Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -28%
Ecouteurs Apple AirPods (2e génération) ...
Voir le deal
129 €

 

 Deux députés plaident pour une filière française de munitions

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 18757
Age : 74
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Empty
MessageSujet: Deux députés plaident pour une filière française de munitions    Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Icon_minitimeDim 20 Déc 2015 - 16:48

Deux députés plaident pour une filière française de munitions de petit calibre

Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Famas-10
"Famas"

En 1999, la fermeture, par Giat Industries, de l’établissement implanté au Mans sonna le glas de la production française de munitions de petit calibre.

Pour approvisionner les forces armées en cartouches F-5 stantard Otan, un marché fut attribué à BAE Systems et le groupe israélien IMI. Seulement, il apparut vite que les munitions founies ne convenaient pas, les balles n’étant pas adaptées au pas de rayures du canon des  Famas (fusil d’assaut).

C’est alors qu’un autre marché fut notifié ADCOM aux Émirats Arabes Unis.

Mais là encore, après les premières livraisons en octobre 2007, au moins 37 incidents de tirs furent signalés. La cause en revenait à la composition des munitions, fabriquées en laiton et non en acier comme l’était la cartouche adaptée F1 destinée au Famas.

Entre 2009 et 2013, les forces françaises furent approvisionnées par la société américaine ATK, via la procédure des Foreign Military Sales (FMS).

Dans le même temps, six fournisseurs furent évalués, dont ATK, l’allemand MEN, BAE Systems et le brésilien CBC.

En 2012, à une question posée par le député François Cornut-Gentille, qui s’inquiétait de « l’inadéquation avec le Famas F1 des munitions achetées sur étagères à l’étranger », le ministère de la Défense s’était voulu rassurant.

« Plusieurs fabricants de cartouches compatibles avec ce fusil et répondant aux normes de qualité définies par la France ont ainsi pu être identifiés. Certains produits ont d’ores et déjà obtenu la qualification requise et d’autres sont encore en cours d’instruction. En tout état de cause, le réapprovisionnement de nos forces jusqu’à la fin de vie opérationnelle du Famas F1 pourra être garanti en toute sécurité », avait-il répondu au député.

En outre, le ministère de la Défense avait aussi écarté l’idée de réinstaller en France une capacité de production de munitions de petit calibre.

« La quantité de cartouches consommée par les armées françaises apparaît insuffisante pour permettre l’équilibre économique d’une telle filière, qui serait en outre confrontée à une concurrence étrangère capable de satisfaire les besoins de nos forces et extrêmement développée sur ce segment de marché », avait-il plaidé.

Mais cet argument est loin de convaincre les députés Nicolas Bays (PS) et Nicolas Dhuicq (LR), auteurs d’un rapport d’information sur la filière munitions en France.

Les munitions de 5,56 mm livrées aux forces françaises sont  » toutes étrangères et c’est bien ce qui inquiète les rapporteurs », ont-ils écrit.

« Non pour leur qualité, pour celles qui ont été sélectionnées, ou parce qu’elles seraient de ce fait frappées d’infamie mais pour la simple sauvegarde de l’indépendance et de la souveraineté de nos approvisionnements », ont-ils expliqué, déplorant que cette question soit « balayée d’un revers de main » par les responsables rencontrés pour les besoins de le leur rapport.

« Pour beaucoup, le sujet était de fait clos avant d’être abordé, dès l’évocation de l’aspect économique. L’abandon de la production nationale a en effet engendré des économies substantielles pour la Défense. La cartouche de GIAT Industries était chère au regard de la concurrence. Par ailleurs, le marché mondial de la cartouche de petit calibre serait pléthorique et absolument aucun risque n’existerait d’une quelconque rupture des approvisionnements », ont résumé les deux rapporteurs.

Mais, ont-ils estimé, « la certitude d’une absence de risques est une notion pourtant peu familière en matière de défense, domaine dans lequel il est justement d’usage de les prévoir tous et de s’en prémunir. »

« La France serait-elle visionnaire en la matière alors que ses voisins ont pour la plupart conservé une industrie nationale de munitions de petit calibre qui alimente nos armées? Comment est-il possible de s’assurer qu’aucun de nos fournisseurs ne sera contraint de cesser ses livraisons en raison d’une législation nationale? Comment est-on certain d’un approvisionnement en cas de conflit majeur et pourquoi serions-nous dans ce cas les premiers servis? Pourquoi, si nos voisins parviennent à faire vivre une industrie de munitions de petit calibre, ne le pourrions-nous pas? », ont ainsi demandé MM. Dhuicq et Bays.

Aussi, ils plaident pour « l’étude sérieuse des conditions de la reconstitution d’une filière de production française de munitions de petit calibre ».

Pour cela, ils ont demandé à la société Manurhin, spécialiste de machines-outils destinées à la production de munitions de petit et moyen calibres et qui exporte 100% de sa production, ce qu’il faudrait faire.

Ainis, implanter, en France, une usine de fabrication de munitions de petit calibre demanderait un « investissement initial de 100 millions d’euros », ce qui couvrirait l’achat du terrain, l’embauche du personnel et l’installation de la chaîne de production.

Il faudrait aussi prendre en compte certaines contraintes, comme celles concernant les conditions de sécurité nécessaires pour stocker jusqu’à 20 tonnes de poudre (soit de quoi assurer 3 mois de production).

Selon les députés, trois à quatre ans seraient nécessaires pour qu’une telle usine soit totalement opérationnelle. « Une chaîne de production pourrait produire jusqu’à 80 millions de cartouches par an, étant entendu qu’une même ligne de production est en mesure de produire des munitions de plusieurs calibres différents », ont-ils indiqué.

Quant à la rentabilité, elle serait assurée « à partir d’une production annuelle de 60 millions de cartouches sous réserve qu’un niveau de commandes constant soit assuré durant les cinq premières années ».

En outre, le marché des armes de petit calibre étant en forte croissance en raison du contexte international, cela pourrait être un opportunité pour cette filière française si elle devait revoir le jour.

Enfin, d’après les rapporteurs, la société Manurhin « pourrait être intéressée par d’autres voies à une participation à ce projet s’il devait se concrétiser ».

Pour les deux députés, il convient d’être « particulièrement attentifs » sur la question des munitions de petit calibre, notamment parce qu’il y a eu, en plus, des retards pour certaines commandes.

« La police et la gendarmerie commandent par exemple chaque année quelque 28 millions de cartouches de 9 mm et, en raison de la situation en Ukraine l’an dernier, des livraisons ont pris six à sept mois de retard, ce qui a conduit à décaler dans le temps certaines séances d’entraînement », a expliqué M. Bays, lors de la présention du rapport à ses collègues de la commission de la Défense.

« Ainsi, toute tension sur la scène internationale, peut avoir des répercussions chez nous, même si nous avons plusieurs fournisseurs », a-t-il conclu.

Deux députés plaident pour une filière française de munitions  4103821100 Deux députés plaident pour une filière française de munitions  4103821100

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Deux députés plaident pour une filière française de munitions  908920120 Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Cocoye10 Deux députés plaident pour une filière française de munitions  908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
frenchbatt

frenchbatt

Masculin
Nombre de messages : 1747
Age : 55
Emploi : vache à lait
Date d'inscription : 19/02/2012

Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Empty
MessageSujet: Re: Deux députés plaident pour une filière française de munitions    Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Icon_minitimeDim 20 Déc 2015 - 20:47

actuellement en tir sportif ...faut ramer ...tous arrive d'ailleur ...
idem avec les poudre !!!!!
idem pour la GP 11 ......!!! il faut attendre que nos voisins nous dégage un peu de leurs stock !!
et de plus ...t'a pas droit de trops stocker !!!!!!!!!!!!!
au cas ou ....tu peterai un cable Deux députés plaident pour une filière française de munitions  991300 Deux députés plaident pour une filière française de munitions  991300 Deux députés plaident pour une filière française de munitions  991300 Deux députés plaident pour une filière française de munitions  991300 Deux députés plaident pour une filière française de munitions  991300
allez courage ...reste encore des cailloux ............. Deux députés plaident pour une filière française de munitions  926774

___________________________________ ____________________________________

se défendre est un droit. croire le contraire est déja un acte de soumission ... Deux députés plaident pour une filière française de munitions  401148
Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
Papa schulz

Masculin
Nombre de messages : 11982
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Empty
MessageSujet: Re: Deux députés plaident pour une filière française de munitions    Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Icon_minitimeLun 21 Déc 2015 - 9:14

 pays tristement descendue au plus bas de l'échelle de production !!!

 scratch  Deux députés plaident pour une filière française de munitions  595934

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Empty
MessageSujet: Re: Deux députés plaident pour une filière française de munitions    Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Icon_minitimeJeu 24 Déc 2015 - 11:50

Bonjour,

Faut se fournir dans nos belles cités! lol!
C'est un vrai marché de Noël:kalaschnikov et munitions en veux-tu en voilà!Vive la France et vive les cons (par discrétion je ne donnerais pas de précisions sur "les cons" mais je le pense tellement fort que vous m'aurez sans doute tous compris!)
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 18757
Age : 74
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Empty
MessageSujet: Re: Deux députés plaident pour une filière française de munitions    Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Icon_minitimeJeu 24 Déc 2015 - 12:08

Deux députés plaident pour une filière française de munitions  367768 Y a des trucs comme ca dans ces lieux ..............????? Deux députés plaident pour une filière française de munitions  991300 Deux députés plaident pour une filière française de munitions  991300

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Deux députés plaident pour une filière française de munitions  908920120 Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Cocoye10 Deux députés plaident pour une filière française de munitions  908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Empty
MessageSujet: Re: Deux députés plaident pour une filière française de munitions    Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Icon_minitimeJeu 24 Déc 2015 - 12:24

Commandoair40 a écrit:
Deux députés plaident pour une filière française de munitions  367768  Y a des trucs comme ca dans ces lieux ..............????? Deux députés plaident pour une filière française de munitions  991300  Deux députés plaident pour une filière française de munitions  991300

re,

C'est vrai je suis mauvaise langue!Vive le vivre ensemble! Deux députés plaident pour une filière française de munitions  310541

Deux députés plaident pour une filière française de munitions  548033348
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Empty
MessageSujet: Re: Deux députés plaident pour une filière française de munitions    Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Icon_minitimeJeu 24 Déc 2015 - 13:33

Il nous reste que la France de nom !! le reste il faut même pas en parler, la Francarabia a fait son œuvre !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Empty
MessageSujet: Re: Deux députés plaident pour une filière française de munitions    Deux députés plaident pour une filière française de munitions  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux députés plaident pour une filière française de munitions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: L'armement :: Munitions :: Cartouches et balles-
Sauter vers: