Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

 

 L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Empty
MessageSujet: L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962   L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Icon_minitime2013-12-01, 12:21

Il y a eu des zones en Algérie, où la sécurité n'a jamais pu être assurée.......

regardez cette carte....

L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Img93111

de 1956 à 1962, pour aller de Ténès à Mostaganem et vice versa, il fallait faire un détour (voir tracé vert).
d'Alger à Cherchell, pas de pb, de Cherchell à Ténès roulage en convoi sous escorte militaire (x fois par semaine).

en 1956, la route côtière était constamment détruite par les fells, route à flanc de falaise propice aux embuscades, sur la carte le cercle rouge indique la zone de coupure....QUI DEVINT ZONE INTERDITE pour tout le monde !

L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Carte_11

Les embuscades :
En 1956, 3 embuscades : 33 morts 
En 1957, 5 embuscades : 82 morts dont un pilote d’avion 
En 1958, 3 embuscades : 40 morts et 2 prisonniers
Novembre 1956
Un convoi fut attaqué entre Le Guelta et El Marsa, près de Ténès. 
Douze militaires et deux civils furent tués dont le père PFISTER, curé du village de Rabelais 
À partir de cette date, cette liaison ne fut plus assurée de façon régulière 
et la zone du Guelta fut déclarée interdite
BOUCHERAL 24/02/1958
embuscade : 24 militaires tués, et 2 prisonniers. 
L'un d'eux, Musulman, a été assassiné le lendemain, l'autre, Jean GUIRRIEC, a été emmené prisonnier
au MAROC et libéré quelque temps plus tard.
TENES 10/06/1958
embuscade : 16 militaires tués

L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 313_0011

TENES CHARMANTE VILLE de 7000 habitants dont 5000 européens.

Les habitants étaient prisonniers dans la ville et alentours, pour aller vers Alger et Orléansville c'était sous escorte et ça a duré 6 ans !

au printemps 1959, le CPA 20 a été en opération au sud de Ténès..

L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Comman12

L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Comman13

L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Appel_11

L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Appel_12

obsèques d'un militaire à TENES

L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Enterr11

11 août 1962 : évacuation des européens de la région.

L'École de Cherchell avec l'aide du 3/2e R.I. et des gardes mobiles du 4/10 procède à l'évacuation des européens

17 septembre 1962 : évacuation des brigades de gendarmerie de la région

Les brigades de gendarmerie de Dupleix et Gouraya ainsi que les familles sont évacuées par convoi routier et hébergées pour la nuit à l'École Militaire de Cherchell.

Ténès était un comptoir Espagnol en l'an 895
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Empty
MessageSujet: Re: L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962   L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 Icon_minitime2013-12-01, 17:54

Très bel article avec de magnifiques photos

Je ne connaissais pas ces faits

Merci Guy
Revenir en haut Aller en bas
 
L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 calameo
» Les journaux d'Algérie de 1954 à 1962 remarquable !!!!
» L'INSECURITE EN ALGERIE 1954-1962 AJOUT pour J.P
» ALGERIE PRESSE MAI 1962
» ALGERIE PRESSE 1954 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Algérie-
Sauter vers: