Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 

 Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4105
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Empty
MessageSujet: Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US   Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Icon_minitime2022-01-16, 22:47

Le U-156 appartient à la 2. Unterseebootsflotille basée à Lorient. C'est un sous-marin de type IX.C commandé par le Käpitanleutnant Werner Hartenstein. Il fait partie de la meute (Wolfpack) Eisbär 1 qui doit rejoindre le sud Atlantique et l'océan Indien. C'est la 4e mission du sous-marin. Il quitte Lorient le 20 août 1942.
Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Werner10

La RMS Laconia est un transatlantique appartenant à la compagnie Cunard. Quand la guerre éclate, le navire est réquisitionné et armé. Elle doit transporter 1793 prisonniers de guerre italiens capturés lors de la première bataille d'El Alamein. Il y a 463 hommes d'équipage, officiers et matelots, 286 soldats britanniques et 103 soldats polonais qui servent comme gardes-chiourmes.
Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Rms_la10
A 22hOO, la Laconia est répérée au large de l'ile de l'Ascension et coulée par l'U-156 . Les prisonniers italiens sont enfermés en cale mais certains parviennent à  s'échapper. Les Polonais les repoussent à la baïonnette et les abattent pour éviter de les faire monter à bord des canots de sauvetage. Les survivants se jettent à l'eau et tentent de s'agripper aux canots de sauvetage. Pour les empêcher de monter, on leur coupe les poignets ce qui a pour conséquence d'attirer les requins. De nombreux Italiens périssent tués par les squales.

L'U-156 remonte à la surface pour porter assistance aux naufragés, ignorant la présence de prisonniers de guerre italiens. Il en informe l'amiral Dönitz, Befhehlshaber der U-Boot (BuB).  Dönitz demande à la Wolfpack Eisbär 1 d'aller aider l'U-156 à récupérer les naufragés. Informé, Hitler refuse catégoriquement et ordonne de continuer la mission prévue. Deux sous-marins allemands partent à la rescousse, l'U-506 et l'U-507 ainsi que l'italien Commandante Cappellini. Informé, Vichy envoie de Dakar le croiseur Gloire, le sloop Annanmite et le Dumont-d'Urville de Cotonou.
Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US 1024px10
Sur le pont de l'U-156 il y a plus de 200 rescapés et 200 autre dans quatre canots de sauvetage. Hartenstein envoie un message en clair en anglais pour avertir du naufrage et s'engage à ne pas engager une action de guerre. Les Anglais refusent de croirent au message et croient qu'il s'agit d'un piège.
Le 15 septembre, les sous-marins allemands et l'italien rejoignent l'U-156. Les quatre sous-marins  se dirigent vers les côtes africaines pour débarquer les naufragés, navigant en surface.
Le 16 septembre, malgré le drapeau de la Croix-Rouge déployé sur le pont, un B-24 Liberator américain bombarde le sous-marin avec des charges de profondeur. Un canot de sauvetage est touché, le Liberator revient quatre fois à la charge. Hartenstein est contraint de couper les amarres avec les canots et laisse le temps aux naufragés sur le pont de sauter à la mer. Le sous-marin entre en immersion.
L'équipage du Liberator sera médaillé pour avoir coulé l'U-156 (erronément).
Les autres sous-marins sont avertis de l'attaque américaine et doivent donc plonger car les Américains sont à leur recherche. Les naufragés sont cependant pris à bord des submersibles malgré une nouvelle attaque. Ils sont déchargés à bord des navires français partis à leur rencontre.
Ont été sauvés 1113 passagers dont 48 femmes et enfants :
-597 Britanniques
-373 Italiens
- 70 Polonais
1440 prisonniers de guerre italiens ont trouvé la mort.

Le capitaine Robert Richardson III qui a ordonné de bombarder une opération de sauvetage n'a jamais été inquiété ni envoyé devant une cour martiale.

En conséquence, l'amiral Dönitz après cet incident a émis le Laconia-Befehl, l'ordre Laconia, interdisant de porter assistance aux naufragés après un torpillage.
Lors du procès de Nuremberg, le procureur américain a accusé Dönitz de crimes de guerre pour avoir donné cet ordre. L'amiral Chester Nimitz interviendra pour indiquer que les Américains ne portaient pas assistance aux navires japonais depuis le début de la guerre.
Richardson a continué sa carrière au sein de l'OTAN.
Hartenstein et l'équipage de l'U-156 trouvent la mort au large de la Barbade lors de la 5e mission, le 8 mars 1943.

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier


Dernière édition par Alexderome le 2022-01-16, 23:11, édité 1 fois

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25105
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Empty
MessageSujet: Re: Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US   Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Icon_minitime2022-01-16, 23:10

Merci mon Michel ,

Bien malheureuse histoire .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US 908920120 Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Cocoye10 Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Admin
Alexderome


Masculin
Nombre de messages : 4105
Age : 56
Emploi : A la recherche du temps perdu
Date d'inscription : 22/10/2010

Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Empty
MessageSujet: Re: Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US   Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Icon_minitime2022-01-16, 23:13

Bonsoir JP, moi c'est Alex ! Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US 1f600  king

___________________________________ ____________________________________

Ce que nous voulions nous ne le savions pas, et ce que nous savions nous ne le voulions pas.
Ernst von Salomon Les Réprouvés
« Je ne veux pas me faire ficher, estampiller, enregistrer, ni me faire classer puis déclasser ou numéroter. Ma vie m’appartient ». N°6 Le Prisonnier

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Empty
MessageSujet: Re: Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US   Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le drame de la Laconia, bévue ou crime de guerre US
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amnesty accuse Israël de "crime de guerre
» Massacres perpétrés par les Allemands en France durant la Libération
» Préparations du Dday "06 Juin 1944"
» Crime rituel dans la France profonde
» J'accuse Macron de crime contre l'Humanité .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: 39 - 45-
Sauter vers: