Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 ...
Voir le deal
564 €

 

 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée .

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25155
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Empty
MessageSujet: 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée .   1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Icon_minitime2021-12-18, 23:11

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée .

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . 32810

Après l'échec du coup de force du 19 décembre 1946 à Hanoi, Ho  Chi  Minh,  son  gouvernement  et ses meilleures troupes,  se sont retirés dans la région de Bac Kan, à 130 kilomètres au nord de la capitale tonkinoise, et y ont organisé un « réduit national », où s'étend jusqu'à la frontière de Chine une vaste zone de dépôts, d'ateliers de brousse et de stationnement pour l'instruction et l'entraînement.

La France décide de porter un coup décisif dont le but sera de couper la principale route de ravitaillement reliant le Viêt-Minh à la Chine, d'isoler, de disloquer puis de nettoyer ce réduit national.

Si le général Salan, commandant les troupes françaises d'Indochine nord (TFIN), ne dispose pas de la surprise stratégique, le débarquement de troupes et leur concentration dans le delta du fleuve Rouge ne laissant aucun doute au Viêt-Minh sur les intentions françaises, les parachutistes peuvent lui assurer la surprise tactique indispensable, tandis que les groupements terrestres progressant sur des routes coupées en nombreux endroits risquent d'être retardés par un ennemi connaissant la région.

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Sdf_lea_appel_article_pleine_colonne

Salan va donc surprendre le Viêt-Minh par une manœuvre aéroportée sur Bac Kan et Cao Bang puis isoler le réduit national par une manœuvre terrestre en tenaille.

Le 26 juillet 1947, il signe l'ordre d'opération « Léa », du nom d'un col à 1 360 m sur la RC3 entre Cho Ra et Phu Tong Hoa, qui concerne trois groupements:

Le groupement S du colonel Sauvagnac, 1 200 parachutistes, sera largué sur la zone Bac Kan - Cho Don - Cho Moï afin de saisir les organismes du Viêt-Minh et de créer un effet de surprise au centre du réduit.

Pour coiffer les objectifs, quatre détachements sont organisés :

Le jour J, le 1er bataillon de parachutistes coloniaux (BPC, détachement A) sautera sur Bac Kan tandis qu'une partie du III/1er régiment de chasseurs parachutistes (RCP, détachement B) sautera sur Cho Moi ; le reste du III/1er RCP (détachement C) sera largué sur Cho Don à J+1 ; enfin le I/1er RCP sera largué sur Cao Bang à J+2 avec missions de s'emparer de la ville et de livrer les ponts à la colonne Beaufre ;
   
Le groupement B du colonel Beaufre, fort de 8 000 hommes, avancera rapidement vers l'est, rétablissant l'axe Lang Son - Cao Bang sur la RC4, puis fera la liaison avec le groupement S par la RC3 et la RC3 bis vers Bac Kan protégé par le I/1er RCP ;
   
Le groupement C du colonel Communal composé de 4 000 hommes abordera le réduit à l'ouest, en remontant la rivière Claire jusqu'à Chiem Hoa pour rejoindre les deux autres groupements au nord de Cho Don.

Le 7 octobre, la première phase de l'opération « Léa » débute à 8h15 par le largage du détachement A sur trois DZ.

À 10h35, la seconde vague saute à son tour, bloquant le repli du Viêt-Minh qui, surpris, n'oppose qu'une faible résistance et s'enfuit en laissant 260 tués, abandonnant une grande partie de son matériel, un important stock d'armes ainsi qu'une quarantaine de prisonniers dont un ministre.

Une centaine d'otages français et vietnamiens sont aussi libérés et le principal émetteur radio de « La voix du Vietnam » est saisi.

En quelques heures, le bataillon de choc occupe Bac Kan.

À 14h30, le détachement B (deux compagnies du III/1er RCP) est largué à son tour sur Cho Moi.

Le 8 octobre, le reste du III/1er RCP est lâché sur Cho Don.

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Sdf_lea_article_article_pleine_colonne

Le lendemain, la phase aéroportée de « Léa » s'achève par le saut à Cao Bang du I/1er RCP qui s'empare de la citadelle à 15h et se saisit très vite des ponts d'accès à la ville, y pénètre, la nettoie et en organise la défense.

Pendant ce temps, les groupements B et C avaient progressé sans incident.

Les liaisons s'établissent à partir du 12 octobre avec les premiers éléments de la colonne Beaufre et dès le 15 octobre avec la colonne Communal acheminée par une flottille d'engins amphibies ayant remonté le fleuve Rouge puis la rivière Claire.

Les premiers objectifs atteints, la seconde phase de l'opération, le nettoyage du réduit national, peut commencer.

Des reconnaissances visant à rechercher le contact avec les forces ennemies, à les isoler et les détruire, sont effectuées sur les pistes de toutes les vallées autour de Bac Kan, Cho Don et Cho Moi.

La topographie de la région, montagneuse et boisée, chaotique et peu perméable, fait qu'il est pratiquement impossible de s'écarter des axes.

Les soldats français sont obligés de procéder par des actions de bouclage autour des zones à fouiller.


Parallèlement, il faut assurer la sureté des convois du groupement Beaufre qui procèdent au ravitaillement des diverses unités engagées dans l'opération.

En outre, les avions sanitaires faisant défaut, la plupart des blessés sont acheminés sur Bac Kan par la route où est installée l'antenne chirurgicale parachutiste qui soignera plus d'une centaine de blessés, tant français que viêt-minh.

Les opérations de nettoyage de la région se prolongèrent jusque fin novembre et se terminèrent par la destruction de la plus grande partie des dépôts et usines d'armements de la Moyenne Région.

« Léa » achevée, le nettoyage fut poursuivi jusqu'à la mi-décembre par l'opération « Ceinture » vers le sud de Bac Kan, dans le quadrilatère Cho Chu-Tuyen Quang-Vietri-Thaï Nguyen.

Durant ces trois mois d'opérations, le Viêt-Minh comptabilise 7 200 tués, 1 600 prisonniers et plus d'un millier d'armes, plusieurs milliers de tonnes de munitions, explosifs, vivres et matériels divers perdus.

Mais le succès est illusoire, certes le dispositif viêt-minh est désorganisé mais le coup décisif n'a pas pu être porté, Ho Chi Minh court toujours.

Il n'était pourtant pas loin, il avouera lui-même que battant les fourrés en lisière de Bac Kan, un « para » est passé à moins d'un mètre de lui.

C'est peut-être à cause de ce mètre là que la France a définitivement perdu l'initiative et que la guerre d'Indochine a continué.

Opération interarmées la plus importante de tout le conflit, « Léa » faillit réussir et marquera le corps expéditionnaire pour les années à venir par cette recherche perpétuelle de la bataille décisive qu'on loupa de si peu à Bac Kan et qu'on croira enfin tenir à Dien Bien Phu.

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Oplea-01

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . 42910

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Groupe

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Sauvagnac-et-3eme-bat

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . 908920120 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Cocoye10 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Alexderome, 81/06, Eva et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2232
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Empty
MessageSujet: Re: 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée .   1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Icon_minitime2021-12-19, 10:19

Merci pour le post Jean-Pierre,intéressant.  1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . 926774


___________________________________ ____________________________________

   

                             1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

Commandoair40 et 81/06 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
81/06
membre confirmé
membre confirmé
81/06


Masculin
Nombre de messages : 2554
Age : 60
Emploi : Mécano, retraité
Date d'inscription : 09/06/2019

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Empty
MessageSujet: Re: 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée .   1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Icon_minitime2021-12-19, 12:08

C'est encore une tranche d'histoire que je ne connais pas beaucoup hélas, merci JP.

Michel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Eva
Admin
Eva


Féminin
Nombre de messages : 3041
Age : 70
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 01/02/2021

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Empty
MessageSujet: Re: 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée .   1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Icon_minitime2021-12-19, 18:28

Merci Commandoair pour ce topic
qui me tient à cœur.
Il me reste quelques photos de ces années là (paternel)
des rizières etc ...

Ces guerres,
La guerre d'Indochine aura marqué ces hommes, au plus profond d'eux - mêmes.
On ne revient pas de cette guerre, sans séquelles !

___________________________________ ____________________________________

                       

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25155
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Empty
MessageSujet: Re: 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée .   1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Icon_minitime2021-12-19, 19:21

Merci a tous ,

J'ai une passion pour cette guerre .

Peut être parce ce que mon Papa y était .

Après trois guerres et une bataille , il a toujours dit :

"Ma Guerre d'Indo" , c'était la meilleure .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . 908920120 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Cocoye10 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4208
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Empty
MessageSujet: Re: 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée .   1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Icon_minitime2021-12-19, 22:18

Effectivement,  oncle Ho est passé au travers de la nasse. Une opération bien menée dans le Tonkin où j’ignorais la présence de Dinassaut bien qu'il y avait de nombreux cours d’eau, le fleuve Rouge, la rivière Noire,  la rivière Claire.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Empty
MessageSujet: Re: 1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée .   1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée . Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
1947 Opération « Léa » : l'occasion manquée .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 30 MARS 1947
» 23 FEVRIER 1947
» KEPI BLANC 1947 N°1 !
» Musique du 1er RCP à Sétif Algérie 1947
» Le soldat du CEFEO1 et la tenue TTA modèle 1947 .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Indochine-
Sauter vers: