Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 

 QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE Empty
MessageSujet: QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE   QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE Icon_minitime2015-10-30, 11:27

SOURCE LE POINT
=========
lol!lol! Actualité  International
[size=33]Sarkozy à Moscou : une "diplomatie parallèle" fructueuse ?[/size]

La visite en Russie de l'ancien président suscite des analyses mitigées dans la presse, entre "quasi-sans-faute" et "sentiment de désordre".

SOURCE AFP
Publié le 30/10/2015 à 07:03 - Modifié le 30/10/2015 à 08:36 | Le Point.fr 

QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE 2355971lpw-2355997-article-horizontal-jpg_3133917_660x281
Vladimir Poutine et Nicolas Sarkozy le 14 novembre 2012 ©️ NATALIA KOLESVIOV
=====================
Nicolas Sarkozy a plaidé jeudi à Moscou pour un rapprochement avec la Russie dans le dossier syrien, mais cette rencontre avec Vladimir Poutinesuscite des sentiments mitigés dans la presse. Pour Le Figaro : « Le président russe a fait le meilleur accueil à Nicolas Sarkozy, en le conviant dans sa résidence officielle, à une heure de Moscou. Un traitement plus amical que l'accueil protocolaire au Kremlin. »
Libération rappelle que même si « officiellement, Sarkozy était en Russie à l'invitation du prestigieux Institut des relations internationales de Moscou », il en a profité pour rencontrer « son ami Vladimir Poutine » et lui faire passer un message : « L'ancien chef de l'État français a estimé que l'avenir de la Syrie devra se construire sans Bachar el-Assad ».
Pour Alain Dusart, de L'Est républicain, cette intervention rend donc service à la diplomatie française : « Cette fois-ci, il effectue un quasi-sans-faute, rappelant à son ami Vladimir qu'il tutoie que jamais la réconciliation syrienne ne passera par Assad qui a 250 000 morts sur la conscience. La gauche criait à la diplomatie parallèle. Nicolas Sarkozy a plutôt amplifié la position de la France. » Mais pour Jean-Pierre Bédéi, de La Dépêche du Midi, cet exercice a servi avant tout les intérêts de Nicolas Sarkozy : « En s'affichant comme l'incarnation d'une diplomatie parallèle, il a tenté de suggérer à l'opinion publique française l'image d'un Sarkozy encore président ou bientôt président. »

Ne pas être dupe

Pour Yann Marec, du Midi libre, la présence de Nicolas Sarkozy à Moscou « donne un sentiment de désordre aux yeux du monde. Comme si la France et son président ne contrôlaient plus le joystick de la politique étrangère de notre pays. » Et l'éditorialiste de poursuivre : « Ne croyons pas un seul instant que le sourire aimable de l'ancien président était pour le maître du Kremlin. Il était pour la photo. La communication, qui domine toutes les relations désormais, fonctionne toujours. Il ne faut pas être dupe, c'est tout. »
Raymond Couraux, de L'Alsace, minimise l'impact de cette rencontre en terminant son édito par une pointe d'ironie : « la voix de Nicolas Sarkozy au pays des choeurs de l'Armée rouge risque de porter aussi loin que celle de sa charmante épouse. » De fait, selon Patrick Chabanet, du Journal de la Haute-Marne, ce qui se joue ce vendredi à Vienne - des pourparlers entre tous les protagonistes de la crise syrienne - est autrement plus important : « on sera très loin des répercussions du voyage d'un homme politique français en Russie, sur fond de galop d'essai électoral. »
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25313
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE Empty
MessageSujet: Re: QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE   QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE Icon_minitime2015-10-30, 12:01

Merci René QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE 926774 QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE 926774

Et lui , avec la déstabilisation du Monde en intervenant en Lybie ??????

Oui : « la voix de Nicolas Sarkozy au pays des chœurs de l'Armée rouge risque de porter aussi loin que celle de sa charmante épouse. »


QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE 257728 QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE 257728

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE 908920120 QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE Cocoye10 QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
 
QUAND UN SARKO EN CACHE UN AUTRE - UN COUP SOUS LA CEINTURE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas un coup de gueule ... mais un coup de coeur
» coup de gueule
» Le dessin d'Ignace du 20 février ( sous autre aspect) sce :MPI
» Ah , si il en était de même avec notre Armée !!!!!
» Un coup de coeur pas un coup de gueule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: POLITIQUE ,COUPS DE GUEULE ET ÉTATS D'ÂME-
Sauter vers: