Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-79%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
22.95 € 110 €
Voir le deal

 

 Colonel Félix Brunet ! un AS

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Colonel Félix Brunet ! un  AS Empty
MessageSujet: Colonel Félix Brunet ! un AS   Colonel Félix Brunet ! un  AS Icon_minitimeMer 31 Jan 2018 - 9:35

Le colonel Félix Brunet (1913-1959) :


c'est lui qui aura inventé et fini par imposer l'héliportage d'assaut et l'hélicoptère armé. Biographie extraite du livre (page 72) : « Entré dans l'armée de l'air comme mécanicien en 1932, Félix Brunet obtient son brevet de pilote à l'école de Versailles.


En juin 1940, il rejoint l'Afrique occidentale française, et, à partir de novembre 1942, se bat dans les forces aériennes de la France libre où il obtient deux victoires aériennes en abattant un Arado et un Messerschmitt 323. La campagne de France terminée, il part pour l'Indochine et reçoit le commandement de la base aérienne de Cat Bi à Haiphong. En 1954, il rejoint l'Afrique du Nord. Promu colonel, il effectue un stage de transformation sur hélicoptère et prend le commandement de l'escadre d'hélicoptère n°2 d'Oran à laquelle il donne la devise "Combattre et sauver".

Il est présent partout où l'on se bat, toujours à la tête de sa formation, soucieux de la sécurité de tous, hormis la sienne. Créateur de l'hélicoptère armé, homme exceptionnel, baroudeur ardent et généreux, indifférent à toute publicité, sa réputation devient pourtant légendaire.


On le voit maintes fois intervenir sous le feu de l'ennemi, aux commandes de son hélicoptère d'assaut, pour dégager tant ses appareils que les troupes au sol. Ses innombrables et courageuses évacuations sanitaires lui valent la Médaille de vermeil du Service de santé.


Fin 1958, Félix Brunet quitte l'EH 2 pour suivre à Paris les cours de l'Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN). En août 1959, sur sa demande, il revient en Algérie où il prend le poste de commandant de l'Air de Colomb-Béchar. Il se distingue à nouveau au cours d'opérations au-dessus du Sahara, payant inlassablement de sa personne et ne prenant aucun repos .


Il succombe à une grave affection cardiaque le 5 décembre 1959 à l'issue d'un vol. Il est âgé de 46 ans.





« Troisième pilote militaire le plus décoré après Fonck et Nungesser, grand officier de la Légion d'Honneur, titulaire de la Croix de Guerre 1030-1945, de la Croix de Guerre des T.O.E., de la Croix de la Valeur militaire, le Colonel Brunet a été cité vingt-six fois et blessé à quatre reprises.






détenteur de deux victoires aériennes homologuées et de deux autres probables, il a effectué 2.292 missions de guerre en 4.200 heures de vol, atteignant en la matière un "record" mondial, jamais égalé à ce jour. Il a donné son nom à la promotion 1959 de l'École militaire de l'Air, ainsi qu'à la Base aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge.» Source : « Histoire des Hélicoptères de l’armée de l’Air : 75 ans de voilures tournantes » du général Michel Fleurence et du colonel Bertrand Sansu (Page 72). Voir également Sikorsky S-58/H-34 armé « Pirate ».





Avec le commandant Émile Martin, mécanicien, les deux hommes mettront au point le « Mammouth » et le H-34 « Pirate » donnant naissance à l'héliportage d'assaut.. après des essais plus ou moins clandestins !

]17] Le 14 juillet 1963, c'est l’EH 2/23 de Saint-Dizier qui défilera sur les Champs-Élysées.






L'escadron d'hélicoptères 1/67 Pyrénées, unité volante de l'Armée de l'air stationnée sur la BA 120 "Commandant Marzac" de Cazaux, a été constitué à compter du 1er septembre 2000, sur décision du chef d’état-major des armées, en organisme à vocation interarmées, devenant dès lors le pôle d’expertise interarmées de la « RESCo ». Voir « Les noces d'or de l’Escadron d’hélicoptères 1/67 « Pyrénées » de Cazaux » (04.07.2012).



]20]  Fin 1956, le colonel Félix Brunet à peine nommé à la tête de l'EH2, entreprend avec le capitaine Émile Martin de trouver une parade au manque de protection des poser en opération, que ce soit au moment du largage des commandos comme lors d'évacuations sanitaires sous le feu adverse; ce sont d'ailleurs des commandos de l'Air détachés au sein de l'escadre qui sont les servants de ces nouveaux systèmes d'armes. (Source : AHA/SHD).
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 18194
Age : 73
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

Colonel Félix Brunet ! un  AS Empty
MessageSujet: Re: Colonel Félix Brunet ! un AS   Colonel Félix Brunet ! un  AS Icon_minitimeMer 31 Jan 2018 - 17:07

Merci Gus pour ce post qui me touche particulièrement .

Mon vieux"Juteux-Chef" était un pote de Félix .

Il c'est un jour trouvé sur une BA en Algérie avec Bruno & Félix , ce fut pour lui un grand moment de bonheur au pied d'un H34 armé , avec les conseils de tous .

"Honneurs a Félix"

Colonel Félix Brunet ! un  AS 1996631456  Colonel Félix Brunet ! un  AS 1996631456

Colonel Félix Brunet ! un  AS 2196632332  Colonel Félix Brunet ! un  AS 2997794832  Colonel Félix Brunet ! un  AS 1201430414  Colonel Félix Brunet ! un  AS 3031951924

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Colonel Félix Brunet ! un  AS 908920120 Colonel Félix Brunet ! un  AS Cocoye10 Colonel Félix Brunet ! un  AS 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
 
Colonel Félix Brunet ! un AS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: MATERIELS/MOYENS DE TRANSPORTS :: Aérien-
Sauter vers: