Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
One-Punch Man Tome 25 en édition Collector : ...
Voir le deal
9.90 €
-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

 

 Guerre du Vietnam, opération Buffalo

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Guerre du Vietnam, opération Buffalo Empty
MessageSujet: Guerre du Vietnam, opération Buffalo   Guerre du Vietnam, opération Buffalo Icon_minitimeVen 22 Sep - 19:06

Guerre du Vietnam, opération Buffalo US-flag

Forces communistes en présence

ANV/VC : 90ème régiment de l'ANV

image: http://www.laguerreduvietnam.com/medias/images/NVA-flag.png?fx=r_120_120
Guerre du Vietnam, opération Buffalo NVA-flag

Contexte - Pourquoi Con Thien ?



Les marines stationnés le long de la DMZ commencèrent la construction d'une structure imposante au sud de la frontière durant l'automne et le printemps 1967 selon les ordres du MACV et de Washington, afin de faire obstacle à l'infiltration communiste.


Cette structure, au surnom donné par les Marines de "ligne Mc Namara", s'avéra être un énorme fardeau pour la 3rd Marine Division. Les ressources de Marines mobilisées pour construire la ligne (remplir des sacs de sable, installer des barbelés et d'autres taches encore) et celles pour assurer la sécurité des troupes qui construisaient la ligne, réduisirent sévèrement les activités de combats de la division.





Tandis que la construction n'était pas encore aboutie et limitait la flexibilité de la
[url=http://www.laguerreduvietnam.com/pages/operations/​Malgré de nombreuses relances nous n'avons toujours pas d'informations concernant la situation de l'application Réappairage. Pour rappel, dans sa version actuelle l'application bloque intégralement un serveur physique qui doit être déclassé et hypothèque des licences. De plus Réappairage semble être le dernier utilisateur du vieux Webdav qui doit être coupé et qui libérerait la migration attendue des données d'hypérion vers la nouvelle infrastrucutre. Nous devons avoir une position officielle écrite et définitive de la DRM pour le lundi 10 novembre au plus tard. Pour rappel il n'y a pas de dim mesure soit on part sur un déclassement pur et simple soit on doit faire la migration couteuse en temps.]III MAF[/url], l'ennemi choisit de passer à l'action en se concentrant sur le point fort de Con Thien à environ 20 km à l'intérieur des terres et 3 km au sud de la DMZ. Ce poste avancé était crucial pour assoir la position des Marines dans la zone de par sa situation stratégique, fermant le coin nord-ouest du système de défense. Con Thien offrait également une vue sur l’une des principales routes d'infiltration ennemie vers le sud-Vietnam.
La prise du poste avancé de Con Thien pouvait donc offrir aux communistes un point d'entrée majeur vers la province de Quang Tri pour y infiltrer les 35 000 hommes massés au nord de la DMZ.







Les communistes lancèrent deux actions offensives sur la région de Con Thien durant la deuxième partie de l'année 67. Bien qu'appuyées par de l'artillerie lourde, des tirs de roquettes et de mortiers chaque action fut stoppée grâce à une combinaison efficace dans la réponse des marines au sol ou héliportés, couplée à du soutien d'artillerie, naval et aérien.
La première offensive lancée sur Con Thien, la plus grande en termes de troupes impliquées, eut lieu en juillet. Pour la première fois l'ANV eut recours au soutien intensif de l'artillerie pour appuyer son infanterie mais la contre-attaque des Marines, l'opération Buffalo, allait s'abattre sur elle avec force.
La seconde tentative arriva en septembre bien qu'intense et coordonnée elle n'eut pas plus de réussite pour les communistes.





                                                 Buffalo commence





L'opération Buffalo commença le 2 juillet mobilisant le 1/9 autour de Con Thien. Les compagnies A et B opéraient au nord-nord-est du périmètre sur la route 561 tandis que la compagnie D et le commandement avancé restait en place à la base. La compagnie C, était, elle, à Dong Ha avec le commandement du 9th Marines Regiment.




Ce 2 juillet à 8h00 les compagnies A et B firent mouvement vers le nord, la compagnie A sur la gauche. La compagnie B se déplaça le long de la route 561 et tomba sur deux  bataillons ANV en embuscade. La 3ème section et le groupe de commandement remontaient vers la 2ème section en pointe lorsque les snipers ennemis frappèrent, ils se déportèrent sur le flanc gauche pour neutraliser les tireurs mais en s'enfonçant encore vers le nord les tirs s'intensifièrent bloquant l'avancée. La 2ème section fut envoyée par la droite pour essayer de déborder la position ennemie tandis que la 1ère section devait elle assurer la sécurité à l'arrière de la compagnie.






La 2ème section essaya de bouger mais les tirs nourris l'obligèrent à revenir sur la route. Le nombre de pertes USMC grimpa en flèche lorsque l'ANV intensifia ses tirs non seulement de face mais aussi en provenance des deux flancs. Et pire encore l'ennemi déclencha des tirs d'artillerie et de mortiers sur la position.






image: http://www.laguerreduvietnam.com/medias/images/buffalo-map.png?fx=r_550_385





Guerre du Vietnam, opération Buffalo Buffalo-map



      


La compagnie A de son côté dans son balayage vers le nord déclencha deux mines équivalent Claymore nécessitant une medevac retardant son avancée. Un peu plus tard la compagnie fut déviée vers l'est afin d'aider la compagnie B mais ne parvint pas à faire la jonction face à des tirs nourris. Rapidement la compagnie déplorait tellement de pertes qu'elle ne parvenait plus à combattre et se déplacer en même temps.




La position de la compagnie B se détériorait, les tirs d'armes lourdes ennemis isolèrent la 3ème section et le groupe de commandement de la 2ème section. L'ANV utilisa des lances flammes en plus des armes lourdes afin de faire sortir les Marines sous le feu ennemi. Lorsque la 2ème section manœuvra pour attaquer et venir à l'aide de ses frères d'armes elle s'exposa alors à son tour aux tirs d'armes lourdes.
En bas de la route la 1ère section fut aussi prise à partie alors qu'elle poussait pour faire la jonction avec les éléments de tête. Les bombardements de
napalm permirent de libérer les Marines et un périmètre de défense put être établi afin d'évacuer les blessés.




 
Du côté du poste de commandement du 1st battalion à Con Thien l'annonce de la situation déclencha la mise en alerte de la compagnie C à Dong Ha pour être héliportée sur la zone mais comme le temps de réaction ne pouvait pas être assez rapide le commandement dépêcha une unité de sauvetage composée de 4 tanks
M48 et une section de la compagnie D.


 
 
Elle s'élança de Con Thien vers la route 561 et avança vers le nord jusqu'à tomber sous le feu ennemi d'une unité ANV qui tentant d'encercler la compagnie B s'était déplacée vers le sud. Les tirs des tanks appuyés par des hélicoptères dispersèrent l'ennemi. La compagnie C de son côté commença à arriver par hélicoptère sur une LZ chaude mais qui fut sécurisée par la compagnie D et les tanks afin de commencer l'évacuation des blessés.



image: http://www.laguerreduvietnam.com/medias/images/buffalo-m48-tanks-from-3rd-9th-around-con-thien.png?fx=r_350_208

Guerre du Vietnam, opération Buffalo Buffalo-m48-tanks-from-3rd-9th-around-con-thien


      


Les éléments de la compagnie D continuèrent à avancer malgré le feu ennemi vers le nord en direction de la compagnie B et environ 1 km plus loin les éléments de tête firent la jonction avec la 1ère section dont ils commencèrent a évacuer les pertes, tout en continuant en avant fin d'atteindre la tête de la compagnie B.


Avec la puissance de feu des tanks, un périmètre défensif robuste fut établi, puis une évacuation fut lancée. Lors du repli la compagnie tomba à nouveau sous le feu ennemi et deux tanks roulant sur des mines ralentir le retrait. En atteignant finalement la LZ les Marines furent une fois de plus pris sur le feu des armes lourdes de l'ANV frappant de plein fouet les blessés attendant l'évacuation ainsi que les brancardiers et autres infirmiers. La situation ne parvint à être maitrisée qu'à la nuit tombée.





De son côté vers 15h00 le commandement avancé de Con Thien notifia le commandement du 9th Marines Regiment que ses les différentes compagnies étaient sous pression et sans aucune unité de renfort faisant face à une situation critique. Le 3/9 fut alors mobilisé pour être héliporté sur la zone de Con Thien. A 18h00 3 compagnies et le groupe de commandement étaient déposés en position au nord de la route, prenant également le commandement opérationnel des compagnies 1 et C du 1st battalion.





image: http://www.laguerreduvietnam.com/medias/images/buffalo-marines-of-3rd-9th-board-a-ch-46-to-assist-1st-9th-around-con-thien-on-2-july.png?fx=r_500_370




Guerre du Vietnam, opération Buffalo Buffalo-marines-of-3rd-9th-board-a-ch-46-to-assist-1st-9th-around-con-thien-on-2-july
 
La force nouvellement constituée opéra une attaque au crépuscule sur le flanc gauche ennemi tandis que les éléments de la compagnie B et du groupe restant de la compagnie D opéraient un repli vers le périmètre de Con Thien pour y renforcer les effectifs, craignant une attaque prochaine du post avancée. La nouvelle pression exercée par le 3rd battalion amena l'ANV à rompre le contact.





image: http://www.laguerreduvietnam.com/medias/images/buffalo-seven-foot-high-elephant-grass-in-the-dmz-region.png?fx=r_250_299



Guerre du Vietnam, opération Buffalo Buffalo-seven-foot-high-elephant-grass-in-the-dmz-region


      


Lorsque le matin du 3 juillet un premier décompte des pertes put enfin être réalisé les chiffres étaient dramatiques : seuls 27 soldats de la compagnie B étaient sortis indemnes de l'action. L'ensemble du bataillon dénombrait 53 KIA, 190 WIA et 34 MIA. Les efforts de recherche des soldats disparus durèrent jusqu'au 5 juillet afin de réduire le nombre à 9 MIA mais le nombre de KIA était passé à 84. Le bataillon ne parvint pas à établir des chiffres cohérant sur le décompte des pertes ennemies.






Entre le 3 et 5 juillet les contacts avec l'ennemi continuèrent. A 9h30 le 3 juillet un observateur de l'air Force localisa une force estimée à 100 soldats ANV en mouvement à partir de positions au nord de Con Thien. La batterie E du 1/12 se mit en route et en abattit 75. À L'est le commandement avait réclamé une couverture de frappe aérienne permanente pendant 12 heures d'affilée afin de préparer une attaque terrestre le lendemain. Le BLT 1/3 de la SLF Alpha avait rejoint le 9th Marines pour le renforcer sur son flanc droit. L'action prévue le lendemain consistait en une sortie vers le nord pour récupérer des MIA et pousser l'ANV hors de la zone de Lang Son à seulement 4 km au nord-est du périmètre de Con Thien.






L'attaque commença tôt le matin du 4 juillet, le 3rd battalion rencontra une forte résistance en provenance de positions ennemies retranchées au sud-ouest du site ou la compagnie B avait été engagée le 2 juillet. Un combat prolongé s'en suivi impliquant des tanks, de l'artillerie et du support aérien. A 18h30 lorsque l'assaut des marines se termina le 3/9 déplorait 15 KIA et 33 WIA tandis que le BLT 1/3 de son côté avait 11 WIA.




image: http://www.laguerreduvietnam.com/medias/images/buffalo-marines-of-3rd-9th-moving-behind-tanks-near-con-thien-on-4-july.png?fx=r_400_213





Guerre du Vietnam, opération Buffalo Buffalo-marines-of-3rd-9th-moving-behind-tanks-near-con-thien-on-4-july




      


Le même jour le BLT 2/3 de la SLF Bravo arriva sur le théâtre des opérations atterrissant à Cam Lo à la LZ Canary et commença à se déplacer vers l'ouest puis vers le nord sur la bordure ouest de la zone de combat vers Con Thien.




Durant la journée du 5 juillet tandis que les recherches pour récupérer les MIA se poursuivaient l'ensemble des unités américaines au nord-est de Con Thien se retrouvèrent sous le feu des armes lourdes communistes mais peu de contact entre troupes d'infanterie eurent lieu. Une forte concentration ennemie en dépassement à 3 km au nord-est de Con Thien fut stoppée par les tirs d'artillerie et frappes aériennes, laissant 200 KIA sur le terrain.





Après des tirs de préparation d'artillerie le 6 juillet tous les bataillons continuèrent à avancer vers le nord. Le BLT 2/3 tomba de son côté à moins de 3 km au sud de Con Thien sur une force ennemie renforcée par une unité de mortiers, un bref engagement s'en suivi avec un bilan de 35 KIA communistes pour 5 KIA et 25 WIA chez les Marines.





Au nord-est le 1/9 et le BLT 1/3 avançaient sous les projectiles intermittents de l'artillerie ANV. Le commandement local décida de dépêcher une compagnie renforcée, la compagnie A (incluant les survivants de la C) et un détachement du 3rd reconnaissance battalion, 1,5 Km au nord-nord-est afin de couvrir son flanc gauche. En arrivant, sans rencontrer d'opposition, sur la zone cible, l'unité établit un poste de combat avancé avec des positions enterrés renforcées et commença à envoyer des patrouilles de reconnaissance sur la zone afin de découvrir ou l'ennemi prévoyait de traverser la rivière Ben Hai. Le contact ne fut pas établi.






De leur côté les éléments principaux des deux bataillons dans leur avancée rencontraient des tirs d'artillerie de plus en plus intenses et vers 16h00 l'avancée dut être stoppée, les renseignements localisèrent une force d'environ 400 soldats ANV ayant traversée la rivière Ben Hai en approche directement sur les deux bataillons de Marines. L'instant d'après une pluie d'obus s'abattit sur les positions américaines, plus de 500 sur la position du 3/9 et environ 1000 sur celle du BLT 1/3.






Durant le bombardement l'une des patrouille de la compagnie renforcée identifia que l'ennemi qui avançait toujours se dirigeait vers le poste de combat avancé. Les Marines déclenchèrent le feu à moins de 150 m de distance, parvenant à tenir l'ennemi à distance. Malgré l'appui feu américain le poste de combat avancé subit la pression communiste jusqu'à 22h00 sans possibilité d'évacuation médicale. Le reste de la nuit même si les troupes au sol s'étaient retirées, les tirs de mortiers ennemis continuèrent à harceler la compagnie A. Les premières lueurs de l'aube révélèrent la présence de 154 corps ennemis disséminés au sein du périmètre de la compagnie, les pertes US étaient-elles de 12 KIA.






image: http://www.laguerreduvietnam.com/medias/images/buffalo-marine-inspects-a-collapsed-con-thien-bunker-made-of-dirt-filled-ammunition-boxes.png?fx=r_550_247





Guerre du Vietnam, opération Buffalo Buffalo-marine-inspects-a-collapsed-con-thien-bunker-made-of-dirt-filled-ammunition-boxes


      


Pendant que l'attaque se déroulait contre la compagnie A, le reste du 90ème régiment ANV donnait l'assaut sur les deux bataillons de Marines, un combat acharné s'en suivi nécessitant toute la puissance de feu américaine: artillerie, navale, aérienne... amenant finalement les communistes à rompre le combat vers 21h30.



Le lendemain, 7 juillet, à 5h20 le commandement ordonna à la compagnie renforcée de se replier vers le périmètre du bataillon. La décision était des plus sages car juste 30 minutes après le retrait un déluge d'obus s'abattit sur les anciennes positions du poste avancé. La compagnie parvint à rentrer dans le périmètre sans encombre.




Le reste de la journée fut consacrée au décompte des pertes ennemies pour identifier l'ampleur des blessures infligées au 90ème régiment de l'ANV. Le lendemain le décompte officiel dépassait le 800 KIA.

Le dernier engagement de Buffalo eut lieu le 8 juillet au sud-ouest de Con Thien. Vers 10H30 la compagnie G du 2/3 BLT en mouvement au sud découvrit un complexe de bunkers. Sous les tirs ennemis la compagnie se replia laissant la main au soutien d'artillerie et aérien, vers 13h00 l'assaut fut donné mais l'ennemi continuait à se battre, le complexe fut finalement nettoyé plus tard dans l'après-midi dénombrant 39 KIA ennemis pour 2 KIA chez les marines et 29 WIA.





A 14h30 tandis que la compagnie G nettoyait les bunkers, une section en patrouille de la compagnie F engagea une autre force ennemie estimée à environ 200-250 hommes à environ 1200 m au sud-ouest. Les communistes contrattaquèrent renforcés par des tirs de mortiers obligeant les Marines à demander du soutien aérien et d'artillerie à son tour. Le déluge de feu américain brisa la position ennemie et lorsque la compagnie F entra dans le périmètre elle dénombra 118 KIA ANV pour 14 KIA chez les Marines et 43 WIA. Apparemment l'ANV en avait eu assez car les 5 jours suivants le BLT 2/3 ne rencontra plus que des mines et quelques tirs de harcèlement.





Bilan

L'un des développements inquiétants durant l'opération Buffalo fut le recours, et de manière précise, par l'ANV à l'artillerie lourde de longue portée. Par exemple le 7 juillet, l'artillerie ennemi mit un coup au but en touchant le bunker de commandement du 1/9 à Con Thien tuant 11 soldats avec un projectile venant d'un obusier de 152mm.




Les dépôts logistiques, zone de maintenance d'hélicoptères et autres structures médicales étaient parmi les cibles de cette artillerie de longue portée. La fréquence et la précision de plus en plus grandissante de ces tirs obligea même le commandement du 9th Marines Regiment à déplacer son poste de commandement au nord-est de Cam Lo.





Une autre indication de développement communiste le long de la DMZ et dans les environs de Con Thien durant cette période était l'emploi plus important de
SAM. Par exemple tandis qu'un A-4 attaquait l'ANV faisant face au BLT 1/3 le 6 juillet, l'ennemi lança 8 missiles provenant de sites au nord de la rivière Ben Hai qui abattirent le jet américain (le pilote fut récupéré le lendemain par un hélicoptère de sauvetage en territoire ennemi).




L'opération Buffalo se termina le 14 juillet 67. Les Marines décomptèrent plus de 1200 KIA et 2 CIA chez l'ANV. Par contraste du côté des Marines les chiffres étaient de 159 KIA et 345 WIA. Même si l'offensive de grande ampleur portée en juillet par les communistes sur Con Thien avait été de courte durée grâce à la puissance de feu des Marines elle se révéla cependant considérablement plus virulente que la plupart des opérations conduites précédemment dans la I CTZ.




L'aspect le plus brutal avait été l'utilisation massive d'armes lourdes de chaque côté. Sur les pertes ennemies connues 500 l'avaient été par le soutien d'artillerie, aérien ou naval. L'appui feu était également responsable de la destruction de 164 bunkers ennemis et de 15 positions d'artillerie lourde ennemies.
Les chiffres étaient éloquents : 1066 tonnes de bombes, 40 000 tirs d'artillerie et 1500 tirés par les canons des bateaux de la
7th Fleet.




De l'autre côté, l'artillerie communiste était à l'origine de 50% des pertes américaines et avait constamment menacé les installations logistiques des Marines.
Les combats de juillet autour de Con Thien réaffirmèrent la confiance des Marines dans leur système d'appui feu, malgré l'apparition du côté communiste des SAM et d'une très bonne artillerie de longue portée, les Marines stoppèrent l'offensive. Con Thien avait tenu et la victoire durant l'opération Buffalo prouvait l'évidente efficacité du système de défense de la III MAF. Cependant l'été était loin d'être terminé et ce dernier allait encore être éprouvé.




Bilan chiffré de l'opération Buffalo :
US : 159 KIA et 345 WIA
NVA/VC : 1281 KIA et 2
POW
 

Read more at http://www.laguerreduvietnam.com/pages/operations/operation-buffalo-2-au-14-juillet-1967.html#bFymoGZr8SbLfcHd.99
Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre du Vietnam, opération Buffalo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerre du Vietnam opération du 17 au 19/8/65 "Starlite"
» Ho Chi Minh et la guerre du Vietnam
» Les Australiens et la guerre du Viètnam .
» Opération X (guerre d'Indochine)
»  La guerre du Golfe (1990-1991) : Opération Daguet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Indochine-
Sauter vers: