Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga ...
Voir le deal
10.95 €

 

 Le Logiciel Louvois de remuneration des militaires revu et remplacé.

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Athos79
modérateur
Athos79


Masculin
Nombre de messages : 4262
Age : 82
Emploi : Retraité -Fonction publique
Date d'inscription : 08/09/2019

Le Logiciel Louvois de remuneration des militaires revu et remplacé. Empty
MessageSujet: Le Logiciel Louvois de remuneration des militaires revu et remplacé.   Le Logiciel Louvois de remuneration des militaires revu et remplacé. Icon_minitime2019-10-13, 16:32

Le Logiciel Louvois de remuneration des militaires revu et remplacé. Bms-2011
Un bulletin de solde. : Type 
=========
====
==
CONDITION MILITAIRE1
La nouvelle politique de rémunération des militaires commencera à être mise en place en 2021
PAR LAURENT LAGNEAU · 13 OCTOBRE 2019






Fruit d’un programme lancé en 2015 pour remplacer le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde [LOUVOIS], à l’origine d’innombrables dysfonctionnements ayant affecté le paiement des soldes dues essentiellement aux militaires de l’armée de Terre, Source Solde aurait dû être mis en service, au mieux, en 2017. Mais sans doute était-ce un objectif trop ambitieux… puisque cette échéance fut reportée à l’année suivante.


Mais, c’était encore trop tôt… En effet, la Marine nationale, qui devait essuyer les plâtres, fit savoir qu’elle reporterait en 2019 le passage à Source Solde. « Il est hors de question de prendre le moindre risque et nous procédons donc à des vérifications et contre-vérifications de tout ce système, du calculateur lui-même et de son lien avec les autres systèmes d’information ressources humaines du ministère, avec les réseaux de données. C’est un ensemble beaucoup plus large qu’un simple calculateur », avait alors expliqué l’amiral Christophe Prazuck, son chef d’état-major [CEMM].


D’autant plus que d’autres fonctionnalités ont dû être ajoutée à ce nouveau logiciel, dont le développement a été mené comme un programme d’armement. En effet, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu a été à l’origine de quelques inquiétudes…


Et, pour ne pas simplifier les choses, le « ménage » dans la centaine de primes encore en vigueur au sein du ministère des Armées n’a toujours pas été finalisé, dans le cadre de la nouvelle politique de rémunération des militaires [NPRM]. Et une nouvelle est venue récemment s’ajouter, avec la « prime de lien de service », laquelle a commencé à être versée à la fin du mois de septembre.


Quoi qu’il en soit, on pouvait nourrir quelques doutes sur le déploiement de Source Solde en 2019, d’autant plus que, lors d’une audition parlementaire, Jean-Jacques Bridey, alors président de la commission de la Défense, à l’Assemblée, avait indiqué que le logiciel n’était pas encore « 100% sûr. »


Finalement, il fut avancé que la Marine nationale « basculerait » vers Source Solde d’ici la fin du premier semestre 2019… Et le calendrier a été, pour une fois, tenu. C’est ce qu’a en effet indiqué, cette semaine, Isabelle Saurat, la nouvelle Secrétaire générale pour l’adminisitration [SGA], aux sénateurs de la Commission des Affaires étrangères et des Forces armées.


« Depuis le mois de juin, toutes les paies de la marine sont traitées par le nouveau logiciel Source Solde. Il semblerait que tout se soit bien passé. Nous sommes confiants », a déclaré Mme Seurat. Pour autant, et au regard du passif « Louvois », il n’est pas question de crier victoire trop vite. Cependant, elle a confirmé l’objectif d’une « bascule » de l’armée de Terre vers le nouveau logiciel en 2020.


« Le déploiement de Source Solde est prévu sur plusieurs années, avec, notamment, son extension à l’armée de terre en 2020 », a en effet rappelé Mme Seurat. Quant à Louvois, ses dysfonctionnements sont « maîtrisés », a-t-elle assuré. « Nous n’avons plus, en moyenne chaque mois, que 180 dossiers à traiter hors Louvois », a-t-elle dit.


L’an passé, le prédécesseur de Mme Seurat, Jean-Paul Bodin, avait confié aux députés que « sur 185.778 soldes payées en août 2018, 0,04 % » l’avaient été « hors LOUVOIS ». Toutefois, avait-il ajouté, « 4.341 bulletins de solde ont dû faire l’objet de corrections avant mise en paiement : cela signifie qu’un suivi extrêmement précis du système doit être effectué chaque mois. »


Par ailleurs, s’agissant de la « prime de lien de service », la SGA a précisé que, en septembre, « 8,7 millions d’euros ont ainsi été versés à quelque 6.000 militaires, en contrepartie d’un nouvel engagement de plusieurs années, pour des montants unitaires allant de 5.000 à 25.000 euros, voire 50.000 euros pour des médecins militaires. »


« Cette prime est à la main des gestionnaires des ressources humaines qui peuvent choisir les métiers en tension qu’ils souhaitent privilégier », a précisé Mme Seurat.


Quant à la nouvelle politique de rémunération des militaires, les travaux préparatoires à son élaboration devraient être terminés d’ici le premier semestre 2020, pour « une mise en place progressive à compter de 2021. » Il est notamment question de définir 8 rubriques « permettant de rendre compte des sujétions militaires singulières – vie en garnison, mobilité géographique imposée, etc », ce qui permettra de faire le tri parmi les primes encore en vigueur et dont certaines ne sont même plus actives.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

Ancien38


Masculin
Nombre de messages : 1003
Age : 79
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

Le Logiciel Louvois de remuneration des militaires revu et remplacé. Empty
MessageSujet: Re: Le Logiciel Louvois de remuneration des militaires revu et remplacé.   Le Logiciel Louvois de remuneration des militaires revu et remplacé. Icon_minitime2019-10-19, 10:18

Tout cela semble bien touffu, j'ai connu une époque pendant laquelle la solde était assurée systématiquement et le mois d'après arrivait le moment des rappels en augmentation ou en diminution. Mais cette vision semble avoir totalement disparu, remplacée par celle du tout ou rien. Il s'agit bien d'une solde qui est à la merci de la mise au point d'un logiciel et dont le bénéficiaire n'a pas à en subir les conséquences.
Mais peut-être que le bénéficiaire ne sait plus accepter l'attente des rappels ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Logiciel Louvois de remuneration des militaires revu et remplacé.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soldes : Successeur du système LOUVOIS, le logiciel Source Solde n’est pas encore fiable à 100%
» La réforme de la rémunération des militaires s’annonce aussi délicate que compliquée
» Le général Lecointre sera vigilant sur la réforme des retraites et la rémunération des militaires
» BELGIQUE : Le logiciel des soldes militaires est perturbé par une frite
» le CID revu et corrigé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: VOS TROUVAILLES-
Sauter vers: