Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Sexy Cosplay Doll : Tome 8 Collector de Sexy Cosplay ...
Voir le deal
10.80 €

 

 Raid des parachutistes sur Lang Son .

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Raid des parachutistes sur Lang Son . Empty
MessageSujet: Raid des parachutistes sur Lang Son .   Raid des parachutistes sur Lang Son . Icon_minitime2014-04-09, 19:48

 Raid des parachutistes sur Lang Son . 908920120  Raid des parachutistes sur Lang Son  Raid des parachutistes sur Lang Son . 908920120 

Commandé par le lieutenant-colonel Ducourneau  


(opération Hirondelle)

Raid des parachutistes sur Lang Son . Ls110
Le 17 juillet 1953, vers 08h du matin, le lieutenant Rivier, médecin-chef du 6e BPC (Bataillon de Parachutistes Coloniaux) observe son unité en pleine phase de largage (au nord de Lang Son, le long de la Route Coloniale 4), lors de l'opération "Hirondelle"

Informé le 10 juillet 1953 par le “2e bureau” d’une faiblesse dans le système défensif de la ville de Lang Son (la garnison sera temporairement réduite à deux compagnies régionales soit 600 hommes), le général Cogny profite du 14 juillet pour faire défiler à Hanoï des unités parachutistes puis les y maintenir sous prétexte de “Quartier Libre”.

Le 17 juillet 1953 à 8 heures, 58 avions de transport C 47 Dakota larguent 2001 hommes soit deux bataillons de parachutistes coloniaux et une SGP (section de génie parachutiste) sur Lang Son et Ky Lua : le 8e GCP (Groupement de Commandos Parachutistes) prend et tient la ville tandis que le 6e BPC (Bataillon de Parachutistes Coloniaux) s’attaque aux dépôts cachés dans les calcaires de Ky Lua.

Au cours du saut, une trentaine de parachutistes viêtnamiens de la section du lieutenant Boulay, de la 6e CIP (Compagnie Indochinoise Parachutiste) du 6e BPC, dérivent droit sur le village de Khon Cuong malgré un largage à 150 m censé éviter la dispersion (les viêtnamiens pèsent en moyenne 25 kilos de moins que leurs cadres européens), ce qui provoque la débandade des Bo Doï Dia Phuong (troupes régionales).

Deux mitrailleuses interdisent l’accès à la grotte Tam Thanh (désignée n° 13 sur les photos aériennes); la première est réduite au silence par le tir ajusté d’un sergent de la 6e CIP mais il faudra l’intervention des chasseurs F8F Bearcat pour faire taire la deuxième et commencer l’exploration du réseau complexe de galeries.

Les parachutes sont rassemblés puis brûlés sur place et les grottes truffées d’explosifs après une inspection minutieuse permettant de dresser un inventaire du matériel et de l’armement entreposé.

À 16 heures, les charges explosives disposées par les sapeurs-parachutistes réduisent à néant les stocks de l’ennemi et à 17 heures les parachutistes et 200 civils de Lang Son (profitant de la présence inopinée des troupes françaises pour fuir la région) se replient vers Loc Binh, via la RC 4 (Route Coloniale n° 4).

Le 2e BEP (Bataillon Etranger de Parachutistes) et une section de génie parachutiste ont été parachutés sur Loc Binh dans l’après-midi pour installer un système de portières sur le Song Ky Kong et se poster en élément de recueil.

L’ensemble du dispositif est couvert par des GB (Groupe de Bombardement) de bombardiers B 26 et des GC (Groupe de Chasse) d’avions de chasse F8F Bearcat.

Pendant ce temps, le GM 5 (Groupe Mobile n° 5) se lance à la rencontre de la colonne de repli pour la charger dans des camions GMC et l’escorter,  puis la Marine prend le relai en direction d’Hanoï via Haiphong.

L’opération aboutit à la destruction totale d’un imposant stock d’armes et de matériels (notamment 1000 fusils-mitrailleurs tchèques Skoda, six camions soviétiques Molotova, des milliers de litres d’essence, 250 pneus neufs, 250 fusils et pistolets-mitrailleurs, des explosifs en quantité, 500 cartouches de cigarettes soviétiques, des roquettes SKZ etc.) accumulés par le Viêt-minh dans Lang Son, devenue la plaque tournante de la logistique ennemie .

Les clichés de Paul Corcuff prouvant l’aide logistique de la République Populaire de Chine vont faire le tour du monde par voie de presse, en plus des armes de prises ramenées comme pièces à conviction.

Raid des parachutistes sur Lang Son . Ls710
Un des camions soviétiques de type "Molotova" cachés dans la grotte Tam Thanh, désignée n°13, aux calcaires de Ky Lua, trouvés par la 6e CIP (Compagnie Indochinoise Parachutiste) du 6e BPC (Bataillon de Parachutistes Coloniaux) lors de l'opération "Hirondelle".

On distingue également une infime partie du stock d'armes et de matériels du Viêt-minh (fusils-mitrailleurs Skoda, roquettes "SKZ", des milliers de litres d'essence, moteurs neufs, munitions de tout calibres etc.).


Raid des parachutistes sur Lang Son . Ls810
Fusils-mitrailleurs tchèques Skoda et roquettes de SKZ (Sung Khong Zat : canon sans recul) chinoises saisies dans les grottes de Ky Lua par la 6e CIP (Compagnie Indochinoise Parachutiste) du 6e BPC (Bataillon de Parachutistes Coloniaux) au cours de l'opération "Hirondelle".

1000 fusils-mitrailleurs Skoda (répartis en 250 caisses) seront trouvés dans la grotte dite "Tam Thanh", répertoriée n°13, dont certains seront gardés comme preuves de l'aide chinoise au Viêt-minh, le reste étant détruit.


Raid des parachutistes sur Lang Son . Ls910
Le 17 juillet 1953, à 16 h, destruction par des charges explosives disposées par les sapeurs-parachutistes d'une SGP (Section de Génie Parachutiste, future 17e Compagnie Parachutiste du Génie) des dépôts d'armes et de matériels du viêt-minh, cachés dans les grottes des calcaires de Ky Lua.

L'ensemble des parachutistes (2001 hommes en tout) s'est regroupé sur la RC 4 (Route Coloniale n°4) pour amorcer le repli au signal du lieutenant-colonel Ducourneau, menant l'opération "Hirondelle".


Raid des parachutistes sur Lang Son . Ls1010
Au cours de l'opération "Hirondelle", évacuation sanitaire d'un blessé d'une unité parachutiste par un des huit hélicoptères de type Sikorsky S-51 dont dispose le CEFEO (Corps Expéditionnaire Français en Extrême-Orient).

Les camarades du blessé, pour la plupart du 6e BPC (Bataillon de Parachutistes Coloniaux), l'installent ici dans une des deux nacelles de transport équipant l'engin.


Raid des parachutistes sur Lang Son . Ls1110
Parachutistes du 8e GCP (Groupement de Commandos Parachutistes), servant un fusil-mitrailleur 24/29, parés à réagir en cas de retour offensif des éléments viêt-minh qui se sont débandés lors du saut des unités sur Lang Son, dans le cadre de l'opération "Hirondelle".

Raid des parachutistes sur Lang Son . Ls1210
Au cours de l'opération "Hirondelle", tandis qu'un servant de fusil-mitrailleur de type 24/29 reste aux aguets, un cadre du 8e GCP (Groupement de Commandos Parachutistes) doté d'une carabine US M1 se renseigne sur le dispositif viêt-minh auprès d'une habitante de Lang Son.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Raid des parachutistes sur Lang Son . Empty
MessageSujet: Re: Raid des parachutistes sur Lang Son .   Raid des parachutistes sur Lang Son . Icon_minitime2014-04-09, 20:04

belles photos merci
Revenir en haut Aller en bas
artificier

artificier


Masculin
Nombre de messages : 1240
Age : 58
Date d'inscription : 25/02/2014

Raid des parachutistes sur Lang Son . Empty
MessageSujet: Re: Raid des parachutistes sur Lang Son .   Raid des parachutistes sur Lang Son . Icon_minitime2014-04-09, 20:51

Merci jp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Raid des parachutistes sur Lang Son . Empty
MessageSujet: Re: Raid des parachutistes sur Lang Son .   Raid des parachutistes sur Lang Son . Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Raid des parachutistes sur Lang Son .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GCP du 1er RCP/GROUPEMENT DE COMMANDOS PARACHUTISTES/1er REGIMENT DE CHASSEURS PARACHUTISTES
» Les couteux repas de Jack Lang
» Lang-Son, images d'avant et d'après
» La suite de Lang Son , ses grottes et ses fortifications
» La bonne affaire que voila! à l"air de se dire J. Lang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Indochine-
Sauter vers: