Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

 

 Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès…

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 29132
Age : 78
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… Empty
MessageSujet: Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès…   Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… Icon_minitimeMer Mai 29 2024, 21:16

Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès…

Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… Jugespourrisdessin-1

La scène se passe dans un tribunal.

Un homme blanc, désemparé, ne comprenant ce qu’il fait là, écoute avec attention la juge.

Bien sûr, ce récit est une fiction, et l’auteur condamnerait quiconque, dans la vraie vie, qui oserait s’exprimer comme le fait l’accusé…


La juge : « Quelle est la différence entre une femme et une otarie ? L’une a de la moustache, le ventre graisseux et sent terriblement le poisson… et l’autre est un mammifère marin ». Est-ce bien la blague que vous avez prononcée lors du mariage de votre fils le week-end dernier ?

Monsieur Tout-le-Monde : Euh… oui. Mais je ne comprends pas bien le rapport avec mon arrestation de ce matin, menotté devant mes collègues de travail.

La juge : Dois-je vous rappeler que la provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée est punie d’une amende de 3750 euros.

Monsieur Tout-le-Monde : Quel est le rapport avec le mariage de mon fils ?

La juge : Lors du dîner de ce mariage, une serveuse n’ayant pas apprécié votre humour vulgaire de mâle blanc dominant de plus de cinquante ans a rapporté vos propos à diverses associations féministes qui ont aussitôt déposé plainte contre vous.

Monsieur Tout-le-Monde : Quoi !? Mais c’était un propos privé tenu dans un cadre privé !

La juge : Dorénavant il n’y a plus de vie privée nulle part. Tout comme en Écosse, vos propos privés seront désormais condamnés.

Monsieur Tout-le-Monde : Mais en France la loi n’a pas encore été définitivement votée !

La juge : La magistrature, fière d’être le parangon du progressisme, a pris la sage décision de prendre de l’avance. Et avant même que la loi soit votée, nous l’appliquons dès à présent.

Monsieur Tout-le-Monde : Mais c’est dégueulasse !

La juge : Non, c’est le progrès ! Aussi la justice se devant d’être rapide et expéditive, je vous informe que vous êtes poursuivi par plusieurs associations féministes pour avoir comparé la femme à une otarie. C’est offensant pour la femme ! Cela vous fera donc 3750 euros d’amende.

Monsieur Tout-le-Monde : C’était une blague de mariage après un dîner arrosé ! On était tous joyeux et un peu ivres.

La juge : Vous êtes également poursuivi par la Ligue de protection des animaux.

Monsieur Tout-le-Monde : Des animaux ? Pourquoi donc ?

La juge : Pour avoir comparé une otarie à une femme, c’est offensant pour l’otarie. 3750 euros de plus. Soit un total de 7500 euros.

Monsieur Tout-le-Monde : Vous êtes dingue !?

La juge : 3750 euros de plus pour incitation à la haine d’un juge ! Soit 11250 euros en tout.

Monsieur Tout-le-Monde :

La juge : Vous refusez de répondre ? Très bien, je rajoute 3750 euros d’amende supplémentaire pour provocation à la discrimination de ma personne en tant que juge femme de gauche en refusant de répondre. Ce qui fait déjà 15 000 euros. J’attends votre réponse, monsieur, ou je rajoute 3750 euros pour récidive ?

Monsieur Tout-le-Monde : Non, c’est bon, j’ai compris.

La juge :  À la bonne heure. Je continue. Il y a de cela trois semaines, après avoir reçu un énième coup de téléphone de démarchage téléphonique, vous avez hurlé chez vous, je cite : « Ils nous font chier tous ces connards du Maghreb en nous appelant 10 fois par jour, merde !!! »

Monsieur Tout-le-Monde : Mais… comment pouvez-vous le savoir !? J’étais tout seul à la maison.

La juge : Non, vous ne l’étiez pas.

Monsieur Tout-le-Monde : Comment ça ?

La juge : Alexa était présente dans votre domicile.

Monsieur Tout-le-Monde : Mais c’est impossible… je ne connais aucune Alexa !

La juge : Alexa est votre enceinte Amazon. Elle a enregistré votre emportement coléreux, discriminant et raciste. 3750 euros de plus. Soit 18 750 euros.

Monsieur Tout-le-Monde :
Les GAFAM nous espionnent en plus ? Dès que je rentre, je balance cette saloperie à la poubelle !

La juge : Oh, je ne vous le conseille pas. Car nous, juges, nous considérerions aussitôt que vous cherchez à nous cacher des choses en agissant de la sorte. De plus, apprenez qu’il n’y a pas qu’Alexa qui vérifie si vous ne tenez pas des propos délictueux en privé. La télécommande de votre Freebox possède elle aussi un micro qui peut fonctionner 24 heures sur 24.

Monsieur Tout-le-Monde : Oh putain !

La juge : Vous venez d’utiliser une expression misogyne et sexiste sur les prostituées dans mon tribunal ?

Monsieur Tout-le-Monde : Non ! J’ai rien dit. Oubliez !

La juge : Je préfère ça. D’ailleurs ce jour-là il y a eu deux enregistrements. Celui d’Alexa et celui de la télécommande Free. Comme cela a été dénoncé deux fois, cela fait en théorie 2 fois 3750 soit 7500 euros de plus. Mais clément pour cette fois, le tribunal ne vous compte qu’une seule dénonciation. Pour cette fois seulement. Ce qui vous fait un total de 22 500 euros.

Monsieur Tout-le-Monde : Que dois-je dire ? Merci peut-être ?

La juge : Non. Vous devez dire « Merci, madame la juge ! » après m’avoir demandé au préalable par quel pronom vous devez m’appeler (il, elle ou iel) afin bien sûr de ne pas commettre d’impair engendrant une insulte mégenrée à mon égard, cela va de soi.

Monsieur Tout-le-Monde : Je vis un cauchemar éveillé. Notre monde devient dingue.

La juge : Non, notre monde devient enfin tolérant et respectueux. Comme il aurait toujours dû l’être depuis la nuit des temps. Reprenons en revenant au mariage de votre fils, pour la seule blague sur « C’est l’histoire d’un prêtre, un rabbin et d’un imam qui sont dans un bateau… » trois associations de lutte contre l’islamophobie, l’antisémitisme et la christianophobie ont porté plainte contre vous. Cela vous fait 3750 euros pour chacune d’entre elles, soit 11 250 euros de plus qui se rajoutent aux 22 500 soit 33 750 euros.

Monsieur Tout-le-Monde : Oh putain… Non ! Pardon. Je voulais dire « oh bien ».

La juge : Pour la blague transphobe, je…

Monsieur Tout-le-Monde : Mais je n’ai pas pu faire de blague transphobe, je n’en connais pas !!

La juge : Exact, le jour du mariage vous n’en avez fait aucune.

Monsieur Tout-le-Monde : Bah, vous voyez !

La juge : Mais comme vous avez fait des blagues sur toutes les catégories sauf sur les trans, ces derniers estiment avoir été stigmatisés, car ignorés, et ont donc porté plainte contre vous. Plainte recevable. Donc 3750 euros d’amende se rajoutent pour discriminations envers les transsexuels pour ne pas avoir fait de blagues sur eux. Soit 37 500 euros en tout.

Monsieur Tout-le-Monde : Oh putain les enculés !

La juge : Pardon ?

Monsieur Tout-le-Monde : Désolé, c’est sorti tout seul.

La juge : 3750 euros de plus pour récidive. Ce qui vous fait déjà un total de 41 250 euros. Mais… Je peux néanmoins amoindrir votre peine.

Monsieur Tout-le-Monde : Comment ?

La juge : Comme les propos privés peuvent désormais être dénoncés par n’importe qui de votre entourage : familles, voisins, serveurs, collègues de travail, etc. ils peuvent l’être également par vous.

Monsieur Tout-le-Monde :
Par moi ? Je ne comprends pas…

La juge : N’avez pas quelqu’un à dénoncer ? Un parent, un voisin, un collègue de travail justement ? Vous en avez bien un que vous n’aimez pas, n’aurait-il pas, en privé, tenu des propos discriminants… envers l’immigration ou l’islam par exemple… Voire critiqué ouvertement l’Union européenne, ce qui serait encore plus grave ? Dans ce cas, le tribunal vous invite à le dénoncer sur-le-champ. Il sera aussitôt mis en état d’arrestation. Alors, dénoncez-le pour réduire votre amende.

Monsieur Tout-le-Monde :
À bien y réfléchir…

La juge : Oui ?… Allez-y… Dénoncez… Vous verrez cela vous fera du bien.

Monsieur Tout-le-Monde : J’ai bien quelqu’un à dénoncer, et même plusieurs personnes !

La juge : À la bonne heure ! Parlez distinctement pour que la greffière transsexuelle, « iel » vous écoute.

Monsieur Tout-le-Monde : Eh bien… en mon âme et conscience… je dénonce…

La juge : Oui ?

Monsieur Tout-le-Monde : Je dénonce la grosse pute de juge qui se trouve en face à moi, sans oublier bien sûr sa salope de greffière à barbe de mes couilles qu’on lui a d’ailleurs coupées.

La juge : Taisez-vous monsieur ou je…

Monsieur Tout-le-Monde : Ta gueule la collabo ! Me coupe pas la parole j’ai pas fini ! Je dénonce également toutes ces ordures de politiques qui ont voté cette loi totalitaire et qui devrait finir alignés dos à un mur, les yeux bandés, pour recevoir, comme il se doit, 12 balles dans la peau pour haute trahison de la démocratie !

La juge : Mais enfin !

Monsieur Tout-le-Monde : Je dénonce tous les LGBTQI inférieur à la moyenne qui nous cassent les burnes à longueur de temps ! Je dénonce les drag-queens qui viennent endoctriner nos enfants à l’école ! Je dénonce les associations antiracistes qui viennent elles aussi haranguer et sermonner nos enfants blancs pour les inciter à se haïr soi-même !

La juge : Vous n’avez pas le droit !

Monsieur Tout-le-Monde : Ta gueule salope, je dénonce qui je veux ! Alors je dénonce aussi cette immense saloperie antidémocratique qu’est devenue cette Europe de merde ! Je dénonce cette monnaie de singe qu’est l’euro ! Je dénonce tous ces écolos de merde qui ont pour grands-parents idéologiques les nazis, puisque ce sont bien les nationaux-socialistes allemands qui ont voté le plus de lois écologiques et le plus de lois pour la protection des animaux !

La juge : Les écolos, descendants idéologiques des nazis !?

Monsieur Tout-le-Monde : Y a que la vérité qui blesse. Et je pourrais continuer comme ça pendant des heures si l’autre pédé de greffière à côté n’était pas en train de s’étouffer parce que je refuse de l’appeler par un pronom non genré.

(Se retournant vers la greffière transsexuelle et s’adressant à elle)

Monsieur Tout-le-Monde : Genre t’es hypersensible, c’est con ça, rien à foutre !! Bref je dénonce tous les enfoirés point E point S point fermez vos gueules et arrêtez de nous faire chier sinon on va tous et toutes vous expulser en Corée du Nord histoire de voir de quelle manière Kim Jung-Un va vous traiter chez lui !

La juge (s’étouffant) : Nous expulser en Corée du Nord !?

Monsieur Tout-le-Monde : Quand il verra débarquer sur son tarmac des femelles aux cheveux bleus, des juges islamo-collabos prêts à trahir leur pays parce qu’elles n’ont aucune notion de nation, ça devrait lui plaire… Un petit stage en camp de rééducation vous fera le plus grand bien, bande de sous-culture dégenrée dégénérée qui n’impressionne plus personne et fait chier tout le monde. Et pour terminer, j’invite tous les Français à tous vous dénoncer si cette loi sur les propos privée est votée !!

Dénonciations terminées, madame le juge. Vous pouvez entamer les procédures pour poursuivre tous les gens que je viens de dénoncer. Et si vous ne le faites pas, vous serez considérés par la majorité de la population comme des traîtres à la France.

Et traités comme tels…

Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… 926774  Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… 373769  Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… 926774  Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… 373769  Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… 926774

Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… 991300  Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… 991300

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… 908920120 Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… Cocoye10 Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… 908920120

« Je ne suis pas abattu, je n'ai pas perdu courage.
La vie est en nous et non dans ce qui nous entoure.
Être un homme et le demeurer toujours,
Quelles que soient les circonstances,
Ne pas faiblir, ne pas tomber,
Voilà le véritable sens de la vie ».

81/06 et marienneau jean-michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
marienneau jean-michel
membre confirmé
membre confirmé
marienneau jean-michel


Masculin
Nombre de messages : 755
Age : 81
Emploi : retraité privé
Date d'inscription : 10/11/2022

Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… Empty
MessageSujet: Re: Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès…   Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… Icon_minitimeMer Mai 29 2024, 21:29

Bravo, Commandoair40, c'est irréel pour l'instant mais on s'en approche avec tous ces enfoirés de gauchos-écolos-bobos-transsexuels et affiliés.

Commandoair40 et 81/06 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 8987
Age : 58
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… Empty
MessageSujet: Re: Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès…   Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… Icon_minitimeMer Mai 29 2024, 21:50

Il faut parfois retenir quelques insultes qui étaient banales comme pd car on risque d'être en procès avec une dizaine d'associations qu'il ne faut pas engraisser. Regardez Marion pour son Tweeter sur le trans qui a remporté la palme à Cannes.

___________________________________ ____________________________________

« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

Commandoair40, 81/06 et marienneau jean-michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… Empty
MessageSujet: Re: Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès…   Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès… Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Désormais, faites gaffe à vos propos privés : récit de votre futur procès…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NON-VACCINÉS PRIVÉS D'ALLOCATION CHÔMAGE : LA PROPOSITION DE CHRISTIAN ESTROSI FAIT RÉAGIR
» Le saviez-vous ? Fais gaffe, v'là le bidel !
» Tempête Ana : 50 000 foyers privés d’électricité
» Nos guerriers sont privés d'armement .
» 100 000 immigrés turcs pourraient être privés de la double nationalité autrichienne .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: POLITIQUE ,COUPS DE GUEULE ET ÉTATS D'ÂME-
Sauter vers: