Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 

 Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse .

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25530
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . Empty
MessageSujet: Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse .   Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . Icon_minitime2022-03-22, 11:26

Yvan Colonna est mort :

Retour sur la vie du militant nationaliste corse




Plus de trois semaines après son agression à la prison d'Arles, Yvan Colonna , condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat du préfet Claude Erignac en 1998, est décédé à l'hôpital Nord de Marseille.

Son état de santé était très "inquiétant", confiait il y a quelques jours encore son avocat Sylvain Cormier. Europe 1 revient sur la vie du militant nationaliste corse.

Yvan Colonna est mort.

Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . 2456706802


Le détenu corse, très grièvement blessé par un autre détenu qui s’en était pris à lui à la prison d’Arles le 2 mars, et qui se trouvait depuis dans le coma, est décédé ce lundi à Marseille.

Il était jusqu'alors dans le coma.

Son état de santé était très "inquiétant", confiait il y a quelques jours encore son avocat Sylvain Cormier.

L'homme le plus recherché de France en 1999

Son agression, ultra violente, alors qu'il était dans la salle de sport de la prison, avait été reprise en main par le parquet national antiterroriste, qui devrait donc, en toute logique, requalifier les faits en assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste.

Yvan Colonna était en prison depuis 2003, pour l’assassinat du préfet Erignac.

En 1999, il devient l'homme le plus recherché de France.

Celui que la presse surnomme le berger de Cargèse a pris le maquis malgré l'appel à se rendre de son père, Jean-Hugues Colonna, ancien député socialiste des Alpes-Maritimes.

"Un acte barbare, d'une extrême gravité"

Quelques mois plus tôt, en février 1998, le préfet de Corse Claude Erignac est assassiné de trois balles dans la nuque.

Yvan Colonna est accusé d'avoir fait partie du commando assassin.

L'attentat est alors revendiqué par un groupe nationaliste corse.

L'affaire secoue le pays.

Jacques Chirac est alors président de la République. "L'assassinat du représentant de l'État en Corse est un acte barbare, d'une extrême gravité et sans précédent dans notre histoire", réagit-il à l'époque.  

La traque dure quatre ans.

Entre temps, Nicolas Sarkozy devient ministre de l'Intérieur et c'est lui-même qui annonce, en juillet 2003, l'arrestation d'Yvan Colonna.

L'indépendantiste, lui, clame son innocence et l'a toujours fait.

Il n'a jamais caché son engagement nationaliste, mais se décrit comme un simple militant politique.

Il dit aussi qu'il n'a jamais tué personne et il le répétera durant ses trois procès qui l'ont à chaque fois condamné à la prison à vie.

Une peine purgée sur le continent et non en Corse, malgré ses demandes de rapprochement et les démarches de sa femme.

Un sujet éminemment politique

Yvan Colonna, lui, clame son innocence et l'a toujours fait.

Il n'a jamais caché son engagement nationaliste, mais se décrit comme un simple militant politique.

Il dit aussi qu'il n'a jamais tué personne et il le répétera durant ses trois procès qui l'ont à chaque fois condamné à la prison à vie, une peine purgée sur le continent et non en Corse, malgré ses demandes de rapprochement et les démarches de sa femme.

Elle interpelle même le président Macron en 2018 :


"Mon fils n'a pas vu son père depuis un an et demi. S'il vous plaît, faites quelque chose".

Incarcéré depuis 19 ans, la détention d'Yvan Colonna était devenue un sujet éminemment politique.

Encore en janvier dernier, des parlementaires lui avaient rendu visite à Arles et plaider sa cause.


Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . Corsica-Shield-2_375in

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . 908920120 Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . Cocoye10 Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25530
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . Empty
MessageSujet: Mort de Colonna : Macron coupable!   Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . Icon_minitime2022-03-22, 11:44

Mort de Colonna : Macron coupable!

Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . Colonnamort-678x381

Grâce au laxisme et à l’indifférence de Macron et de son garde des Sceaux, Yvan Colonna est mort.

L’on ne reviendra point sur le détail de cet assassinat par un islamiste enragé et les défaillances impardonnables et « inexpliquées » de la prison d’Arles et du système carcéral, pas davantage sur le fait que les responsables n’aient pas été démissionnés.

Ce qui est fort édifiant.

Sous Macron, il n’est plus de responsables, il n’est, à son image, que des irresponsables, des incompétents et des amateurs, comme il s’est plu à en faire la promotion.

Nous ne savons si Yvan Colonna fut réellement le cerveau du meurtre du préfet Érignac, la justice l’a condamné…

Postulons donc qu’elle a dit vrai.

Ce qui est inacceptable fut d’entendre répéter sur tous les plateaux qu’il n’avait pas été transféré à la prison de Borgo par déférence à l’endroit de madame Érignac…

L’État français ayant généralement peu de compassion vis-à-vis des familles de victimes, l’on ne peut que penser qu’il s’agit d’une ignominieuse invention pour cacher une grave défaillance voire autre chose…

Il est fort à croire que, dans son deuil, l’essentiel pour madame Érignac fut que celui qu’elle considère comme l’un des assassins de son époux soit sous les verrous.

Beaucoup se sont interrogés quant à l’agression d’Yvan Colonna.

N’était-ce point un contrat servant des intérêts gouvernementaux ?

Le décès de l’icône du nationalisme corse va-t-il servir l’autonomie de l’île et la réélection de Macron ?

En cinq ans de proximité du pouvoir puis en un quinquennat, Macron n’a fait que des catastrophes délibérées.

Il a sciemment sabordé et saboté la France.

Et pas que…


Ses jérémiades et gesticulations quant au conflit ukrainien sont insupportables et indignes.

Consécutivement aux accords Minsk II, palliant l’inertie de Hollande, il se devait avec Merkel de les faire respecter.

Au contraire, il a délibérément mis de l’huile sur le feu…

Et lors de son entretien du bout de la table avec Poutine, l’on peut bien se demander ce qu’a raconté ce porte-parole de l’Otan, durant six heures…

Et il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu’il ne fait que des images et des simagrées, nous entraînant dans des drames et une paupérisation dramatique dont aucun candidat à la présidentielle n’évoque très précisément, avec insistance…

Ce qui devrait être répété et expliqué en boucle.

La mort d’Yvan Colonna est le triste symbole des incuries et manœuvres abjectes du candidat-président.

Qu’on se le dise !


Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . Pied_a10

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . 908920120 Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . Cocoye10 Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Yvan Colonna est mort : retour sur la vie du militant nationaliste corse .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: