Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

 

 Opération Léa .

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25225
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Opération Léa . Empty
MessageSujet: Opération Léa .   Opération Léa . Icon_minitime2018-08-18, 17:43

"Opération Léa"

Opération Léa . 01110

Opération Léa . Map_tonkin_autumn_1947

Cette opération ce déroule du 7 octobre au 15 novembre 1947 près de la frontière chinoise.

Situation :

L'opération nommée Léa, du nom d'un col sur la RC 3, se déroule au nord du Tonkin dans la région de Bac Kan et vise à anéantir le "réduit" Vietminh situé dans le quadrilatère Cho Chu - Tuyen Quang - Chiem Hoa - Chora.

Déroulement de l'opération Léa :

Circonstances :

Les troupes françaises viennent de reprendre pied au Tonkin, Hanoi, Haiphong et le littoral entre Do Son et la Chine ont été libérés.

Le général Valluy souhaite porter un coup décisif au Vietminh en décapitant le gouvernement de la RDVN implanté dans la région de Thai Nguyen - Bac Kan.

L'objectif de l'opération est de disloquer le réduit Vietminh et de couper sa route de ravitaillement avec la Chine.

Chronologie des événements :

20 septembre :
actions préliminaires dans la région de Viet Tri en prélude de l'action du groupement C.

7 octobre : le détachement A du groupement Sauvagnac - 700 hommes du 1er BPC et de l'état major de la DBMP - acheminé par 19 avions, saute en deux vagues successives à 8h15 et 10h45 sur les trois zones de saut de Bac Kan.

Opération Léa . Operation-lea-saut-1
"Les paras sont repartis en campagne en Indochine avec un équipement hétéroclite. Casques anglais, parachutes américains et ... avions allemands. Mais ils ont le feu sacré".

A 14h52, le détachement B - 230 hommes du III/1er RCP - est parachuté à son tour sur Cho Moï par 14 avions.

Les deux localités sont libérées le jour même.

Le soir de cette même journée, le groupement B s'élance de Lang Son à destination de Cao Bang.

8 octobre : à 11h45, suite à la transmission d'un message erroné du Catalina radio, 70 hommes sont parachutés sur Bac Kan. Finalement le reste du détachement C du groupement Sauvagnac - 200 hommes du III/1er RCP - saute à 13h00 et prend la ville de Cho Don.

9 octobre : le groupement C, bloqué à Hanoi pendant deux jours suite à une crue inopinée du fleuve Rouge interdisant le passage de la flottille sous le pont Doumer, s'élance à son tour.

9 octobre : le groupement de Vismes - 369 hommes du I/1er RCP - est largué à partir de 11h35 sur les deux zones de saut de Cao Bang afin de libérer la ville et de s'emparer des ponts et permettre ainsi le passage de la colonne Beaufre. L'opération, qui débute par la destruction de l'avion leader, est néanmoins soldée en début d'après midi.

12 octobre : jonction du 1er RCP et du BM/5e RTM, avant garde du groupement B. La colonne rejoint Cao Bang et quitte alors la RC 4 pour s'engager sur les RC 3 et RC 3bis en direction de Bac Kan.

Le groupement Communal s'empare de Phu Doan.

13 octobre : le groupement C conquiert Tuyen Quang.

15 octobre : le Vietminh lance une attaque violente mais infructueuse sur Cho Moi.

16 octobre : le 1er BPC et le RICM font leur jonction au col de déa au nord de Phu Tong Hoa.

17 octobre : jonction du III/1er RCP et du groupement Communal à Chiem Hoa.

22 octobre : attaque Vietminh sur la RC 2 entre Tuen Quang et Chiem Hoa contre le BM du 43e RI (8 morts et 12 blessés).

23 octobre : un convoi est attaqué à Khoan Bo entre Viet Tri et Phu Doan (9 morts - 30 blessés).

24 octobre : nouvelle attaque à Phu Doan (perte d'un LCM - 38 tués)

30 octobre : embuscade Vietminh sur la RC 4 au nord de That Khé (21 morts)

15 novembre : fin de l'opération Léa qui est poursuivie à compter du 19 par l'opération Ceinture.

Opération Ceinture :

Cette opération, qui se déroule du 19 novembre au 14 décembre, fait directement suite à l'opération Léa et vise la région de Thai Nguyen et plus précisément le quadrilataire Tuyen Quang - Thai Nguyen - Phu Lang Thuong - Viet Tri.

Les forces en présence :

Forces françaises :


Salan qui commande les TFIN depuis mai 1946 prévoit au départ une opération dont l'envergure nécessite 50 000 hommes.

Cependant, les évènements de Madagascar ne lui permettront de disposer que de 32 000 hommes.

Les troupes engagées lors de Léa sont répartis en deux groupements terrestre (groupements B et C) et un groupement aéroporté (groupement S).

Un groupement terrestre (groupement Lhermitte) est également mis sur pied pour l'opération Geneviève qui débute le 23 septembre et qui a pour objectif Lao Kây, un ville située sur le fleuve Rouge à la frontière avec la Chine.

Groupement S :


Il est constitué par l'ensemble de la DBMP du lieutenant colonel Sauvagnac soit environ 1 200 hommes :

état major de la DBMP, CCR et une section du génie

1er BPC chef de bataillon Clauzon

I/1er RCP chef de bataillon de Vismes

III/1er RCP chef de bataillon Fossey-François

Groupement B :

Aux ordres du colonel Beaufre, il comprend 8 000 hommes répartis dans les unités suivantes :

3e REI

RICM

BM du 5e RTM monté sur chevaux et mulets (Chef d'escadron Verthamon)

II/1er RIC (à vérifier)

III/69e RAA

Éléments du RACM

Compagnies du génie

Groupement C :

Aux ordres du colonel Communal, il comprend 4 000 hommes répartis dans les unités suivantes :

III/6e RIC

BM du 43e RI

Groupement de commandos (Commando Jaubert)

Éléments du 69e RAA

Éléments blindés et du génie

Marine :

Pour permettre l'acheminement du groupement communal, trois flotilles sont mobilisées[6]. Il s'agit des Dinassaut 1, 3 et 5 constituées de :

2 LCI

4 LCT

7 LCM

2 LCVP

1 LCS

4 LCA

Forces Viêt Minh :

Les français estimaient à l'époque que le Haut Tonkin renfermait 30 à 35 000 hommes constituant le Xe zone de guerre.

Dans l'histoire des parachutistes français, les auteurs décrivent un effectif de 26 000 hommes répartis en plusieurs concentrations chiffre qui correspond à la synthèse des renseignements à la date du 3-9-1947 donnés dans le JMO de la DBMP.

Le général Salan considère pour sa part dans ces mémoires que les troupes installées dans la région représentent la valeur de 15 bataillons.

Le général Giap, ne donne aucun chiffre dans ses mémoires sur les effectifs Vietminh engagés.

Néanmoins, dans le chapitre relatif à l'opération, il précise les actions de 4 régiments engagés dans la zone :

72e régiment à Bac Kan

74e régiment à Cao Bang

11e régiment à Langson

147e régiment dans la région du col de Khé

Le bilan :

L'objectif initial qui visait à décapiter l'organisation Vietminh afin d'abréger la guerre n'est pas atteint même si le général Giap reconnait néanmoins dans ses mémoires que certains dignitaires du gouvernement, dont lui même, étaient présent dans la région durant la période :

Opération Léa . 232fddc9e750b6f8bb8a1ee8eb9c00eb

Ho Chi Minh, chef du gouvernement, à Dien Mac,

Vo Nguyen Giap, à Tuyen Quang,

Nguyen Van Huyen, ministre de l'éducation, à Chiem Hoa,

Truong Chinh, secrétaire général du parti communiste, à Bac Kan,

Hoang Van Thai, chef d'état major général, également à Bac Kan.

Le bilan est surtout militaire et industriel :


Rétablissement des postes de la RC 4 entre lang Son et Cao Bang

Démantèlement du collège d'infanterie Tran Quoc Tuan, de la radio La voix du Vietnam, du trésor publique et de dix fabriques d'armes,

Confiscation de nombreux stocks de matériels militaire.

Le bilan combiné des deux opérations Léa et ceinture est de 40 tués, 40 disparus et 580 blessés.


___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Opération Léa . 908920120 Opération Léa . Cocoye10 Opération Léa . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Opération Léa . Empty
MessageSujet: Re: Opération Léa .   Opération Léa . Icon_minitime2018-08-18, 20:09

C'est une époque de héros  !! combien sont devenus des chefs de guerre après une telle école de guérilla de misère,  dans la conception  des opérations !! avec un manque d'effectif évident !! Merci chef !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Opération Léa .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une opération a haut risque - L'opération Frankton
» Comment la Delta Force a neutralise Al Guerre Al-Baghdadi: comment la Delta force a mené l’opération «Kayla Mueller» Jean-Dominique Merchet Jean-Dominique Merchet 28 octobre 2019 à 17h45 L’opération des forces spéciales américaines contre le calife . ..
» 1ER RCP en opération
» Opération Mondscheinsonate .
» OPERATION" LEA "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Indochine-
Sauter vers: