Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

 

 La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Empty
MessageSujet: La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC   flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Icon_minitime2013-07-31, 20:06

La vie du Capitaine Florès tournée vers les valeurs primordiale de la LEGION ETRANGERE " Honneur, Fidélité " Appliquera cette devise toute sa vie. A celà s'ajoute une "BARAKA " hors norme.....

Né le 31 décembre 1916 à Tavira au Portugal, Roger Florès grandit à Casablanca au Maroc, d'un père tailleur de pierres et d'une mère au foyer. c'est là qu'il s'engage pour cinq ans dans la Légion Etrangère le 8 juillet 1937. Cherchant l'action sans conteste, il part pour l'Algérie faire ses clasees. Six mois plus tard, il est incorpé au 4e régiment Etranger.

Deux ans ont passé lorsque débute la Seconde Guerre mondiale. Promu Caporal, Roger Florès fait partie d'un renfort "armée", rattaché au Bataillon de marche de la Légion " type montagne " du 3e REI, le 25 février 1940. Le 13 avril,groupement devient 13e Demi-brigade de Marche de la Légion Etrangère. Les troupes entrainées pour le combat en zone hivernale, furent engagées en Norvège lors de l'attaque de ce pays par l'Allemagne en avril 1940.

Le 6 mai, le caporal Florès arrive en Norvège, et débarque en force à Bjervic le 13 mai à minuit et la jonction est faite avec les chasseurs. Le 28 mai 1940, renforcée du Bataillon Hylmo du 15e régiment Norvégien, la 13e DBLE prend position à Narvik sous les bombes des chasseurs Allemand,. De violents combats repousse l'ennemie sur 15 km, le 15 juin le caporal Florès, au cours de cette poursuite, est blessé par éclats d'obus au visage. Le 15 juin de retour à Brest, il assiste à la défaite des troupes Française, et décide de rejoindre l'Angleterre, il débarque avec son Régiment à Plymouth. Le 1er juillet il réengage pour la durée de la guerre au titre des Forces Françaises Libres.

Il fait partie du Corps expéditionnaire en Egypte ou il arrive le 23 avril 1941. Il est nommé sergent le 16 janvier 1941, là tout s'accélère pour la 13e Demi-brigade, il va ainsi traverser la frontière palestiniènne et syriènne, il estpromu au grade de sergent/chef le 1er septembre 1941. Trois mois plus tard, il combat dans la défense de Bir-Hakeim, Blessé par éclats de mortiers au mollet, à la face, au sternum et l'émithorax droit, il est fait prisonnier le 11 juin 1942. Il est emmené sur un bateau pour rejoindre le camps de prisonnier en Italie. Le 15 aoùt, le cargo est torpillé à 40 miles des côtes grecques, ayant survécu au naufrage, il se retrouve dans un camps de prisonnier en Italie ou il restera presque un an.

remis de ses blessures, il s'évade le 20 aoùt 1943, rejoint le maquis italien, il est blessé par balle à la cuisse gauche lors d'un accrochage. Il decide de rejoindre les FFL, il passe la frontière italo-suisse le 28 septembre et se présente au Consul de France, le 15 janvier 1944, il passe la frontière à la tête d'une section, rejoint le maquis de haute-Savoie. Le 20 aoùt il prend part aux combats de la libération, son nom de combat est dejà " Bir-Hakeim". Il rejoint la 1er Division de la France Libre, il est affecté au Bataillon de Transmission Divisionnaire le 6 septembre 1944. Un mois plus tard il est nommé Adjudant,et cité à l'ordre de la division.

Il fait tout les combats de Toulon,Hyères Lyon, Giromagny, au ballon d'Alsace, à séwen et Gros-Magny. Son bataillon est cité à l'ordre de l'armée. Le 1er janvier 1945 nommé au grade d'adjudant/chef, il participe à la libération de Colmar et atteint les portes du Rhin.L'adjudant Florès s'impose au seinde son bataillon, Il est cité plusieurs fois. Naturalisé le 29 aoùt 1945,l'Adjudant Florès est volontaire pour l'Indochine. Il est affecté au 163e Bataillon Colonial de Transmissions, Sa section participe à tous les combats de l'Opération "Oméga " il est cité à l'ordre de la division. Détaché au Sud Annam le 17 septembre 1947, l'Adjudant/Chef Florès, Médaillé militaire, il prolonge son séjour de deux fois six mois, fin de campagne le 22 décembre 1948.

Le 5 mai 1949 au retour de ses permissions il passe Sous/Lieutenant et est affecté à la 1er BCCP à Vannes,Il découvre ainsi les Troupes Coloniales Parachutistes, dont il va vite devenir une figure emblématique et passe son brevet le 29 aoùt 1949, muté au 7e BCCP comme chef de section puis au GCCP puis 7e BPC, le lieutenant Florès va éffectué de nombreuses opérations, ces citations prouvent l'engagement de ce chef de section. Il est nommé chevalier de la Légion d'Honneur pour "faits de guerre exceptionels ".

Il se retrouve à nouveau au Maroc, muté au 4/6e RTS, le 1er novembre alors que le 4/6e RTS devient le 2e BPC puis 6e RPC .. à suivre................ne pas poster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Empty
MessageSujet: Re: La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC   flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Icon_minitime2013-07-31, 20:08

Enchaînant coups de main et embuscades, il eut un souci constant de sauvegarder la vie de ses hommes et resta fidèle au code du légionnaire qui n'abandonne jamais ses blessés. Ce que ses compagnons d'armes d'Algérie nommeront plus tard "la baraka" commence à poser la main sur lui.

Il accède à l'épaulette le 25 mars 1950. Le 25 juillet 1952 il rentre en France

Ses citations de 1944 à 1952:

19-10- 1944: Citation à l'ordre de la Division

29-06-1945 : Citation à l'ordre de la Brigade

17-05-1947 : Citation à l'ordre de la Division

29-02-1952 : Citation à l'ordre de l'Armée

18-04-1952 : Citation à l'ordre de l'Armée

21-05-1952 : citation à l'ordre de la Brigade

23-05-1952 : Citation à l'ordre de l'Armée

Le lieutenant Florès est inscrit au tableau d'avancement de l'année 1955.

le 1er aoùt 1954, il est désigné pour suivre un stage de moniteur parachtiste à Pau. A la suite de ce stage, il est désigné pour servir au 3ème Régiment de Parachutistes Coloniaux, puis à Mont-de- Marsan ou il doit former la 4ème Compagnie du 3, qui va rejoindre son Régiment en Algérie. Promu Capitaine le 31 décembre 1955. Je suis pendant ce temps en stage à Fréjus et l'Escadron est formé. Le Capitaine Florès secondé par le Lieutenant Douceur, qui deviendra plus qu'un adjoint et avec qui il entre tiendra des relation constantes.

Petit de taille et trapu, Florès est tout en muscles, sous un visage mat et buriné aux yeux plissés de félin qui semblaient vous scruter au plus profond de votre être.

Les combats font rage, et le 3ème RPC est sans cesse sollicité. En son sein, la 4ème Compagnie force l'admiration de tous et devient l'un des outils de pointe de Bigeard . "Avec le sourire ", la 4 monte à l'assaut sans aucun complexe, derrière son Capitaine,toujours en pointe, et se constitue le plus gros bilan de la guerre d'Algérie, Le Capitaine Florès est à nouveau cité plusieurs fois .

Citations en Algérie :

23-05-1956: Citation à l'ordre du C.d'Armée

03-12-1956 : Citation à l'ordre du C.d'Armée

09-07-1957 : Citation à l'ordre du C.d'Armée

30-05-1962 : Citation à l'ordre de la Division

A suivre .... ne pas poster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Empty
MessageSujet: Re: La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC   flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Icon_minitime2013-07-31, 20:14

Sur le tas, l'instruction n'était pas son fort. Il était davantage un homme d'action aimant montrer l'exemple à ses hommes. Il ne disait pas "en avant " mais "suivez-moi !". A l'entrainement, il était toujours le premier que se soit cross ou parcours du combattant, il s'entrainait comme ses hommes combat au sol, tir , saut en . parachute. Flo-Flo donnait toujours l'exemple, ses hommes impréssionnés aimaient et suivaient pleins d'admiration ce Condottière, son autorité était naturelle car il aimait commandait.

Lettre du Colonel Douceur....

Bigeard d'emblé, lui laissa son indicatif " Bir-Hakeim " qui sonnera comme un coup de clairon durant le temps passé au " 3 ",. " Merveilleux Florès ! " dira Bigeard de son Capitaine, d'un cran extraordinaire, sachant difficilement lire une carte, mais si remarquable lorsqu'il montera à l'assaut à chaque fois à la tête de sa Compagnie .( pour une parcelle de gloire) Général Bigeard..

La méthode de combat particulière du 3ème RPC , le charisme de ses chefs et le dévouement à toute épreuve de ses hommes " souples,félins et manoeuvriers " font la réputation de ce jeune régiment. Le Capitaine Florès aussi forge sa légende: col de veste toujours relevé,le colt 45 à la ceinture, toujours en tête des assauts et payant d'exemple, il fait l'admiration de tous ses hommes.

Une de ses Citation: Héliporté avec sa compagnie, a donné l'assaut d'une position rebelle fortement organisée. A galvanisé son unité et enlevé les positions adverses et infligé aux hors-la-loi des pertes sérieuses et récupérant de l'armement dont un FM. Blessé au cours de l'action, a gardé son commandement donnant ainsi un magnifique exemple de haute conscience du devoir.

3 décembre 1956, cette citation comporte l'atribution de la Croix de la Valeur Militaire avec palme.

Le Capitaine Florès arrive a la fin de son temps, il est désigné pour servir à Madagascar en juin 1957, dans le 5ème Bataillon de Parachutistes d'Infanterie de Marine, il y restera 2 ans . Il débarque à Marseille en février 1960 pour ses congès de fin de campagne. Il repartira en Algérie pour prendre le commandement du commando Guillaume. Mais la confusion règne avec les problème de défection au sein de l'armée, le Commando ne fera pas long feu, le Capitaine Florès crée un commando de chasse formé de harkis. Il est cité pour la dernière fois à l'ordre de la Division . En mai 1962, il prend le commandement de la 4ème compagnie du 9e RIMa, et au mois d'aoùt, il rentre en France nommé à la tête de la CCAS de 3e RIMa.

Le 1er avril 1966,le Capitaine Florès part à la retraite après 29 années au service la France.

Le 7 décembre 1971 Roger Florès décède à Vannes d'un arrêt cardiaque lors d'une opération de l'estomac. La "baraka" ne l'aura pas accompagné jusqu'au bout; Il restera cependant une légende des " paras Bigeard "

Décorations et Médailles du Capitaine FLORES:

Officier de la Légion d'Honneur

Médaille Militaire

Croix de Guerre 1939/45: 1 palme-1 étoile de vermeil-2 étoiles d'argent-1 étoile de bronze.

Croix de Guerre des TOE: 2 palmes-1 étoile de bronze.

Croix de la Valeur Militaire: 1 palme- 2 étoiles de vermeil-1 étoile d'argent.

Médaille Cloniale avec agrafes " Libye","Bir-hakeim","Extrème-Orient".

Vous pouvez commenter .........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Empty
MessageSujet: Re: La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC   flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Icon_minitime2013-07-31, 20:42

e chapitre retrouvé et écrit par un ancien du commando Guillaume dont FLORES été le capitaine.flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Flores2   Hommage à notre légendaire  Capitaine FLORES (Bir-Hakeim)

A notre arrivée en Algérie, le commando 30 a été « logé » dans un camp du train, en attente de notre armement  et de notre destination.  Sur place, pour occuper notre temps, il y avait entre autre, un cinéma. Un jour, début Septembre 1960, nous avions décidé d’aller ensemble à une séance. Pour ne pas trop changer les bonnes habitudes, « Mes copains » m’ont désigné pour aller prendre les billets. Donc, sans tricher, promis juré, je me présente dans la file d’attente, derrière un harki sympa. Ce dernier se retourne, et m’apostrophe dans ces termes : « Ce n’est pas parce que tu as une casquette de con sur la tête que tu as le droit de me bousculer », et non content de cette gentillesse, il m’attrape la veste. Alors, vu sa hargne + les propos sur ma casquette,  j’ai dû penser que la réflexion n’était pas nécessaire ; à l’époque je fumaillais des troupes, et ma main, étant donné la proximité de son visage,  n’a pas eu une grande distance à parcourir avant de le toucher. Il s’en est suivi une empoignade et un roulé au sol. Bref ! Mes copains HOCHSTRASSER en tête ont dû contenir les curieux, ou furieux comme vous voulez, qui par ailleurs étaient assez amis avec mon harki. (Pour la petite histoire, quelque jours avant, nous avions défilé devant une sentinelle, abattue et mutilée, et cela, juste après la désertion d’un locataire de l’endroit.)  Le piquet d’incendie, appelé à la rescousse  eût  du mal à remettre de l’ordre et se faire restituer la hache que l’un d’entre nous avait empruntée au cinéma. Bref ! Bilan des courses, un para blessé « moi », morsure à l’index gauche et tendon entamé. Et pour les autres ! Quelques uns m’ont accompagné à l’hôpital Maillot pour soigner des petits bobos. Après des soins, un peu de couture, et une nuit à faire dodo dans un vrai lit avec des draps. 
Retour à la base, et là, surprise,  plus de commando 30. il roulait vers Collo pour sa première opération. Ordre pour moi. Le rejoindre par mes propres moyens. Donc,  petit train et visite, à très petite vitesse de la magnifique côte Algérienne.  Arrivé à la BOA. Je me présente à un Adjudant, qui m’invite à me rendre sans délai dans la tente du capitaine. Superbe garde à vous en claquant les mains et talons, salut, et je m’annonce : deuxième classe Jacques DELERY du commando 30. Le Capitane FLORES se lève, vient vers moi et me flanque un magistral coup de poing au menton, je recule et j’entends, « Dans mon Commando, quand on commence une bagarre, on ne la finit pas à l’hôpital » re-garde à vous et re-salut, et je sors. Ce coup de poing toute ma vie je m’en suis rappelé, j’en suis fier. Et je suis sûr que mes copains en ont été jaloux. Merci mon Capitaine, venant de vous, ce geste et ces paroles je les porte comme une décoration. Je vous respecte, et je pense très souvent à vous. Quel chef vous étiez. Et si vous aviez été là toute ma vie, bien souvent cela m’aurait été utile de vous voir en colère.

Deuxième classe Jacques DELERY
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
Papa schulz


Masculin
Nombre de messages : 12008
Age : 62
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Empty
MessageSujet: Re: La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC   flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Icon_minitime2013-07-31, 21:19

flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC 373769 flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC 373769 flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC 373769 flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC 373769 flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC 926774  merci breti !!!

flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC 4017930517  au Capitaine Flores
Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
Papa schulz


Masculin
Nombre de messages : 12008
Age : 62
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Empty
MessageSujet: Re: La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC   flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Icon_minitime2013-07-31, 21:36

flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC 2997794832 flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Flores11 flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC 1201430414 

  flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Capita10

   Le Capitaine Florès avec sa carte qu'il déchiffrait assez mal, ce n'était pas son fort, il préférait marcher à l'intuitioin ce qui lui réusisait assez bien.
Dans la première opération où il eut à faire le point dans l'héliportage de la ferme Degoul ; il fut par erreur déposé sur un autre piton, croyant être sur le point donné par Bigeard, et ce piton qui semblait insignifiant pour Bigeard, était en fait le rassemblement de deux Katibas, quelle surprise des deux belligérants, les fells surpris, et Florès également. Une fusillade d'enfer s'en suivie, avec la fougue de son Capitaine les assauts furent féroces ; au corps à corps, les 120 paras de Florès contre 200 fells retranchés derrière des murets de pierres, quand les paras prirent la situation en main, 126 fells étaient morts et le peu qui restait, en déroute.
Une action des plus spectaculaire, Bigeard n'en revenait pas ; se tromper sur la carte et tomber pile sur les fells, ça s'appelle comment ??? La chance ? le flair ? l'intuition ? la "baraka " ??

           flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Insign10
     



C'était ça Florès dit " Bir-Hakeim " 11 citations dont 4 palmes et 3 autres de Corps-d'Armée (très proche de la palme) et 3 blessures homologuées ; une exception dans ce corps de troupe...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Empty
MessageSujet: Re: La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC   flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Icon_minitime2013-07-31, 21:53

Merci à toi car je n'arrive pas à poster les photos !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Empty
MessageSujet: Re: La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC   flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Icon_minitime2013-07-31, 23:16

Merci ,

Un grand Monsieur ;

Delery , est un grand Ami , de Jacques Raymond , également un Ami , ancien S/Lt au "Guillaume"

Ils sont tout deux les fondateurs du site "Codo Guillaume"

Le Guillaume a été rattaché au 3 , avec la harka , ont fait la Bataille de Bizerte .

Je ne sais si Florès y était ???????

Putain , quel beau Régiment .

flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC 1996631456 flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC 1996631456 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Empty
MessageSujet: Re: La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC   flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Icon_minitime2013-08-01, 07:34

Bigeard dans sont réglement interne au régiment à toujours sû choisir ses commandants de compagnies, et même les virer quand il le fallait de mettre un lieutenant commandant de compagnie ce dernier étant sûr de passer 3 galons dans les mois suivant, tel fût le cas du lieut Douceur en remplacement de Flores mais toujours des chefs choisi sur le volet !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Empty
MessageSujet: Re: La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC   flores - La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie hors du commun du Capitaine FLORES du 3e RPC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Odyssée d'un combattant hors du commun de la 2GM
» La vie hors du commun de Adrian Carton de Wiart
» Une femme hors du commun ! Marie Marvingt
» un homme hors du commun: Eugène Weismann
» Mali

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages remarquables (Civils & Militaires)-
Sauter vers: