Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga ...
Voir le deal
10.95 €

 

 Les grades et distinctions

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2007-07-05, 20:08

Soldat de première classe :
Les grades et distinctions Soldat12
Il ne s'agit pas d'un grade mais d'une distinction qu'acquièrent les hommes du rang avant de postuler pour le grade de caporal.
Le soldat de première classe porte, comme signe distinctif, un chevron simple decouleur rouge.

Caporal :
[url=https://servimg.com/view/1122/561
Revenir en haut Aller en bas
Gantheret
membre confirmé
membre confirmé
Gantheret


Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 93
Date d'inscription : 19/09/2013

Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-22, 11:31

Bonjour,

Exact, en 1946 et encore quelques années plus tard, il fallait avoir été 1ére classe au moins six mois pour être nommé caporal.

Quand un 1ére classe rentrait dans une pièce, il fallait crier "silence" .

Nous devions le saluer.

Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-22, 11:48

rouge ou vert ou bleu... Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-22, 14:01

Bonjour,


Bonjour Gantheret,

je n'ai pas connu cette époque, ( début 1950) bien que la discipline fût stritement respectée, c'est a partir du grade de sous-off , sergent, que le " garde à vous" était crié.

pour cette distinction de première classe, je confirme, pas un grade mais la première du genre, la seconde étant plus prestigieuse!

Il s'agit de Maréchal qui n'est pas un grade non plus mais bien une distinction
Revenir en haut Aller en bas
Gantheret
membre confirmé
membre confirmé
Gantheret


Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 93
Date d'inscription : 19/09/2013

Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-22, 16:40

Bonjour GB33,

Tout à fait d'accord avec toi.

Lorsqu'un "premier jus" apparaîssait dans une pièce, le silence était demandé mais pas le garde à vous !

Bonne fin de journée.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-22, 18:16

A mon époque (1965) un "premier jus" était considéré comme un "Fayot"

Il est vrai que le comportement de certains  Rolling Eyes  Rolling Eyes 

Je me souviens aussi , que les , Cabots , Cabots/chef et qq Sergents appelés , étaient plus vaches avec les Conscrits , que les Engagés

J'étais plus clément avec un Appelé qu'avec un Gus qui avait signé pour 3 ou 5ans et puis les conditions de certains de ces jeunes , était parfois dramatique et grave .

Mais il y avait aussi des salopards (surtout les sursitaires)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-22, 18:52

Gantheret a écrit:
Bonjour GB33,

Tout à fait d'accord avec toi.

Lorsqu'un "premier jus" apparaîssait dans une pièce, le silence était demandé mais pas le garde à vous !

Bonne fin de journée.



Bonjour Ami

J'ai posé la question a des amis plus jeunes, tous anciens paras, pour savoir si ils connaissaient ce texte
sur la discipline

La discipline faisant la force principale des armées
il importe que tout supérieur obtienne de ses subordonnés
une obéissance complète et une soumission de tous les instants
que les ordres soient exécutés littéralement sans hésitation ni murmure

ces lignes étaient inscrites au dos des portes des chambrées et nous devions les connaître par coeur


il parait que tout celà a disparu, (y compris la discipline)

As-tu des infos la dessus ?

Merci et bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Gantheret
membre confirmé
membre confirmé
Gantheret


Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 93
Date d'inscription : 19/09/2013

Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-23, 11:08

Bonjour,

Le texte en question devait être connu par coeur dès notre arrivée pour l'instruction et il était respecté à la lettre sinon !!

Effectivement, ce texte était apposé dans les chambrées, je ne m'en souvenais plus, merci GB33!!

Quand jai quitté l'armée en 1976, ce texte était dit ou lu sur un ton de plaisanterie la plupart du temps, quant à la discipline, il y a belle lurette que l'on ne parle plus de la même chose.

Je viens de regarder mon livret.

Il fallait bien être 1ére classe trois mois au minimum pour être nommé caporal.

Je le fus le 01/01/1948 et nommé caporal le 01/04/1948 sans avoir fayoté le moins du monde.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-23, 11:49

Merci Guy

A mon époque : 1965 dans l'AA

Seuls les appelés passaient 1er Jus et bien souvent , les chauffeurs ou secrétaires d'officiers et de Juteux/Chefs

À la fin des classes , ils pouvaient , sur volontariat , intégrer le PEG .

Les engagés , après les classes , passaient le CEAC no 1 , pour passer Cabot puis Cabot/Chef et après leur stage de spécialité , le CEAC no 2 , pour passer Sergent .

A ton époque , un 1ere classe , était une "Distinction" , mais plus après la guerre d'algérie et que dire de nos jours :

Je n'entends parler que de droits , mais pas de Devoirs , d'horaires et j'en passe .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-24, 06:32

Autre temps ...Autres moeurs

Bonjour à vous deux


Ce liseret rouge était respecté en 1950 peu l'arborait ; le regard des jeunes vers les anciens a changé également; mais je dois dire que j'ai été surpris a Bordeaux l'année dernière!
je me trouvais place Pey Berland en tenue UNP, beret rouge sur la tête, je vis un jeune para me regarder se mettreau garde à vous et me saluer, je rendis le salut bien evidemment mais j'étais touché par le respect ainsi manifesté.

Pesonnellement je n'ai jamais été première classe, sorti 1er du peloton j'étais promu d'office caporal- chef, sous off 3 mois après.

je dois dire que j'avais la chance d'être tres sportif, ce qui me valut le respect de mes camarades et l'indulgence de mes supérieurs. ceci pouvant expliquer cela  enfin presque .
Revenir en haut Aller en bas
Gantheret
membre confirmé
membre confirmé
Gantheret


Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 93
Date d'inscription : 19/09/2013

Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-24, 10:20

Bonjour,

Après 1945, les unités regorgeaient d'hommes ayant combattu sur tous les théâtres d'opérations
un peu partout dans le monde.
Malheureusement, beaucoup étaient illétrés ou presque et leur suprême récompense était d'être nommé 1ére classe souvent après avoir accompli 15 ans de service.
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-24, 13:38

effectivement,bien que cela soit difficilement admissible, le nombre de conscrit ne sachant ni lire ni écrire était élévé.

j'ai le souvenir de ces jeunes paysans bretons pour qui, marcher au pas cadencé relevait de l'exploit
les cabots devenaient chèvre et qq sergents avec !!

Dont un qui avait une façon bien a lui de leur expliquer commen reconnaitre la main droite de la gauche.

il tendait sa senestre devant lui, sous le nez du pauvre péquin , en hurlant

- C'est quand même pas compliqué,bougre d'andouille, regarde la main gauche ....c'est celle qui a le pouce a droite !! .......

- ? ? ? ?

ll faut dire que répéter 100 fois la même chose, et que malgré la bonne volonté qu'ils y mettaient ces jeunes paysans nous épuisaient.

Un jour,un les larmes aux yeux me dit " Sergent pourquoi j'y arrive pas " ?

Je me retins pour ne pas lui répondre ' Parce que tu es con, mon pauvre vieux"
ce qui lui aurait fait beaucoup de peine, son regard de chien battu était sa seule défense!

ll ne savait que faire pour m'étre agréable, à un retour de perm chez lui,il frappa a la porte de ma piaule,j'ouvris et le trouvais les bras chargés de victuailles, jambon, saucisson, quil voulait a tout prix me donner.

Comment lui faire comprendre que je pouvais pas accepter ses offrandes, car c'était de cela dont il s'agissait, pour lui j'étais un Dieu!J
Je dus me résoudre, non a accepter ces"cadeaux" mais a les partager avec lui sur le tas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-24, 14:22

Et oui, Georges, autant de détails touchants et pleins de sentiments... Fini tout ça, l'Armée est devenue un job comme un autre, plombier, maçon, ou boulanger; même les paysans sont "out" qui ont trop de boulot et de tracas sur place pour aller perdre leur temps à marcher au pas.  Les grades et distinctions 595934

https://www.dailymotion.com/video/xm4vd_la-mauvaise-reputation_music
Revenir en haut Aller en bas
Gantheret
membre confirmé
membre confirmé
Gantheret


Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 93
Date d'inscription : 19/09/2013

Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-24, 17:13

Mi avril 1947, en débarquant du "CHANTILLY" qui nous avait amené de SAÏGON à HAÏPHONG, nous sommes cantonnés dans l'immense cimenterie de la ville en partie détruite.

Nous étions environ 7 à 800 hommes attendant notre affectation au TONKIN.

Un matin, au rassemblement, un gradé demande :

Ceux qui ne savent ni lire ni écrire, sortez des rangs: un nombre important avance d'un pas et le groupe est dirigé vers des GMC.

Ceux qui savent lire et écrire etc: autant que precédemment sont dirigés vers les véhicules puis:

Ceux qui ont le certificat d'études: pas grand monde sort des rangs, encore moins pour ceux qui ont le BE et le BS.

Nous restions une dizaine à avoir une instruction supérieure au BS !

Parmi tous ces hommes, il n'y en avait aucun originaire d'outre mer dont une unfime partie savait lire ou écrire.

Après la guerre d'Algérie, l'armée s'est rattrapée en donnant des cours permettant à certains de passer avec succès le certificat d'études pour devenir facteur par exemple.

Bonne soirée  cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-24, 20:11

Merci pour ces moments de votre vie

En 1965 , j'ai également été étonné de voir de braves garçons , sans aucun niveau scolaire

Surtout en provenance de certaines régions , dont je ne citerai pas les noms , mais ou le boulot , passait avant les études , pour aider a faire vivre la famille

A 90% , c'était de braves petits gars , pas futés , mais d'une gentillesse remarquable et motivés

Les 10 autres % étaient des racailles , mais nous avions de quoi les mater , pas comme de nos jours

Avec l'accord de mon Colonel , je prenais des sursitaires pour donner des cours ,( au lieu qu'ils me cassent les C******s  ), le soir après le boulot .

J'ai été content de voir les résultats et ma plus grande satisfaction , est que je suis resté souvent en contact avec certains .

Un d'eux , je me souviens de sont nom : SOUCHON (pas le chanteur) était d'une intelligence vive et a rempilé ........plus tard , il intégrera ma section , comme Sergent Commando et a terminé Juteux/Chef .

 Les grades et distinctions 926774  Les grades et distinctions 926774  Les grades et distinctions 926774  Les grades et distinctions 926774  Les grades et distinctions 926774 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-24, 22:54

C'était pas Cadichon29 ? Ah que je suis bête, JP, Cadichon s'appelle quelque chose comme une "couverture"  Les grades et distinctions 138580
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-25, 06:43

Un homme qui meurt est une bibliothèque qui disparait

je ne sais plus qui a écrit cela, mais c'est très exactement ce que je pense.

Qui pourra encore parler de ce que fût le service militaire quand les derniers auront disparus ?

Chacun de nous détient une partie de cette mémoire qui s'amenuise à chaque disparition.

Il restera ce que nous avons écrit, finalement fort peu de choses

Pensez- y camarades ....


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime2014-02-25, 12:05

Tout à fait Georges et le forum y contribue, il n'y a qu'à admirer les travaux de Hayet ... (Milguerres-Mabizerte) pour s'en convaincre; donc, camarades, n'hésitez pas à vous confier il en restera toujours quelque chose pour la postérité  Les grades et distinctions 926774
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les grades et distinctions Empty
MessageSujet: Re: Les grades et distinctions   Les grades et distinctions Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grades et distinctions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les grades
» Les grades de l'armée de terre
» Question sur les grades RPIMa
» Un peu plus d'humilité : Mr Macron - 15 hauts gradés passent a l'actio
» Les différences de grades compliquent la mutualisation de la formation des pilotes de drones des armées de l’Air et de Terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire-
Sauter vers: