Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : ...
Voir le deal
14.50 €

 

 Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France.

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Athos79
modérateur
modérateur
Athos79


Masculin
Nombre de messages : 6410
Age : 84
Emploi : Retraité -Fonction publique
Date d'inscription : 08/09/2019

Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. Empty
MessageSujet: Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France.   Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. Icon_minitimeSam Avr 03 2021, 10:20

Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. 11768610
3 CHOSES À SAVOIR SUR LOUISE MACAULT, L’INSTITUTRICE LAONNOISE MORTE POUR LA FRANCE
Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. 45782310

Jeune institutrice, Louise Macault fut déportée politique au camp de Ravensbrück en 1943. Pleine de courage, elle incarne la jeunesse résistante à l’heure de la Deuxième Guerre mondiale. Partez sur ses traces à travers ce portrait.
1/ Louise Macault était institutrice à Semilly
Louise Macault naît le 21 juillet 1921 à Châteaudouble, dans le Var. En 1935, sa famille quitte Metz pour emménager à Laon. Augustine Macault, sa mère, devient directrice de l’école du faubourg de Semilly. Âgée de 14 ans, la jeune fille se destine également à devenir institutrice. Elle suit d’abord les cours de l’école primaire supérieure, puis passe le concours de l’école normale.
En mai 1940, les troupes allemandes envahissent la France. Comme des milliers de personnes, Louise et sa famille s’enfuient devant la guerre qui arrive. Leur exode les mènera en Indre-et-Loire. En juin, son père est fait prisonnier et est envoyé en Allemagne. Revenue dans l’Aisne quelques mois plus tard, la jeune femme devient finalement institutrice dans la même école que sa mère.
Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. Biogra10

:copyright: Joëlle Tourbe
2/ En 1944, elle a été déportée au camp de Ravensbrück
En 1943, le fiancé de Louise, Robert Aumont, doit partir à Düsseldorf dans le cadre du Service du Travail Obligatoire (STO). Les deux jeunes gens s’écrivent chaque jour. À l’intérieur des enveloppes, ils ajoutent des messages secrets à l’encre sympathique. Ainsi, ils s’échangent des nouvelles stratégiques sur la guerre. Louise transmet ensuite ces informations à plusieurs réseaux de résistants.
Elle est dénoncée à la police allemande en septembre. Arrêtée, elle est transférée à la prison de Saint-Quentin, puis au fort de Romainville et au camp de Royallieu. Sa mère multiplie les lettres pour la faire libérer, en vain. Le 31 janvier 1944, Louise fait partie du « convoi des 27 000 », déporté à Ravensbrück. Les conditions de détention sont atroces. Seulement vêtue de la tenue rayée des prisonniers, Louise passe 12 h par jour à aplanir des terrains, dans le froid et l’humidité.
Le 13 avril 1944, elle est à nouveau transférée, cette fois-ci au camp de Holleischen. Là, elle travaille dans une usine d’armement. Fermement convaincue de la victoire finale des Alliés, elle garde le moral. Avec d’autres prisonnières, elle sabotera d’ailleurs la production d’armes de l’usine !
Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. Louise10

:copyright: Joëlle Tourbe
3/ Elle est membre de la Résistance Intérieure Française à titre posthume
Libérée le 5 mai 1944, Louise revient en France dès la fin du mois, très affaiblie par les privations. En revanche, sa détermination reste la même. Elle reprend son métier d’institutrice et épouse Robert Aumont le 21 août 1945. Malheureusement, son état de santé se dégrade encore, sans espoir de guérison. Le 28 août 1946, Louise meurt chez elle, à Semilly, des suites de ses souffrances.
Sa mère passera les neuf années suivantes à faire reconnaître ses actes de résistance, ainsi que les causes de son décès. En 1948, la jeune femme reçoit la mention « Morte pour la France ». Plus tard, en 1956, elle devient membre de la Résistance Intérieure Française à titre posthume. L’école où elle enseigna porte aujourd’hui son nom. Elle abrite également une plaque commémorative et la tenue de déportée de Louise.


:copyright: Joëlle Tourbe

___________________________________ ____________________________________

Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. Croix_11

Inri  - Igne - Natura - Renovatur - Intégra


Pour une plus grande tolérance dans la plus stricte indépendance

Commandoair40 et 81/06 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 29132
Age : 78
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. Empty
MessageSujet: Re: Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France.   Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. Icon_minitimeSam Avr 03 2021, 20:59

Un Grand Merci mon Athos ,

Encore une Grande Dame Française .

Mais je vois , encre une fois , que la République , n'est pas trop reconnaissante pour ses "Enfants"


___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. 908920120 Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. Cocoye10 Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France. 908920120

« Je ne suis pas abattu, je n'ai pas perdu courage.
La vie est en nous et non dans ce qui nous entoure.
Être un homme et le demeurer toujours,
Quelles que soient les circonstances,
Ne pas faiblir, ne pas tomber,
Voilà le véritable sens de la vie ».

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Louise Macault - Institutrice à Semilly -02 - déportée et morte pour la France.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELLE EST MORTE EN HEROÏNE POUR LA FRANCE
» Une institutrice - Voilà où on en est !!!
»  L’institutrice, Madame Jeanne Suraud, raconte
» Bonjour du 15 mars - ste Louise -
»  Bonjour du 15 Mars - Ste Louise-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages remarquables (Civils & Militaires) :: Les combattants de la Grande Guerre-
Sauter vers: