Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 

 Le Bloch MB

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Le Bloch MB Empty
MessageSujet: Le Bloch MB   Le Bloch MB Icon_minitime2008-08-17, 22:28

Le Bloch MB 275px-12 Le Bloch MB Aa1310
Le Bloch MB Mb-15510
Le Bloch MB.150 fut un avion militaire construit par la Société anonyme des Avions Marcel Bloch qui devint en 1947 la Société des Avions Marcel Dassault.

Le Bloch MB Mb-15010
MB . 150
Conception
Étudié en réponse à l'appel d'offre de l'Armée de l'air française de 1934 qui fut finalement remporté par le Morane-Saulnier MS.406, le premier prototype se révéla incapable de décoller en 1936. Rééquipé d'un moteur Gnome et Rhône 14N-0 de 940 ch. et après augmentation de la surface alaire, le prototype du MB 150 fit son premier vol en octobre 1937.

Le Bloch MB Mb-15110
MB.151
Le Centre d'essais du matériel aérien (CEMA) conclut, au tout début de 1938, que les performances étaient suffisamment intéressantes pour justifier le développement de l'appareil et au printemps 25 exemplaires furent commandés à la SNCASO. La cellule se révéla impossible à construire en série et l'étude de deux nouveaux modèles, les MB.151 et MB.152, fut lancée. Les deux avions furent étudiés et produits en parallèle, et 120 étaient livrés à l'Armée de l'air à la déclaration de la Seconde Guerre mondiale. Cependant peu d'entre eux étaient capables de combattre car il leur manquait pour la plupart l'hélice et le collimateur.

Le Bloch MB 275px-13
MB 151.1
Les MB.153 et 154 constituèrent des tentatives pour améliorer les performances par le montage de moteurs américains. Seul le 153 vola, et après qu'il eut été accidenté, tout développement cessa dans cette direction. Plus réussi, le MB.155, avait été dessiné pour améliorer l'autonomie, en installant un réservoir supplémentaire derrière le poste de pilotage qui fut déplacé vers l'avant. Les essais étant concluants, il fut commandé en 1940 et 10 exemplaires furent terminés avant l'armistice, 19 autres étant produits sous le régime de Vichy.
Le Bloch MB Mb-15210
MB.152

Le MB.157 constituait l'aboutissement final de la série, redessiné pour accueillir un Gnome-Rhone 14R "Météore" de 1580 ch en urpuissance et 230 ch en puissance nominale continue, le prototype achevé sous supervision allemande suite à sa capture lors de la débâcle (Bloch avait tenté de convoyer l'avion démonté vers le sud de la France), fut testé par ceux-ci en 1942 à Orly: les Allemands furent très étonnés de ses performances exceptionnelles (710km/h à 7800m et 670km/h en puissance nominale à 8500m: soit un peu plus rapide par exemple qu'un Mustang P51D), au point que son moteur fut démonté et envoyé en Allemagne chez BMW ...La cellule fut finalement détruite à Orly par un raid aérien allié.

Le Bloch MB Mb-15211
MB.155

Engagements
Le Bloch MB.152 fut un des chasseurs français les plus utilisés dans les dernieres semaines de combats, cependant il fit preuve d'une nette infériorité face au Me 109, bénéficiant cependant d'une très grande résistance aux coups et d'une bien meilleure maniabilité, l'un d'eux est d'ailleurs rentré avec 360 impacts de projectiles!


Variantes
MB.150.01 : prototype
MB.151.01 et MB.151.C1
140 MB.151 étaient pris en charge par l'armée de l'air à la date du 10 mai 1940 et 16 à l'aéronavale.

9 appareils ont été livrés à l'armée de l'air grecque.

MB.152.01 et MB.152.C1
Il est assemblé à partir de la cellule de n°433 de l'appareil de série MB 151 en octobre 1938.

482 unités construites

MB.153.01
un seul prototype équipé d'un moteur Pratt & Whitney R-1830 Twin Wasp engine

MB.154
étude avec un moteur Wright R-1820 Cyclone, jamais construit

MB.155.01 et MB.155.C1
un prototype (MB.152 converti) et 29 appareils construits

MB.157
Prototype, MB.152 converti, équipé d'un moteur Gnome-Rhône 14R de 1700 ch

Rôle Avion de chasse

Constructeur Société des avions Marcel Bloch (Dassault)

Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Gnome et Rhône 14 N-11 ou N-25 ou N-49
Nombre 1
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire de 910 à 1 100 ch
Dimensions
[[Image:|275px|center]]
Envergure 10,54 m
Longueur 9,10 m
Hauteur 3,96 m
Surface alaire 17,32 m²
Masses
À vide 2 150 kg
Avec armement 2 730 kg
Maximale 2 760 kg
Performances
Vitesse maximale 509 km/h (Mach 0,41)
Plafond 11 050 m
Vitesse ascensionnelle 590 m/min
Distance franchissable 540 km

Armement
Interne 2 Canons Hispano-Suiza HS 404 de 20mm
4 mitrailleuses MAC 34 de 7,5mm

Le Bloch MB Mb-15710
MB.157
Aboutissement de la lignée des chasseurs Bloch MB, le MB-157 jouissait d'excellentes performances grâce à un moteur beaucoup plus puissant que les versions précédentes. Sorti après l'armistice, il ne fut produit qu'en petit nombre.


Dernière édition par Sylvain le 2010-02-27, 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aokas
Admin
Aokas


Masculin
Nombre de messages : 4031
Age : 81
Date d'inscription : 23/06/2007

Le Bloch MB Empty
MessageSujet: Re: Le Bloch MB   Le Bloch MB Icon_minitime2008-08-18, 07:19

merci Obélix !

___________________________________ ____________________________________

Aokas
14ème RCP - 9ème RCP
AFN
194658

Le Bloch MB Vet11
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25154
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Le Bloch MB Empty
MessageSujet: Re: Le Bloch MB   Le Bloch MB Icon_minitime2021-10-30, 00:02

Le Bloch MB Bloch_151_2
Bloch MB 151 français

Le MB.150 fut présenté au concours de chasseurs de l'Armée de l'air en juillet 1934.

Il se présentait comme un avion d'allure moderne, avec une aile basse, un train rétractable, un cockpit fermé et une construction entièrement métallique.

Doté d'un moteur Gnome et Rhône 14 Kfs de 930 ch, il fut conçu par Maurice Roussel.

Le MS.405 fut finalement sélectionné, mais Bloch persévéra.

Cependant, le 17 juillet 1936, le prototype se montrait incapable de prendre l'air.

Il fallut renforcer l'aile et l'agrandir, redessiner le train d'atterrissage, et lui donner un moteur Gnome-Rhône 14N-0 de 940 ch avec une hélice tripale.

Le prototype ainsi modifié prit l'air le 4 mai 1937 avec André Curvale aux commandes.

Début 1938, son envergure fut légèrement accrue et il reçut un moteur 14N-7.

Testé au Centre d'Essais du Matériel Aérien, ses performances furent suffisamment intéressantes pour obtenir à la SNCASO une commande de 25 exemplaires au printemps 1938.

Le MB.150 lui-même ne pouvant être construit en série car construit de façon artisanale, ce furent les prototypes MB.151 (moteur Gnome-Rhône 14N-35) et MB.152 (Rhône 14N-25) qui servirent de base à une production en série.

Le MB.151 avait volé le 18 août 1938, le MB.152 le 15 décembre 1938. Le MB.151 entra en service le 7 mars 1939, le MB.152 en juillet.

Lors de la déclaration de guerre, quelques 120 exemplaires avaient été livrés à l'Armée de l'Air.

Le 10 mai 1940, 140 MB.151 et 363 MB.152 équipaient 9 groupes de chasse dont le Groupe de Chasse 1/145 Varsovie, constitué de Polonais en exil et 2 flottilles de l'Aéronavale (16 MB.151).

Mais pour la majorité, il manquait le viseur et l'hélice.


Ils réussirent tout de même à abattre 135 avions ennemis pour la perte de 94 d'entre eux.

Il s'avéra être une bonne plate-forme de tir, solide et robuste. Mais il était peu maniable, ses armes n'étaient pas fiables, sous-motorisé et disposant d'un court rayon d'action.

Il était nettement surclassé par le Bf 109E.

L'armée de l'air vichyste conserva 6 groupes de chasse.


En 1942, lors de l'invasion de la zone libre, il restait 215 exemplaires en service.

Certains furent reversés à la Luftwaffe.

Contrairement à ce qui est parfois dit, la Roumanie n'en reçut jamais.


25 MB.151 furent vendus à l'armée de l'air royale grecque, mais seuls 9 furent effectivement livrés au 24e groupe de chasse, chargé de défendre Athènes et le Pirée.

Ils remportèrent plusieurs victoires contre les Allemands et les Italiens, mais le dernier fut détruit le 19 avril 1941.

Le MB.153 (Pratt & Whitney R-1830) resta à l'état de prototype.


Il effectua son premier vol du 8 avril 1939 et fut livré à l'armée de l'air en mai 1940.

Le MB.154 devait recevoir un Wright R-1820, mais celui-ci ne fut jamais livré.

Le MB.156, motorisé par un Gnome-Rhône 14R, ne vit jamais le jour non plus.

Le prototype du MB.157, motorisé par un Gnome-Rhône 14R-4 de 1580 ch, était un MB.152 modifié.


Incomplet au moment de l'armistice, il fut achevé et testé dès mars 1942 sous le contrôle des Allemands, qui y virent un excellent appareil : il atteignit 710 km/h , il était légèrement plus rapide qu'un P-51D Mustang.

Le moteur fut envoyé chez BMW, quand à la cellule, elle fut détruite lors d'un bombardement allié.

Le Bloch MB Gnome-10
Moteurs expédiés chez BMW en Allemagne pour créer le BMW 801.

Le prototype du MB.155 était un MB.152 modifié avec un Gnome-Rhône 14N-49.

Son cockpit avait été reculé afin de loger un réservoir de carburant supplémentaire, et son capot redessiné.

Il effectua son premier vol le 3 décembre 1939.

Il fut construit en série à partir de 1940, mais seuls dix furent complétés avant l'armistice, dont 2 furent détruits au sol.

Les 25 autres furent complétés et furent intégrés à l'armée de l'air de Vichy, puis à la Luftwaffe en 1942.

Sur 663 exemplaires, 144 MB.151, 482 MB.152 et 35 MB.155 furent construits.


Il ne reste aucun survivant aujourd'hui.

Le Musée de l'air et de l'espace possédait une épave, qui fut ferraillée lors d'un déménagement de Villacoublay.

Une partie d'une épave fut retrouvée par hasard en 1997 par l'ANSA (Association Normande du Souvenir Aéronautique 39-45).

L'appareil, du moins ce qu'il en reste, est exposé au Musée des Invalides.

Anciens pays utilisateurs

Allemagne du IIIe Reich :
Le Bloch MB 120px-Balkenkreuz_svg(19 exemplaires)  —  MB 155 (réquisitionnés)
   
France : Le Bloch MB 250px-Cocarde-aviation-marine.svg (16 exemplaires)  —  MB 151
   
France : Le Bloch MB 150px-French-roundel.svg (632 exemplaires)
   
Grèce : Le Bloch MB 120px-Hellenic_Air_Force_Roundel.svg (9 exemplaires)  —  MB 151

Versions

Bloch MB 150 : Prototype, un exemplaire.
   
Bloch MB 151 : 1ere version de série, 144 exemplaires au total.
   
Bloch MB 152 : Principale version de série, 482 exemplaires.
   
Bloch MB 153 : Version dotée d'un moteur Pratt & Whitney R-1830, un prototype.
   
Bloch MB 154 : Version dotée d'un moteur Wright R-1820, jamais construit.
   
Bloch MB 155 : Version dotée d'un moteur Gnome-Rhône 14N-49. Environ 30 exemplaires.
   
Bloch MB 156 : Version dotée d'un moteur Gnome-Rhône 14R, jamais construite.
   
Bloch MB 157 : Ultime version, dotée d'un moteur Gnome-Rhône 14R-4. Un prototype.

Le Bloch MB Bloch_10
Marcel BLOCH MB 157 en Allemagne


___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Le Bloch MB 908920120 Le Bloch MB Cocoye10 Le Bloch MB 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 et Michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michel
Admin
Michel


Masculin
Nombre de messages : 2218
Age : 63
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 09/10/2021

Le Bloch MB Empty
MessageSujet: Re: Le Bloch MB   Le Bloch MB Icon_minitime2021-10-30, 09:57

Un post super,merci jean-pierre  Le Bloch MB 926774 Le Bloch MB 373769


___________________________________ ____________________________________

   

                             Le Bloch MB Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU                    Vive la Bretagne                              Le Bloch MB Images?q=tbn:ANd9GcTzfBYI2QXY82CM4knw1QjyejTTkF9ilE8FQb_ONmJj72K7k1I1&usqp=CAU   

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Patard
membre confirmé
membre confirmé
Patard


Masculin
Nombre de messages : 1401
Age : 82
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 20/02/2015

Le Bloch MB Empty
MessageSujet: Re: Le Bloch MB   Le Bloch MB Icon_minitime2021-10-31, 00:03

Bonsoir
Marcel Bloch était un grand monsieur.
Le Bloch 152, très robuste et manœuvrant, avait trois défauts:
- sa vitesse insuffisante. Son moteur était pourtant puissant, si on le compare à celui du Dewoitine 520. Mais le moteur en étoile a une surface frontale plus importante que le moteur en ligne, ce qui nuit aux performances. Pour obtenir une vitesse comparable, l'avion à moteur en étoile doit disposer d'une puissance sensiblement supérieure à celle de l'avion propulsé par un moteur en ligne. Le Curtiss H-75 souffrait du même handicap. Les ingénieurs de Bloch et de Gnome et Rhône ont éprouvé de grandes difficultés pour trouver le bon profil du capot moteur du 152, permettant un refroidissement efficace sans trop pénaliser les performances 
- son autonomie insuffisante, qui empêcha les unités qui en étaient équipées de se replier sur l'AFN, comme, du reste, celles équipées de Morane 406
- les deux canons de 20 mm du MB 152, armement puissant n'existant sur aucun autre chasseur, étaient fixés en porte-à faux sur l'avant de l'aile, ce qui nuisait à leur stabilité, et donc à leur précision. 
Nul doute que, sur les versions ultérieures, dotés de moteurs puissants, ces problèmes auraient trouvé des solutions. Si le conflit n'avait pas pris une tournure aussi tragique, les constructeurs français, qui avaient produits plusieurs prototypes prometteurs, auraient été en mesure de produire des appareils tout à fait comparables à ceux des Alliés, et à ceux des forces de l'Axe.
JJ

Le Bloch MB Bloch_11
La chaine de production des MB 151 et 152

Le Bloch MB Bloch_12
Les canons de 20 mm, dépassant largement le bord d'attaque, sont bien visibles sur cette photo

Le Bloch MB Bloch_13
Cette photo d'un MB 151 permet de voir le progrès réalisé sur le capot moteur du 152
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25154
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Le Bloch MB Empty
MessageSujet: Re: Le Bloch MB   Le Bloch MB Icon_minitime2021-10-31, 00:23

Merci mon JJ pour ces précisions .

Même l'armement du Bf 109 était de deux MG-17 de 7,92 mm de capot.

Plusieurs essais sont réalisés pour monter une troisième mitrailleuse, voire un canon de 20 mm MG FF, installée entre les deux rang de cylindres et tirant à travers le cône d'hélice.

Mais les vibrations et l'échauffement provoqués par le tir de ceux-ci posent encore trop de problèmes et les armes montées à travers le moteur restent expérimentales et les premiers avions des séries A et B devront se contenter de l'armement du V3.

Le Dewoitine 520 avait 1 canon Hispano-Suiza HS-404 de 20 mm avec 60 obus, placé dans le nez et 4 mitrailleuses MAC 34-M39 de 7,5 mm avec 675 cartouches par arme, soit un total de 2 700 projectiles.

Oui , Marcel Bloch était un grand monsieur.

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Le Bloch MB 908920120 Le Bloch MB Cocoye10 Le Bloch MB 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le Bloch MB Empty
MessageSujet: Re: Le Bloch MB   Le Bloch MB Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bloch MB
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les jeunes officiers du Mouvement Marc Bloch .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: L'armement :: Divers-
Sauter vers: