Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -16%
HISENSE 43B30G – TV LED UHD 4K – 43″
Voir le deal
279.99 €

 

 Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 3304
Age : 64
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Empty
MessageSujet: Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn    Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Icon_minitime2022-09-07, 11:16


___________________________________ ____________________________________

   

                             Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 5896
Age : 57
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Empty
MessageSujet: Re: Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn    Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Icon_minitime2022-09-07, 11:32

Franchement je n’oserai pas faire un vol à bord.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 26505
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Empty
MessageSujet: PRÉSENTATION DU DJINN SO 1221 .   Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Icon_minitime2022-09-07, 19:20

PRÉSENTATION DU DJINN SO 1221

Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Djinn-civiere_orig
​DJINN n° FR 67, avec civières SIREN

Préambule.

Il s'agit du seul hélicoptère français qui a été produit en série et dont le rotor a été entraîné par de l'air éjecté en bout de pales ; ceci selon le principe de la réaction.

Dès 1945, l'étude a débuté avec le SNCASO SO 1100 ARIEL (société nationale de construction aéronautique du Sud-Ouest).

Les expérimentations ont débouché sur un petit hélicoptère, le SO 1220.

La formule a été développée pour donner naissance au SO 1221 biplace, n° 001 immatriculé F-WGVH, qui a volé  la première fois le 14 décembre 1953.

En octobre 1953, à Bagatelle, une démonstration édifiante, dont des décollages et des posés sur la plateforme arrière d'un camion GMC, a été conduite par monsieur Jean DABOS à bord d'un des 2 SO 1220.

Capable d'observation discrète au profit de l'artillerie, apte à l'évacuation de 2 blessés couchés sur civières externes, il a intéressé l'armée de Terre.

Il est vrai que, déjà en novembre 1946, l'état-major avait demandé l'étude d'un hélicoptère d'observation opérant depuis un engin blindé.

En 1955, faisant suite à une commande pour 12 "PS" (pré-série), une commande pour 100 exemplaires "S" (série) a alors été notifiée au constructeur.

Détails de la commande :

   première tranche de 50, du FR 1 au 72,
   
deuxième tranche de 50, du FR 101 au 150.

Pour mémoire, la chaîne a été mixte, versions militaire et civile.

Ce qui explique les trous dans les numéros FR.

Ainsi le 50e pour l'armée est le FR 72 et le 51e est le FR 101.


En janvier 1956, la première tranche de 50 a été formalisée et le premier, le FR 1 a fait son premier vol en juin.

Le premier a être réceptionné a été le FR 3, le 25 octobre.

Les derniers DJINN ont été  livrés en novembre 1960.


En parallèle, l'expérimentation militaire avait débuté et a été conduite avec des appareils de pré-série issus d'une commande de 12.

Durant l'été de 1956, cette expérimentation, devenue mixte CEV-ALAT, a d'ailleurs amené 2 hélicoptères, les n° 1A F-ZVLV et FC 21, à Chamonix et a été concluante en permettant notamment le ravitaillement d'un refuge situé à plus de 4 000 mètres.

Toujours à l'été 1956, le CNRS a demandé au ministère de la Défense la participation d'un hélicoptère au profit de la campagne géophysique dans l’Antarctique.

La mission a été confiée à l'ALAT.


En 1957, en assistance à une mission d'exploration vers les îles Crozet, le FC 10  a été prêté par l'armée.

Puis, dans le cadre des expéditions polaires françaises en terre Adélie (EPF), ce sont 2 DJINN (les FR 43 F-MBVU et 61 F-MBVP, plus 3 pilotes et 2 mécaniciens) qui ont été détachés pour la campagne n° 9 de 1958-1959.

Cette coopération a été reconduite pour les campagnes n° 10 de 1959-1960, n° 11 de 1960-1961, n° 12 de 1961-1962 avec le seul DJINN FR 43 puis pour la campagne n° 13 de 1962-1963 avec le FR 72 (terminant ainsi la coopération avec l'ALAT).

Tout de même prévu pour une utilisation plus militaire, une partie du parc a été affecté à l'école de Dax et le reste a été envoyé en Algérie.

Au préalable, c'est durant le mois de janvier 1957 qu'une expérimentation conjointe armée-constructeur, dite NIDAF, a été menée en Algérie avec 3 appareils.              

En opérations, cet hélicoptère a vite démontré ses limites en matière d'autonomie, de capacité d'emport et de vitesse de déplacement ; d'ailleurs 38 appareils ont été perdus par accident (FC : 8 et FR : 30 dont 25 réformés).

Par la suite, les appareils ont été affectés dans les escadrilles ALAT détachées auprès des différentes écoles d'armes.

L'autre utilisateur du DJINN a été l'arme du matériel et surtout l'école des mécaniciens de Bourges qui a disposé d'un appareil immatriculé F-MMDH de 1957 à 1969.

En 1965, le stockage a déjà commencé et les derniers exemplaires ont servi au sein de l’escadrille ALAT de l'école d'application de l'ABC à Saumur jusqu'au début de l'année 1970.

Si les prototypes ainsi que la pré-série de 20 hélicoptères ont été construits dans l'usine de la Courneuve, la série de 150 exemplaires a été assemblée dans l'usine de Rochefort.

Pour les différencier, les appareils ont été numérotés avec un préfixe de 2 lettres définissant l'usine :

FC = fabrication la Courneuve,
   
FR = fabrication Rochefort.

Dans la nomenclature du constructeur, la dénomination SO 1221 a été associée à :

PS pour pré-série,
   
S pour série.

Par ailleurs, les index 1A et 1B ont été utilisés pour désigner respectivement :

le dernier de la pré-série et premier de la série militaire,
   
le prototype destiné au marché civil.

Sans avoir été utilisé par l’armée, il est à noter qu'un DJINN a servi, en 1956, pour des tirs de missiles antichar NORD AVIATION SS-10.

L’emport d'un fusil mitrailleur AA52 en sabord gauche a également été testé.

En 1947, un autre essai a été conduit, toujours sans suite, avec un appareil équipé de flotteurs.

Par contre, les civières SIREN ont été utilisées en étant fixées au niveau du réservoir de carburant.

Dans l'armée, même si des démonstrations ont été faites à partir d'un camion SIMCA, la formule du camion tout terrain porteur n'a pas été retenue.

Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Phases-de-chargement-djinn-sur-camion-simca-planche-explicative-de-sud-aviation_orig

Une remorque porte-hélicoptères, équipée de 2 bras pour maintenir les pales dans le sens de la route et d'un treuil nécessaire pour le déchargement et le chargement de l'hélicoptère complet, a été préférée.

Décoration :

Comme tous les véhicules de l'armée de Terre, revêtus uniformément d'une couleur vert armée, 2, puis 3 lettres du code reportées en blanc sur les côtés du réservoir de carburant , ponctuellement, seule la dernière lettre a été inscrite sur la cabine, au-dessus des portes,
des deux côtés, sous les portes, présence de la cocarde ; en plus, sous la cabine, une autre cocarde en grand format,en AFN :

- l'insigne de la division de rattachement a été quelque fois porté sur le coffret accessoires  moteur, côté droit,
                 
- l'insigne de la SNCASO a été apposé sur le devant de la cabine puis effacé, certainement lors des révisions, laissant , dans certains pelotons, la place à l'insigne de la division de rattachement,après l'Algérie, l’insigne de l’arme en blanc a été peint à la place des cocardes de côté et la cocarde de dessous a été supprimée,dans les formations en métropole, à ce même endroit, il a été observé la présence d'un mini drapeau tricolore,au début, numéro code en 8 000 000 peint en blanc sous le code à 2 lettres, puis, numéro de série en Frxxx, mais souvent sans le F, peint en blanc sur les 2 côtés extérieurs des dérives ; remplacé par un drapeau tricolore lorsque les cocardes de côté ont disparu,le numéro de série complet alors déplacé sous les lettres du code présent sur les 2 côtés du réservoir,comme pour la dernière lettre du code, il a été remarqué des DJINN avec le numéro peint sur la cabine, au dessus des portes,
extrémités des pales peintes avec 3 bandes de sécurité, 2 rouges encadrant une blanche.

Cas relevés sur des appareils affectés au PMAH de la 13e DI :


Sur les 2 côtés extérieurs des dérives : partie supérieure, le numéro de série peint en blanc, moitié inférieure, le drapeau tricolore,code à 3 lettres reporté en blanc sur la gouverne de direction.

Caractéristiques :                                                                        

Hélicoptère léger mono-rotor à usages multiples.                

Équipage :

1 pilote + 1 passager (observateur).

Dimensions :

longueur maximale (rotor das l'axe du fuselage) : 5,30 m,
   
largeur : 1,93 m,
   
hauteur : 2,60 m,
   
version PS : diamètre rotor de 10 m,
   
version S : diamètre rotor de 11 m.

Poids :

masse à vide (appareil 1ère tranche équipé) : 379 kg,
   
masse à vide (appareil 2e tranche équipé) : 392 kg,
   
masse maximale admissible au décollage : 800 kg.

Performances :

vitesse de croisière au niveau de la mer : 65 km/h,  
   
vitesse maximale au niveau de la mer : 125 km/h , autonomie: 2 h 15,  
   
plafond pratique : 2 900 m avec 700 kg,
   
plafond opérationnel : 4 300 m , distance franchissable au niveau de la mer : 160 km.

Dimensions aire d'atterrissage :  

carré de 30 m sur 30 m, avec aucun obstacle sur 100 m dans la direction des vents dominants.

Carburant :

kérosène TRO,capacité du réservoir : 250 l,lubrifiant : AIR 3515.  

Radio :

VHF : ANPRC 10 AFR,TB : TFAP 8A.

Missions principales :

observation et liaison,
   
évacuation sanitaire.

Motorisation :

CFG (groupe turbo-générateur ) Turbomeca :

- Palouste I pour les PS,
                         
- Palouste 4A de 240 ch pour les S (4B étant le CTG pour la série civile),
                         
- Palouste 4C avec démarreur Lavalette.

À la place du lanceur extérieur à manivelle placé sur le côté droit, installation d'un moteur thermique LAVALETTE de 49 cc faisant fonction de démarreur et lancé par un câble enrouleur à disposition du pilote.

Montage de série sur les appareils de la seconde tranche et rétrofit sur ceux de la première tranche.

À partir du FR131, moyeu rotor en graphite.

Par rapport aux exemplaires civils, la version militaire a été équipée d'un casier pour loger le poste radio AN-PRC-10, d'un robinet coupe-feu et non d'un poussoir et de harnais 4 points, mais n'a pas disposé d'un petit réservoir de décantage.

Autre spécificité, l'antenne fouet du poste C-10 montée sur l'avant du patin gauche.

Entre les FC et les FR, la partie basse à l'avant de la bulle frontale a présenté un renfort de forme différente.

Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Marque-djinn_3_orig

Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Plan-djinn-3-vues

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  908920120 Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Cocoye10 Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”



Dernière édition par Commandoair40 le 2022-09-07, 19:34, édité 1 fois

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 5896
Age : 57
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Empty
MessageSujet: Re: Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn    Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Icon_minitime2022-09-07, 19:27

Merci pour ce complément d'information. 38 appareils de perdu pour cause de pannes, c'est un énorme gâchis d’argent.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
81/06
membre confirmé
membre confirmé
81/06


Masculin
Nombre de messages : 3353
Age : 61
Emploi : Mécano, retraité
Date d'inscription : 09/06/2019

Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Empty
MessageSujet: Re: Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn    Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Icon_minitime2022-09-08, 09:21

Drôle de machine volante. 

Michel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Empty
MessageSujet: Re: Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn    Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Démarrage et arrêt de l'hélicoptère SO-1221 Djinn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Démarrage à la ficelle
» Ne plus taper son mot de passe au démarrage de 10 et w8.1
» Supprimer mot de passe au démarrage de w10 ou 8
» TENUE DE SAUT M42 1944 DE LA 101/82 AIRBORNE DIVISION.
» OS X : éliminez les lancements inutiles d’apps au démarrage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: L'ALBUM PHOTO :: Photos et vidéos diverses-
Sauter vers: