Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

 

 çà c'est passé le 5 et 6 fevrier 1956 en Algérie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



çà c'est passé le 5 et 6 fevrier 1956 en Algérie  Empty
MessageSujet: çà c'est passé le 5 et 6 fevrier 1956 en Algérie    çà c'est passé le 5 et 6 fevrier 1956 en Algérie  Icon_minitime2016-02-09, 09:05

5 Février 1956 :

A Oran manifestation de musulmans pro F.L.N., elle dégénère en pillage, 7 bijouteries israélites sont mises à sac ainsi que 20 autres commerces dont deux cafés vidés de leur anisette, 15 voitures, deux autobus sont renversés et brûlés.

Les forces de l'ordre sont lentes à intervenir, il y a bagarres, les manifestants ont un tué et deux blessés, les forces de l'ordre 6 blessés, 13 arrestations.

A Aïn Farroun, le receveur des PTT tué par un terroriste.
 
6 Février 1956 :

Mollet malgré tous les avertissements (mais sans doute Catroux avait cru désamorcer les oppositions et lui avait demandé de venir) a tenu à venir à Alger, il est accueilli par une atmosphère d'émeute, lors du dépôt d'une gerbe au monument au mort, les tomates pas toutes mûres volent, les C.R.S. chargent, 14 blessés.

La nomination du général Catroux avait soulevé une protestation unanime, depuis ceux que l'on appelait les activistes jusqu'aux libéraux comme Jacques Chevalier.

Il avait été gouverneur général de l'Algérie en 1944, mais le fait d'avoir négocié à Antsirabé le retour de Mohammed V lui avait aliéné beaucoup de sympathies.

 On ne peut dire que sa nomination n'ait pas passionné l'opinion. Guy Mollet s'en apercevra lorsqu'il atterrira à Maison - Blanche.

Cependant, le général Catroux s'était efforcé de dissiper les inquiétudes des Européens.

 Il déclarait que le plan que se propose d'appliquer le gouvernement tiendrait compte du caractère spécifique du pays avec ses deux communautés.

Et de plus, qu'il n'existe aucune base historique à la reconnaissance d'un Etat algérien.

Il ne pouvait en outre "être question de laisser porter atteinte aux liens qui unissent l'Algérie à la métropole".

 Si le gouvernement entend faire droit aux revendications de la Communauté musulmane,"il ne veut, en aucun cas, transformer le pays en un Etat national fatalement promis à l'indépendance."


Le général Catroux qui avait aussi déclaré : "Ce ne sont pas des menaces qui me feront fléchir. Si je dois mourir dans une émeute, je suis prêt à mourir" et qui affirmait "marcher au son du canon", donna, avec beaucoup d'honnêteté intellectuelle, sa démission lorsqu'il se rendit compte de l'hostilité qu'il rencontrerait et des incidents sanglants que son arrivée à Alger allait déclencher .


D'après Jouhaud, Ô mon pays perdu, Fayard, 1969.

 Les émeutes du 6 Février (comme d'ailleurs le départ triomphal de Soustelle) avaient été organisées par le Comité Républicain d'Action Universitaire, dont un des leaders était jacques Lambert.

 Ce dernier après la dissolution du CRAU prit la tête du Front National pour l'Intégration et la Fraternité, en 1959, fut élu maire d'Alger Centre, et fut mis en camp de concentration en 1960, suspect d'activisme.

 Un autre groupe, celui-là gaulliste, mené par Biaggi et à Alger par Ribaud y participe. Biaggi et Ribaud rejoindront Bidault et le FN. Les autres organisateurs de cette conduite de Grenoble furent Mario Faivre et André Achiary.
Revenir en haut Aller en bas
 
çà c'est passé le 5 et 6 fevrier 1956 en Algérie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» çà c'est passé en Algérie le 20 /2/1956
» Cà c'est passé la première semaine de juin 1956 en Algérie
» çà c'est passé en Algérie le 10 fevrier 1957
» çà c'est passé en Algérie du 13 au 14 fevrier 1955
» çà c'est passé en Algérie le 14 fevrier 1957

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Algérie-
Sauter vers: