Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 

 Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-07, 18:58

Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad, deux autres légionnaires et un Togolais, avant de prendre la fuite, a annoncé mardi l'état-major des armées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-07, 19:27

Le forcené et les deux autres légionnaires, tous trois membres du 2e régiment étranger d'infanterie, étaient stationnés au Camp des étoiles de l'opération européenne Eufor Tchad/RCA, a précisé le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l'état-major. Quant au militaire togolais, il était membre de la Minurcat 2, l'opération de l'ONU qui a pris la succession de l'Eufor Tchad/RCA. "Le forcené a ouvert le feu vraisemblablement avec son arme de service", a précisé le commandant Prazuck.

(D'après agence)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-08, 02:47

Merci pour ce complément, quand au légionnaire, il est toujours en fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-08, 06:32

Attendons d'en savoir un peu plus sur les circonstances de ces faits.

Folie subite ?

Le suivi psychologique des personnes en possession d'armes n'est pas encore d'actualité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-08, 11:49

Bonjour,
J'emprunte ce dicton,GB33,qui prend ici tout son sens!
Mens sana in corpore sano (un esprit sain dans un corps sain )
Car c'est ce qui devait manquer à ce déserteur!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-08, 12:07

Mais tu as bien fait!

Cette citation est extraite des Satires (la Dixième) de Juvénal.
On la traduit ainsi :"Un esprit sain dans un corps sain". Cependant,
ces cinq mots ont été détournés de leur sens premier. En effet, le
poète voulait dire que l'homme, s'il est vraiment sage, ne doit
demander que la santé de l'âme avec celle du corps. "Orandum est, ut sit mens sana in corpore sano" (cf http://ugo.bratelli.free.fr/Juvenal/Sat10.htm)
("Il faut prier afin d'obtenir un esprit sain dans un corps sain") est
la citation complète. Maintenant, on l'utilise pour engager à cultiver
aussi bien le moral que le physique, les études ou le travail que le
sport. On ne peut vivre avec l'un sans l'autre. (Wikipedia)


Nous n'en demandons pas tant!

"Un esprit sain, dans un corps sain" serait déjà un objectif raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-08, 18:44

Incroyable cette histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-09, 13:49

Voici l'histoire de ce paumé dépressif:

Ce n'est pas la première fois que ce militaire du 2e REI, basé à Abéché, causait des soucis à sa hiérarchie: il avait déjà fui son régiment il y a un an, à Djibouti.

Le légionnaire français du 2e Régiment étranger d'infanterie (REI), qui a tué, mardi, trois soldats à Abéché (Tchad), vraisemblablement pris d'un coup de folie, avait déjà connu un problème de comportement lors de sa première mission, à Djibouti, en août 2008.

Ce légionnaire de deuxième classe, d'origine sud-américaine, de 27 ans, s'était signalé pour "une absence irrégulière". En clair, le soldat avait pris la fuite à pied. Il a été rattrapé au bout de trois jours en Ethiopie, pays limitrophe, et remis par les autorités locales au poste militaire frontalier tenu par la Légion à Ali Sabieh. Pour se justifier, il a invoqué une baisse de moral et le fait que "des personnels lui en voulaient". Sanctionné par trente jours d'arrêt, il a été aussitôt rapatrié en France, à Nîmes, au 2e REI.

"Le chef de corps de ce régiment a décidé de lui donner une seconde chance et de le changer de compagnie, dans laquelle il a montré toute satisfaction", explique le Colonel Benoît Royal, chef du Sirpa terre. Si bien qu'en février 2009, on le désigne pour une seconde mission, au Tchad. Les médecins qui l'examinent valident son aptitude, "sans restriction".

Le 11 mars, il est projeté au Camp des Etoiles, à Abéché, dans la compagnie chargée de la protection des troupes qui se désengagent de la mission européenne Eufor-Tchad. La direction de cette opération, visant à protéger les réfugiés du Darfour ainsi que les déplacés tchadiens et centrafricains, a été transférée, à la mi-mars, à la Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad (Minurcat).

Une altercation avec ses camarades pourrait être à l'origine de son "coup de folie". Alors que la matinée se déroule sans soucis, il échangerait des griefs avec d'autres soldats lors du repas. Il est alors reçu par son chef de section, qui l'envoie à la sieste. C'est après celle-ci et une fois son arme récupérée, pour une séance de nettoyage, qu'il tue deux légionnaires, dont son chef de groupe, un sergent de 30 ans - qui s'était porté garant - et un soldat de première classe de 28 ans, ainsi qu'un militaire togolais de la Minurcat, avant de s'enfuir.

Une vingtaine de gendarmes et de soldats français, appuyés par des hélicoptères et des forces tchadiennes sont actuellement à sa poursuite.

Qu'il crève...!

Fermez le ban
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-09, 19:27

Bonjour,
Aux dernières informations il aurait été arrêté par des gendarmes tchadiens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-10, 03:03

Effectivement freefly898 Il a été arrété

Arrestation au Tchad du légionnaire forcené
Le légionnaire français, qui a tué mardi deux de ses camarades et un soldat togolais à Abéché au Tchad, avant de prendre la fuite, a été arrêté jeudi en fin de matinée par la gendarmerie tchadienne, a-t-on appris auprès de l'état-major des armées.
Le légionnaire a été interpellé à quelques kilomètres à l'est d'Abéché et "se trouve sous la garde de la gendarmerie tchadienne", a déclaré à l'Associated Press le lieutenant-colonel François-Marie Gougeon, adjoint au conseiller communication du chef d'état-major des armées.
"Il a été formellement identifié par les autorités militaires françaises", a-t-il ajouté. "Son état physique est correct même s'il est épuisé. Il a reçu à boire et à manger".
Selon le colonel Hanit Wardoujou, haut responsable tchadien, le légionnaire a été arrêté alors qu'il tentait de se ravitailler en eau à 10km d'Abéché.

Avant le drame de mardi, le légionnaire s'était déjà montré instable. "Lors de sa précédente mission à Djibouti en août 2008, il avait fait une virée non autorisée de trois jours en Ethiopie", souligne le lieutenant-colonel Jacques-Olivier Mestre, du service d'information de l'armée de Terre (Sirpa Terre), interrogé par l'AP. "Il a été sanctionné de 30 jours d'arrêt et d'un rapatriement disciplinaire à Nîmes au sein de son régiment." Le jeune homme d'origine brésilienne avait alors avoué à son commandant qu'il "n'avait pas le moral", selon le lieutenant-colonel Mestre.

Avant de rejoindre le Tchad en mars avec le 2e régiment étranger d'infanterie, il avait reçu un avis médical d'aptitude "sans restriction" et son chef de groupe, qui figure parmi les victimes, s'était porté garant de son comportement. Le matin du drame, mardi, il avait échangé des propos très vifs avec ses camarades, a-t-on appris de même source.

D'après le colonel Hanit Wardoujou, le légionnaire a expliqué aux gendarmes qu'il avait tué ses camarades parce qu'ils le menaçaient. Il n'a pas fourni plus de précisions.

Les faits se sont produits mardi à Abéché dans le Camp des Etoiles, qui abrite les états-majors de la MINURCAT (Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad) et de l'Eufor Tchad/RCA ainsi que des unités des deux forces.

Le légionnaire appartient à "la force de réaction rapide de l'Eufor" à l'instar des deux camarades qu'il a tués à coups de fusil, selon le lieutenant-colonel Gougeon. La victime togolaise appartenait pour sa part à la mission des Nations unies.

Le ministère de la Défense a souligné dans un communiqué que l'auteur du drame pourrait avoir "vraisemblablement été pris d'un accès de folie". Depuis les faits, il était recherché par la prévôté française, les autorités tchadiennes compétentes et le concours des forces présentes à Abéché. AP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime2009-04-10, 06:40

"Un accès de folie" , mais dont sont victimes 3 militaires qui sont morts alors qu'ils accomplissaient simplement leur mission.

Coups de folie aussi pour ces américains qui " flinguent" tout ce qui se trouve a portée de tir.

Je crois que notre monde en totalité est en passe de subir un coup de folie.

mais qui, parmi nos politiques, sera à même de trouver le remède ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Empty
MessageSujet: Re: Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad   Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un légionnaire français forcené a tué trois autres soldats au Tchad
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois jours d'opérations à Craonne pour rechercher des soldats allemands ensevelis depuis la guerre .
» Deux autres soldats français tués, en Afghanistan.
» Un groupe djihadiste revendique l’attaque des trois soldats français blessés au Mali😡😡😡😡
» Trois militaires français ont été tués
» Vannes : inquiétudes après le suicide de trois soldats .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: