Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailDernières imagesS'enregistrerConnexion
-44%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, PC)
86.99 € 155.01 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -24%
-24% Sac de 8kg de briquettes de charbon WEBER
Voir le deal
12.99 €

 

 MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût...

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Athos79
modérateur
modérateur
Athos79


Masculin
Nombre de messages : 6393
Age : 84
Emploi : Retraité -Fonction publique
Date d'inscription : 08/09/2019

MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... Empty
MessageSujet: MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût...   MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... Icon_minitimeSam Juil 30 2022, 17:14

  • 9




L’entraînement des pilotes de l’armée de l’Air va être affecté par la vente de Rafale d’occasion à la Grèce et la Croatie
PAR LAURENT LAGNEAU · 30 JUILLET 2022

Partagez

Tweetez

Partagez

Enregistrer

MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... Rafale-recong-20200811
Afin d’honorer les commandes passées par la Grèce et la Croatie, l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE] devra se séparer de 24 Rafale, sur les 102 qu’elle possédait en 2020. Cela étant, peu après la signature du contrat grec, le ministère des Armées annonça l’achat de douze appareils neufs auprès de Dassault Aviation afin de remplacer le plus rapidement possible ceux livrés à Athènes. Il devrait en aller même pour ceux destinés à la force aérienne croate… Mais pour le moment, rien n’est fait. 
Pour que l’AAE puisse tenir son contrat opérationnel, le ministère des Armées avait expliqué que le produit de cession lié au contrat croate serait utilisé pour remettre en état 14 Rafale jusqu’alors immobilisés afin de servir de réservoir à pièces détachées pour l’ensemble de la flotte ainsi que pour acquérir des nacelles TALIOS et des radars à antenne active RBE2 supplémentaires.
Pour rappel, la Croatie recevra six Rafale F3R prélevés sur le parc de l’AAE en 2023 [voire au début de 2024], les six autres devant suivre en 2025. La Grèce a déjà reçu six avions d’occasion. Et les six derniers qu’elle attend lui seront remis l’an prochain. Au total, sa force aérienne comptera 24 Rafale, dont 12 neufs. 
Seulement, si ces contrats sont positifs, ils ne seront pas sans conséquence sur l’activité des équipages de l’AAE. C’est ce qu’a en effet expliqué le général Frédéric Parisot, son major général [ou numéro deux], lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le 20 juillet. 
« La vente d’avions d’occasion permet à certains pays d’avoir des Rafale et présente l’intérêt, pour nous, de contribuer à l’achat d’avions neufs, d’un standard supérieur », a-t-il commencé par rappeler. « La différence de coût est analogue à celle d’un changement de véhicule pour un particulier. Nous avons ainsi vendu à la Grèce douze avions pour près de 400 millions d’euros et nous en avons acheté autant pour plus d’1 milliard », a-t-il poursuivi, avant de souligner que « le délai entre une commande et une livraison, pour un Rafale, est de trois ans, ce qui est relativement long en raison de la chaîne de sous-traitance ». 
Étant donné les délais pour recevoir de nouveaux Rafale, l’AAE va devoir réduire le nombre d’heures de vol de ses équipages. Selon les normes de l’Otan, ceux-ci doivent théoriquement réaliser 180 heures par an. 
« Les conséquences de la légère baisse du format Rafale dans les deux années à venir concerneront moins les contrats opérationnels que les capacités d’entraînement des pilotes : cette année, 164 heures par pilote de chasse contre environ 147 heures pour les deux ans à venir. Notre potentiel technique est moindre puisque nous disposons de moins d’avions et que le nombre de pilotes est le même », a ainsi indiqué le général Parisot qui, sur cette question, n’a pas évoqué l’apport de la simulation, alors qu’il est envisagé d’organiser un exercice de type Volfa entièrement numérique. Cela étant, et malgré cette baisse d’environ 10%, la « situation demeure […] acceptable, à condition que les avions des tranches dites ‘4T2’, ‘4T+’ et ‘5T’ soient livrés dans les temps », a-t-il ajouté. 
En outre, a-t-il aussi dit, il « nous faut absolument affermir la commande des douze Rafale cédés à la Croatie par une commande plus globale prévue en 2023, qui portait sur trente appareils et qu’il convient de porter à quarante-deux Rafale Air, qui seront livrés entre 2027 et 2030 ». 
En outre, le général Parisot a estimé que l’objectif de doter l’AAE de 185 Rafale à l’horizon 2030 devrait être revu à la hausse. 
« Lorsque je me suis engagé dans l’armée de l’air, il y a 36 ans, nous disposions de 750 avions de chasse mais ils étaient ‘mono-mission’. Un Rafale, en revanche, permet de remplir les missions de plusieurs appareils, quoiqu’il ne soit pas doué d’ubiquité : un plancher de 185 appareils est probablement trop bas. Sans doute faudrait-il tendre vers un plancher de 225 avions afin de pouvoir remplir sereinement nos missions », a fait valoir le numéro deux de l’AAE. 
Dans le détail, l’ambition opérationnelle 2030 définie par LPM 2019-25 prévoit de doter l’AAE de 185 Rafale et de 55 Mirage 2000D. Quant à la Marine, elle devra diposer de 40 Rafale M. 
Par ailleurs, le général Parisot a également souligné la nécessité de faire un effort sur les « équipements dits optionnels », lesquels « permettent au Rafale de remplir ses missions en termes de combativité et de survivabilité – radars, pods de désignation laser et acquisition de la capacité de suppression des défenses aériennes ennemies ». Est-ce à dire, selon ce dernier point, qu’un Rafale de guerre électronique est dans les cartons? 
Enfin, le MGAAE a plaidé pour une accélération des travaux relatifs à la « numérisation des opérations » et à « l’intégration du spatial dans le combat multi-milieux et multi-champ », afin de « ne pas être relégués en seconde division avec l’arrivée massive du F-35 en Europe »

___________________________________ ____________________________________

MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... Croix_11

Inri  - Igne - Natura - Renovatur - Intégra


Pour une plus grande tolérance dans la plus stricte indépendance

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 29102
Age : 78
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... Empty
MessageSujet: Re: MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût...   MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... Icon_minitimeDim Juil 31 2022, 00:20

Une Armée de bouts de ficelles .

Voici ou nous ont amenés des années de Laxisme et de Magouilles .

MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... 4103821100  MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... 4103821100

MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... 257728

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... 908920120 MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... Cocoye10 MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût... 908920120

« Je ne suis pas abattu, je n'ai pas perdu courage.
La vie est en nous et non dans ce qui nous entoure.
Être un homme et le demeurer toujours,
Quelles que soient les circonstances,
Ne pas faiblir, ne pas tomber,
Voilà le véritable sens de la vie ».

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
MERCATO - BROCANTE - Rafales a vendre a bas coût...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: MATERIELS/MOYENS DE TRANSPORTS :: les moyens spatiaux de la défense Lanceurs, satellites, Stations, Instrumentation-
Sauter vers: