Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

 

 Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe.

Aller en bas 
AuteurMessage
Athos79
modérateur
Athos79

Masculin
Nombre de messages : 2038
Age : 80
Emploi : Retraité -Fonction publique
Date d'inscription : 08/09/2019

Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe. Empty
MessageSujet: Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe.   Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe. Icon_minitimeVen 14 Fév 2020 - 7:39

Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe. MjAyMDAyN2QwY2Q5ZTRmOWIwYWQ0MTYzZWZlZDEyMWY2NWY5MTM?width=320&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=02359c78d24d7205cc8ca2e30b7e01021e097f2843e1804121de429d14ea23e8
14/02/2020 à 06h00- Ouest-fr.


Cet exercice est généralement empreint de solennité vue la gravité du sujet : la dissuasion repose sur la capacité et la volonté d’un homme, le président, de tuer des millions d’êtres humains pour le cas où nos intérêts vitaux seraient menacés. Le 7 février dernier est venu le tour d’Emmanuel Macron de décrire sa vision.
Rien à redire sur la forme, d’un classicisme rassurant. Sur le fond, comme ses prédécesseurs, le président a dit en quoi la dissuasion nucléaire doit changer face à l’évolution du contexte stratégique. Chirac en avait redessiné les contours après la guerre froide, Sarkozy avait parlé menace iranienne et non-prolifération. Macron était attendu sur le rôle européen de notre force de dissuasion, puisqu’il avait évoqué trois mois plus tôt dans une interview fracassante à la revue britannique The Economist une Europe au bord d’un précipice et une OTAN en mort cérébrale, le tout sur toile de fond d’une Amérique sur le départ, une Russie agressive et une Chine qui montre les crocs… S’y ajoutait le teasing de Macron à Varsovie le lundi avant son discours, promettant d’évoquer les procédures et les modalités de l’aspect européen de notre dissuasion.


Certes, la bonne nouvelle, c’est que le président Macron n’a pas fermé la porte à une vocation européenne de notre dissuasion. Il a proposé que nos alliés européens assistent à des exercices nucléaires français et s’associent à des discussions sur la dissuasion. Le ton était positif, chaleureux. Il a également évité de prendre nos partenaires par surprise comme il l’avait fait dans The Economist .
La moins bonne nouvelle, c’est qu’il n’a pas non plus ouvert de porte : les formules employées sur la dimension européenne de la dissuasion ne marquent pas d’innovation par rapport à celles qui ont été prononcées sous Pompidou, Giscard et Mitterrand, et sont restés en deçà de la tentative sans lendemain d’entrer dans une dissuasion concertée avec nos alliés européens lancée par Chirac en 1995. La relative timidité du discours d’Emmanuel Macron a cependant une explication simple, dont la mésaventure de 1995 donne la clé : ce n’est pas la France qui refuse une dissuasion européanisée, mais les Européens et spécialement l’Allemagne qui ne sont pas prêts à prendre ce visage stratégique. La grande coalition qui gouverne l’Allemagne est politiquement paralysée et incapable d’ouvrir un débat nucléaire face à une opinion qui rejette l’atome sous toutes ses formes. Plus largement, la crainte est vive que l’Amérique de Trump réagisse mal à une européanisation de la dissuasion. Or face à la Russie, Polonais et Nordiques préfèrent la réalité du parapluie américain à la virtualité du nucléaire européen.
Peut-être Emmanuel Macron donnera-t-il un ton plus européen aux propos qu’il tiendra lors de la conférence de sécurité de Munich le 15 février. Mais si tel est le cas, il risque de faire subir à notre pays le même type de revers qu’en 1995. Mieux vaut avancer à pas de loup donc ?
Hélas, même cela pose problème. Lorsque l’Allemagne aura peut-être donné un gouvernement plus libre de ses mouvements vers 2021, il est malheureusement à parier que la France sera à son tour paralysée par le début de la campagne électorale de 2022. Pendant ce temps, notre environnement stratégique continuera de se durcir. L’Europe est à la dérive.
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 18793
Age : 74
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe. Empty
MessageSujet: Re: Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe.   Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe. Icon_minitimeVen 14 Fév 2020 - 12:15

Merci Athos ,

Bien sur que l'Europe est a la dérive .

Mais j'ai mal au Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe. 301749 de voir que c'est toujours l'Allemagne qui fait la pluie et le beau temps .

peter un cable peter un cable

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe. 908920120 Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe. Cocoye10 Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe. 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
 
Macaron et la dissuasion nucléaire vs l'Europe.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: