Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-28%
Le deal à ne pas rater :
-140€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
359.99 € 499.99 €
Voir le deal

 

 Napoléon Bonaparte, ses maladies ......

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Napoléon Bonaparte, ses maladies ...... Empty
MessageSujet: Napoléon Bonaparte, ses maladies ......   Napoléon Bonaparte, ses maladies ...... Icon_minitimeVen 3 Nov 2017 - 10:43

C'est un fait médical avéré : depuis son entrée en politique,
Bonaparte souffrait de violentes crises gastriques.



Mais ce n'était pas le moindre de ses maux : il soignait son eczéma avec des bains brûlants et souffrait aussi de crises hémorroïdaires dont certains avancèrent qu'elles furent la cause de sa défaite à Waterloo.






Napoléon Bonaparte, ses maladies ...... Napoleon



Difficultés à uriner


Occupant tout le devant de la scène durant la phase finale, l'ulcère impérial n'a pas vraiment, malgré la main dans le gilet, perturbé jusqu'alors la vie de Napoléon, à la différence de ses difficultés à uriner et de ses poussées hémorroïdaires.


Sa dysurie l'a toujours gêné. En 1797, il se soulage en se plongeant, à défaut de baignoire, dans le premier tonneau qu'il pouvait trouver, comme le rapporte Yvan. À Longwood, elle est toujours là, l'empereur prisonnier confiant à Antommarchi : J'ai toujours éprouvé de la difficulté à uriner et d'autant plus que le besoin s'en faisait sentir fréquemment, aujourd'hui les souffrances sont intolérables.




À la Grande Armée, les troupes en marche sont habituées à le voir descendre de cheval, s'approcher d'un arbre et demeurer longtemps, très longtemps, le front appuyé contre le tronc, les jambes écartées, le corps légèrement en retrait. Lorsque les troupes le doublent en cette posture, c'est la seule circonstance où elles ne doivent pas lancer leur salut réglementaire Vive l'Empereur !.







L'obèse Empereur des dernières années




Le contraste est grand entre le cachectique capitaine Bonaparte, le maigre général vendémiaire et l'obèse empereur des dernières années.

C'est après 1810 que l'embonpoint devient obèse. En même temps que, débutait et s'accentuait l'obésité. le caractère de Napoléon se modifiait.


Cet homme si prompt dans ses décisions, si ferme dans leur exécution, devenait, tout en gardant toute son intelligence, tout son esprit d'organisation, indécis et hésitant.
Il devient indifférent et somnolent.
Cette indécision frappe les esprits à Moscou. Le réalisme napoléonien cède à l'exagération compensatrice de l'imagination et à l'imprévoyance.



La somnolence fait son apparition, ce qui étonne lorsqu'on sait combien Napoléon avait besoin de peu de sommeil pour récupérer : « Le 7 mai 1810, à Gand, lors d'une fête et d'un bal donnés à l'Hôtel de Ville, Napoléon s'endormit sur son trône. »



Le caractère se modifie, les colères augmentent, le langage devient de plus en plus soldatesque.





Napoléon Bonaparte, ses maladies ...... Napoleon1



Brûlé dans son bain


Autre affection qui l'accompagnera au moins depuis Toulon : un eczéma tenace que l'empereur confond à tort avec la gale et qu'il gratte souvent avec fureur.


À Sainte-Hélène, Antommarchi raconte : « Il saisit sa cuisse gauche et la déchire avec une espèce de volupté, les cicatrices s'ouvrent, le sang jaillit. »


En dehors des gastralgies, qui, sauf de rares exceptions, seront longtemps supportables, Napoléon n'a donc présenté qu'un ensemble de troubles désagréables, mais cependant mineurs, qu'avec la bénédiction de Corvisart il traite tous de la même façon : des bains brûlants.


« Il tournait continuellement le robinet d'eau chaude et élevait la température à tel point que je me trouvais dans une atmosphère de vapeur assez épaisse pour m'empêcher de voir clair », décrit Bourrienne.



À Longwood, sous la plume de Las Cases, la situation demeure la même : « Il s'est oublié trois heures dans un bain fort chaud et s'est fait une brûlure à la cuisse avec le robinet d'eau bouillante. Il y avait lu deux volumes. »



Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 18698
Age : 74
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

Napoléon Bonaparte, ses maladies ...... Empty
MessageSujet: Re: Napoléon Bonaparte, ses maladies ......   Napoléon Bonaparte, ses maladies ...... Icon_minitimeVen 3 Nov 2017 - 11:10

Merci Gus , je ne le savais pas .

Il reste tout de même un Grand Homme .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Napoléon Bonaparte, ses maladies ...... 908920120 Napoléon Bonaparte, ses maladies ...... Cocoye10 Napoléon Bonaparte, ses maladies ...... 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
 
Napoléon Bonaparte, ses maladies ......
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages célèbres (Civils & Militaires)-
Sauter vers: