Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-28%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi MI Watch Lite
49.99 € 69.01 €
Voir le deal

 

 Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu .

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 20324
Age : 74
Emploi : Islamophobe .
Date d'inscription : 07/11/2014

Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . Empty
MessageSujet: Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu .   Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . Icon_minitime2021-01-11, 18:49

Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu

Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . Ssa-dbp-20210111

Parachuté sur la « cuvette » de Dien Bien Phu en avril 1954, il avait connu l’enfer de la bataille alors qu’il dirigeait l’Antenne Chirurgicale Parachutiste [ACP] n°5, assisté par l’adjudant-chef René Cayre, son infirmier anesthésiste-réanimateur.

Puis celui des camps de prisonniers Vietnminh, dont seulement 3.920 soldats français [sur 11.721] en revinrent.

Le médecin-colonel Ernest Hantz nous a quittés la semaine passée, à l’âge de 95 ans.

Ses obsèques doivent avoir lieu ce 11 janvier, à Metz.

À la Libération, Ernest Hantz, alors âgé de 20 ans, se destine à une carrière de médecin militaire.

À l’issue de ses études à l’École du Service de santé des armées [SSA] de Lyon, il se porte volontaire pour servir au sein du Corps Expéditionnaire Français en Extrême-Orient [CEFEO].

« Certains partaient par idéal, pour délivrer le Sud-Est asiatique , moi c’était pour assurer la relève des médecins blessés ou morts en Indochine », dira-t-il.

Arrivé à Saïgon, le jeune médecin se forme rapidement à la chirurgie, avant de prendre les rênes d’une antenne chirurgicale.

Puis il rejoindra le camp retranché de Dien Bien Phu, contre lequel le Vietminh donnera l’assaut le 13 mars 1954.

Suivront 56 jours de combats acharnés, durant lesquels médecins et infirmiers du SSA feront l’impossible pour soigner, ou à défaut, soulager, les blessés arrivant par centaine dans les cinq antennes médicales et les 14 infirmeries, au fur et à mesure de la chute des différents points d’appui.

Pataugeant dans la boue, manquant de médicaments et d’équipements médicaux, ces médecins et ces infirmiers tentèrent l’impossible, dans des conditions effroyables, avec une hygiène inexistante, le fracas des combats et le risque permanent d’être emporté par un obus.

Quand les combattants du Vietnminh submergèrent ce qu’il restait du camp retranché, le médecin-capitaine Hantz fut fait prisonnier et interné dans un camp, après une marche de 700 km dans la jungle.

Mais 858 grands blessés purent être évacués et pris en charge à Luang-Prabang.

Mais tous n’eurent pas cette chance.

« J’ai été témoin à Dien Bien Phu de la mort de milliers de blessés qui n’ont pas pu être évacués vers l’hôpital d’Hanoï.

Giap, le chef militaire des armées du Viet-Minh, avait donné l’ordre de détruire tous les avions ou hélicoptères sanitaires de la Croix Rouge qui se posaient sur la base encerclée.

C’est au mépris de toutes les règles internationales !

Les blessés graves sont donc restés dans le camp retranché.

Ils s’y sont morts pour la plupart », dénoncera l’ex-médecin-chef dans les colonnes du Républicain Lorrain, après l’éloge de Giap que fit Laurent Fabius  clown , alors ministre des Affaires étrangères, en novembre 2013.

Privations, endoctrinement des « canbô » [commissaires politiques], brimades, maladies…

Tel fut le quotidien des survivants de Dien Bien Phu, devenus prisonniers du Vietminh.

« Nous sommes seulement un quart à être revenus des camps de prisonniers. C’était la même proportion que pour les camps nazis », confiera-t-il plus tard, à l’hebdomadaire La Semaine.

Après l’Indochine, le jeune médecin fut affecté en Algérie, alors qu’il se trouvant dans un état dépressif après ce qu’il avait vécu en captivité.

« La meilleure façon de se venger d’un ennemi, c’est de ne pas lui ressembler », disait Marc Aurèle.

Et c’est ce qu’il fit.

« On a soigné tout le monde, les militaires comme les civils et en Algérie les prisonniers du FLN », expliquera-t-il.

Ayant ensuite exercé à l’hôpital français de Bühl [Allemagne], il quitta l’uniforme pour entamer une carrière dans le civil.

Et, une fois à la retraite, il prit des engagements humanitaires, comme à Madagascar, où il contribua à créer un centre hospitalier pour accueillir les lépreux ainsi que des dispensaires pour dépister cette maladie.

Le médecin-colonel Hantz était commandeur de la Légion d’Honneur et titulaire de la Croix de guerre avec palme et de la Croix de la Valeur Militaire.

D’après Ceux du Pharo (Marseille), une association qui regroupe les Anciens et les Amis de l’Institut de médecine tropicale du SSA, sur la « trentaine de médecins qui sont passés à Diên Biên Phu entre novembre 1953 et mai 1954, et sur les 19 qui ont vécu la bataille de mars à mai 1954, deux sont encore en vie :

Gindrey [Lyon 46] et Sauveur Verdaguer [Lyon 45].

Photo : Dien Bien Phu, 1954. Dans une salle enterrée, le médecin lieutenant Gindrey opère un blessé à l’abdomen [Illustration] © Ministère des Armées

Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . Seapar38

Septembre 1945 Armé par l'occupant japonais, le Viêt-minh déclare l'indépendance du VIÊTNAM.

La guerre d'INDOCHINE commence.

Quadrillant le terrain, le disputant à l'ennemi, en zones difficiles, par l'intervention de groupes mobiles ou amphibie, le corps expéditionnaire français se bat avec courage et abnégation dans l'indifférence de la Nation.

Décembre 1952 PAYS THAÏ.

Succès de l'opération "Lorraine". Afin de fixer et de casser le corps de bataille ennemi, le piège du camp retranché de NA SAN a fonctionné, résistant à tous les assauts.

Novembre 1953 TONKIN; l'opération "castor" prend le relais de l'opération "Lorraine" avec les mêmes objectifs.


20 novembre A 9 H 45, deux bataillons parachutistes sautant sur la cuvette de Diên Biên Phu.

Accrochage: un bataillon Viet est à l'instruction.

Le médecin du groupement aéroporté, en cours de descente, est tué au bout de ses suspente par un tireur ennemi : il est le premier mort de Diên Biên Phu.

A 15 heures: L' ACP1 (antenne chirurgicale parachutiste n°1) est larguée avec la 2e vague.

En quelques semaines, les défenses du futur camp s'organisent.

Des points d'appuis, aux prénoms féminins, ceinturent la vaste dépression dont la piste d'aviation assure ravitaillements et évacuation.

La chasse veille.

Légionnaires, tirailleurs, parachutistes coloniaux, artilleurs, élites parmi l'élite, confèrent une apparente invincibilité au piège qui se referme.

21décembre L'ACP1 est relevée par les ACM 29 et 44 (Antennes Chirurgicales Mobiles) qui fusionnent en une antenne centrale solidement implantée.

13 bataillons sont en place ; chacun a son médecin, lieutenant ou capitaine... Ils sont jeunes, très jeunes pour la plupart.

1er mars 1954 La pression ennemie se fait plus forte.

En 12 jours, 273 blessés sont évacués sur l'antenne.

Les viets découvrent une artillerie inaccessible aux tirs de contre batterie.

A GABRIELLE le médecin du 7e Régiment de tirailleurs algériens est grièvement blessé.

13 mars A 17 H 15, les troupes du général GIAP passent à l'offensive.

Après un déluge d'obus, les vagues d'assauts successives des bataillons viets submergent le 3e Bataillon des légionnaires de la 13e Demi-brigade:

BÉATRICE tombe.

A GABRIELLE, des bataillons viêts laissent 1300 morts avant de refluer.

Le nouveau Médecin du 7e Régiment de tirailleurs algériens est blessé à la tête.

Un sergent-chef infirmier de la légion, étudiant en médecine le remplace, il sera tué quelques heures plus tard.

Le 15 GABRIELLE tombe à ton tour.

16 mars Le 6e Bataillon de parachutistes coloniaux, largué avec son médecin, contre-attaque, emmené par un chef de légende.

La 3e Antenne chirurgicale parachutiste saute sous le feu de l'ennemi et se déploie, au sud, sur ISABELLE.

17 mars La 6e Antenne chirurgicale parachutiste est larguée sur la fournaise, à très basse altitude, 200 mètres et s'implante près du bataillon THAÏ.

14 morts à l'antenne centrale, visée et touchée par deux obus.

18 mars Un médecin convoyeur de l'Armée de l'air est grièvement blessé dans son Dakota, détruit sur la piste.

40 tués parmi les blessés et les infirmiers à l'antenne qui est à nouveau touchée.

27 mars Le dernier Dakota sanitaire ne repartira pas, détruit au sol.

Sa convoyeuse rejoint l'antenne et la légende.

La première offensive vient de prendre fin, elle a duré 16 jours a fait dans nos rangs plus de 5 000 blessés.

30 mars Début de la 2e offensive vers les collines à l'est.

DOMINIQUE tombe.

3 avril Le 2° Bataillon du 1° Régiment de chasseurs parachutistes et son médecin sautent, suivis le 12 par la 5e Antenne chirurgicale parachutiste qui vient renforcer l'antenne centrale.

Au cours des combats, acharnés, soutenus à un contre dix, les médecins du 2e Bataillon Etranger Parachutiste et du 1e Régiment de Chasseurs sont blessés mais regagnent leur poste de secours.

1er mai 1954 3e et dernière offensive Viêt.

Dans le sang et la boue, par la faim et la soif, les soldats français font face aux vagues innombrables qui se succèdent et les submergent.

7 mai A l'heure du cessez-le feu, il manque 4.000 hommes, tués ou disparus.

Si, 1.000 blessés ont pu être évacués, ils sont plus de 4.000, après traitements d'urgence, à avoir regagné leur emplacement de combat; un peu plus de 850, grièvement atteints, sont remis aux médecins français venus d'HANOÏ.

Sur les 2.156 blessés graves, pris en compte entre le 13 mars et le 7 mai, 1.154 furent opérés dans des conditions effroyables avec seulement 142 décès post-chirurgicaux, témoignage exceptionnel du savoir-faire de ces jeunes chirurgiens de guerre si rapidement formés.

Mais là ne finit pas l'HISTOIRE ; avec la fin des combats, la mort restait au rendez-vous.

Une autre Histoire commence, celle, insoutenable, de la captivité.

Celle-ci va faire, en quelques mois, 8.431 morts parmi les survivants des combats.

Six mois plus tard, en octobre 1954, seulement 3.290 hommes - épuisés - seront libérés.

Le médecin de la 13e Demi-brigade de la Légion étrangère, manque à l'appel.


___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . 908920120 Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . Cocoye10 Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 20324
Age : 74
Emploi : Islamophobe .
Date d'inscription : 07/11/2014

Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . Empty
MessageSujet: Re: Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu .   Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . Icon_minitime2021-01-11, 18:58

Un lien du Forum , sur les Antennes et Toubibs "Parachutistes"
Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . 221046395
https://paras.forumsactifs.net/t19211-les-7eme-et-14eme-antennes-chirurgicales-parachutistes#145532

Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . 1502460398  Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . 1502460398

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . 908920120 Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . Cocoye10 Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

81/06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Décès du médecin-colonel Ernest Hantz, ancien de Dien Bien Phu .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: AUMONERIE :: Pour ne pas les oublier-
Sauter vers: