Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -48%
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth technologie ...
Voir le deal
35.69 €

 

 INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS .

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS . Empty
MessageSujet: INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS .   INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS . Icon_minitimeVen 21 Juin 2013 - 14:07


INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS     

INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS . Sas11

La Demi-Brigade de Parachutistes SAS de l’infanterie Métropolitaine (1946-1948)


Citation:  

Pourquoi l'utilité d'aborder cette unité sur un groupe de reconstitution axé sur la deuxième guerre mondiale ? Tout simplement car nous faisons du SAS, et que cette unité en est l'héritière de ses traditions.


"Magnifique Unité qui sous le commandement du Lt Colonel Paris de la Bollardière a perpétué en Indochine, les glorieuses traditions du 2è Régiment de Chasseurs Parachutistes...
La 1ère Demi Brigade de Parachutistes S.A.S a, à la suite de plusieurs parachutages particulièrement audacieux, livré des combats acharnés qui, a tous moments, furent des succès.
Avide de servir, cette Unité s'est révélée la digne héritière des unités diverses dont elle a groupé les Volontaires:
Parachutistes S.A.S, Unités de Choc, Commandos de France et d'Afrique, Anciens des Maquis, Anciens d' Indochine et Volontaires de la 9è D.I.C.
Elle porte fièrement sa devise: " QUI OSE GAGNE ! " "
Citation à l'ordre de l'armée du 14 mars 1948

Après avoir brillamment commandé le 3ème RCP lors de la deuxième guerre mondiale, le Lieutenant Colonel Paris de la Bollardière pris la tête du 2ème RCP en septembre 1945.
Voulant continuer le combat en Indochine, à l’aide de volontaires il forma la 1ère Demi-Brigade de parachutistes SAS.
En tout, ce n’est pas moins de deux bataillons constitués de 70% d'anciens des 2ème et 3ème RCP ainsi que d'anciens du 1er RCP qui la composeront et ce, dans la plus pure lignée de tradition SAS.
La Demi-Brigade reçu donc à Tarbes un entraînement de type SAS et sa filiation au 2ème RCP (gardant ainsi les couleurs de ce dernier et les traditions SAS).
Juste avant le départ pour l’Indochine, les SAS anglais remirent un lot de bérets amarantes, de denisons et de pantalon para à leurs anciens collègues français (*).


INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS . Sas_110
Insigne de la Demi-Brigade de Parachutistes SAS

INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS . Sas_210
Source : militaria magazine


Le 1er bataillon débarquera à Saigon le 27 février 1946, le 2ème le suivant de peu.
Au total, ils effectuèrent 13 opérations aéroportées, la dernière ayant eu lieu le 26 décembre 1947 au Cambodge, et de nombreuses autres missions de combats.

Les deux bataillons sont dotés de jeeps blindées, comme leurs prédécesseurs en Europe.
Celles si diffèrent de par la conception et l’armement utilisé (souvent des mac31).

INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS . Sas_310
INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS . Sas_410
INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS . Sas_510
Source : http://demibrigadesas.ifrance.com/


Elles s'avèreront bien moins efficaces que leurs prédécesseurs.
(de par le manque d'armement et dans la disposition du blindage)

Le 31 décembre 1947, la Demi-Brigade de Parachutistes SAS est dissoute pour devenir la 1ère Demi-Brigade Coloniale de Commandos Parachutistes SAS.
Comme son nom l’indique, elle est en filiation directe avec le 2ème RCP et garde donc son drapeau ainsi que les traditions SAS.
En 1948, sa dénomination changera à nous pour devenir la 2ème Demi-Brigade Colonial de Commandos Parachutistes.
Les traditions SAS seront alors abandonnées pour une longue période.
(elles seront reprises par le 1er RPIMA en 1961, mais ce n’est qu'en 1981 que celui deviendra un régiment de SAS à part entière, en effectuant le type de missions qui lui sont dûs.)


(*) il est à noter que nous voyons bien ici la solidarité qu'il pouvait exister entre les SAS et ce au-delà de la nationalité.
L’ensemble des paras présents en Indochine l’étaient tout autant !
A des centaines de kilomètres de la maison et de ses proches, les liens avec les camarades de la même arme se raffermissent, blessé au beau milieu d’une jungle hostile on ne peut compter que sur les copains, …
Beaucoup d’autres exemple existent, mais ont donné naissance à un esprit formidable et à part !
A Dien Bien Phu, les paras de réserve, bien que sachant la bataille perdue, étaient malgré tout volontaires pour les derniers parachutages « pour aider les copains ».
C’est pour cela que dans les derniers jours de la « cuvette » que des paras de la Légion (dont de nombreux ex-ss !) et d'autres provenant de toutes autres armes, demandèrent et furent parachutés auprès de leurs compagnons d’armes, les sachant perdus, pour être à leurs côtés.

Passons maintenant à l'uniformologie propre à cette unité

INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS . Sas_610

Coiffures  

- Chapeau de brousse « slouch hat » australien
- Herrigbone « daisy » hat US
- idem mais mle britannique
- béret amarante britannique
- béret amarante français « 3 parties »

Uniformes

- Denison smock (effet porté en défilé mais quelque fois vu sur le terrain)
- Pantalon para britannique
- Chemise chino américaine
- Chemise Française mle37
- Short tropical britannique
- Salopette de tankiste britannique
- Salopette hbt américaine (effet le plus courant)
- Salopette hbt camouflée américaine (introduction en 47)
- Bucckle boots
- Ankle boots
- Guêtrons britanniques
- Leggings américaine

Équipements  

- Webbing standard britannique
- Brelage standard américain (36 et 44)
Les pouchs britanniques sont très utilisés.

Armement  

Dotation principale

- Mas 36 / Mas 36 CR 39
- FM 24-29
- Mac 31
- Colt 45
- Thompson
- Mp 40

Autres :

- Browning gp35
- Usm1 et usm1a1
- Browning cal.30
- Poignard usm3 dans son étui usm8

Et bazookas, mortiers britanniques et américains.

INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS . Sas_710

Les insignes portés sur le béret sont : le cap badge illustré sur le premier post, et plus tard « l’aile armée ».
Sur l’uniforme : réglementairement le BMP, l’insigne de béret DBP SAS (si ôté pour l’aile armée).
Les anciens du 2 et 3ème RCP portent de manière non réglementaire le brevet FFL, les ailes SAS et des épaulettes de l’armée de l’air avec le brevet para BMP brodé dessus.

Revenir en haut Aller en bas
 
INDOCHINE : La Demi-Brigade de Parachutistes SAS .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages remarquables (Civils & Militaires) :: Les combattants d'Indochine-
Sauter vers: