Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

 

 Les blessés psychiques de l'armée

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Les blessés psychiques de l'armée Empty
MessageSujet: Les blessés psychiques de l'armée   Les blessés psychiques de l'armée Icon_minitime2018-03-29, 09:18

Les blessés psychiques de l'armée ne sont plus un tabou

Défense - Armée - Dossier




Les blessés psychiques de l'armée 201607031246-full
Les sapeurs du «31 e» ont été fortement engagés sur l'opération Serval.
Les blessés psychiques de l'armée Image-zoom
Blessés psychiques de guerre,
des militaires du 31e régiment du génie osent témoigner pour la première fois.


Mieux pris en charge,
le nombre de soldats ayant un syndrome de stress post-traumatique
aurait atteint un pic six mois après l'opération Serval, au Mali.

Revenus d'Afghanistan,
d'ex-Yougoslavie et plus récemment du Mali,
le nombre de militaires blessés psychiques revenant du feu n'a pas cessé de croître.
«Six mois après l'opération Serval,
les cas de SPT ont fortement progressé», confirme le lieutenant-colonel Ludovic Samanos,
de la cellule d'aide aux blessés de l'armée de terre (CABAT).
Difficile, néanmoins, de savoir combien ils sont au sein du régiment castelsarrasinois.


«Je n'ai pas le droit de vous dire leur nombre, mais ce que je peux vous confirmer,
c'est que pas un régiment n'est épargné»,
certifie le chef de corps du 31e RG, le colonel Guillaume Venard,
qui a accepté, avec l'accord de sa hiérarchie, de nous laisser échanger
avec des blessés de guerre psychiques de son régiment
et les principaux professionnels qui les accompagnent :
les psychiatres militaires de l'hôpital d'instruction des armées Robert-Picqué,
à Bordeaux, et l'adjoint du chef de la CABAT,
à Paris.


Une première pour le régiment et un sujet d'autant plus sensible,
pour ne pas dire tabou, que le témoignage livré à un grand quotidien du soir,
en 2010, d'un sergent revenu d'Afghanistan n'a pas laissé que de bons souvenirs.
«Il disait que le 31e l'avait laissé tomber alors qu'il s'était de lui-même coupé du régiment.
Ce qu'il nous a toutefois appris,
c'est qu'un personnel non combattant pouvait être atteint d'un SPT»,
assure le colonel Venard.
Une situation qui oblige le chef de corps à faire face à une double problématique :
maintenir la cohésion collective et assouplir
le règlement militaire au profit des blessés psychiques de sa garnison.
Que faire, en effet, lorsqu'un militaire refuse de se lever un matin,
devient asocial, agressif, voire addict à l'alcool?
«Le plus difficile avec un SPT,
c'est cette difficulté à avoir des relations non conflictuelles.


Ce qui est déstabilisant pour tout le régiment»,
confirme le colonel, qui sait que chaque blessé est un cas particulier.
Et les statistiques sont implacables :
75% des militaires français atteints d'un SPT quittent l'armée.
Un chiffre qui prend d'autant plus de relief
que les deux tiers des blessés physiques reprennent,
après leur guérison, leur vie régimentaire.
Un vrai casse-tête pour l'armée qui, depuis 2009,
a pris à bras-le-corps cette problématique.


Une expérience pionnière dans le suivi médical et social qui profite aujourd'hui au soutien des nombreux civils blessés psychologiques des attentats.




Le chiffre : 1400


cas répertoriés>De syndrome de stress post-traumatiques (SPT).
Depuis 2010,
c'est le chiffre total des militaires blessés psychiques enregistré par l'armée française.
Un nombre qui n'a cessé de progresser
à mesure que l'armée française est engagée
sur de multiples théâtres de guerre.
Au moins 12% des soldats en OPEX depuis décembre 2013,
en RCA, seraient atteints de SPT.

«75% des militaires français atteints d'un SPT quittent l'armée»

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25104
Age : 75
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Les blessés psychiques de l'armée Empty
MessageSujet: Re: Les blessés psychiques de l'armée   Les blessés psychiques de l'armée Icon_minitime2018-03-29, 14:50

Qu'ils retournent dans les "Jupons" de Maman .

Mon Père a fait trois guerres et une bataille : il n'a jamais été traumatisé .

Génération de pleutres et cherchant une pension .

peter un cable peter un cable

Colère

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Les blessés psychiques de l'armée 908920120 Les blessés psychiques de l'armée Cocoye10 Les blessés psychiques de l'armée 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
 
Les blessés psychiques de l'armée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Près de 3 400 militaires blessés depuis 2010 dont 2 800 blessés psychiques .
» Les militaires blessés psychiques auront une médaille
» https://francais.rt.com/international/12879-chef-larmee-suisse-appelle
» Trois militaires américains blessés dans un accident de parachutisme Les soldats ont été blessés vendredi lors d’un accident de parachutisme sur le camp militaire du Caylus dans le Tarn-et-Garonne.
» Quelques photos de Bréti en Algérie de 1955/58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Autres actions et Opex-
Sauter vers: