Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

 

 Répondez, Monsieur DUPONT !

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25105
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Répondez, Monsieur DUPONT !  Empty
MessageSujet: Répondez, Monsieur DUPONT !    Répondez, Monsieur DUPONT !  Icon_minitime2016-11-21, 11:25

Répondez, Monsieur DUPONT !

« La tolérance est la vertu du faible » (Marquis de Sade).

Lors de la commémoration nationale qui eut lieu le 13 novembre 2016 devant les divers sites où les barbares islamistes ont frappé, la bêtise humaine s’est exprimée ce jour là en la personne de Michael Dias, fils du Portugais Manuel Dias, tué devant le Stade de France un an auparavant.

Dans le seul discours prononcé durant tout l’hommage –ce qui laisse supposer qu’il avait soigneusement été sélectionné- ce « fils humaniste » choisit de faire l’apologie de la tolérance et de l’intégration en déclarant :

« Nous devons nous efforcer de combattre la stigmatisation et la division ; l’intégration est la solution » avant de conclure par un vibrant :

« Vive la tolérance ! »… négligeant ainsi cette suprême mise en garde d’Aristote « Tolérance et apathie sont les dernières vertus d'une société mourante ».

Au moment où sur tout le territoire national les cœurs battaient à l’unisson en mémoire des 130 morts et des 400 blessés de cette tragédie, cet hymne à la tolérance est apparu quelque peu déplacé… voire, outrancier.

Jean Rostand disait « qu’il est dans la tolérance un degré qui confine à l’injure ». Ce 13 novembre 2016, Michael Dias, par excès de zèle ou par souci de s’attirer les bonnes grâces du « politiquement correct », a injurié sans le moindre état d’âme des centaines de familles recluses dans leur douleur et leur souvenir.

…Depuis la guerre d’Indochine, les drapeaux français n’ont eu de cesse de s’incliner devant ceux de l’ennemi. D’abandon en abandon, de largesse en munificence, de discours en référendums, la France est arrivée, aujourd’hui, aux concessions suprêmes : à l’abdication de sa volonté, de son prestige, de sa force, de sa dignité… à la fin !

Voir une police qui se fait régulièrement « karchériser » par une racaille plutôt sympathique dès lors que le Ministre de l’Intérieur la qualifie de « sauvageonne »…

Voir une unité prestigieuse de Légion étrangère privée de défiler un 11 Novembre sous la menace de… 13 activistes gauchistes et rebrousser chemin sur ordre de chefs indignes et de pleutres représentants de l’Etat .

Revivre les instants tragiques du 13 novembre 2015 et du 14 juillet 2016, cela est bouleversant, cela est atroce…

Faire en de pareilles circonstances l’apologie de la tolérance et du vivre ensemble, cela est scandaleux, cela est insupportable…

Voir des policiers s’enflammer dans leur véhicule, cela est ignoble, cela est révoltant…

Assister au spectacle d’une armée en déroute face à une bande de malfrats, cela est humiliant, cela est désespérant.

Et pourtant, cela n’est peut-être pas le pire.

Il y a l’âme française qui « en a pris un coup »…

Il y a la conscience française qui gémit et se révolte…

Car tout cela, depuis un demi-siècle, nous l’avons voulu, nous l’avons accepté ou nous l’avons toléré.

Par infantilisme politique, par perversion de l’esprit, par démission du cœur, par indifférence ou par égoïsme, par aveuglément ou par lâcheté, par esprit grégaire ou par goût du confort, nous sommes tous, Français, peu ou prou, responsables de ces crimes, de ces méfaits, de cette situation : la mise à mort de la France.

On a livré à la racaille et aux hordes barbares ce territoire, et nous n’avons rien dit.

On a assassiné ces pauvres gens, et nous n’avons rien fait.

On assiste à la destruction de nos forces armées et de police, et nous observons, impassibles.

Et notre âme en est déchirée.

Toute la France est-elle en état de haute trahison ?

Toute la France est-elle coupable de non assistance à ses concitoyens en danger de mort ?

A vous de répondre, Monsieur Dupont !

José CASTANO

Répondez, Monsieur DUPONT !  Drapea11

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Répondez, Monsieur DUPONT !  908920120 Répondez, Monsieur DUPONT !  Cocoye10 Répondez, Monsieur DUPONT !  908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Répondez, Monsieur DUPONT !  Empty
MessageSujet: Re: Répondez, Monsieur DUPONT !    Répondez, Monsieur DUPONT !  Icon_minitime2016-11-21, 23:12

La France a perdue la confiance de tout les patriotes !! il faudra autre

chose que les discours de nos politiciens pour redorer le blason de notre patrie plus que jamais en danger de mort !! Répondez, Monsieur DUPONT !  100959960
Revenir en haut Aller en bas
 
Répondez, Monsieur DUPONT !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
»  MAIS QUI EST MAX? REPONDEZ !
» C.Q.F.D appelle C.K.C - répondez ! je passe sur ecoute!
» Dupont Aignan.
» DUPONT LAJOIE ! ARRETE TES CONNERIES
» Dupont-Aignan, le clown de service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: RUBRIQUE de : José CASTANO-
Sauter vers: