Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -35%
Climatiseur électrique mobile – TECTRO ...
Voir le deal
114 €

 

 Dans le cul ! les Britiches !!!

Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 09:08

Mauvaise info Gus , les GB ont quittés l'UE .et c'est tant mieux .

Je crois que le déclin de l'UE est en route , d'autres pays vont suivre .

Une UE pour le commerce : OK , mais pour se faire imposer des lois qui ne sont pas dans nos mentalités et nos idées de penser , NON !!!!!

C'était , si je ne me trompe , la perception de l'UE par notre mal aimé CDG .

Bon vent a l'Angleterre et courage au restant de l'UE .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120 Dans le cul ! les Britiches !!! Cocoye10 Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 09:32

 Les Britanniques choisissent la sortie de l'UE

La possibilité de voir le Royaume-Uni mettre fin à 43 années d'appartenance à l'Union européenne semblait quasi-certaine vendredi matin, à l'heure où les chaînes de télévision BBC, Sky News et ITV projettent la victoire du "Out".  

LONDRES (Reuters) -

Les Britanniques ont choisi de sortir de l'Union européenne, montrent les décomptes du référendum vendredi matin, et la victoire du "Out" promet de représenter le revers le plus sévère connu par le processus d'intégration européenne.
 
Les marchés financiers chutaient à l'heure où les résultats de la quasi-totalité des 382 circonscriptions montraient que le Leave l'emportait, avec environ 51,7% des voix, contre 48,3% pour les partisans du maintien.
 
La livre perdait plus de 10% par rapport au dollar vers 04h00 GMT, et la réaction des marchés laissait présager de nombreuses questions quant au rôle de place financière mondiale joué par Londres, et des mois d'incertitude politique.
 
L'euro a perdu près de 4% par rapport au dollar, les investisseurs s'inquiétant de l'avenir du Bloc des 28 après la décision du Royaume-Uni, tandis que l'or, valeur refuge, ainsi que le yen, ont enregistré de nets gains.
 
Parmi les eurosceptiques britanniques, l'euphorie est de mise.
 
Nigel Farage, leader du parti anti-européen Ukip, a dit "oser rêver que l'aube se lève pour un Royaume-Uni indépendant".
 
"Ce sera une victoire pour les gens ordinaires, authentiques, une victoire pour les braves gens (...) que le 23 juin entre dans l'histoire comme le jour de notre indépendance", a-t-il clamé.

 
Nigel Farage a en outre appelé le Premier ministre David Cameron à démissionner "immédiatement" en cas de victoire du "Out"

En quittant l'Union européenne, la Grande-Bretagne perdra l'accès au marché unique européen et devra conclure des accords commerciaux bilatéraux avec ses partenaires dans le monde entier. Le président américain Barack Obama a prévenu qu'un Brexit renverrait Londres "au bout de la file" pour négocier des accords avec les Etats-Unis.
 
Côté européen, l'Union perdra d'un coup près d'un sixième de sa production économique, voire un allié diplomatique doté d'un vote au Conseil de sécurité de l'Onu.
 
David Cameron doit informer formellement ses homologues européens de la décision des Britanniques dans les prochains jours et préparer les négociations en vue de la première sortie d'un pays de l'Union européenne, sortie qu'il a qualifiée d'"irréversible".
 
 CAMPAGNE VIOLENTE
 
Après quatre mois d'une campagne violente, marquée par de fortes divisions, et le meurtre de la députée travailliste et pro-européenne Jo Cox, le camp du "Remain" aura été impuissant à empêcher la vague anti-système, et les désillusions à l'égard d'une Europe jugée distante, bureaucratique et engluée dans des crises sans fin.
 
La Grande-Bretagne, qui a rejoint la Communauté économique européenne (CEE) en 1973, a toujours été ambiguë dans ses positions à l'égard de l'organisation. Fervent soutien du libre-échange et de l'élargissement de l'Union européenne aux ex-pays communistes, elle a refusé d'adopter l'euro ou de rejoindre l'espace Schengen de libre circulation.
 
La communauté internationale s'est prononcée à l'unanimité en faveur d'un maintien dans l'UE: Barack Obama, le président chinois Xi Jinping, Angela Merkel et la France ont tous appelé de leurs voeux une victoire du "Remain".
 
Mais la campagne en vue du référendum, longue de quatre mois, a mis à jour des divisions profondes dans la société britannique, et les débats sur l'immigration, les accusations de mensonge ou de recours à une stratégie de la "peur" ont abondé des deux côtés .

Vendredi, les appels des eurosceptiques à libérer une Grande-Bretagne "enchaînée" à une organisation mourante ont triomphé grâce à des millions d'électeurs se sentant laissés pour compte par la mondialisation, et peinant à voir les bénéfices de l'immigration, ou du libre-échange.
 
Si l'on excepte le Groenland, territoire danois qui est sorti de la CEE en 1985 après des désaccords sur les droits de pêche, le Royaume-Uni est le premier pays à quitter l'UE, ce qui promet d'emmener l'organisation en territoire inconnu.
 
Les ministres des Affaires étrangères et les ambassadeurs des Etats-membres se réunissent à Luxembourg à 10h vendredi matin.

Un autre sommet européen a été reporté à mardi, moment où Cameron pourrait déclencher l'article 50 de la Constitution européenne, fondement légal permettant la sortie de l'Union qui lancerait le départ de deux années en vue d'un divorce.
 
 

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120 Dans le cul ! les Britiches !!! Cocoye10 Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 11:40

Et bien c'est tant mieux !! Eux ont su choisir! Même si des difficultés  resurgissent ils n'auront pas de lois qui les impose comme pour nous avec Bruxelles qui se débats dans un désordre sans précédent !! excuse- moi de cette fausse info d'Eurocalifat Dans le cul ! les Britiches !!! 367768
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 11:50

à GUS, ton image sur la Reine n'est pas sympa ! qu'est ce qu'elle t'a fait la REINE ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 13:09

LE BATEAU COULE
24 juin 2016
Sortie de l'UE: les prochains candidats sur la liste
Dans le cul ! les Britiches !!! 10214210

Le Royaume-Uni est-il vraiment seul à vouloir quitter l'Union européenne? Une analyse plus profonde prouve que la situation au sein de l'UE, ébranlée par le vote des Britanniques en faveur du Brexit, est plus grave qu'elle ne semble.



Londre
© AFP 2016 NILLAS HALLEN
Brexit: le Royaume-Uni vote pour la sortie de l'Union européenne
Le scrutin de jeudi a montré clairement que la plupart des Britannique n'appuyaient plus la construction européenne comme telle. Mais comme l'a déclaré auparavant l'ancien ministre des Affaires étrangères: "Le cas britannique n'est pas isolé".


France

53% des Français estiment qu'ils devraient être consultés dans le cadre d'un référendum similaire sur le maintien du pays dans l'UE, a-t-on appris d'un sondage paru en février dernier. Plusieurs partis, tant de droite (FN, Debout la France) que de gauche (Front de Gauche), préconisent pour le moins une sortie de la zone euro. Marine Le Pen, elle, va plus loin et prône une sortie complète de l'UE.

Pays-Bas

Geert Wilders, le dirigeant du Parti pour la liberté, classé à l'extrême droite, a à son tour promis un plébiscite au sujet de la participation de son pays à l'Union européenne dans l'éventualité de son élection au poste de premier ministre. Et il semble avoir les chances des plus sérieuses, étant présent  en têtes de tous les sondages. Après l'annonce de la victoire des partisans du Brexit au Royaume-Uni, il a confirmé son intention de guider son pays vers l'indépendance à l'instar des Britanniques. Selon lui, les Néerlandais veulent être aux commandes de leurs pays, de leur propre monnaie, de leurs frontières et mener leur propre politique d'immigration.



Athènes
© REUTERS/ YANNIS BEHRAKIS
Brexit: pour Athènes, Bruxelles doit renoncer à la "politique punitive"
Danemark.


Les Danois se sont positionnés précédemment comme des eurosceptiques convaincus lorsqu'ils ont voté, il y a un an, contre l'intensification de la coopération de leur pays avec l'Union européenne dans le domaine de la sécurité. Et ce, avec 53% des opposants à cette idée, même si la sécurité semble être le seul secteur où une collaboration étroite est impérative considérant la situation actuelle.

"C'est un non définitif. Je respecte absolument la décision des Danois" qui "craignent de perdre le contrôle" de leur futur, avait déclaré à l'époque le premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen.

Suède.

Ici, tout est naturel, Stockholm étant un allié de longue date du Royaume-Uni. Sans pourtant présenter la majorité absolu, les partisans d'une sortie de l'UE en cas de Brexit comptent 36% des sondés en Suède, contre 32% d'opposants à cette idée.

Finlande

Ce pays n'a pas jusqu'à présent menacé de sortir de l'Union. Néanmoins, la Finlande s'était déjà penchée sur la question de la sortie de la zone euro lorsqu'elle s'est retrouvée en pleine crise, en 2012.

République tchèque    

Prague a clairement expliqué sa position en février dernier. Selon son premier ministre Bohuslav Sobotka, la République tchèque est prête à suivre l'exemple du Royaume-Uni en cas de Brexit au cours des quelques années à venir, principalement pour des raisons économiques, les risques que pourrait entraîner celui-ci étant énormes.


source CITOYENS ET FRANCAIS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 13:19

L'U.E  EST MORTE
==================
24 juin 2016
L’Union européenne est morte

Dans le cul ! les Britiches !!! 576cf910

Le peuple ne veut plus de l'UE. Le Brexit pourrait déclencher une avalanche d'événements, à l'exemple de la chute du Mur de Berlin en 1989, même si leur ampleur et sens sont encore à mesurer, estime Pierre Lévy, spécialiste des questions européennes.

Brexit ! L’événement est littéralement historique.

Pour les élites mondialisées, il dépasse les pires cauchemars et était, en réalité, inconcevable.

Pour ceux qui suivent attentivement l’actualité européenne, et sont conscients du rejet populaire croissant que l’UE inspire à juste titre, il était au contraire prévisible.

Lire aussi
L'une des figures de proue du Brexit, Nigel Farage«We’ve done it» : la victoire du Brexit donne des idées à plusieurs politiques européens
Tout d’abord, un constat saute aux yeux. Certes, une partie de la bourgeoisie anglaise a soutenu le choix de sortir le Royaume-Uni de l’Union européenne. Il n’en reste pas moins que le clivage est saisissant : d’un côté, les élites institutionnelles et politiques (et syndicales, à quelques louables exceptions près), la City, les banques, les patrons des grandes entreprises (1300 d’entre eux avaient lancé un ultime appel deux jours avant le scrutin) – et les milieux urbains huppés ; de l’autre, les quartiers populaires, les villes ouvrières et les banlieues délaissées, les régions entières désindustrialisées et à l’abandon.

Cette opposition entre « le haut » et « le bas » de la société est une constante qu’on retrouve dans toutes les consultations sur l’Europe
C’est ce fossé qui a avant tout déterminé le résultat. Il suffit du reste d’écouter les quolibets haineux qui fusent contre ces « milieux défavorisés » dotés d’« un niveau d’éducation inférieur », « irrationnels et mus par la haine ». Ce mépris de classe, rehaussé par la hargne de la défaite, en dit long sur la nature réelle de l’enjeu.

De même qu’en dit long l’interminable liste des membres de la Sainte-Alliance qui, des mois durant, a tout tenté – en particulier un incroyable chantage au chaos – pour éviter le « cataclysme » annoncé : G7, chefs d’Etat et de gouvernement, ministres, dirigeants de multinationales, banquiers, agences de notation, OCDE, FMI… Les USA remportent à cet égard la palme, avec une visite à Londres tout exprès du président Obama …

Certes, chaque pays a sa propre culture politique. Mais cette opposition entre « le haut » et « le bas » de la société est une constante qu’on retrouve dans toutes les consultations sur l’Europe.

Car ce bras d’honneur adressé à Bruxelles est le quatrième en moins d’un an. Les Grecs (juillet 2015), les Danois (décembre 2015) et les Néerlandais (avril 2016) avaient déjà fait entendre un Non retentissant lors des référendums portant sur l’Europe.

Le terme même de « communauté de destin » dit tout : interdiction de faire des choix différents de ceux de la « communauté »
Cette géographie sociale du refus de l’intégration européenne avait été particulièrement impressionnante lors du référendum français de mai 2005 qui rejeta le traité constitutionnel européen (TCE). Un scrutin qui constituait en quelque sorte un premier tremblement de terre au sein de l’UE.

A l’époque, ce sont bien les ouvriers, et plus généralement le monde du travail, les exploités, les dominés, qui s’étaient révoltés contre le projet européen dont on pourrait résumer ainsi l’objectif le plus essentiel : enlever aux peuples (« peuples » au sens politique, et non ethnique) la liberté de déterminer les grands choix qui conditionnent leur avenir. Le terme même de « communauté de destin » (comme se définit l’UE) dit tout : interdiction de faire des choix différents de ceux de la « communauté » ; et, surtout, le « destin » dépasse la volonté humaine…

Lire aussi
Des partisans du Brexit dans les rues de Londres Brexit, «coup de pied au c**» : réactions à chaud de personnalités françaises obtenues par RT France
On notera au passage que la plus haute distinction accordée par l’Union européenne s’appelle le « prix Charlemagne ». Un choix qui en dit long sur les ambitions impériales de cette « construction », qui fut, dès l’immédiat après-guerre, activement promue par Washington.

Certes, cette volonté de récupérer sa liberté politique collective – le terme juridique est souveraineté, un concept souvent caricaturé, alors qu’il s’agit du cadre même de la démocratie réelle – relève plus souvent de l’aspiration collective que d’une motivation explicite de chaque citoyen.

Reste que les électeurs britanniques n’ont sans doute pas oublié comment fut bafoué le Non français au TCE, de même que la manière humiliante dont furent traités les Irlandais lorsqu’on leur demanda – par deux fois – de recommencer leur vote parce qu’ils n’avaient pas donné la bonne réponse du premier coup…

Une telle forfaiture ne sera pas possible avec les Anglais. Ceux-ci viennent de délivrer un message simple : on peut s’en aller. La conséquence est certaine : l’Union européenne est morte. Seules la forme et l’échéance de l’agonie sont inconnues.

En 1989, la chute du Mur de Berlin ouvrait une ère où les dirigeants occidentaux ont espéré étendre leur domination sur le monde entier, dessaisir les peuples de leur liberté, et en profiter pour imposer des reculs sociaux littéralement sans précédent.

La suite n’est pas écrite. Mais un formidable retournement du rapport de force s’est esquissé le 23 juin 2016. On suggère à tous les progressistes d’en mesurer l’ampleur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 13:38

SOURCE ; LA PRESSE - MONTREAL
===============
LES BRITANNIQUES QUITTENT L' UE
CAMERONE DEMISSIONNE
========================
NDLR  CE DEPART AVAIT ETE PREVU AU TOUT DEBUT  PAR LE GENERAL DE GAULLE

MAIS LA FRANCE N'AVAIT ELLE PAS AUSSI OPPOSE UN ' NON " A MAASTRIJK ? ET POURTANT ON A VU LA SUITE
Kanésataké
===============================
Publié le 23 juin 2016 à 06h09 | Mis à jour le 24 juin 2016 à 06h50
Les Britanniques quittent l'UE, Cameron démissionne
Le premier ministre conservateur David Cameron en a... (PHOTO BEN STANSALL, AFP)
-------------
Le 10 Darling street
-------
Dans le cul ! les Britiches !!! 12174610
Le premier ministre conservateur David Cameron en a rapidement tiré les conclusions en annonçant sa prochaine démission lors d'une brève allocution devant le 10, Downing Street.
PHOTO BEN STANSALL, AFP
Ma Presse
OUERDYA AIT ABDELMALEK
Agence France-Presse
LONDRES
Les Britanniques ont décidé de quitter l'Union européenne, un désaveu pour la construction européenne qui a assommé les marchés mondiaux en ouvrant une ère d'incertitude sans précédent depuis des décennies, et dont David Cameron a tiré les conclusions en démissionnant.

Selon les résultats définitifs publiés vendredi matin, 51,9 % des électeurs ont voté pour le Brexit lors du référendum de la veille, marqué par une participation importante (72,2 %).

L'ensemble des marchés mondiaux a été gagné par la panique, les Bourses de Paris et Francfort plongeant d'environ 10 % avec des valeurs bancaires en déroute. « C'est l'un des plus gros chocs sur les marchés de tous les temps », a estimé Joe Rundle, analyste chez ETX Capital.

Les résultats montrent un pays divisé, avec Londres, l'Écosse et l'Irlande du Nord qui voulaient rester, tandis que le nord de l'Angleterre ou le Pays de Galles ont largement voté contre.

Partisan du maintien dans l'UE, en première ligne pendant la campagne, le premier ministre conservateur David Cameron en a rapidement tiré les conclusions en annonçant sa prochaine démission lors d'une brève allocution devant le 10, Downing Street.


« Les Britanniques ont pris une décision claire (...) et je pense que le pays a besoin d'un nouveau leader pour prendre cette direction », a déclaré M. Cameron, en précisant qu'il resterait en place jusqu'à l'automne et la désignation d'un nouveau leader par son parti.

M. Cameron, qui avait été à l'origine du référendum, a ajouté qu'il appartiendrait à son successeur de lancer la négociation avec l'UE sur le processus de sortie de son pays du club des 28, devenu 27.

« L'émotionnel l'a emporté »

Entré dans le bloc européen en 1973, le Royaume-Uni est le premier pays à le quitter après 60 ans de construction européenne.

Le départ de la cinquième puissance économique mondiale a fait plonger les marchés, mais aussi la livre britannique, et la Banque d'Angleterre a été obligée de faire savoir qu'elle était prête à débloquer 250 milliards de livres (326 milliards d'euros).

Ignorant les menaces de désastre économique brandies par le camp du maintien et les institutions internationales, les Britanniques ont préféré croire aux promesses de reconquête de leur indépendance vis-à-vis de Bruxelles, mais aussi à celle d'arrêter l'immigration en provenance de l'UE.

Ils ont ainsi rompu avec un projet dans lequel ils étaient entrés à reculons, voyant dans l'UE avant tout un grand marché unique, sans s'engager dans le projet politique.

« C'est le côté émotionnel qui l'a emporté », constate Iain Begg, professeur à la London School of Economics.

La démission de M. Cameron pose la question de sa succession, le chef de file conservateur de la campagne pro-Brexit Boris Johnson étant pressenti pour le remplacer. À moins que les cadres du parti tory ne préfèrent une figure plus consensuelle à l'ex-maire de Londres, accusé d'opportunisme.

Le leader de l'Ukip, Nigel Farage, a lui immédiatement appelé à la formation d'un gouvernement qui reflète le camp du « Leave ».

Nouveau référendum en Écosse ?

Le Brexit risque en outre de mettre en péril l'intégrité du Royaume-Uni. La première ministre écossaise Nicola Sturgeon a déclaré vendredi que sa région « voit son avenir au sein de l'UE », entr'ouvrant ainsi la porte à un nouveau référendum sur l'indépendance.

En Irlande du Nord, le Sinn Fein, favorable au maintien dans l'UE, a lui appelé à un référendum sur une Irlande unifiée.

La décision constitue aussi un terrible désaveu d'une Union déjà affaiblie par la crise des réfugiés et la persistance de la crise économique.

Alors que les mouvements populistes prospèrent à travers l'Europe, avec comme dénominateur commun la critique de Bruxelles, elle pourrait entraîner une réaction en chaîne.

Au vu des résultats britanniques, la chef de l'extrême droite française Marine Le Pen a immédiatement appelé à un référendum en France. Et le député d'extrême droite néerlandais Geert Wilders a réclamé la même chose pour les Pays-Bas.

« C'est un jour triste pour l'Europe et la Grande-Bretagne », a réagi le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier.

Les dirigeants européens ont prévu de se réunir dans la matinée vendredi à Bruxelles pour tirer les leçons de ce vote.

Le président français François Hollande s'est entretenu dès vendredi matin avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil européen Donald Tusk. Les chefs de la diplomatie des six pays fondateurs de l'Union se réuniront samedi à Berlin.

Le président du Parlement européen Martin Schulz a évoqué le risque d'une « réaction en chaîne », tandis que M. Tusk a souligné que l'UE était « déterminée à garder son unité à 27 ».

En visite en Écosse, le candidat républicain à la présidentielle américaine, Donald Trump, a en revanche salué une nouvelle « fantastique ».

Tunnel de négociations -

Londres va à présent entrer dans un long tunnel de négociations avec l'UE sur les conditions de sortie, un processus qui pourrait durer jusqu'à deux ans. En attendant, le Royaume-Uni restera lié par les accords existants.

Selon les prédictions de David Cameron, la croissance du pays va souffrir et la City de Londres, coeur financier du pays, perdra des milliers d'emplois. Selon le Fonds monétaire international, le pays pourrait même connaître une période de récession.

Les partisans du Brexit ont évidemment un scénario beaucoup moins noir en tête, comptant sur le fait qu'ils garderont un accès au marché unique européen et qu'ils noueront de nouveaux partenariats qui renforceront à terme la prospérité du pays.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker avait toutefois prévenu qu'il ne leur rendrait pas la chose facile, pour ne pas encourager d'autres à suivre cette voie. « Le Royaume-Uni devra accepter d'être considéré comme un État tiers, que l'on ne caressera pas dans le sens du poil », avait-il mis en garde, ajoutant: « dehors c'est dehors ».

Le Royaume-Uni va aussi devoir s'atteler à panser les blessures occasionnées par une campagne référendaire au ton particulièrement violent, marquée par le meurtre d'une députée pro-UE, Jo Cox, et la désignation des immigrés comme boucs émissaires de nombre de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 14:41

Je me marre  Dans le cul ! les Britiches !!! 991300  Dans le cul ! les Britiches !!! 991300  .

L'Irlande et l'Ecosse , sont a la ramasse et comptent sur les aides de l'UE   Dans le cul ! les Britiches !!! 159551 .

Quand a ce "Connard" de Juncker , qu'il aille se faire foutre ce petit dictateur Luxembourgeois  Dans le cul ! les Britiches !!! 133142  .

Ne pas oublier que la GB a toujours en place sont "Commonwealth" qui a prêté allégeance a l'Angleterre et a la reine .

Notre "Mou" national a été vite pleurer dans les bras de la "Grosse Bertha" pour se faire changer les couches .

UE est sous perfusion et bien  Dans le cul ! les Britiches !!! 6086

Putain depuis 1946 , j'ai tout de même connu des époques "Formidables"

Dans le cul ! les Britiches !!! 243581  

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120 Dans le cul ! les Britiches !!! Cocoye10 Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 14:43

24 juin 2016
52% : Le BREXIT et la démocratie gagnent, en France exigeons un referendum pour la sortie de l’UE #résultats #Brexit
Dans le cul ! les Britiches !!! Brexit10

Déjouant tous les pronostics, la campagne de la peur, le chantage et les pressions de l’oligarchie capitaliste mondiale, les travailleurs britanniques ont voté massivement pour le BREXIT ce 23 juin dans le referendum pour la sortie de l’UE.

A l’opposé des financiers et des banques de la City, à l’opposé du CAC 40 les travailleurs du Royaume Unis ont fait massivement le choix de la liberté, de la démocratie, de la souveraineté populaire, pour la sortie de l’Union Européenne, et ce avec une participation massive.

Bien sûr, ce matin, la terre continue de tourner, le soleil de se lever sur la Tamise loin de la catastrophe annoncée par les eurolâtres dont les seuls arguments en faveur de l’UE sont d’essayer de terroriser les peuples pour les convaincre de ne pas s’échapper de cette prison des peuples qu’est l’Union Européenne. Évidemment, afin de satisfaire à leurs prédictions, déjà les appels se multiplient pour « punir » le peuple britannique. Cela est inacceptable, les peuples européens – internationalistes – sauront refuser et faire échec à la campagne de haine contre nos voisins d’outre-manche.

Les Résultats : 52% pour le leave
brexit résultatsLa participation au referendum a été massive, 72,2%. Ce sont les bastions de la classe ouvrières britanniques, les régions industrielles qui ont massivement voté contre la dictature du capital qu’est l’Union Européenne, le Brexit est le résultat d’une formidable mobilisation populaire. A l’image du vote populaire du NON au TCE en 2005 en France.
Dans le cul ! les Britiches !!! Visuel10

d’après la BBC, le leave l’emporte très largement en Angleterre et au Pays de Galles. Seule l’Écosse et Londres ont voté contre le Brexit

Royaume-Uni : 17 410 742 pour la sortie – 51,89%, 16 141 241 pour rester 48,10%
Angleterre : Quitter l’UE 15,188,406 – Rester 13,266,996
Pays de Galle sortir 854 572 / rester 772 347
Ecosse sortir : 1 018 322 / rester 1 661191
Irlande du Nord sortir 359 442 / rester 440 437
En France, exiger un Referendum pour le Frexit
visuel pétition pour un referendum facebookCe vote historique en Grande Bretagne pose directement la question du retour de la démocratie sur le vieux continent : les sondages le démontrent, les peuples souhaitent massivement être consultés par referendum sur la question. Une large majorité des Français veulent d’ailleurs ce referendum (lire ici).
une campagne de pétition à l’initiative d’un large referendum a d’ailleurs été lancée pour exiger l’organisation de ce referendum



la déclaration commune du PRCF et des Clubs Penser la France après le Brexit, appelant au FREXIT

Après la rupture britannique avec l’UE, le peuple français doit sortir de l’euro-prison par la voie progressiste !
NOUS EXIGEONS UN REFERENDUM permettant au peuple français de ROMPRE DEFINITIVEMENT avec la DICTATURE EUROPEENNE !
Majoritairement, la classe ouvrière britannique n’a pas suivi le Parti travailliste ; fort logiquement, elle a fait pencher la balance référendaire vers la sortie de l’UE.

Tant mieux car, même si les ténors médiatiques du BREXIT sont majoritairement néo-thatchériens, il est salutaire qu’un grand peuple ait signifié sa volonté de reconstruire sa souveraineté en brisant l’euro-carcan qui permet partout aux politiciens de droite et de « gauche » de mener la même politique néolibérale à l’abri des Traités supranationaux.

Si le Labour arrive au pouvoir, il n’aura plus aucune excuse pour ne pas appliquer son programme de renationalisation et les citoyens britanniques seront d’autant plus fondés à demander des comptes à leurs gouvernants que leur pays aura retrouvé son indépendance institutionnelle…

Au-delà du résultat anglais, le BREXIT est un nouveau symptôme éclatant du rejet populaire de l’UE supranationale, cette dictature oligarchique de plus en plus destructive pour les droits des travailleurs, les libertés démocratiques, la souveraineté des peuples et la bonne entente entre les peuples.

Sur tout le sous-continent européen, des millions de salariés, de paysans, d’artisans, de jeunes réduits à la précarité, de citoyens épris de démocratie, de progressistes désireux de changer la société, d’humanistes épris de paix et de coopération internationale, ont compris que l’UE est irréformable « du dedans », qu’elle est conçue de A à Z pour imposer méthodiquement une politique économique unique, une pensée néolibérale unique, voire une langue unique – le tout-anglais « transatlantique » – à partir d’un pilotage de type impérial menaçant pour les pays du Sud et de l’Est.

Ce rejet populaire ne peut que s’amplifier partout, et notamment en France où de plus en plus de travailleurs comprennent que les attaques qu’ils subissent (à commencer par la Loi « Travail ») sont orchestrées depuis Bruxelles et Francfort avec la complicité des gouvernants LR et PS. Car nul doute que, bafouant à nouveau le message envoyé par les peuples, les eurocrates vont tenter d’exploiter le départ de l’Angleterre pour accélérer la marche à l’ « Europe fédérale », l’intégration à l’OTAN et le funeste Marché transatlantique en instituant un « gouvernement de la zone euro » dominé par Berlin.

brisons les chaines de l'UE WebDans ces conditions, et tout en soutenant le grand élan grand élan des travailleurs et de la jeunesse contre l’ainsi-dite Loi Travail inspirée par l’UE, nous exigeons que soit organisé au plus tôt un référendum permettant au peuple français de trancher la question de son maintien ou pas dans l’UE.

Au cas où de nouveau, le résultat de ce référendum serait bafoué comme l’a été le Non du 29 mai 2005 à l’euro-constitution, le peuple français serait fondé à se référer à la première Constitution républicaine de la France qui disposait que « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple et pour toute portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

Après le BREXIT, il est temps que sonne l’heure du « FRECSIT » : France en Rupture avec l’Europe Capitaliste Supranationale à l’Initiative des Travailleurs !

24 juin 2016 PRCF – Club Penser la Franc
e …
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Les 5 "Salopards"   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 15:49

«Dehors c’est dehors !» : cinq menaces de dirigeants qui ont échoué contre le Brexit

Dans le cul ! les Britiches !!! Connar11
Le président de la Commission européenne Juncker geek

A l’intérieur comme à l’extérieur du Royaume-Uni, qui a finalement dit «bye bye» à Bruxelles, la campagne aura été rude.

Et plusieurs hommes politiques n’ont pas hésité à sortir les griffes pour défendre le camp du maintien dans l’UE.

Jean-Claude Juncker tape du poing sur la table

Mercredi 22 juin, soit la veille du scrutin historique, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a haussé le ton alors que les sondages affichaient un très faible écart entre maintien et retrait de l’Union européenne.

«Les hommes politiques britanniques et les électeurs britanniques doivent savoir qu'il n'y aura en aucune sorte de nouvelle négociation» entre Bruxelles et Londres, a-t-il déclaré, avant de mettre en garde : «Dehors, c’est dehors !»

En février, il avait déjà adopté une position similaire : «Nous n'avons pas de plan B, nous avons un plan A. La Grande-Bretagne restera dans l'Union européenne et sera un membre constructif et actif de l'Union.»

La fin de la «civilisation occidentale», pour Donald Tusk

A dix jours du vote, le président du Conseil européen Donald Tusk s’est lui aussi montré très pessimiste à l’égard du Brexit.

«Ce serait économiquement mais aussi du point de vue géopolitique un revers pour la Grande-Bretagne. Pourquoi est-ce si dangereux ? [...] En tant qu'historien, je crains qu'un Brexit puisse marquer non seulement le début de la destruction de l'UE mais aussi de la civilisation occidentale», a-t-il assuré.

Hollande clown  menace de restreindre l’accès au marché unique

Le président français a quant à lui averti, à la veille du référendum, des «conséquences extrêmement graves» qui pourraient découler du vote des citoyens britanniques, si ceux-ci choisissaient l’option «Leave».

En particulier, le Brexit, qu’il juge «irréversible», constituerait selon François Hollande un «risque très sérieux» d’être privé d’accès au marché unique européen.

«C’est plus que l'avenir du Royaume-Uni dans l'Union européenne qui se joue là, c'est l'avenir de l'Union européenne […] Chacun doit bien en prendre la mesure car la position de la France au lendemain de ce scrutin, si c'était la sortie de l'Union qui était choisie, serait d'en tirer toutes les conclusions», a-t-il prévenu.

L’Oncle Sam s’en mêle

Alors qu’il visitait Londres courant avril, le président des Etats-Unis Barack Obama a également tenté de dissuader les Britanniques de quitter Bruxelles en utilisant un argument économique.



Il a ainsi assuré que si le scénario du Brexit se réalisait, les Américains privilégieraient l’Union européenne, pour mener des négociations commerciales pendant que le Royaume-Uni se retrouverait «en fin de queue».

Emmanuel Macron joue la carte des migrants

En mars, le ministre français de l’Economie a pour sa part évoqué la crise migratoire, dans un entretien accordé au quotidien de la City, le Financial Times.

Il y a menacé d'une fin du blocage à Calais, par la France, des migrants qui tentent de se rendre illégalement en Grande-Bretagne, ce que la France fait pour l’instant.

Il avait ensuite embrayé sur le volet bancaire, assurant que si le scénario se produisait, les banquiers quitteraient en masse la capitale britannique de la Finance, la City, afin de rejoindre Paris.
Dans le cul ! les Britiches !!! 221046395
Je "Salue" ces "Cinq Connards"  Dans le cul ! les Britiches !!! 133142  Dans le cul ! les Britiches !!! 133142

Dans le cul ! les Britiches !!! 257728  Dans le cul ! les Britiches !!! 257728  Dans le cul ! les Britiches !!! 257728  Dans le cul ! les Britiches !!! 257728



___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120 Dans le cul ! les Britiches !!! Cocoye10 Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
Papa schulz


Masculin
Nombre de messages : 12008
Age : 62
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 17:41

Commandoair40 a écrit:
Mauvaise info Gus , les GB ont quittés l'UE .et c'est tant mieux .

Je crois que le déclin de l'UE est en route , d'autres pays vont suivre .

Une UE pour le commerce : OK , mais pour se faire imposer des lois qui ne sont pas dans nos mentalités et nos idées de penser , NON !!!!!

C'était , si je ne me trompe , la perception de l'UE par notre mal aimé CDG .

Bon vent a l'Angleterre et courage au restant de l'UE .



Dans le cul ! les Britiches !!! 926774 Dans le cul ! les Britiches !!! 373769 Dans le cul ! les Britiches !!! 373769 Dans le cul ! les Britiches !!! 373769 Dans le cul ! les Britiches !!! 373769 très bien les britisch !!!

Dans le cul ! les Britiches !!! 595934 et comme dit JP !!! Dans le cul ! les Britiches !!! 133142 l'EU !!!

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 18:10

Dans le cul ! les Britiches !!! Brexit10

Dans le cul ! les Britiches !!! 754478 Dans le cul ! les Britiches !!! 754478

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120 Dans le cul ! les Britiches !!! Cocoye10 Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 18:17

Dans le cul ! les Britiches !!! Bateau10

Dans le cul ! les Britiches !!! 1931891878 Dans le cul ! les Britiches !!! 1931891878

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120 Dans le cul ! les Britiches !!! Cocoye10 Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
Papa schulz


Masculin
Nombre de messages : 12008
Age : 62
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-24, 21:13



JP !!! Dans le cul ! les Britiches !!! 926774 Dans le cul ! les Britiches !!! 373769 Dans le cul ! les Britiches !!! 373769 Dans le cul ! les Britiches !!! 373769 Dans le cul ! les Britiches !!! 991300 Dans le cul ! les Britiches !!! 991300 Dans le cul ! les Britiches !!! 991300

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 07:18

Génial le dessinateur humoriste Dans le cul ! les Britiches !!! 926774 Dans le cul ! les Britiches !!! 926774 !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: triste   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 09:26

je n'ai toujours pas digéré le titre de ce post et l'image "fuck the Queen["/b]

Nous les Normands n'avons pas oublié ce que les Britanniques (avec les Américains,Canadiens et Polonais) ont fait pour nous en 1944, 10 soldats Anglais sont morts le 23 août 44 pour libérer Putanges; d'ailleurs nous leur avons fait ériger une stéle, (j'ai retrouvé en GB le Roll of Honnour),je l'ai montrée à JP. je prends du champ.........guy

GOD SAVE THE QUEEN c'est pas pareil que fuck

Dans le cul ! les Britiches !!! Pb180010
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: «L'effondrement de l'Union européenne est désormais inévitable»   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 09:30

  «L'effondrement de l'Union européenne est désormais inévitable»

Dans le cul ! les Britiches !!! Brexit11
Nigel Farage, chef de UKIP (United Kingdom Independence Party) et membre du Parlement européen brandit un drapeau britannique au Parlement européen.

Le Brexit mènera a l’effondrement de l'Union européenne, comme la chute du mur de Berlin a mené à l’effondrement du Pacte de Varsovie, estime l’historien britannique John Laughland, à grand renfort d’intéressantes analogies historiques.

Le vote en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'UE est un événement d'une portée historique majeure, tel qu'il n'en arrive qu'une fois par génération.

Il est comparable en importance à la chute du mur de Berlin dans la nuit du 9 novembre 1989. Dans les deux cas, les peuples, par un mouvement paisible et naturel, ont infligé le coup de grâce à un système politique moribond.

A terme, l'Union européenne s'effondrera tout comme le Pacte de Varsovie auquel elle ressemble.

Souvent dans l'histoire, les grands tournants ont lieu par accident.

Ce fut le cas pour la chute de mur de Berlin: les Berlinois de l'Est se sont rués sur Checkpoint Charlie suite à une fausse information sur la délivrance des visas diffusée par erreur par les médias est-allemands. Confrontés à une telle foule, les gardes-frontières ne pouvaient qu'ouvrir les barrières.

Autant la fin du communisme était inévitable, autant la façon dont il a eu lieu a été purement contingente.

«Toute réforme des institutions européennes est impossible»

De même, le Brexit aurait pu être évité si les dirigeants européens avaient agi autrement.

David Cameron avait adressé un certain nombre de demandes, plutôt modestes, à ses collègues européens.

Si ceux-ci avaient bien mesuré l'ampleur de la crise de confiance qu'ils traversent, au Royaume-Uni comme dans chacun des pays membres de l'UE, ils auraient consacré un très grand effort à lui donner satisfaction et à réfléchir sur les réformes pour l'UE toute entière.

Cela n'aurait pas été très difficile, mais ils ont préféré continuer comme si rien n’était et lui infliger une fin de non-recevoir hautaine et arrogante.

Ils ont ainsi humilié Cameron devant son propre peuple, montrant ainsi que toute réforme des institutions européennes est impossible.

C'est leur propre raideur et leur manque de vision qui auront fait sauter le projet européen.

«L'arrivée depuis 2004 de plus de 2 millions de Polonais et d'autres Européens de l'Est a été une vague qui risquait de noyer le peuple britannique »

L'effondrement de l'Union européenne est désormais inévitable parce que le vote en faveur du Brexit montre que les nations fières peuvent refuser de disparaître.

En effet, il faut comprendre le vote comme un sursaut national face à une menace existentielle. La fuite en avant pratiquée par des gouvernements successifs, travailliste sous Tony Blair comme conservateur sous David Cameron, vers une immigration illimitée, a radicalement changé la société britannique.

Londres n'est plus une ville anglaise depuis longtemps car, selon les chiffres officiels du dernier recensement, les Britanniques blancs y sont minoritaires.

Avec son économie performante et son marché du travail souple, le Royaume-Uni aspire des immigrants du monde entier.

Mais l'arrivée depuis 2004 de plus de 2 millions de Polonais et d'autres Européens de l'Est a été non pas la goutte qui a fait débordé le vase, mais une vague qui risquait de noyer le peuple britannique.

Le principe de libre circulation des personnes, des services, des biens et des capitaux, est à la base du projet européen: les Britanniques viennent de montrer, avec leur refus de l'immigration non contrôlée, que ce projet est inacceptable dans son essence même.

La raideur et le manque d'imagination sont tout sauf accessoires au projet européen.

Ils sont au contraire profondément enracinés dans la pensée de ses dirigeants, qui sont convaincus d'être les porteurs d'un projet civilisationnel sans précédent.

Tout comme les premiers bolchéviques, les hommes et les femmes qui décident en Europe se croient à l'avant-garde d'un processus historique inéluctable.

Depuis que le professeur Korovine écrivait à Moscou en 1951 dans son ouvrage «Mezhdunarodnoe Pravo» (Le Droit international) que «Les traités de l'URSS et les démocraties populaires sont un nouveau type de coopération internationale...» les théoriciens d'«une nouvelle forme de relations internationales» (Paris 2013) qui serait en train de se dessiner aujourd'hui, grâce au mondialisme et aux institutions supranationales comme l'UE, n'ont rien inventé.

«Quel pays sera le prochain à organiser un référendum sur sa propre sortie?»

Très concrètement, le Brexit fera bousculer la structure politique de l'Europe parce que, différents pays étant déjà dans un état de grande fébrilité, il donnera un énorme espoir aux souverainistes français, autrichiens, néerlandais, hongrois et autres qui ont le vent en poupe.

Quel pays sera le prochain à organiser un référendum sur sa propre sortie?

La France qui a voté contre la constitution européenne en 2005 mais dont la volonté populaire a été trahie par la ratification une version réécrite du même texte par voie parlementaire?

Les Pays-Bas qui désespèrent de leur modèle de tolérance qui s’auto-détruit en accueillant un grand nombre d'immigrants intolérants, et qui viennent de voter contre l'accord d'association avec l'Ukraine?

Les Autrichiens qui ont failli élire un membre du Parti de la Liberté à la présidence de la République? Les Hongrois qui l’an dernier ont désobéi aux ordres européens pour construire une clôture sur leurs frontières nationales?

«Réjouissons-nous de ce résultat formidable; mais exigeons que nos dirigeants en tirent vraiment les leçons»

La chute du mur de Berlin a été le déclencheur d'une réaction en chaîne qui a emporté, en quelques semaines, tous les dirigeants du Pacte de Varsovie.

Ceux-ci sont tombés les uns après les autres, jusqu'à ce que la dictature roumaine tombe dans un bain de sang.

Sans doute le processus de désagrégation de l'UE sera plus long et, espérons-le, plus civilisé.

Pour cela il faudra précisément ce qui manque à l'Europe, des grands hommes d'Etat.

Réjouissons-nous de ce résultat formidable; mais exigeons que nos dirigeants en tirent vraiment les leçons - ce dont il se sont montrés, jusqu'à présent, totalement incapables.  

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120 Dans le cul ! les Britiches !!! Cocoye10 Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 09:43

Oui , Guy , tu as raison et j'ai supprimé le post de Gus (qui ne m'en voudras pas) .

Une mauvaise information matinale , sans plus .

Il est vrai que la "Reine" , n'a rien a voir dans ce "Brexit" .

Le prob est réglé : Repos , pouvez fumer  Very Happy .


Dans le cul ! les Britiches !!! 3073871970

"Tous Unis"

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120 Dans le cul ! les Britiches !!! Cocoye10 Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 11:28

Dans le cul ! les Britiches !!! 100_3311

au fond à gauche,la stèle dédiée aux britanniques de la 11th Brtish Armored Division , emblême "BLACK BULL"
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 11:58

Merci pour la photo Guy ,

Un de nos souvenirs du 06 Juin de cette année Wink

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120 Dans le cul ! les Britiches !!! Cocoye10 Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 13:38

Les seules fois que la Reine Elisabeth II s est mêlée de politiques au cours des dernières années (Connues)
1 - son intervention dans l'idylle entre lady Diana Spencer et Dody al Fayed.
2- la remise de la soi-disant bague de Jehanne D'Arc a Philippe de Villiers

Et pour répondre a Miss61
Aurais tu oublié les commandos SAS Francais de Kieffer ? a Bènouville
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 13:56

Kanesatake a écrit:
Les seules fois que la Reine Elisabeth II s est mêlée de politiques au cours des dernières années  (Connues)
1 - son intervention dans l'idylle entre lady Diana Spencer et Dody al Fayed.
2- la remise de la soi-disant bague de Jehanne D'Arc a Philippe de Villiers

hors sujet ! à ce moment là,entre parenthéses,il aurait fallu que je rajoute la 2ème DB débarquée en août,le bataillon Belge qui a libéré Honfleur etc......

Le SUJET ce sont les Britanniques insultés par la photo postée, okay ?
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 14:46

Ne pas incriminer Gus : Merci .

La connerie vient de Eurocalifat qui :

-1 : A fait une grosses erreur en annonçant un NON au Brexit .

-2 : Qui a mis en ligne , cette image provoquante pour les Anglais , qui ont encore beaucoup de respect pour leur Reine et sa famille .

Il en serai de même pour le Roi de Thaïlande ou le Roi du Maroc , etc etc .

L'incident est clos : Halte au feu ; inutile de surenchérir .

Calmons nous et buvons frais  Dans le cul ! les Britiches !!! 656611  Dans le cul ! les Britiches !!! 656611  Dans le cul ! les Britiches !!! 656611  Dans le cul ! les Britiches !!! 656611  

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120 Dans le cul ! les Britiches !!! Cocoye10 Dans le cul ! les Britiches !!! 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 14:58

Je viens aussi de supprimer mon dernier post JP
et pas la peine de pousser pépère dans les orties-

Le papé c'est moi  - pour ceusses qui savent pas


Dernière édition par Kanesatake le 2016-06-25, 17:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime2016-06-25, 15:24

Kanesatake a écrit:
Je viens aussi de supprimer mon dernier post JP
pas la peine de pousser pépère dans les orties

qui c'est Pépère ? Kanesatake ? j'espère .......c'est plus fort que lui,il faut qu'il en remette une couche de quoi j'me mêle ? Dans le cul ! les Britiches !!! 310541
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Dans le cul ! les Britiches !!! Empty
MessageSujet: Re: Dans le cul ! les Britiches !!!   Dans le cul ! les Britiches !!! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le cul ! les Britiches !!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'enfant tombe dans le lave-vaisselle et s'enfonce un couteau dans le thorax
» La FNACA dans nos murs, dans notre Marais
» «Peut-être que je serai morte dans cinq ans» : Mila se confie dans Sept à Huit .
» Mon assurance dans le soutien de l'archange Michel dans les épreuves
» Aude : elle avait perdu son mari dans l’attentat de Trèbes, ses parents meurent dans les inondations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: POLITIQUE ,COUPS DE GUEULE ET ÉTATS D'ÂME-
Sauter vers: