Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

 

 Midway

Aller en bas 
+2
Commandoair40
Patard
6 participants
AuteurMessage
Patard
membre confirmé
membre confirmé
Patard


Masculin
Nombre de messages : 1401
Age : 82
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 20/02/2015

Midway Empty
MessageSujet: Midway   Midway Icon_minitime2019-11-12, 10:53

Bonjour
Je viens de visionner le dernier film de Roland Emmerich "Midway", qui relate une des batailles clé de la Seconde Guerre mondiale.
Beau film spectaculaire qui respecte assez bien la vérité historique, avec les omissions, les approximations et les exagérations inévitables au cinéma.
L'extraordinaire conscience patriotique des aviateurs américains y est bien développée. Leurs compatriotes leur doivent une fière chandelle, et, tout particulièrement à Wade Mac Clusky. C'est sa détermination qui a permis de trouver les porte-avions japonais, à la limite extrême de son rayon d'action, et de les attaquer au moment où ils étaient les plus vulnérables. 
Je ne peux que vous recommander le livre de la collection Docavia sur le sujet. On le trouve assez facilement sur EBay. Il se lit facilement, comme un roman d'aventure.
JJ
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Midway 10330110

Alexderome, 81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25154
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2019-11-12, 12:29

Merci pour l'info mon JJ ,

Perso , je ne connais pas du tout , la Guerre Américano Japonaise .

A part Pearl Harbor et Guadalcanal et le Raid de Doolittle .

Ceci est sans doute du au fait , que je n'ai jamais aimé les Ricains .

Mais je vais tout de même faire un effort . Very Happy

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Midway 908920120 Midway Cocoye10 Midway 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Patard
membre confirmé
membre confirmé
Patard


Masculin
Nombre de messages : 1401
Age : 82
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 20/02/2015

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2019-11-12, 12:54

Oui...
Mais l'amour de son pays, la rage de vaincre, poussés jusqu'au sacrifice, sont des sentiments admirables, qui dépassent les rancunes nationales.
Les équipages des trois flottilles d'avions torpilleurs TBD Devastator, complètement dépassés, armés de torpilles n'explosant pas deux fois sur trois, savaient qu'ils ne s'en sortiraient pas face à la DCA (25 mm Hotchkiss construits sous licence) et aux Zeros. 95% de pertes...
Garde à vous et chapeau bas!
JJ

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25154
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2019-11-12, 19:07

Merci mon JJ ,

Toi , mon Ancien , le Para de Bizerte , tu sais calmer mes ardeurs .

Oui , Garde a vous et Chapeau bas .

Je ne savais pas .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Midway 908920120 Midway Cocoye10 Midway 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4183
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-12, 00:29

Suite au film Midway, je propose de continuer la discussion ici.
Ce sont les Douglas SBD Dauntless qui ont contribué à cette victoire US alors que les Douglas TBD Devastator ont été balayés par la DCA et les Zéros, très peu d'appareils reviendront à bord des portes-avions USS Hornet, Yorktown et Enterprise. Je n'ai pas vu la chasse embarquée US escorter les avions torpilleurs, il devait s’agir de F4F Wildcat je pense.
D'après Wikipedia (je n'ai as de sources ou de livres à portée de la main),
Midway Devast10
les Devastator (avions torpilleurs)étaient répartis ainsi :
VT-3 de l'USS Yorktown CV-5 (12 appareils);
VT-6 de l'USS Enterprise CV-6 (14 appareils);
VT-8 sur l'USS Hornet CV-8 (15 exemplaires); l'enseigne George GAY est le seul survivant sur 30 aviateurs
Midway Sbd_da10
les SBD Dauntless étaient des bombardiers en piqué.
Un trentaine de Dauntless ont décollé de l'Enterprise (big "E") commandé par le lieutenant Wade Mac Clusky coulent le Kaga à 10h22 et endommagent l'Akagi juste après, à 10h26. Il sera torpillé le lendemain par les navires japonais.
Midway Avenge10
Il n'y avait que six Grumman TBF Avenger de la VT-8 sur l'Hornet. Pour info, Paul Newman était mitrailleur de queue dans un Avenger du P-A Bunker Hill.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Patard
membre confirmé
membre confirmé
Patard


Masculin
Nombre de messages : 1401
Age : 82
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 20/02/2015

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-12, 08:53

Bonjour
Oui, mais là on se lance dans le récit de la bataille, et c'est un vaste sujet.
En se cantonnant dans le domaine aérien, il faut d'abord faire le recensement des moyens mis en place sur l'île de Midway, dans l'attente de l'attaque japonaise, qui a été décelée par les services de renseignement. Ces moyens sont assez considérables, et on peut se demander comment ont fait les Américains pour aligner autant d'appareils sur cet îlot minuscule. Le vie n'a pas du être confortable pour ces aviateurs...
La veille de la bataille, la flotte aérienne basée à Midway, compte des éléments des Marines, de l'US Navy et de l'USAAF.
Aviation du Marines corps, 22e groupe aérien des Marines:
- escadrille de chasse VMF-221: 1er groupe, 21 Brewster F2A-3 Buffalo, 2e groupe 7 GrummanF4F-3 Wildcat 
- escadrille de bombardement en piqué VMSB-241: 1er groupe, 11 Vought S2U-3 Vindicator, 2e groupe, 16 Douglas SBD-2 Dauntless
Aviation détachée de l'US Navy:
- escadrille de torpillage VT-8: 6 Grumman TBF-1 Avenger (ces avions était destinés au Hornet, mais ce dernier avait déjà quitté Pearl Harbor à leur arrivée)
- 4e et 23e flottille de reconnaissance, avec un total de 32 Consolidated PBY-5/5A Catalina
groupe de servitude: un Grumman J2F-5 Duck
Aviation détachée de l'USAAF (United States Army Air Force) 7e corps d'armée aérienne, groupe détaché de bombardement
- escadrille 92 de bombardement (92nd BW - 431st BS): 18 Boeing B-17E Flying fortress
- escadrille expérimentale de torpillage: 4 Martin B-26A Marauder.
Soit, au total, 116 appareils. 
Les équipages du Marines corps sont jeunes et inexpérimentés, et une partie de leurs avions désuets (Buffalo et Vindicator).
Les Avenger de l'US Navy sont très récents, mais ils souffrent de maladies de jeunesse, et leurs équipages manquent d'entrainement.
Les équipages des B-17 ne sont pas familiarisés au vol sur l'océan, ni avec le bombardement de cibles navales.
Le Marauder sont également très récents, et leur adaptation au torpillage est expérimental.
Enfin, les avions torpilleurs sont armés de la désastreuse torpille Bliss-Leavitt, qui présentent tous les défauts possibles (elle arme également les sous-marins):
- elle vient fréquemment en surface lors de son parcours, ce qui la rend visible
- elle est lente, donc facilement évitable
- est diverge de sa route
- est se brise une fois sur deux à l'impact, et n'expose pas.
Ses utilisateurs l'ont surnommée "la plaie". Il leur a fallu un sacré courage pour attaquer dans ces conditions.
A suivre...
JJ

Midway Midway10
Midway; l'îlot Eastern, où a été réalisé l'aérodrome mesure deux kilomètres dans sa plus grande dimension

Midway Tbds_o10
Le PA Enterprise pendant la bataille de Midway, avec une pontée de Douglas TBD Devastator
armés de leur torpille Bliss-Leavitt

Midway Sb2us_10
Vought Vindicator

Midway U_s_na10
Brewster Buffalo


Dernière édition par Patard le 2022-01-22, 09:41, édité 1 fois

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2218
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-12, 10:33

Bonjour JJ,merci pour le post avec les photos bien  Midway 926774


___________________________________ ____________________________________

   

                             Midway Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Midway Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
81/06
membre confirmé
membre confirmé
81/06


Masculin
Nombre de messages : 2552
Age : 60
Emploi : Mécano, retraité
Date d'inscription : 09/06/2019

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-12, 11:36

Il y a 20 ou 30 ans on m'avais offert une série d'une dizaine de cassettes VHS sur la guerre du Pacifique que des images d'époques d'une durée d'une douzaine d'heures .J'ai donné le tout à un collègue de boulot après avoir visionné. C'est un vaste sujet mais c'est très instructif .

Michel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Patard
membre confirmé
membre confirmé
Patard


Masculin
Nombre de messages : 1401
Age : 82
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 20/02/2015

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-12, 12:09

J'ai repositionné l'attaque des PA japonais par les Dauntless de Mac Clusky ici.
C'est la meilleure illustration sur ce type avion, même si, concernant des avions embarqués, elle se trouve ici en avance sur le timing des opérations

Midway Dsc_0056

Une partie de la flotte japonaise est découverte, le matin du 3 juin, par le Catalina de l'enseigne de vaisseau Jewell Reid. Elle ne comprend pas de porte-avions, mais Midway décide d'agir. 9 B-17E décollent à 12 heures 30, chargés chacun de 4 bombes de 227 kg. A 16 heures 38, scindés en trois groupes, ils larguent leurs bombes, d'une altitude de 2 400 à 3 600  mètres. La DCA est nourrie, et aucune bombe ne fait but. Le retour, en partie de nuit, est difficile pour ces équipages manquant d'entrainement pour le vol de nuit en formation. A 21 heures 30, c'est au tour de 4 Catalina de prendre l'air, armés chacun d'une torpille. A 01 heures 43, trois torpilles sont lancées, dont une fait but sur l'étrave du pétrolier Akebono Maru, sans l'endommager gravement. Un avion a pris du retard et n'a pas pu lancer son engin. Les quatre Catalina ont été plus ou moins percés d'éclats de DCA. Le lendemain sera chaud...  
JJ

Midway 800px-10
Ce Boeing B-17E Flying fortress porte encore les anciennes marques de nationalité, avec le rond 
rouge au centre de l'étoile

Midway Dsc_0135
Pièce de musée, ce Catalina, ici aux couleurs britannique, est basé actuellement à Melun-Villaroche


Dernière édition par Patard le 2022-01-22, 09:44, édité 1 fois

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Patard
membre confirmé
membre confirmé
Patard


Masculin
Nombre de messages : 1401
Age : 82
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 20/02/2015

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-12, 18:36

suite...
A 04 heures 45, le 4 juin, les porte-avions japonais lancent leurs vagues d'assaut sur Midway, depuis un point situé à 440 kilomètres au S-W de l'île. A 05 heures 30, le lieutenant de vaisseau JHoward Ardy, à bord de son Catalina, découvre l'essentiel de la flotte japonaise, la force d'attaque de l'amiral Nagumo, avec ses quatre porte-avions, Akagi KagaSoryu et Hiryu. Mais, dès 05 heures 00, Midway lance 16 B-17, qui mettent le cap sur un point situé sur la route présumée de l'escadre Nagumo. Ils sont suivis par les Buffalo et les Wildcat, chargés de la défense de la base. Qui sont suivis par les 4 Marauder, puis par les 6 TBM Avenger. Enfin, ce sont les 16 Dauntless puis les 11 Vindicator qui décollent. Midway a lâché ses flèches...
A 06 heures 17, les formations japonaises abordent Midway, et la soumettent à un bombardement, très violent, mais qui fera assez peu victimes où de dégâts. Par contre, les combats aériens virent au cauchemar pour les Marines. Les Buffalo sont complètement dépassés, et  les Wildcat eux-mêmes sont nettement surclassés. Sur les 27 chasseurs du major Floyd Parks qui ont pris l'air, seuls 10 reviennent, dont deux seulement sont en état de repartir.
A 07 heures 05, les 6 Avenger du lieutenant de vaisseau Fieberling, qui ont pris une route plus directe que les autres formations, sont les premiers à aborder l'escadre Nagumo. Ils sont immédiatement entrepris par la DCA, et coiffés par les Zéro. Un seul reviendra, très endommagé, celui de l'enseigne de vaisseau de 2e classe Albert Earnest. Puis, ce sont les 4 Marauder du major James Collins qui se présentent. Ils contournent l'escadre pour effectuer leur attaque du côté qui leur semble le moins bien défendu. Ils lancent leur torpille, mais deux sont abattus, dont un tombe à toucher l'îlot du navire amiral, le porte-avions Akagi. A tel point que les officiers du porte-avions pensent à une attaque suicide. Cet épisode est bien présenté dans le film "Midway".
Midway Alaska10
Martin B-26A Marauder armé d'une torpille

Sept avions et leurs courageux équipages sacrifiés, sans aucun résultat, en grande partie à cause des maudites torpilles, les "plaies".
A 07 heures 50, ce sont les 16 Dauntless  du major Lofton Anderson qui attaquent. Ses pilotes sont des "bleus", dont c'est la première mission, et qui sont peu entrainés au bombardement en piqué. c'est pourquoi leur chef les entraine dans un bombardement "en glissade" moins difficile à réaliser techniquement. Ils sont immédiatement coiffés par les redoutables Zéro. Ils bombardent avec un courage fou, mais manquent de chance, et aucune bombe ne touche un objectif. Seulement 8 avions prennent le chemin du retour. Handerson est un des premiers abattus. Il donnera son nom à l'aérodrome de Guadalcanal, conquis le premier jour du débarquement sur cette île. Cette fois, beaucoup de Japonais ont eu peur, devant la détermination et l'esprit de sacrifice des équipages américains.
A 08 heures 40, c'est au tour des B-17 du major Walter Sweeney de lâcher chacun leurs 8 bombes de 227 kg, d'une altitude de 6 000 mètres. Les Zéro ont du mal à monter à cette altitude, et ils sont fort occupés par les attaques effectuées à basse altitude par les autre formations. Les bombardiers sont donc uniquement génés par la DCA lourde. Aucune bombe ne touche quoique ce soit, mais le bombardement perturbe considérablement l'escadre nippone, dont la seule manœuvre possible consiste à tenter d'échapper aux bombes.
Nagumo commence à penser qu'il est peut-être tombé dans un piège, d'autant qu'un message parvenu d'un hydravion, à 08 heures 20, lui annonce la présence d'un porte-avions américain aux environs de Midway.
Des flèches lancées par Midway, il ne reste que les Vindicator du major Norris, qui ne trouvent pas les porte-avions, mais attaquent le cuirassé Haruna, accompagné d'un bâtiment d'escorte. Là encore, les pilotes sont des bleus, et les avions sont incapables de bombarder en piqué sans risquer un désentoilage des ailes. C'est donc, là aussi, un bombardement "en glissade" qui est effectué. Malgré le courage des équipages, aucun projectile ne va au but, et deux avions sont perdus. Sur les 9 qui rentrent, quatre sont définitivement hors d'usage.
Ces attaques n'ont donc ni détruit, ni même endommagé aucun bâtiment japonais, mais ils ont fortement impressionné leurs équipages, même si l'état-major a bien observé le manque d'entraînement de certaines formations américaines, et l'obsolescence de certains de leurs matériels.
JJ

A suivre...


Dernière édition par Patard le 2022-01-22, 09:45, édité 1 fois

Alexderome, 81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2218
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-12, 20:13

Superbe merci JJ.  Midway 373769


___________________________________ ____________________________________

   

                             Midway Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Midway Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Patard
membre confirmé
membre confirmé
Patard


Masculin
Nombre de messages : 1401
Age : 82
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 20/02/2015

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-15, 13:08

Bonjour

Suite...

Le 2 juin, à l’aube, la Task force 17 de l’amiral Fletcher a fait sa jonction avec la Task force 16 de l’amiral Spruance. La première comprend le porte-avions USS Yorktown et son escorte, la seconde, les porte-avions USS Hornet et USS Enterprise et leurs escortes. Fletcher a le commandement de l’ensemble, mais les aléas tactiques vont faire porter la responsabilité de la bataille aéronavale à Spruance (le commandant en chef de la flotte du Pacifique est l’amiral Chester Nimitz, dont le PC est à Pearl Harbor). La présence du Yorktown est un véritable miracle, car il a été gravement endommagé le 8 mai, lors de la bataille de la Mer de Corail, qui a vu la perte du Lexington. Une bombe de 250 kg perforante a traversé 4 ponts du Yorktown, et causé des dégâts à la structure du bâtiment, aggravés par plusieurs autres bombes, tombées très près de la coque. Entré le 27 mai à l’arsenal de Pearl Harbor, il en ressort le 30, après que 1 400 ouvriers civils et militaires en aient pris possession pour le remettre en état, aidés par l’équipage qui s’est vu refusé une permission, pourtant méritée.
Midway Batail10
Schéma de la bataille de Midway

La jonction s’effectue au point « chance », déterminé à l’avance et situé à 500 kilomètres au nord de Midway.  Malgré tout, Fletcher  prend la décision de maintenir ses deux task forces relativement éloignées l’une de l’autre, ce qui se révélera une sage décision. La journée du 3 se passe en réflexion sur l’opportunité de se rapprocher de l’ennemi, afin de réduire les temps de vol pour les équipages des avions, et en prises de décision tactiques.
Le 4, à 07 heures 00 le premier avion de la Task force 16 s’envole du pont du Hornet. Il s’agit du Dauntless du capitaine de corvette Stanhope Ring, qui commande le groupe aérien CVG-8.  A 07 heures 06, c’est au tour du premier avion de l’Enterprise de prendre l’air. Il s’agit du Dauntless du capitaine de corvette Wade Mac Clusky, qui commande le groupe aérien CVG-6, suivi des deux escadrilles de bombardement du navire, la VB-6 du lieutenant de vaisseau Richard Best, et la VS-6 du lieutenant de vaisseau Earl Gallaher. Mac Clusky sera un des hommes clé de la bataille. Nous le retrouverons plus loin. Les bombardiers sont suivis par les avions torpilleurs Devastator, puis par les chasseurs Wildcat. Fletcher, quant à lui, ne lance les premiers avions du Yorktown qu’à partir de 08 heures 38, lorsque son escadre passe à la hauteur du point où la TF 16 a lancé son premier avion.
Midway Dougla10

Douglas TBD Devastator de l'escadrille TB-6 sur le PA Enterprise, aux couleurs du temps de paix

Midway 1280px10

Ces Grumman F4F-3 Wildcat de la VF-3, portent les anciennes marques de nationalité

Ces départs décalés dans le temps, et les tempéraments fort divers des différents chefs d’escadrille vont provoquer un étalement des arrivées sur l’objectif, qui va se révéler fort couteux, et même désastreux pour les escadrilles d’avions torpilleurs.
En effet, les caps vers l’emplacement estimé de l’escadre ennemi ont été calculés, et donnés par le chef du 8e groupe à chaque formation. Mais plusieurs d’entre eux vont leur préférer, souvent à juste titre, leur propre estimation.
L’absence de coordination tactique, qui aurait permis de planifier les attaques, et de saturer la défense, va se faire cruellement sentir.
Pendant ce temps, l’amiral Nagumo fait face à un grave dilemme. La présence d’un porte-avions ennemi, qui lui a été signalée à 08 heures 20, l’oblige à prendre une décision, qui va s’avérer catastrophique. Il ordonne, malgré les réticences de plusieurs officiers de son état-major, de remplacer les bombes, prévues pour la seconde vague d’attaque prévue sur Midway, par des bombes perforantes et des torpilles. La priorité devenant, devant la menace d’une nouvelle attaque, la destruction du porte-avions ennemi. Faute de temps, les bombes déposées des avions s’entassent sur les ponts et dans les hangars des porte-avions, à côté des canalisations de ravitaillement en carburant des appareils. Il suffira d’une allumette…
Midway Akagi_10

Le porte-avions Akagi

A 09 heures 20, la première formation se présente à portée de la défense japonaise. Il s’agit des 15 Devastator de l’escadrille VT-8 du Hornet, commandée par le capitaine de corvette John Waldron. Ce dernier a choisi son cap en fonction de sa propre estimation de l’évolution de l’escadre japonaise. Il est seul, aucune formation de chasse ne l’accompagne, et la totalité de la défense se déchaîne contre lui, Zero et DCA. 
Midway Mitsub10

Le redoutable Mitsubishi A6M3 Zero. Le nom de code américain pour cet appareil est Zeke
Mais il est couramment appelé Zero, en référence à son appellation japonaise, "Type 00", qui donne son année de mise en service, 2600 (année 1940 du calendrier grégorien) 

En quelques minutes, les 15 torpilleurs, attaquant à basse altitude, et se traînant à 250 kilomètres heure, sont abattus. Tous les équipages, composés de réservistes, sont tués, à l’exception de l’enseigne Georges Gay qui réussit à amerrir, son mitrailleur tué à son poste. 
Midway Enseig10

L'enseigne Georges Gay, devant son Devastator, torpille à poste

Il sera bien placé pour assister à la suite de la bataille. A 09 heures 36, tout est terminé, et les tirs de la DCA cessent. Aucune des torpilles lancées n’a atteint quelque cible que ce soit.
Deux minutes plus tard, les tirs reprennent, prélude à un nouvel holocauste. Ce sont les 14 Devastator de l’escadrille VT-6 de l’Enterprise, commandée par le capitaine de corvette Eugène Lindsey, qui attaquent. Lorsque l’assaut prend fin, à 09 heures 58, 10 avions ont été abattus, dont celui du chef d’escadrille. Les 4 autres, percés comme des écumoires, parviendront à regagner leur porte-avions. Aucune de la demi-douzaine de torpilles lancées n’a atteint son but. Le tir de la DCA a cessé, pour quelques minutes de répit.
A 10 heures 10, ce sont les 12 Devastator de l’escadrille VT-3 du Yorktown, commandée par le capitaine de corvette Lance Massey, qui lancent leur attaque. Quant elle se termine, dix minutes plus tard, 10 appareils sont manquants, dont celui du chef d’escadrille. Les deux derniers pourront rejoindre leur porte-avions. Aucune des torpilles qui ont pu être lancées n’a atteint son but.
Trente-cinq avions abattus sur 41, soixante-neuf tués, aucun résultat, voila le bilan de ces attaques désespérées, menées par ces jeunes aviateurs, pour la plus grande partie réservistes.
Midway Soryu_10

Le Soryu, manœuvrant pour éviter les bombes, le 4 juin

Les marins japonais sont stupéfaits par tant d’héroïsme. Et leurs nerfs sont certainement fatigués. Cela fait maintenant trois heures qu’ils sont soumis à des attaques pratiquement incessantes. 

A suivre..


Dernière édition par Patard le 2022-01-22, 09:48, édité 2 fois

Alexderome, 81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Patard
membre confirmé
membre confirmé
Patard


Masculin
Nombre de messages : 1401
Age : 82
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 20/02/2015

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-15, 14:46

Suite...

Mais le sacrifice des Devastator n’a pas été tout à fait inutile, car il a focalisé la défense sur la basse altitude, ce qui va laisser le ciel libre pour les bombardiers.
Menés par Stanhope Ring, les deux escadrilles de Dauntless du Hornet, les VB-8 et VS-8, en tout 35 appareils, ainsi que les 10 Wildcat de l’escadrille de chasse VF-8, vont se fourvoyer. Ring, suivant rigoureusement le cap qu’il a lui-même calculé, ne trouve pas les Japonais au bout du temps imparti. Il perd du temps, prend la mauvaise décision, et le mauvais cap. Une partie des appareils doit se poser à Midway pour ravitailler, et tout le monde se retrouve sur le Hornet un peu plus tard, sans avoir pu porter le moindre coup à l’ennemi.
Midway Dougla11
Douglas Dauntless

Midway Dsc_0057

L'assaut des avions de Mac Clusky sur l'Akagi et le Soryu, replacé dans son contexte

Il va en aller différemment pour les appareils de l’Entreprise, emmenés par Mac Clusky. Lui aussi suit le cap prescrit, mais, ne trouvant pas l’escadre japonaise au bout du temps imparti, décide de continuer sur le même axe pendant un certain temps, puis de commencer une recherche « en carré ». Le vol se poursuit, et ses pilotes commencent à s’agiter, voyant leur jauge de carburant baisser. Certains ne tarderont pas à atteindre le point de non-retour. A 09 heures 55, Mac Clusky aperçoit un navire de petite dimension marchant à grand vitesse vers le NNE. Il pense alors qu’il s’agit d’un escorteur japonais qui rejoint l’escadre. Il a raison, car ce bâtiment chasse en effet son poste, après avoir grenadé un sous-marin américain, le Nautilus. Il le suit à distance, et à 10 heures 10, il voit enfin la flotte ennemie. A 10 heures 20, après un cafouillage dans la répartition des cibles, la VS-6, Mac Clusky en tête, pique sur l’Akagi, et la VB-6 sur le Soryu
Midway Soryu_11
Le Soryu

Ce sont des cibles pratiquement sans défense, car chasseurs et DCA sont encore occupés au ras de l’eau par les avions torpilleurs, et les bâtiments naviguent en ligne droite, prêts à lancer leurs avions, dont la préparation est enfin terminée. La première bombe touche l’Akagi à 10 heures 26. Au moins trois autres bombes touchent le porte-avions, et trois atteignent le Soryu, au milieu des avions pleins d’essence et chargés de bombes et de torpilles. En quelques minutes, les navires sont transformés en volcan.
Au même moment, l’escadrille VB-3 du Yorktown, commandée par Max Leslie, s’en prend au Kaga, alors que les premiers avions lancé contre le porte-avions américain signalé en décollent. Trois bombes le touchent, et le Kaga se transforme en une gigantesque torche. Les derniers avions, devant l’état du porte-avions, s’en prennent à d’autres navires, mais sans résultat. Deux Dauntless sont abattus. En moins de cinq minutes, les Dauntless ont obtenu un résultat inespéré, et ont ruiné les espoirs japonais.
Le retour sur l’Enterprise est difficile, beaucoup d’avions étant à cours de carburant. Plus de la moitié des avions de Mac Clusky sont contraint à l’amerrissage. Les équipages seront récupérés.
Pendant que les marins japonais essaient désespérément de sauver leurs navires, le sous-marin Nautilus a aperçu le Kaga en perdition. Il s’approche et, à 14 heures 00, le commandant Brockman lance trois torpilles d’une distance de 2 700 mètres, soit pratiquement à bout portant. Sur cette cible quasi-immobile, l’échec est impensable. C’est compter sans les caprices de la « plaie ». Deux torpilles divergent, et ratent le Kaga. La troisième vient en surface et, sous les yeux effrayés des matelots japonais, frappe la coque du porte-avions. La torpille n’explose pas, mais se casse en deux. La tête explosive coule, et le corps de l’engin reste en surface. Il servira de radeau aux naufragés.
Midway Nautil10

Le sous-marin Nautilus

Le porte-avions Hiryu reste le seul à pouvoir exécuter la mission d’attaque du porte-avions signalé, et à 10 heures 45, 18 bombardiers Val et six chasseurs Zero prennent le départ. En suivant les derniers appareils américains rejoignant leur porte-avions, ils prennent le contact du Yorktown peu après 12 heures 00. 
Midway Aichi_10

Bombardier Aichi D3A1 Type 99 Val

Les Wildcat de protection se montrent très efficaces, et abattent 11 bombardiers et 3 chasseurs. Mais trois bombes touchent le navire, et deux autres tombent à raser la coque. Les dégâts sont très importants, et le navire s’immobilise. Mais les dispositifs de sécurité des bâtiments américains sont très efficaces, et les incendies sont rapidement maitrisés. Peu après 14 heures 00, le pont est réparé, et le navire, capable de filer 20 nœuds, est à nouveau opérationnel.

A suivre...


Dernière édition par Patard le 2022-01-22, 09:49, édité 1 fois

Alexderome, 81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Patard
membre confirmé
membre confirmé
Patard


Masculin
Nombre de messages : 1401
Age : 82
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 20/02/2015

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-15, 15:23

Suite...
 
Sur le Hiryu, l’arrivée d’un avion de reconnaissance parti vers 08 heures du Soryu, sème la confusion. En panne de radio, il n’a pu annoncer plus tôt le résultat de ses observations : l’escadre américaine ne compte pas un, mais trois porte-avions. Cette nouvelle fait l’effet d’une bombe, mais l’amiral Yamaguchi se reprend vite, et prend la seule décision qui s’impose : envoyer ce qui lui reste d’avions à l’attaque des deux porte-avions américains restant, puisque les pilotes rescapés de l’attaque du Yorktown lui ont assuré que ce navire était désemparé. Mais il ne lui reste que 10 bombardiers torpilleurs Kate, qui prennent l’air à 13 heures 00. A 14 heures 45, deux torpilles qui, elles, fonctionnent à la perfection, frappent le Yorktown.
Midway Nakaji10
Nakajima B5N2 Type 97 Kate

Les Japonais sont loin de penser qu’il s’agit du même navire qu’ils ont laissé désemparé quelques heures plus tôt. Cinq Kate sur 10 ont été abattus.
Le Yorktown prend rapidement de la gite, jusqu’à atteindre 23°. L’équipage est évacué. Le porte-avions, que l’on tente toujours de sauver, sera achevé le matin du 6 juin, par le sous-marin I-168 du commandant Tanabe. A 10 heures 00, celui-ci lui décoche quatre torpilles, dont une s’égare. Une autre pulvérise le destroyer Hamman, accosté au porte-avions, et les deux autres touchent le Yorktown, qui cette fois est mortellement touché.
Midway Sinkin10
Le Yorktown désemparé, après l'attaque des Kate

Revenons au 4 juin. A 14 heures 45, alors que le Yorktown est en pleine bataille, un de ses avions de reconnaissance signale qu’il a trouvé le Hiryu. Le message est retransmis à Spruance, sur l’Enterprise. Malgré la fatigue des équipages, 24 Dauntless, des escadrilles VB-6 et VS-6, mais également de la VB-3, récupérée du Yorktown, décollent de l’Enterprise à partir de 15 heures 30, sous le commandement du lieutenant de vaisseau Earl Gallaher. Celui qui a attaqué le Soryu, 5 heures auparavant. Ils sont suivis, à partir de 16 heures 03, par les 16 Dauntless des escadrilles VB-8 et VS-8 du Hornet, commandés par le lieutenant de vaisseau Edgar Strebbins.  
A 17 heures 00, le Hiryu s’apprête à lancer les 4 Kate et les 5 Val qu’ils lui restent, montés par des équipages épuisés, avec pour mission la destruction du troisième porte-avions ennemi. C’est le moment où les Dauntless de l’Enterprise, Gallaher en tête, amorce leur piqué sur le porte-avions, surpris dans les mêmes conditions que les trois autres, quelques heures plus tôt. Quatre bombes tombent sur l'avant du pont d’envol, provoquant un énorme trou s'ouvrant sur les entrailles du bâtiment. L’ascenseur avant est arraché, et projeté contre l’îlot. 
Midway Hiryu_10

Midway Hiryu_11

Le Hiryu après l'attaque des Dauntless de Gallaher. On voit bien la plateforme 
de l'ascenseur, dressé contre l'îlot de commandement

Le navire n’est plus qu’une épave en feu. Gallaher vient de réussir l’exploit de mettre deux porte-avions ennemis hors de combat le même jour! Les avions du Yorktown ainsi que ceux du Hornet s’en prennent aux navires de l’escorte, sans obtenir de coup au but.  


A suivre...


Dernière édition par Patard le 2022-01-22, 09:50, édité 1 fois

Alexderome, 81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Patard
membre confirmé
membre confirmé
Patard


Masculin
Nombre de messages : 1401
Age : 82
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 20/02/2015

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-15, 16:30

Suite et fin

Le Soryu et le Kaga finissent par sombrer d’eux même, suite aux dégâts infligés à leur coque, mais l’Akagi devra être achevé à la torpille par un destroyer, de même que le Hiryu.
Le 6 juin, deux croiseurs lourds, le Mogami et le Mikuma, sont pris à partie par les Dauntless de l’Enterprise et du Hornet. Le premier, très gravement endommagé parvient à s’échapper, mais le second, abandonné par son équipage, fini par sombrer.
Midway Sbd-3_10
Les Dauntless attaquent le Mikuma, qui brûle déjà


Midway Mikuma10
L'épave du Mikuma, photographiée le 6 juin 1942

C’est la fin de la bataille, qui est un énorme succès pour les Américains, et un désastre pour les Japonais. Au-delà de quatre navires irremplaçables, ils ont perdu l’élite des équipages des navires, mais surtout des avions. Plus jamais ils ne disposeront en nombre suffisant d’hommes motivés et entraînés comme ceux qu’ils viennent de perdre. Ils ne retrouveront jamais l’initiative.
L’Enterprise survivra à la guerre, après bien des combats (lire sur ce sujet : «Le survivant du Pacifique »). Le Hornet est coulé, le 27 octobre 1942, lors de la bataille des îles Santa-Cruz. Il s’était rendu célèbre le 18 avril de la même année en lançant sur Tokyo les 16 bombardiers Mitchell du colonel Doolittle, escorté par l’Enterprise.
JJ


Dernière édition par Patard le 2022-01-22, 09:51, édité 1 fois

Alexderome, 81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2218
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-15, 19:11

Bonsoir JJ,alors là bravo vraiment très intéressant,et bravo aussi pour ce travail. Midway 373769 Midway 373769


___________________________________ ____________________________________

   

                             Midway Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Midway Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4183
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-15, 20:07

Ce qui est étonnant c'est de comprendre pourquoi les torpilles mark 13 n’ont fait aucun coup au but, inexpérience des pilotes, 6 mois s’étaient écoulés depuis Pearl Harbor pourtant. Est-ce que ces torpilles étaient efficaces uniquement à une certaine distance  ? Les Swordfish avaient réussi à immobiliser le Bismarck avec une torpille, sans parler de l'attaque sur Tarente où les torpilles ont causés des pertes considérables à la Regia Marina. Les pilotes britanniques étaient plus expérimentés certes.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
jmperrin
membre confirmé
membre confirmé
jmperrin


Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 74
Emploi : Ingénieur de recherche
Date d'inscription : 14/04/2018

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2021-12-16, 18:39

Un grand merci pour ce récit authentique.

jmperrin

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4183
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2022-01-23, 15:10

J'ai trouvé la composition des unités aériennes dans les porte-avions japonais et US.

ESCADRE AÉRIENNE KIDO BUTAI.


1ère division de porte-avions
Vice-amiral Nagumo CHUICHI
- AKAGI : 24 Zero, 18 Val, 18 Kate
- KAGA : 27 Zero, 18 Val, 27 Kate.

2ème division de porte-avions
Contre-amiral Yamaguchi TAMON
- Hiryu : 21 Zero, 18 Val, 18 Kate
- Soryu : 21 Zero, 16 Val, 1 D4Y Judy, 18 Kate.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4183
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime2022-01-23, 15:19

CARRIER STRYKING FORCE
Contre-amiral Franck J. FLETCHER


Task Force 17
CA FLETCHER
- Porte-avions YORKTOWN  : 25 F4F, 37 SBD, 13 TBD
- croiseurs Astoria et Portland
- destroyers Hammann, Hughes, Morris, Anderson, Russel et Gwin.

Task Force 16
CA Raymond A. Spruance
-Porte-avions Enterprise : 27 F4F, 38 SBD, 14 TBD
-Porte-avions Hornet : 27 F4F, 37 SBD, 15 TBD
-croiseurs New Orleans, Minneapolis, Vincennes, Northampton, Pensacola et Atlanta.
-destroyers Phelps, Worden, Monaghan, Aylwin, Batch, Conyngham, Bengham, Ellet et Maury.
-

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Midway Empty
MessageSujet: Re: Midway   Midway Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Midway
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Midway
» La bataille de Midway et de la mer de Corail
» 3-6 juin 1942 : La bataille de Midway .
» 3-6 juin 1942 La bataille de Midway & 3 juin 1944 De Gaulle chef du gouvernement provisoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: 39 - 45-
Sauter vers: