Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 

 L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2164
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats Empty
MessageSujet: L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats   L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats Icon_minitime2021-12-16, 09:28

L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats Pppppp19
En 2019, et pour affermir « l’esprit guerrier » mis en avant par son chef d’état-major [CEMAT], qui était alors le général Jean-Pierre Bosser, l’armée de Terre a décidé de revoir les modalités du « Contrôle de la condition physique du militaire » [CCPM], lequel se déroule en deux temps, avec une première phase visant à évaluer la condition physique générale et une seconde, consistant à mesurer la condition physique spécifique.
Encore récemment, les épreuves du contrôle de la condition physique générale [CCPG] comprenaient un test de Cooper [parcourir la plus grande distance possible en 12 minutes], 100 mètres en nage libre puis 10 mètres en apnée, un grimper de corde et une série d’abdominaux. En 2020, elles ont été remplacées par une course de 2’400 mètres, 15 mètres de nage en apnée puis 85 mètres de nage libre, au titre de « l’aisance aquatique' », et une série de pompes afin de mesurer la capacité musculaire générale.
Le CCPG ayant été revu, il restait à en faire de même avec le Contrôle de la condition physique spécifique [CCPS]. Et une nouvelle épreuve, élaborée par la cellule « entraînement physique militaire et sportif » [EPMS] de l’armée de Terre, entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2022 et remplacera ainsi la marche de 6 à 8 km, suivie d’un tir de dix cartouches.
« Parmi les différents exercices auxquels doit se prêter chaque militaire, l’actuelle pluralité d’examens du CCPS n’en formera plus qu’un seul et unique : un combiné de pré-fatigue et de tir devant s’enchaîner sans interruption et réalisé en 5 min maximum », explique l’armée de Terre. Cette épreuve doit permettre de « contrôler la capacité du militaire à exécuter une tâche opérationnelle en condition de fatigue » et de « tester la lucidité à l’effort, indispensable lors des missions ».

Dans le détail, elle consistera à alterner quatre courses de 100 mètres avec différents exercices : port d’une musette de 5 kg avec extension des bras vers l’avant puis au-dessus de la tête à 20 reprises, position de gainage, avec toucher d’épaule par la main opposée [à 20 reprises également], abdominaux obliques et jumping jack sans la musette lestée.
Au terme de la dernière course de 100 mètres, le sujet devra tirer trois cartouches, au coup par coup, sur une cible située à 10 mètres de distance avec une arme courte, à 50 mètres avec une arme longue. L’objectif est de « deux impacts en cible ». Et tout cele devra être fait en moins de cinq minutes.
Lors de la phase d’expérimentation de cette nouveau protocole, les militaires [hommes et femmes] ayant été mis à l’épreuve ont effectué cette série d’exerices en un peu de quatre minutes en moyenne.

___________________________________ ____________________________________

   

                             L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
81/06
membre confirmé
membre confirmé
81/06


Masculin
Nombre de messages : 2541
Age : 60
Emploi : Mécano, retraité
Date d'inscription : 09/06/2019

L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats Empty
MessageSujet: Re: L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats   L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats Icon_minitime2021-12-16, 13:01

Pas mal comme test .

Michel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
L’armée de Terre fait évoluer le protocole du contrôle de la « condition physique spécifique » de ses soldats
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Covid-19 : l’armée de terre américaine va renvoyer ses soldats non-vaccinés
» L’armée de Terre a finalement obtenu une nouvelle tenue de sport pour ses soldats .
» Destinés aux soldats de l’armée de Terre, les nouveaux casques F3 seront livrés en 2020, annonce le SCA .
» L’armée de Terre est obligée d’innover pour recruter de nouveaux soldats en nombre et en qualité
» Pour simplifier la vie de ses soldats, l’armée de Terre va ouvrir MiliStore, un magasin d’applications mobiles .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Saviez vous ?????-
Sauter vers: