Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

 

 Siegfried Müller, de la Wehrmacht au Congo

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4136
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Siegfried Müller, de la Wehrmacht au Congo Empty
MessageSujet: Siegfried Müller, de la Wehrmacht au Congo   Siegfried Müller, de la Wehrmacht au Congo Icon_minitime2021-07-31, 22:55

Siegfried Müller, de la Wehrmacht au Congo Ob_4666bd_mueller-siegfried
J'avais lu le roman de Wilbur Smith, le dernier train du Katanga il y a quelques années. J'ai voulu voir le film et faire une recherche rapide sur les événements d'alors. 
J'ai fait cette découverte, l'histoire de Siegfried Müller, Oberleutnant dans l'artillerie pour devenir mercenaire et partir combattre au Congo lors de la révolte des Simba ;
http://la-loupe.over-blog.net/2016/04/muller-siegfried.html
Après avoir été dans la Hitlerjugend et travaillé dans le Reichsarbeitsdienst, Siegfried Müller s'engage dans la Wehrmacht en 1939, participe aux campagnes de Pologne, de France, puis de Russie. Il finit la guerre avec le grade de lieutenant, et est fait prisonnier par les troupes américaines. Libéré en 1947, il travaille dans un Civilian Labor Group (CLG, groupe de travail pour civils) de l'US Army ; il devient lieutenant dans l'unité de sécurité d'un CLG. 


Refusé dans la Bundeswehr en 1956, il trouve du travail chez British Petroleum, comme démineur travaillant sur les champs de mines posés par l'Afrika Korps dans le Sahara pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1962, il émigre en Afrique du Sud, où il est recruté comme mercenaire avec le grade de lieutenant, pour combattre dans la crise congolaise. Avec ses quarante-quatre ans, il est le plus âgé des soldats de Mike Hoare. Il prend le commandement du Commando 52, composé principalement de germanophones, qui prendra une part active pour éviter le massacre des missionnaires africains. 


Il est successivement promu aux grades de capitaine (après la prise d'Albertville) et de major. Le fait qu'il arbore sa croix de fer attire sur lui l'attention de journalistes du Time et du Spiegel. Il apparaît dans le film Africa Addio et le documentaire est-allemand Kommando 52, en 1965 ; Müller est interviewé en 1966 pour le documentaire Der Lachende Mann. Il a inspiré le personnage d'Heinlein dans le livre de Wilbur Smith Dark of the Sun (et le film qui en est tiré Le Dernier Train du Katanga).

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Siegfried Müller, de la Wehrmacht au Congo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Armée Congo-Belge
» OPEX Congo Katanga Zaïre
» Le massacre de Kindu, Congo 1961
» OPEX Zaïr devenu République du Congo
» La légion des inconnus de la Wehrmacht

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages célèbres (Civils & Militaires)-
Sauter vers: