Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -35%
Climatiseur électrique mobile – TECTRO ...
Voir le deal
114 €

 

 Dernières manoeuvres avant le choix du futur avion de combat des forces aérienne suisses .

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25234
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dernières manoeuvres avant le choix du futur avion de combat des forces aérienne suisses . Empty
MessageSujet: Dernières manoeuvres avant le choix du futur avion de combat des forces aérienne suisses .   Dernières manoeuvres avant le choix du futur avion de combat des forces aérienne suisses . Icon_minitimeLun 28 Juin - 14:16

Dernières manœuvres avant le choix du futur avion de combat des forces aérienne suisses

Dernières manoeuvres avant le choix du futur avion de combat des forces aérienne suisses . F35-20210212

Début juin, le quotidien Le Matin a souligné que plusieurs indices suggéraient que le Rafale était le favori de l’appel d’offres lancé par la Suisse pour acquérir jusqu’à 40 avions de combat pour remplacer les F/A-18 Hornet et F-5 Tiger de ses forces aériennes.

Ce qui voulait dire qu’il était arrivé en tête des évaluations techniques et économiques.

Puis, à l’issue de rencontre, à Genève, entre le président américain, Joe Biden, et son homologue russe, Vladimir Poutine, le même journal a fait état d’un retournement de situation… en faveur du F-35A Lightning II de Lockheed-Martin.

Quelques jours plus tard, citant deux sources « proches du dossier », deux médias alémaniques, à savoir le Neue Zürcher Zeitung et la SRF [Schweizer Radio und Fernsehen], ont affirmé, quasiment au même moment, que le F-35A allait largement gagner la partie…

Et d’avancer des arguments un peu curieux pour qui connaît l’histoire de l’avion de Lockheed-Martin.

« Le F-35 aurait comme avantages notamment le meilleur rapport qualité-prix sur sa durée de vie et il permettrait d’économiser de l’argent en réalisant des missions virtuelles », a ainsi résumé le quotidien Le Temps.

Comme si les autres appareils en lice ne disposait pas de simulateurs…



S’il est vrai que le coût unitaire de cet appareil tend à baisser, son coût d’exploitation reste élevé [36’000 dollars par heure de vol, ndlr].

Et il n’est pas près de diminuer significativement, à en croire les documents budgétaires américains.

En outre, souffrant encore de quelque 871 défauts [selon le bureau des tests & évaluations du Pentagone – DOT&E], son développement n’est pas terminé, le F-35 ne devant disposer de l’ensemble de ses capacités quand il sera porté au standard « block IV », dont la mise au point a pris du retard, en plus de coûter plus cher que prévu.

Et, pour rappel, la pleine capacité opérationnelle n’a été prononcée pour aucune de ses trois variantes aux États-Unis.

Enfin, il faut rappeler ce que dit le programme Air 2030.

« La Suisse vise le plus haut degré d’autonomie possible », y lit-on.

Or, la maintenance du F-35 repose sur le système ALIS [qui doit être remplacé par le système ODIN, mais le principe reste le même], qui suppose l’envoi de données à des serveurs installés aux États-Unis.

Ce qui permet à ce derniers de savoir l’usage qui est fait des avions…

Du moins quand ce système fonctionne…

La principale mission qu’auront à effectuer les futurs avions de combat des forces aériennes suisses aura trait la police du ciel.

Mais ils devront pouvoir effectuer des frappes au sol et de la reconnaissance.

Or, le F-35A n’est pas un pur appareil de supériorité aérienne [dixit l’US Air Force, qui, sinon, ne miserait plus sur ses F-22 et F-15 et n’aurait pas lancé son programme NGAD, ndlr].

En revanche, grâce à sa furtivité, il est taillé pour les missions de frappe dans des environnements contestés et la guerre électronique…

Quoi qu’il en soit, et alors que le choix du F-35 [comme du F/A-18 Super Hornet, l’autre appareil américain en compétition] serait risqué politiquement étant donné que des organisations politiques suisses ont déjà fait savoir qu’elles exigeraient une votation s’il devait se confirmer, la presse suisse s’est fait l’écho de nouvelles fuites, concernant cette fois l’Eurofighter.

Ainsi, le SonntagsZeitung a indiqué qu’Airbus Defence & Space a mis le paquet sur les compensations industrielles [offset]… en proposant d’assembler les Eurofighter Typhoon en Suisse s’il remporte l’appel d’offres.

Ce qui va bien au delà des exigences du programme Air 2030 puisque celui parle d’une compensation industrielle à hauteur de 60% de la valeur du contrat.

Par ailleurs, et citant des « sources anonymes », le journal suisse rapporte également que les ministres de la Défense allemand, italien, britannique et espagnol [dont les pays sont impliqués dans le programme Eurofighter, ndlr] ont proposé à Berne un partenariat « transfrontalier dans les domaines de la coopération militaire, de l’énergie, de la coopération économique, des réseaux scientifiques, de la politique environnementale et des transports, des technologies numériques, de la cybersécurité et des projets d’infrastructures ».

Cette proposition n’est pas une surprise :

Elle avait été faite en novembre dernier… Mais la rappeler ne mange pas de pain, alors que l’annonce du choix du Conseil fédéral, prévue initialement le 23 juin, est désormais imminente.

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dernières manoeuvres avant le choix du futur avion de combat des forces aérienne suisses . 908920120 Dernières manoeuvres avant le choix du futur avion de combat des forces aérienne suisses . Cocoye10 Dernières manoeuvres avant le choix du futur avion de combat des forces aérienne suisses . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Dernières manoeuvres avant le choix du futur avion de combat des forces aérienne suisses .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’Espagne est intéressée par le futur avion de combat franco-allemand
» Airbus salue l’engagement britannique pour le financement d’un futur avion de combat
» BAE Systems s’allie avec Leonardo pour developper le « Tempest », le futur avion de combat britannique
» La France et l’Allemagne ont signé la fiche d’expression des besoins opérationnels de leur futur avion de combat
» Malgré le Brexit, le futur avion de combat britannique pourrait-il bénéficier du Fonds européen de défense?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: