Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -52%
AUKEY Écouteurs Bluetooth 5 sans Fil – ...
Voir le deal
28.78 €

 

 chasseur de Yakovlev

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


chasseur de Yakovlev Empty
MessageSujet: chasseur de Yakovlev   chasseur de Yakovlev Icon_minitimeMer 1 Oct - 23:33

Les chasseurs d’Alexander Sergueïevitch Yakovlev
Par Michel Thouin

chasseur de Yakovlev ASYakovlevAlexander Sergueïevitch Yakovlev, né et mort à Moscou (1906-1989), fut un ingénieur aéronautique particulièrement prolixe.
C’est, en particulier, grâce à une lignée de chasseurs extrêmement performants, les Yak1, Yak9 et Yak3, que son nom restera à jamais gravé au Panthéon des constructeurs aéronautiques.
Le Yak1
Le premier prototype de chasseur conçu par Alexander S. Yakovlev et qui portait le nom de Yak26, effectua son premier vol le 13 janvier 1940, mais s’écrasa au sol le 27 avril suivant à la suite d’un problème structurel. Le second prototype présentait déjà les caractéristiques propres au Yak1, le radiateur d’huile sous le moteur et les prises d’air du carburateur noyées à l’emplanture des ailes.
Le manque de visibilité vers l’arrière fut résolu par l’installation d’une verrière de plexiglas en forme de bulle, l’appareil prenant ainsi la désignation de Yak1B.
Longueur8,48 mSurface alaire17,15 m2Vitesse maximum592 kmhMotorisationKimlov M105 P
Envergure10 mPoids à vide2,133 kgPlafond1000 mPuissance1100 ch
Hauteur2,64 mPoids en charge2695 kgRayon d’action700 kmArmement1 canon Shvak 20mm
2 mitrailleuses

chasseur de Yakovlev Yak1_1La réduction du poids de la machine et le montage d’un moteur plus puissant,
un Klimov Vk 105PF, donna naissance au Yak1M, qui devait représenter à peu près la moitié de la production de Yak1.
La structure de l’appareil était composée d’un fuselage en tubes d’acier soudés entoilé et des ailes en bois.
Certains éléments étaient très modernes, comme le train d’atterrissage à large voie, les volets à commande hydraulique et la tuyauterie d’alimentation en carburant en aluminium.
Le moteur Klimov était un dérivé du moteur Hispano-Suisa 12Yrs produit sous licence dans les années 30. Mais, malgré l’augmentation de puissance, il conservait un rapport poids/puissance très inférieur à ses contemporains allemands ou britanniques.
Très maniable, rapide (585 Km/h à 5000m d’altitude) et bien armé (1 canon de 20mm dans l’axe de l’hélice et 2 mitrailleuses de capot de 12,7mm), le Yak1 constitua, avec le Lavotchkine LaGG-3, l’épine dorsale de la chasse soviétique jusqu’à l’arrivée de matériels plus performants.
Fin 1942, un nouvel appareil est mis en production sous la désignation de Yak9.
Longueur8,50 mSurface alaire17,15 m2Vitesse maximum602 kmhMotorisationKimlov M105P V12
Envergure9,74 mPoids à vide2770 kgPlafond10600Puissance1260ch puis 1360ch
Hauteur2,60 mPoids en charge3080 kgRayon d’action900 et 1400 sur le Yak9DArmement1 canon shvak 20mm et 37mm sur leYak9 T
2 mitrailleuses 12,7
A partir de la version de reconnaissance à long rayon d’action du Yak7, le Yak7D, une nouvelle voilure fut conçue avec une envergure plus courte mais avec la même surface alaire. Elle était constituée par deux longerons métalliques en H, recouverts par un revêtement de contre-plaqué de bouleau imprégné de bakélite.

chasseur de Yakovlev Yak9_12Ce nouvel appareil fut équipé de la même canopée que celle du Yak1B qui améliorait la visibilité vers l’arrière.
Dès le début de 1943, une première variante, le Yak9T, embarquait un canon de 37mm tirant dans l’axe de l’hélice, en lieu et place du canon de 20mm.
Une version à long rayon d’action, le Yak9D, voyait son autonomie portée de 900 à 1400 kilomètres.
Une réplique statique grandeur réelle d’un Yak 9 aux couleurs de l’appareil piloté par Marcel Léfèvre, l’enfant des Andelys, est depuis mars 2007 érigée devant le Mémorial Normandie Niemen, à côté du Mirage F1CT aux couleurs de l’escadron 2 /30 Normandie Niemen basé à Colmar, qui perpétue la tradition du Régiment.
Le prototype du Yak3 n’effectua son premier vol que fin de 1943. Les premiers appareils de série furent livrés aux unités en juillet 1944 et les performances exceptionnelles de cette machine dérivée du Yak1 firent merveille face à la Luftwaffe.
Longueur8,50 mSurface alaire14,85 m2Vitesse maximum648 kmhMotorisationKlimov M.105PF3 2 à 12 cylindres en V
Envergure9,20 mPoids à vide2105 kgPlafond10800mPuissance1 220 ch
Hauteur2,38 mPoids en charge2550 kgRayon d’action815 kmArmement1 canon Shvak 20mm et 2 mitrailleuses 12,7
chasseur de Yakovlev Yak3_0

Equipé du moteur Klimov VK105PF-2, de 1300cv, armé d’un canon de 20mm avec 100 obus, et de 2 mitrailleuses de capot de 12,7mm avec 250 coups chacune, le Yak3 se révéla comme un appareil supérieur aux Me109 et Fw190 dans de nombreux secteurs du combat aérien.
Le chasseur de Yakovlev fut construit à plus de 30000 exemplaires dans ses différentes versions.
Le Yak 7
chasseur de Yakovlev Yak7-001chasseur de Yakovlev Yak7-002

Parallèlement au Ya26, le bureau Yakovlev avait dessiné un biplace d'entraînement et de liaison dérivé, le Ya27, produit sous le nom de UTI26 puis Yak7 au printemps 1941. Cependant, le manque d'avions de combat et la plus grande simplicité de sa construction imposèrent l'idée d'en dériver un chasseur, le Yak7A en juillet 1941. Suivit le Yak7B à moteur VK105PF, dont la production en grande série fut lancée à l'usine GAZ-292 de Saratov en avril 1942 avec sa variante biplace, le Yak7V. Jusqu'en mars 1943, 6399 avions dont 5000 chasseurs Yak7B furent produits. De petites séries furent produites avec des longerons d'ailes en acier, les Yak7D et Yak7DI qui donnèrent naissance au Yakovlev Yak-9.
Variantes
Le Yak 7
chasseur de Yakovlev Yak7-001chasseur de Yakovlev Yak7-002

Longueur8,48mSurface alaire17,15m2Vitesse maximum613Kmh
Mach 0,50
MotorisationKlimov M105PF V12
Envergure10mPoids à videPlafond10200mPuissance1 260 ch
Hauteur2,70Poids en charge3030KgRayon d’action825kmArmement1 canon Shvak de 20mm
1 mitrailleuse 12,7
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


chasseur de Yakovlev Empty
MessageSujet: Re: chasseur de Yakovlev   chasseur de Yakovlev Icon_minitimeMer 1 Oct - 23:37

Conception


Parallèlement au Ya26, le bureau Yakovlev avait dessiné un biplace d'entraînement et de liaison dérivé, le Ya27, produit sous le nom de UTI26 puis Yak7 au printemps 1941. Cependant, le manque d'avions de combat et la plus grande simplicité de sa construction imposèrent l'idée d'en dériver un chasseur, le Yak7A en juillet 1941. Suivit le Yak7B à moteur VK105PF, dont la production en grande série fut lancée à l'usine GAZ-292 de Saratov en avril 1942 avec sa variante biplace, le Yak7V. Jusqu'en mars 1943, 6399 avions dont 5000 chasseurs Yak7B furent produits. De petites séries furent produites avec des longerons d'ailes en acier, les Yak7D et Yak7DI qui donnèrent naissance au Yakovlev Yak-9.
Variantes [



  • Ya27 prototype.
  • UTI26 puis Yak7UTI premiers exemplaires de biplace, armés d'une ShKAS 7.62 mm dans le capot.
  • Yak7A premiers exemplaires de monoplace, armés de deux ShKAS 7.62 mm dans le capot et d'un ShVAK de 20 mm dans le moteur, blindage, réservoirs auto-obturants, siège arrière conservé mais sans commandes, septembre 1941.
  • Yak7V V pour Vyvozoni (familarisation) biplace avec train d'atterrissage fixe, produit à partir de l'été 1941 ; un grand nombre fut équipé de ski.
  • Yak7B améliorations aérodynamiques, moteur Vk105PA ou PF et emport de bombes ou roquettes, printemps 1942.
  • Yak7R version de reconnaissance photographique des Yak7UTI et Yak7B.
  • Yak7-37 ShVAK de 20 mm remplacé par un NS-37 de 37 mm, poste de pilotage reculé.
  • Yak7D pour Dal'ny (grand rayon d'action) version de reconnaissance, voilure avec longerons métalliques en H, 8 réservoirs d'aile et un de fuselage.
  • Yak7DI (chasseur à long rayon d'action) derivé du Yak-7D, armé d'un ShVAK de 20 mm et d'une UB de 12.7 mm sur la gauche du capot moteur, 4 réservoirs d'aile, fin de l'été 1942.
  • Yak7/M82 prototype avec moteur radial M82.
  • Yak7T version antichar avec canon NS37 de 37mm à travers le moteur.
  • Yak7K biplace V avec un poste arrière confortable pour les liaisons.
  • Yak-7PVRD un Yak-7 fut équipé d'un moteur fusée Merkulov DC-4 sous chaque aile.
  • Yak-7PD prototype avec moteur Vk105PD avec compresseur de haute altitude, armement réduit à un ShVAK de 20 mm
chasseur de Yakovlev EclateYak3mini
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


chasseur de Yakovlev Empty
MessageSujet: Re: chasseur de Yakovlev   chasseur de Yakovlev Icon_minitimeJeu 2 Oct - 8:38

Merci Obélix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


chasseur de Yakovlev Empty
MessageSujet: Re: chasseur de Yakovlev   chasseur de Yakovlev Icon_minitimeJeu 2 Oct - 8:59

Beau Taxi !!!!!

J'en ai un en maquette , j'aime !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




chasseur de Yakovlev Empty
MessageSujet: Re: chasseur de Yakovlev   chasseur de Yakovlev Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
chasseur de Yakovlev
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: L'armement :: Divers-
Sauter vers: