin devient l'homme le plus recherché dans toute la Bretagne.

Rommel met une seconde fois sa tête à prix, après l'avoir déjà fait lors de la campagne d'Afrique. ( A confirmer )

Cependant Bourgoin ne sera jamais capturé.

Car le 6 août 1944, les Américains atteignent enfin la Bretagne et effectuent la jonction avec les SAS.

Soulagés, les commandos se regroupent et reforment le 4th SAS.

Fin août 1944, Bourgoin reçoit la mission de couvrir avec son régiment le flanc droit de l'armée alliée sur la rive droite de la Loire :

Pour les paras français, l'opération Spencer débute.

Mais ceci est une autre Histoire.

Les allemands ont enregistré de terribles pertes lors des accrochages avec les FFI et les commandos.

Mais chez les SAS aussi, les dégâts ont été importants depuis le 5 juin.

Sur les 450 commandos engagés par le Spécial Air Service, 197 ont été blessés et 77 ont perdu la vie.

Mais ils ont rempli leurs missions de renseignements, de fixation et de diversion de l'ennemi.

Et fait honneur à leur devise : "Qui ose gagne."

Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 3rd_4th_sas_tarbes_1945
Tarbes en 1945 : le Brigadier Mike Calvert, commandant la brigade SAS , passe en revue les 3rd et 4th SAS lors de la cérémonie de leur transfert dans l'armée française (2e et 3e Régiments de Chasseurs Parachutistes).

*Blessé 37 fois, Pierre-Louis Bourgoin est surnommé "le manchot" car il a perdu son bras droit en Tunisie. Taquins, les britanniques lui ont fourni un parachute bleu-blanc-rouge pour son saut prévu dans la nuit du 10 au 11 juin 1944.

Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 1996631456  Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 1996631456

Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 3031951924  Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 2196632332  Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 2997794832  Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 1201430414

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 908920120 Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . Cocoye10 Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
81/06
membre confirmé
membre confirmé
81/06


Masculin
Nombre de messages : 2638
Age : 60
Emploi : Mécano, retraité
Date d'inscription : 09/06/2019

Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . Empty
MessageSujet: Re: Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne .   Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . Icon_minitime2020-06-06, 12:42

Ne pas oublier le dévouement des ces hommes dont j'ai le plus profond respect . 


Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 3031951924 Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 2997794832 Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 1201430414 Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 1448827811 Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 4054038949 Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 1467935410 Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne . 2196632332
Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit du 05 Juin au 06 Juin 1944 , les Paras SAS "Français" sautent sur la Bretagne .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 6 juin 1944, les S.A.S français sautent en Bretagne.
» Le 6 juin 1944, les S.A.S français sautent en Bretagne.
» Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, les parachutistes des bataillons SAS français participent à l’opération Overlord.
» 1956 :Les paras français sautent sur SUEZ .
» 2° RCP EN BRETAGNE 5 JUIN 1944

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Que s'est il passé un ?-
Sauter vers: