Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal

 

 le 1er mort du jour j

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



le 1er mort du jour j Empty
MessageSujet: le 1er mort du jour j   le 1er mort du jour j Icon_minitime2009-07-09, 17:00

voici ce que j'avais posté
Le premier mort du débarquement
le 1er mort du jour j 1209821286
( Emile à droite sur la photo )

Le 6 juin 44 à 0h45, quelques heures avant le débarquement des alliés sur les côtes normandes, deux groupes (stick) de parachutistes S.A.S du Colonel Bourgoin sont largués dans les landes de Lanvaux. Ils sont les premiers du Corps Expéditionnaire Allié. Malheureusement, ils ne tomberont pas à l’endroit prévu. Rapidement
, Emile Bouétard est blessé puis les hommes sont à court de munitions. Finalement, les trois radios sont faits prisonniers tandis que Bouétard est achevé d'une rafale ...




le 1er mort du jour j Le_caporal_bouetard_premier_soldat_tue_de_l_operation_overlordLe caporal Emile Bouétard fait partie du 4e bataillon d’infanterie de l’air (4e BIA) (futur 2e régiment de chasseurs parachutistes , dont le 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine est aujourd’hui gardiens des traditions). Le 4e BIA est une unité intégrée à la 4e SAS britannique (Special Air Service) du commandant Bourgoin .


Pleudihen-sur-Rance Mémorial Émile Bouétard


le 1er mort du jour j Memorial-emile-bouetard-pleudihen-sur-rance
Ce monument porte l'inscription suivante : ' Caporal parachutiste S.A.S. Émile Bouétard, né à Pleudihen le 4 septembre 1915, tombé à Plumélec le 6 juin 1944 à 0 heure 40. Il fut le premier de tous les soldats alliés à mourir pour notre libération '. Émile Bouétard est l'un des quatre cents parachutistes lâchés près de Saint-Marcel, ayant comme mission, avec les résistants des landes de Lanvaux dans le Morbihan, de fixer les troupes allemandes loin du front de Normandie, quelques heures avant le débarquement. Devant le monument sont placées les deux croix, dites ' Croix-Saiget ', datant du Moyen Âge.

apres un post de David P je fis des recherches et

le 1er mort du jour j Ranvillecimvue2


Le cimetière britannique de Ranville
RANVILLE


Un certain nombre de corps reposent dans le cimetière communal, qui jouxte le cimetière militaire, dont celui du lieutenant Brotheridge, premier soldat allié mort sur le sol de France en franchissant le pont de Bénouville

L’assaut fut mené par 181 soldats, quatre sections de la compagnie D et deux sections de la B faisant partie du second bataillon Oxfordshire & Buckinghamshire Light Infantry, transportés par six planeurs HORSA sous le commandement du major John Howard. Trois des planeurs atterrirent à moins de cinquante mètres du Pegasus Bridge à 0h16. Le premier planeur, le n°91, à bord duquel se trouvait le major Howard et la section n°1 atterrit lourdement et s’arrêta brusquement en s’enfonçant, comme prévu durant les préparatifs, dans la première rangée de barbelés autour du pont. Quelque peu assommés par le choc initial, les hommes reprirent rapidement leurs esprits, réalisant que tout était calme autour d’eux. Le bruit de l’atterrissage n’avait pas alerté les Allemands qui gardaient le pont à moins de cinquante mètres de l’endroit où le planeur avait atterri, ce qui fut un avantage décisif pour le succès de l’opération. Ils avaient en effet cru que ce qu’ils entendaient correspondait aux bruits générés par la chute de débris d’un bombardier allié.
La section n°1 sortit alors rapidement du planeur et accomplit la mission à laquelle elle s’était entraînée pendant de long mois. Plusieurs hommes capturèrent une mitrailleuse tandis que la majorité de la section, menée par le lieutenant Den Brotheridge se ruait de l’autre côté du pont pour en prendre contrôle. C’est là que Brotheridge, après avoir lancé une grenade sur une autre mitrailleuse fut touché au cou par une balle. Mortellement blessé, il fut le premier soldat britannique à mourir sous le feu de l’ennemi au cours du débarquement.

le 1er mort du jour j 180px-brotheridge-ecc188

Pour le probleme de l'heure voici un post de David P


Le problème de l'heure est assez complexe.
Concernant les paras anglais, l'heure indiquée est bien l'heure utilisée par les alliés. De même pour le parachutage à 00h45 du stick Marienne.
Il y a eu longtemps confusion avec l'heure utilisée par les paysans bretons donc atterissage à 22h45 le 5 juin et 23h45 heure allemande.
Par contre, il semble que Brotheridge, blessé, soit décédé quelques temps plus tard.

Pour info, voici copie d'un post sur un forum lié au débarquement et déposé par Patelie, éminent spécialiste:
"Quoi qu'il en soit le Caporal Emile Bouetard a été tué après le Lieutenant Brotheridge...
Tout est encore un histoire d'heure et les heures annoncées au sujet du saut (sur la Bretagne) de Bouetard sont des heures GMT. Il faut donc ajouter deux heures pour faire une comparaison avec l'heure Alliée...
En fait le Lt Brotheridge n'est pas non plus le premier mort du 6 Juin...

Le planeur N°3 s'est posé près du pont de Bénouville à 00h18 et s'est brisé en deux à l'atterrissage. A son bord le Cpl Greenhalgh du 14 Platoon, B Company des Oxf and Bucks a été assommé et projeté dans l'étang se trouvant juste en bordure du planeur. Le Bren qu'il portait l'a maintenu sous l'eau et il s'y est noyé.
Tout ceci avant que le Lt. Brotheridge ne se fasse tuer en traversant le pont. (de plus il n'est pas mort sur le coup)."
cela a t-il vraiment d'importance. Ils étaient tous très courageux et méritent notre respect.

David
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le 1er mort du jour j Empty
MessageSujet: Re: le 1er mort du jour j   le 1er mort du jour j Icon_minitime2009-07-09, 17:06

A tous ces hommes quelques soit leurs nationnalité, qu'ils soient vivants ou morts
nous leurs devons un immense respects le 1er mort du jour j 247322 le 1er mort du jour j 337997 le 1er mort du jour j 337997 le 1er mort du jour j 337997
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le 1er mort du jour j Empty
MessageSujet: Re: le 1er mort du jour j   le 1er mort du jour j Icon_minitime2009-07-09, 17:09

Merci Sylvain sujet trés interréssant, et le 1er mort du jour j 247322 à ces soldats
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le 1er mort du jour j Empty
MessageSujet: Re: le 1er mort du jour j   le 1er mort du jour j Icon_minitime2009-07-09, 18:34

Bonjour,
C'est un problème à laisser aux historiens,mais quel que soit le premier tué (et ceux qui le suivirent) j'ai un immense respect pour ceux qui sont tombés pour notre liberté!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le 1er mort du jour j Empty
MessageSujet: Re: le 1er mort du jour j   le 1er mort du jour j Icon_minitime2009-07-10, 07:32

Je ne sais plus où j'ai lu :

Celui qui est mort à l'instant en sait autant sur la mort que celui qui est mort depuis des siècles
.

Quelle importance pour eux, que l'un soit mort avant l'autre ?

Quelle importance pour nous ?

Ces hommes, parachutistes avant nous, ont connu un destin funeste, leurs noms sont gravés dans le marbre, ils restent dans ma mémoire comme des hommes exceptionnels qui ont risqué leur vie et l'ont perdue pour notre liberté.

Sylvain , merci de nous le rappeler
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





le 1er mort du jour j Empty
MessageSujet: Re: le 1er mort du jour j   le 1er mort du jour j Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
le 1er mort du jour j
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tunnel de la mort - mis a jour a Craonnes -
» La seconde guerre mondiale : au jour le jour : 29 OCTOBRE 1940
» Guerre d'Algérie au jour le jour 10/11/12 mars 1957
» guerre d'Algérie au jour le jour mars 1963
» Guerre d'Algérie au jour le jour. 12 mars 1958

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages remarquables (Civils & Militaires) :: Les combattants de la 2ème GM-
Sauter vers: