Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -28%
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ ...
Voir le deal
71.99 €

 

 certains faits..........concernant Dien Bien Phu

Aller en bas 
AuteurMessage
Aokas
Admin
Aokas


Masculin
Nombre de messages : 4031
Age : 81
Date d'inscription : 23/06/2007

certains faits..........concernant Dien Bien Phu Empty
MessageSujet: certains faits..........concernant Dien Bien Phu   certains faits..........concernant Dien Bien Phu Icon_minitime2008-04-15, 18:35

Alors que les mémoires deviennent sélectives, il est bon de rappeler certains faits

1- La garnison de Dien Bien Phu a fait taire les armes, sur ordre du Commandement en Chef de Hanoï ; elle ne s’est pas rendue. Des rumeurs sur un soit disant drapeau blanc ont courues ça et là. Véhiculée par la propagande communiste, ce mensonge n’en était qu’un de plus. Il est vrai que de nombreux tissus blancs (des parachutes) jonchaient la zone mais certains ont voulu voir dans ces voiles blanches flottant au gré du vent, le signe d’une reddition.

2- Nos morts ne sont pas morts pour rien, comme on peut aussi l’entendre. Nos morts ont accomplis leur devoir jusqu’au bout et se sont battus pour plusieurs raisons, et cela malgré l’incurie des politiques d’alors et l’incapacité de Généraux nommés par les premiers. L’honneur du drapeau et de l’Empire, la camaraderie, la foi, une certaine idée du service et de la mission, furent pour nos soldats autant de raisons de se battre et de mourir.

3- Dien Bien Phu fut une bataille perdue, mais une bataille seulement. L’Armée Française n’avait que moins de 15% de ses forces dans cette bataille, le reste étant toujours opérationnel ailleurs sur le territoire de l’Indochine. Certes, les meilleurs de nos soldats se trouvaient à Dien Bien Phu (Légionnaires, Parachutistes, Infanterie Coloniale, Tirailleurs, etc.) ; mais vu les pertes causés à l’ennemi par rapport à celle endurées, nos soldats n’ont vraiment pas à rougir du combat mené pendant 57 jours.

4- Vo Nguyen Giap ne gagna pas tout seul « sa » bataille… La victoire des Bo-Doï avancée par certains ignorants ou complices, comme celle des « combattants aux pieds nus », « en guenilles », « transportant leur ravitaillement sur des bicyclettes », « tirant à bout de bras les canons sur les crêtes », relève plus de la propagande et du mythe que de la réalité. En 1954, l’armée du Vietminh utilisait des centaines de camions Molotova de l’armée rouge de Mao Tsé Toung * et des officiers et soldats de Pékin encadraient et aidaient les forces Vietminh.

5- Sur les 11 000 prisonniers, plus de 8 000 disparaîtront dans les camps Vietminh ; un pourcentage bien supérieur à celui des camps allemands pendant la seconde guerre mondiale. De Dien Bien Phu, tous nos soldats, blessés ou non, durent faire plus de 700 kilomètres à pieds avant d’être parqués – pour ceux qui survécurent à la marche forcée – dans des camps de la mort lente. C’est dans ce genre de camp que s’illustrèrent des traîtres comme Georges Boudarel, alors officier politique du Vietminh. Mauvais traitements, lavage de cerveaux à la méthode communiste, maladies (dysenterie, malaria, paludisme, Béri-béri, etc.) furent le lot quotidien de nos prisonniers.

6- Au moment où Dien Bien Phu agonisait, Pierre Mendès-France négociait à Genève avec les délégation russe, chinoise, vietminh, anglaise, américaine. Ce que Mendès avançait comme une solution « honorable » (retrait de la France en deçà du 17ème parallèle) relevait cependant plus d’une déculottée que d’autre chose. Pham Van Dong lui-même, alors Ministre plénipotentiaire du Nord Vietnam, avouait à Kroutchev qu’il n’avait jamais espéré tant de la France et que les forces armées du Vietminh étaient exsangues ; toutes leurs forces avaient été lancées dans la bataille de Dien Bien Phu et Giap n’avait plus aucune réserve. Les menaces du même Mendès sur l’envoi du Contingent si un accord n’était pas conclu rapidement, furent une vaste mascarade ; à aucun moment cette solution ne fut envisagée concrètement. Par ailleurs, pour tenir son fameux « pari » (obtenir un accord avant une date et une heure précises) Mendès fit reculer les aiguilles des horloges… C’est tout dire sur le personnage et son honnêteté.

Philippe Raggi

* ainsi que les canons HM2 américains de Giap qui arrosérent DBP, que les américains avaient donné à Tchiang Kaï-Chek avant qu'il se réfugie à Formose....en 49.

___________________________________ ____________________________________

Aokas
14ème RCP - 9ème RCP
AFN
194658

certains faits..........concernant Dien Bien Phu Vet11
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



certains faits..........concernant Dien Bien Phu Empty
MessageSujet: Re: certains faits..........concernant Dien Bien Phu   certains faits..........concernant Dien Bien Phu Icon_minitime2008-04-15, 18:40

MERCI , pour ces précisions mon AMI AOKAS !!!!!!!!

certains faits..........concernant Dien Bien Phu 926774 certains faits..........concernant Dien Bien Phu 926774 certains faits..........concernant Dien Bien Phu 926774 certains faits..........concernant Dien Bien Phu 373769 certains faits..........concernant Dien Bien Phu 373769 certains faits..........concernant Dien Bien Phu 373769
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



certains faits..........concernant Dien Bien Phu Empty
MessageSujet: Re: certains faits..........concernant Dien Bien Phu   certains faits..........concernant Dien Bien Phu Icon_minitime2008-04-15, 18:45

Merci Aokas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



certains faits..........concernant Dien Bien Phu Empty
MessageSujet: Re: certains faits..........concernant Dien Bien Phu   certains faits..........concernant Dien Bien Phu Icon_minitime2008-04-15, 19:22

merci Aokas

de redorer et honorer ces Combattants au coeur vaillant.

pour les captifs, comme Bruno l'avait dit à Giap lors de son retour à DBP, dans les années 90!!!
il aurait suffit d'une banane de plus par jour, pour éviter tous ces morts en captivité!!!
il en avait les larmes aux yeux!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



certains faits..........concernant Dien Bien Phu Empty
MessageSujet: Re: certains faits..........concernant Dien Bien Phu   certains faits..........concernant Dien Bien Phu Icon_minitime2008-04-15, 21:27

Merci Aokas,

Pour ces renseignements.

certains faits..........concernant Dien Bien Phu 247322 pour tout ces hommes qui sont restés sur le bord du chemein
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





certains faits..........concernant Dien Bien Phu Empty
MessageSujet: Re: certains faits..........concernant Dien Bien Phu   certains faits..........concernant Dien Bien Phu Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
certains faits..........concernant Dien Bien Phu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos pour certains anciens et les nouveaux bien sur!
» LES EVADES DE DIEN BIEN PHU
» Il y a 60 ans, Diên Biên Phu.
» Dien Bien Phu
» Dien Bien Phu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Indochine-
Sauter vers: