Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -59%
Balance cuisine électronique Raniaco (batterie ...
Voir le deal
6.99 €

 

 Ferdinand Foch, tout pour l’attaque

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2131
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Ferdinand Foch, tout pour l’attaque Empty
MessageSujet: Ferdinand Foch, tout pour l’attaque   Ferdinand Foch, tout pour l’attaque Icon_minitime2022-01-05, 15:19

Ferdinand Foch, tout pour l’attaque Marechal-foch-portrait_article_demi_colonne    Sa célébrité lui vient de la Première Guerre mondiale, dont il fut l’un des principaux leaders militaires. Redécouvrez la vie et le parcours de Ferdinand Foch, maréchal de trois pays différents.
Né le 2 octobre 1851 à Tarbes, Ferdinand Foch est étudiant à Metz quand survient le conflit franco-prussien de 1870. Marqué par l’événement, il décide de rentrer dans l’institution. Il s’engage alors au sein du 4e régiment d’infanterie et intègre l’École polytechnique dès l’année suivante. Il en ressort officier d’artillerie. Le jeune Foch étudie ensuite à l’École de cavalerie puis à l’École supérieure militaire (ESM).
Il revient à l’ESM en tant que professeur d’histoire militaire et de stratégie entre 1895 et 1901. Foch fait parler sa science de l’offensive, en prenant exemple sur les guerres napoléoniennes. Continuant sa carrière, il devient lieutenant-colonel en 1898, colonel en 1903 et général de brigade en 1907. À cette occasion, il prend le commandement de l’École de Guerre, qu’il tient jusqu’en 1911. En 1913, à la veille de la Première Guerre mondiale, il devient général de corps d’armée.
Ferdinand Foch, tout pour l’attaque Marechal-foch_article_demi_colonne
Le général mène ses premières batailles dès 1914, à la tête du 20e corps d’armée de Nancy. Contraint à battre en retraite lors de la Bataille de Lorraine, sa stratégie de l’attaque à tout prix lui permet de rebondir. Il prend alors le commandement de la IXe Armée, composée de troupes françaises, britanniques et belges, et l’engage dans la Bataille de la Marne. Le Tarbais tente de contourner les Allemands par le nord dans ce qu’on a appelé « la course à la mer ». Il parvient à stopper l’avancée allemande et permet l’immobilisation du front. En octobre 1914, il est nommé commandant-en-chef adjoint de la zone nord, aux côtés du général Joffre. Mais pour la première fois, l’attaque à outrance lui coûte son poste. Il est finalement limogé par Joffre, désormais maréchal, en décembre 1916.
Après un passage provisoire à la tête du groupe d’armée de l’Est en 1917, il devient commandant-en-chef du front de l’Ouest avec le titre de Généralissime en mars 1918. Foch est nommé par Clémenceau, avec qui il partage une amitié depuis que ce dernier l’a placé à la tête de l’École de Guerre. Il repousse les Allemands jusqu’à l’offensive finale qui conduit à l’Armistice, dont il est l’un des signataires, le 11 novembre 1918. C’est pendant son commandement qu’il est élevé à la distinction de maréchal de France en août 1918. Après la guerre, Ferdinand Foch est élu à l’Académie française. Il est fait Field Marshal britannique en juillet 1919 et maréchal de Pologne en avril 1923. Il meurt le 20 mars 1929 d’une syncope cardiaque.

___________________________________ ____________________________________

   

                             Ferdinand Foch, tout pour l’attaque Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Ferdinand Foch, tout pour l’attaque Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 et Eva aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25102
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Ferdinand Foch, tout pour l’attaque Empty
MessageSujet: Re: Ferdinand Foch, tout pour l’attaque   Ferdinand Foch, tout pour l’attaque Icon_minitime2022-01-05, 17:12

Merci mon Michel ;

Tout pour l'Attaque , une bonne décision , mais il faut faire fi des pertes .

Mais mieux périr que subir .

Subir  Ferdinand Foch, tout pour l’attaque 367768  , mais que fait la France en ce moment ????

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Ferdinand Foch, tout pour l’attaque 908920120 Ferdinand Foch, tout pour l’attaque Cocoye10 Ferdinand Foch, tout pour l’attaque 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 et Eva aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Ferdinand Foch, tout pour l’attaque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ferdinand Foch
» Syrie : L’enfant soi-disant victime d’une attaque chimique raconte que tout est faux .
» Syrie: le gouvernement Macron drague les musulmans en se mobilisant pour faire venir en France la descendance des djihadistes, « nous faisons tout pour rapatrier les orphelins »
» merci pour tout
» LÉGION ÉTRANGÈRE - SECOND LIFE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages célèbres (Civils & Militaires)-
Sauter vers: