Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Borderlands 3 pour PS4 à 6,99€
Voir le deal
6.99 €
-24%
Le deal à ne pas rater :
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX 77″ OLED 4K UHD (modèle ...
3799 € 4999 €
Voir le deal

 

 Barkhane frappe fort à nouveau en mettant hors de combat « plusieurs dizaines » de jihadistes au Mali .

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 19459
Age : 74
Emploi : Islamophobe .
Date d'inscription : 07/11/2014

Barkhane frappe fort à nouveau en mettant hors de combat « plusieurs dizaines » de jihadistes au Mali . Empty
MessageSujet: Barkhane frappe fort à nouveau en mettant hors de combat « plusieurs dizaines » de jihadistes au Mali .   Barkhane frappe fort à nouveau en mettant hors de combat « plusieurs dizaines » de jihadistes au Mali . Icon_minitime2020-11-14, 20:38

Barkhane frappe fort à nouveau en mettant hors de combat « plusieurs dizaines » de jihadistes au Mali

Barkhane frappe fort à nouveau en mettant hors de combat « plusieurs dizaines » de jihadistes au Mali . 2000d-20200128

Depuis deux semaines, la force Barkhane enchaîne les opérations contre les jihadistes du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans [GSIM ou JNIM, pour Jama’a Nusrat ul-Islam wa al-Muslimin], l’une des principales formation terroriste au Sahel avec l’État islamique au Grand Sahaha [EIGS].

Ainsi, après des raids menés dans la région de Boulikessi le 30 octobre, puis, une semaine plus tard, à In Tillit, la force Barkhane a mené une nouvelle opération contre le JNIM dans le secteur de Niaki, à 180 km de Mopti [centre du Mali], le 12 novembre.

Une trentaine de membres d’un groupe relevant du JNIM ont été « neutralisés » lors d’une opération aérienne et héliportée, a en effet indiqué le colonel Frédéric Barbry, le porte-parole de l’État-major des armées [EMA].

Cette action a été déclenchée après qu’un campement suspect a été répéré par un drone MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] MQ-9 Reaper, près de la localité de Niaki.

Quatre Mirage 2000D ont alors décollé de Niamey, tandis que 7 hélicoptères [4 Tigre et 3 NH-90 Caïman, avec des commandos de montagne à bord] en faisaient autant.

Arrivés sur zone, les Mirage 2000D ont effectué des frappes aériennes sur le camp suspect, alors caractérisé comme terroriste pendant que les commandos de montagne s’infiltraient dans le secteur, avec l’appui des hélicoptères d’attaque Tigre et des chasseurs-bombardiers.

Ils ont ensuite engagé un « combat au sol d’environ une heure », a précisé le colonel Barbry.

L’opération s’est soldée par la mise hors de combat de « plusieurs dizaines » de jihadistes et par la saisie d’une vingtaine de motos et de l’armement.

Ce nouveau raid de Barkhane a été mené deux jours après une opération qui, conduite deux jours plus tôt, a abouti à l’élimination de Bag ag Moussa, un officier déserteur de l’armée malienne passé dans les rangs jihadistes avant de devenir le chef militaire du JNIM.

Après le sommet de Pau qui avait réuni la France et ses partenaires du G5 Sahel [Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad], en janvier, il fut convenu de renforcer l’opération Barkhane et d’accentuer les efforts sur l’EIGS dans le Liptako-Gourma.

Or, le JNIM a tiré profit de cette concentration des moyens de Barkhane sur la branche sahélienne de l’État islamique, laquelle a subi d’importantes pertes.

D’où les opérations menées ces dernières semaines contre le groupe dirigé par Iyad Ag Ghali.

Mais ce n’est sans doute pas la seule raison : il s’agit aussi d’affaiblir ce dernier, alors que la tentation est grande à Bamako de nouer un dialogue avec lui.

Une telle perspective a récemment été évoquée par Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies ainsi que par Smaïl Chergui, le commissaire de l’Union africaine [UA] à la Paix et la Sécurité.

Mais elle est catégoriquement repoussée par la France.

Photo : © armée de l’Air & de l’Espace

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Barkhane frappe fort à nouveau en mettant hors de combat « plusieurs dizaines » de jihadistes au Mali . 908920120 Barkhane frappe fort à nouveau en mettant hors de combat « plusieurs dizaines » de jihadistes au Mali . Cocoye10 Barkhane frappe fort à nouveau en mettant hors de combat « plusieurs dizaines » de jihadistes au Mali . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Barkhane frappe fort à nouveau en mettant hors de combat « plusieurs dizaines » de jihadistes au Mali .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Autres actions et Opex-
Sauter vers: