Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 

 Opération Barkhane : les soldats français rendent le camp de Tombouctou à l’armée malienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2471
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Opération Barkhane : les soldats français rendent le camp de Tombouctou à l’armée malienne Empty
MessageSujet: Opération Barkhane : les soldats français rendent le camp de Tombouctou à l’armée malienne   Opération Barkhane : les soldats français rendent le camp de Tombouctou à l’armée malienne Icon_minitime2021-12-15, 19:41

Tombouctou, ville symbole de la lutte contre les islamistes dans le nord du Mali, a vu les derniers soldats de l’opération Barkhane se retirer, mardi 14 décembre, rapporte le Point.
Opération Barkhane : les soldats français rendent le camp de Tombouctou à l’armée malienne Barkhane-1

C’est un départ à la portée aussi bien tactique que symbolique. Les militaires français de l’opération Barkhane ont quitté, mardi 14 décembre, leur camp établi à Tombouctou au profit de l’armée malienne, relate le Point. La France achève ainsi son désengagement de la partie nord du Mali, zone largement marquée par la présence des djihadistes d’Al-Qaïda et de l’État islamique. C’est à Tombouctou, principale ville du nord, qu’avait été officialisé le début de l’intervention française au Mali en 2013, sous la présidence de François Hollande. Un retrait progressif avait été rapidement lancé et il ne demeurait plus que 150 soldats sur place.

Aboutir à un « partenariat »

Ce départ symbolise également la nouvelle doctrine de la France au Mali annoncée par Emmanuel Macron. Celle-ci suppose un désengagement d’une partie des effectifs. Si des troupes françaises restent sur place, leur nombre doit progressivement baisser au profit d’une intervention internationale accrue de l’ONU ainsi que des forces maliennes. Celles-ci ont été entraînées pendant huit ans par divers intervenants étrangers, mais restent peu formées et mal équipées, précise le Point.

« Pour nous, c’est une page qui se tourne. Mais la mission continue. Mes soldats et moi allons continuer notre mission au Mali », a déclaré le capitaine Florian, ancien commandant de la base de Tombouctou. « Le but de l’opération Barkhane [est] de permettre au Mali de prendre son destin en main (…) mais toujours avec du partenariat », a défendu le général Étienne du Peyroux, chef du dispositif.

___________________________________ ____________________________________

   

                             Opération Barkhane : les soldats français rendent le camp de Tombouctou à l’armée malienne Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Opération Barkhane : les soldats français rendent le camp de Tombouctou à l’armée malienne Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération Barkhane : les soldats français rendent le camp de Tombouctou à l’armée malienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opération Barkhane : deux soldats français tués au Mali
» Non! Barkhane n’est pas une « armée occupante » au Mali, s’insurge le sous-chef « opération » de l’État-major des Armées
» Au moins 14 soldats maliens ont été tués lors de l’attaque de leur camp dans la région de Tombouctou
» La force Barkhane a cédé la base avancée de Gossi à l’armée malienne
» Opération Serval ! Barkhane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: