Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 

 Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre?

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25104
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre? Empty
MessageSujet: Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre?   Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre? Icon_minitimeSam 18 Mai - 11:19

Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre?

Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre? Tc800-20190517

Récemment, et afin de précier les attentes des militaires dans le domaine de la robotique, plusieurs robots ont été évalués sur le terrain, au Centre d’entraînement aux actions en zone urbaine [CENZUB] de Sissonne, par l’armée de Terre et l’Agence de l’innovation de Défense [AID].

Et cela, dans le cadre du programme Furious [Futurs systèmes robotiques innovants en tant qu’outils au profit du combattant embarqué et débarqué].

Visiblement, le robot TC800 [photo] de l’entreprise française Tecdron, établie en Charente-Maritime, s’annonce prometteur puisqu’il est présent sur le stand que tient le ministère des Armées au salon Viva Technologies, qui a ouvert ses portes le 16 mai au Pavillon de Versailles, à Paris.

Comme son fabricant l’indique, le TC800 est un « robot d’assistance technique télé-opéré » [donc, qui n’est pas autonome] qui se compose d’un plateau technique sur laquelle il est possible d’intégrer plusieurs accessoires en fonction de la mission qui lui sera assignée, sa charge utile étant de 800 kg.

Monté sur des chenilles, ce qui lui permet de franchir des pentes de 45° et des dévers de 40° [mais sans charge], ce robot est doté de moteurs électriques de technologie brushless développant une puissance de 12 kW et alimentés par des batteries L-ION amovibles, lesquelles offrent une autonomie de 2 à 5 heures, en fonction du chargeur utilisé.

Pouvant se déplacer à la vitesse de 3,5 km/h, son système de pilotage est soit filaire, soit radio.

Il est mis en oeuvre par une télécommande durcie et/ou smartphone et /ou tablette durcie (Windows, Android, iOS).

Selon Tecdron, la maintenance de ce robot est aisée, son opérateur peut connaître en temps réel l’état de ses composants, via un « système de monitoring ».

Jusqu’à présent, le TC800 s’adressait surtout aux sapeurs-pompiers.

Mais comme son évaluation au CENZUB l’a montré, il a aussi des applications militaires, comme repérer un terrain en toute discrétion, dégager un chemin bloqué grâce à sa capacité de tractage, retirer des mines et installer des contre-mesures.

Par ailleurs, l’AID assure qu’il est très facile d’utilisation (il suffit d’une heure pour former un opérateur), que sa mise en œuvre est instantanée et qu’il est transportable facilement.

Par ailleurs, un autre type de robot est présenté par le ministère des Armées au salon VivaTech : le Barakuda de Sharks Robotics, une autre entreprise établie en Charente-Maritime.


Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre? Barakuda-20190517

Également évalué au CENZUB, ce robot mule a déjà eu les honneurs du dernier SOFINS, le salon dédié aux forces spéciales, organisé tous les deux ans par le cercle de l’Arbalète.


Et ses performances sont étonnantes.

Ayant une capacité d’emport maximale de 1 tonne, il est en mesure de tracter jusqu’à 2 tonnes à la vitesse de 15 km/h.

Et le tout avec une autonomie de 8 heures, voire de 10 à 12 heures « en situation opérationnelle », assure son constructeur.

Selon ce dernier, le Barakuda peut « transporter du matériel, évacuer des blessés, effectuer un appui feu » ainsi que des « relevés d’information grâce à de l’équipement optronique. »

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre? 908920120 Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre? Cocoye10 Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre? 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre? Empty
MessageSujet: Re: Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre?   Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre? Icon_minitimeDim 19 Mai - 11:05

Des jouets de haute évolution, s'ils permettent de sauver des vies, alors il faut les prendre !!!
Revenir en haut Aller en bas
 
Le TC-800 du français Tecdron sera-t-il le futur robot de reconnaissance et de déminage de l’armée de Terre?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’armée de Terre sera plutôt bien servie par la Loi de programmation militaire 2019-2025
» La nouvelle tenue de sport de l’armée de Terre sera livrée « massivement » en novembre prochain .
» Général Bosser : Le futur service national « aura sur l’armée de Terre un impact supérieur à ce que l’on imagine »
» L’armurier français Verney-Carron veut être dans la course pour remplacement du fusil FR-F2 de l’armée de Terre
» L’armée de Terre a reçu ses premiers véhicules VT4 au camouflage interchangeable « Brun Terre de France »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: MATERIELS/MOYENS DE TRANSPORTS :: Terrestre-
Sauter vers: