Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -28%
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ ...
Voir le deal
71.99 €

 

 Quand un djihadiste français rame a contre - courant pour rentrer en France.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Empty
MessageSujet: Quand un djihadiste français rame a contre - courant pour rentrer en France.   Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Icon_minitime2018-01-22, 10:35

Source : Le dauphine lib
---------
Actualités Actu Terrorisme
Publié le 21/01/2018 à 14:47, Mis à jour le 21/01/2018 à 16:48
"Je veux rentrer chez moi et oublier" déclare un jihadiste en Syrie originaire de l'Hérault
Terrorisme


Le jihadiste français et un de ses geôliers kurdes./ Capture d'écran France 2

Alors que l’Etat français se pose actuellement la question du rapatriement des combattants jihadistes sur le territoire national pour les juger, France 2 a diffusé hier le reportage d’un Français fait prisonnier par les forces Kurdes, soupçonné d’avoir participé à la lutte armée.

Ce dernier, face caméra, explique vouloir rentrer dans l’Hexagone, "Je veux rentrer chez moi et oublier", assure Yassine originaire de Lunel, qui témoigne à visage découvert. Il explique être venu "chercher son frère", parti combattre en Syrie. Problème, à son arrivée en Syrie, il pose fièrement, armes à la main, aux côtés de son frère. Il est d'ailleurs arrêter par les forces kurdes en possession d'armes. Les Kurdes veulent le juger, à moins que l’Etat français s’y oppose et décide de le ramener pour le juger.


Alors qu’il manifeste son envie d’être jugé dans l'Hexagone, l’un de ses geôliers l’interrompt. "Tu penses que ça va être aussi facile que ça de rentrer chez toi après avoir été avec l’Etat islamique ? Avoir vu des gens se faire décapiter et ne pas avoir réagi ?", lance, placide, le volontaire français engagé des forces kurdes. "Tu crois vraiment que les gens vont te laisser partir comme ça sans avoir rien fait ?"

LUCAS MEDIAVILLA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Empty
MessageSujet: Un djihadiste rame a contre -courant pour revenir en France   Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Icon_minitime2018-01-22, 13:16

Source  : Citoyens et Francais
============
Un Français des forces kurdes recadre un djihadiste qui veut rentrer en France

Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Ob_a3710

Terrorisme. Alors que la question du retour des djihadistes français agite la classe politique française, France 2 a filmé un échange entre un Français capturé par les Kurdes et son geôlier d'origine française également.


Samedi 20 janvier, le JT de 20h de France 2 a diffusé l'interview d'un Français capturé par les forces kurdes pour son potentiel lien avec Daech.

Lors de cet entretien, le jeune homme a indiqué qu'il aimerait rentrer en France. "Je veux rentrer chez moi et oublier", a-t-il déclaré, assurant être venu en Syrie pour "chercher (s)on petit frère", qui a rejoint les rangs de l'Etat islamique.

Exprimant sa confiance dans le fait d'être rapatrié, il a été interrompu par son geôlier.


"Tu crois que nous on va oublier ?"
"Tu penses que ça va être aussi facile que ça de rentrer chez toi après avoir été avec l'Etat islamique ?

Avoir vu des gens se faire décapiter et ne pas avoir réagi ?", lui a lancé le jeune Français volontaire, membre des forces kurdes.

"Tu crois vraiment que les gens vont te laisser partir comme ça sans avoir rien fait ?" "Tu crois que nous on va oublier ?", lui a-t-il encore demandé. "Qu'on va oublier tous les gens qui sont morts dans cette guerre ?

Tous nos camarades qui sont tombés à cause des gens comme toi." En réponse à ces nombreuses questions, son prisonnier lui a indiqué qu'il a "pas pris les armes".

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Empty
MessageSujet: Re: Quand un djihadiste français rame a contre - courant pour rentrer en France.   Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Icon_minitime2018-01-22, 13:22

A décapiter, Puisque c'est leurs volonté Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. 73951
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Empty
MessageSujet: Re: Quand un djihadiste français rame a contre - courant pour rentrer en France.   Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Icon_minitime2018-01-23, 08:10

Source : France Info
--------
VIDÉO. Pas d'avocat, pas d'appel, une audience dans un bureau... Comment la cour antiterroriste kurde juge les jihadistes
franceinfo a pu visiter les locaux de la cour antiterroriste kurde, dans le nord de la Syrie, là où des jihadistes français pourraient être jugés.
FRANCEINFO
==========
avec Eric Audra pour les moyens techniques
Jérôme Jadot
Radio France
Mis à jour le 23/01/2018 | 07:26
publié le 23/01/2018 | 06:30
------------------


Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. 14206110


Le système judiciaire très récent est encore en construction. En 2013, en pleine guerre civile, ce qu’on appelle le Kurdistan syrien proclame son autonomie. Peu à peu des tribunaux sont mis en place, avec la création notamment de trois cours antiterroristes, il y a à peine trois ans.

Une des cours antiterroristes se situe dans la banlieue de Qamichli, dans l'extrême nord-est de la Syrie. Il s'agit en fait d'anciens locaux de la police de Bachar Al-Assad récupérés par l'administration autonome du nord de la Syrie. Pour des raisons de sécurité, les images de ces hauts murs d'enceinte surmontés de barbelés sont interdites. Il n'y a pas de place pour le public. Les procès se mènent à huis clos pour des raisons de sécurité.

La cour a jugé 700 personnes l'an passé, uniquement des Syriens et quelques Irakiens. La question du sort des jihadistes occidentaux capturés en Syrie et en Irak fait débat alors que plusieurs jihadistes, dont des Français, parfois par la voix de leurs proches, ont demandé à être jugés dans leur pays d'origine, après la déroute du groupe État islamique.

Le bureau fait office de salle d'audience

L'audience se déroule dans une toute petite salle. Le juge Hamdan Khalil fait la visite : "Là, derrière le bureau, ces trois fauteuils sont pour les juges. Le procureur est à leur gauche et l’accusé est assis sur une chaise devant eux, non menotté. S’il y a des victimes, elles peuvent se mettre derrière, ici, dans les canapés."

Avant de donner la parole aux accusés, le procureur lit l'acte d'accusation. Pour le rédiger, "on s’appuie sur les informations des forces qui les ont arrêtés ou des services secrets, explique Rasho Kenaan, procureur auprès de la cour antiterroriste. On récupère souvent leurs téléphones avec des photos, des messages. On a parfois des aveux ou des documents internes à Daech. Et puis, on fait aussi notre propre enquête, on les rencontre."

On ne boucle jamais un dossier avant d’avoir eu toutes les informations nécessaires.

Rasho Kenaan, procureur auprès de la cour antiterroriste
à franceinfo


La petite salle d\'audience de la cour antiterroriste de Qamichli, en janvier 2018.
La petite salle d'audience de la cour antiterroriste de Qamichli, en janvier 2018. (ÉRIC AUDRA / FRANCEINFO)
L'absence d'un avocat de la défense

Durant l'audience, l'accusé n'est pas assisté d'un avocat alors que la loi l'y autorise. "Notre constitution est très claire : elle dit que le droit de la défense est sacré donc on se doit d’accepter les avocats de la défense, admet le juge Hamdan Khalil. Pour le moment il n’y en a pas, mais c’est juste une question de temps."


On a encore quelques petites lacunes. On est toujours dans une situation de guerre vous savez.

Hamdan Khalil, juge auprès de la cour antiterroriste
à franceinfo

En revanche, pour le co-président de l’association des avocats, Samir Cheikh-Mouss, l'avocat de la défense n'est pas nécessaire dans un procès antiterroriste. Selon lui, la situation des accusés est déjà bien meilleure que par le passé. "Je préfère que les avocats de la défense ne soient pas présent, confie-t-il. Les droits des accusés sont déjà respectés, ils sont très bien traités, ils sortent de prison plus gros que quand ils y sont entrés et, une fois l’enquête finie, ils peuvent voir leur famille. Sous Bachar Al Assad, cela n’était pas possible."

Il y aura sans doute des avocats de la défense dans le futur, mais je ne suis pas pour.

Samir Cheikh-Mouss, co-président de l’association des avocats
à franceinfo

Pas d'appel, mais des amnisties

L'accusé ne peut pas non plus faire appel, "mais on est très attaché au suivi de la situation des condamnés", assure Abdul Basset-Osso, le responsable des affaires judiciaires de la région. "Si les rapports de détention sont bons, il peut y avoir une amnistie. Ça arrive trois ou quatre fois par an, assure-t-il. Dans ce cas, la tribu ou la famille doit nous donner des garanties, nous assurer que le condamné a bien coupé les liens avec Daech. Jusqu’à présent on n’a jamais eu à le regretter."


Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. 14205710


La peine de mort a été abolie et les peines prévues par la loi anti-terroriste, qui tient sur une page et demi, vont de un an à 20 ans de prison. Mais, la façon dont se déroulent ces audiences devant la cour antiterroriste fait dire aux associations de défense des Droits de l'homme, dont Human Rights Watch, que les conditions d'un procès équitable ne sont pas réunies.




Loi anti-terroriste adoptée en 2014 au Kurdistan syrien. (DR)
Une cour non reconnue à l'international

De son côté, début janvier, Paris a estimé que les Français de l'organisation jihadiste capturés devaient être jugés sur place dès que les conditions le permettraient. Mais, au-delà de la question de l'équité du procès, se poserait alors aussi celle de la validité du jugement : la cour antiterroriste n'est, en effet, reconnue par personne.

[/h3]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Empty
MessageSujet: Re: Quand un djihadiste français rame a contre - courant pour rentrer en France.   Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Icon_minitime2018-01-23, 16:34

Affirmatif Gus!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Empty
MessageSujet: Re: Quand un djihadiste français rame a contre - courant pour rentrer en France.   Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Icon_minitime2018-01-23, 18:46

Il a combattu avec nos ennemies,  il est notre ennemie, à partir de cette logique !! Il doit être passer par les armes !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Empty
MessageSujet: Re: Quand un djihadiste français rame a contre - courant pour rentrer en France.   Quand un djihadiste  français rame a contre - courant pour rentrer en France. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un djihadiste français rame a contre - courant pour rentrer en France.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plainte pénale pour génocide des Français contre Macron, ses ministres et son administration .
» Présidentielle 2022 : la lutte contre l’insécurité sera importante pour 86% des Français dans leur vote .
» Salvini soutient les Gilets Jaunes contre Macron en affirmant que le Président français est “contre son peuple”
» Un jeune djihadiste français, parti avec son frère, tué en Syrie .
» Algérie : un djihadiste condamné à la peine de mort pour la décapitation d’Hervé Gourdel .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: